LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La connaissance nous délivre-t-elle du mal et de l'ignorance ?

||La connaissance semble s’opposer à l’ignorance : celui qui sait n'est plus celui qui est ignorant. Connaissance et ignorance sont donc des contradictoires. Pourtant, il est beaucoup moins évident de dire que la connaissance nous délivre du mal. On peut certes reconnaître que la connaissance peut nous éviter de faire le mal involontairement, et celui qui connaît sera...

8 pages - 1,80 ¤

La connaissance est-elle toujours utile ?

b.      « Un instrument universel qui peut servir en toutes sortes de rencontre » Ce détour par une définition plus étendue de la connaissance comme faculté nous permet de répondre à la question posée : la connaissance ainsi entendue est toujours utile. En effet, il s'agit d'une faculté plastique, malléable à toutes les circonstances, qui nous permet d'avoir un rapport pratique ou théorique...

2 pages - 1,80 ¤

La connaissance du passé permet-elle l'entente entre les peuples ?

Quant-à la définition politique, la voici : dans le cadre d'un Etat, le terme peuple qualifie la masse de la population, par opposition ceux qui sont considérés comme l'élite, en règle générale, il s'agit de l'ensemble des gouvernés, par opposition aux gouvernants. Selon cette définition, le peuple est souvent considérées comme irréfléchi et inconscient. Dans le cadre du...

3 pages - 1,80 ¤

La connaissance doit-elle conduire au bonheur ?

N'est-il pas une forme de l'inconditionnel? III. le bonheur est vu comme un inconditionnel voire un impossible Le bonheur n'est pas une somme de satisfactions subjectives indéfinies, d'ordre sensible, une sorte de bien-être individuel parfait. Dans ces conditions, le bonheur est relatif à chacun, indéfinissable en son contenu et dépourvu de toute signification morale. En ce sens -là du...

4 pages - 1,80 ¤

La connaissance de soi peut-elle être sincère ?

||Question a priori surprenante : la connaissance, en général, peut être appréciée par rapport à sa vérité — mais plus difficilement par rapport à la notion de « sincérité « (connotation psychologique ou morale, qui n'a pas grand-chose à voir avec le fait de connaître). De plus, cette question sous-entend que la connaissance...

4 pages - 1,80 ¤

La connaissance de soi peut-elle etre objective ?

Pour accomplir cette tâche, il faut d'abord prendre la mesure des erreurs du passé, des erreurs enracinées en soi-même. En clair, il faut remettre en cause le pseudo savoir dont on a hérité et commencer par le doute : « Je déracinais cependant de mon esprit toutes les erreurs qui avaient pu s'y glisser auparavant. Non que j'imitasse en...

5 pages - 1,80 ¤

La connaissance de soi passe-t-elle par la médiation d'autrui ?

Si je veux avoir de multiples objets, ce n'est pas pour le plaisir qu'ils m'apportent directement, mais c'est pour tenter de capter et de détourner au profit de mon être la valeur qu'autrui leur reconnaît. LA CONNAISSANCE DE SOI PASSE PAR LA RECONNAISSANCE D'AUTRUI. SANS AUTRUI, POINT DE VÉRITÉ SUR MOI OU SUR LE MONDE.   Le besoin et...

5 pages - 1,80 ¤

La connaissance de soi n'est-elle qu'une illusion ?

Note : 5.3/10

Il faudra faire attention à distinguer conscience de soi et connaissance de soi.     Proposition de plan :   I ] Le soi est opaque : il résiste à la connaissance :   a) Nous avons tout le temps affaire au moi : nous devrions donc le connaître parfaitement :   b) Cependant, à cause de...

6 pages - 1,80 ¤

La connaissance de soi est-elle plus facile que la connaissance des choses ?

Note : 5.3/10

-On peut penser que les objets qui nous entourent sont plus faciles à connaître, part leur proximité et leur moins grande complexité, car ils ne sont pas doués de conscience. On pourrait alors avoir un regard « objectif » sur ces objets, dont on peut faire le tour (contrairement à soi-même).   3ème partie : La connaissance de soi est un idéal à...

6 pages - 1,80 ¤

La connaissance de l'inconscient est-elle nécessaire a la connaissance de l'Homme ?

Note : 5.3/10

* Certains philosophes nient l'existence de l'inconscient. Alain, par exemple, y voit une dangereuse valorisation de nos pulsions et de nos instincts, tandis que Sartre lui substitue la notion de mauvaise foi. NÉCESSAIRE: ■ Est nécessaire ce qui ne peut pas ne pas être, ou être autrement. S'oppose à contingent.■ Sur le plan logique, est nécessaire ce qui est...

3 pages - 1,80 ¤

La connaissance de l'inconscient apporte t-elle quelque chose d'essentiel a la connaissance de l'homme ?

Note : 5.3/10

En traitant les individus comme des objets susceptibles d'être connus selon des méthodes scientifiques, les sciences humaines renoncent à poser les questions fondamentales sur l'homme lui-même. Elles abandonnent le terrain à la philosophie, mais se condamnent par là même à ne connaître des hommes que certains aspects extérieurs. Conclusion La connaissance de l'inconscient a permis aux individus de mieux comprendre...

3 pages - 1,80 ¤

La connaissance de l'homme est-elle objective ?

Note : 5.3/10

Quand bien même je nierais que le monde existe, que mon corps existe, que je puisse penser correctement, je ne pourrais remettre en cause ce fait : je pense, et par suite, je suis. La volonté sceptique de douter de tout, l'idée qu'aucune vérité n'est accessible à l'homme, se brise sur ce fait : je pense. Voilà le...

5 pages - 1,80 ¤

La connaissance de l'histoire nous aide t-elle ?

Note : 5.3/10

HISTOIRE Gén. Terme équivoque qui désigne à la fois le récit du...

3 pages - 1,80 ¤

La connaissance d'autrui est-elle plus certaine que la connaissance de soi ?

Note : 5.3/10

AUTRUI (lat. alter huic, cet autre-ci, présent) Autrui n'est pas simplement celui qui est autre que moi mais l'autre comme autre moi (alter ego) et corrélatif du moi. CONNAISSANCE (lat. cognoscere, chercher à savoir) ...

3 pages - 1,80 ¤

La connaissance commune est-elle pour la connaissance scientifique un point d'appui ou un obstacle ?

Note : 5.3/10

- Avec la connaissance commune, il n'y a pas d'explication réelleEn effet, expliquer, c'est déterminer les causes des phénomènes, découvrir le « pourquoi » et parvenir ainsi à la causalité intelligible. Or, les relations qualitatives et les associations d'images de la connaissance commune sont purement superficielles et ne font nullement parvenir au noyau essentiel des choses. L'expérience concrète...

5 pages - 1,80 ¤

La connaissance commune est-elle une véritable connaissance ?

Note : 5.3/10

||Chercher à savoir si la connaissance commune est une « véritable « connaissance n’est pas exactement la même chose que se demander si cette connaissance est « vraie «, c’est-à-dire si elle est en adéquation avec la réalité, conforme à l’ordre des choses. L’adjectif « véritable « renvoie moins à la distinction entre vrai et faux qu’à la recherche...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16666 16667 16668 16669 16670 16671 16672 16673 16674 16675 16676 16677 16678 16679 16680 16681 16682 16683 16684 16685 16686 16687 16688 16689 16690 16691 16692 16693 16694 16695 16696 16697 16698 16699 16700 16701 16702 16703 16704 16705 16706 16707 16708 16709 16710 16711 16712 16713 16714 16715 16716 16717 16718 16719 16720 16721 16722 16723 16724 16725 16726 16727 16728 16729 16730 16731 16732 16733 16734 16735 16736 16737 16738 16739 16740 16741 16742 16743 16744 16745 16746 16747 16748 16749 16750 16751 16752 16753 16754 16755 16756 16757 16758 16759 16760 16761 16762 16763 16764 16765 16766 16767 16768 16769 16770 16771 16772 16773 16774 16775 16776 16777 16778 16779 16780 16781 16782 16783 16784 16785 16786 16787 16788 16789 16790 16791 16792 16793 16794 16795 16796 16797 16798 16799 16800 16801 16802 16803 16804 16805 16806 16807 16808 16809 16810 16811 16812 16813 16814 16815 ... 17313 17314 17315 17316 17317 17318

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit