LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Y a-t-il une force des idées ?

En ce sens d'abord que l'adaptation du principe au monde, de la conscience de la liberté à la réalité concrète, qui est par essence la tâche historique « exige un long & pénible effort d'éducation ». « L'histoire universelle n'est pas le lieu de la félicité. Les périodes de bonheur y sont des pages blanches : car ce sont...

4 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il une différence entre penser et avoir des opinions ?

·         Cependant, la question de la raison peut intervenir dans le sujet. En effet, un jugement va au-delà du seul calcul que permet la raison. Mais une pensée vient toujours de façon raisonnée. L'opinion, elle, ne se fonde pas nécessairement sur al raison, mais sur des sentiments, ou des informations erronées ou trompeuses.   Problématisation. Avoir une opinion qui nous soit...

2 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un droit au travail ?

En réalité, l'ouvrier se perd lui-même dan le processus de production. « Plus il crée de marchandises, plus l'ouvrier devient lui-même une marchandise vile. La dévalorisation des hommes augmente en raison de la valorisation directe des objets. Le travail ne produit pas seulement des marchandises, il se produit lui-même et il produit l'ouvrier comme des marchandises dans la mesure...

8 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un désir d'obéir ?

Le désir était souvent connoté péjorativement dans l'antiquité, il n'y a qu'à songer au fait que lorsque Platon distingue trois parties dans l'âme humain (tripartition de l'âme), il l'oppose au logismos, c'est à dire au raisonnement, et au thumos, au courage.  Pourtant, pour Aristote, « Il n'y a qu'un seul principe moteur : la faculté désirante. »...

5 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un art d'exister ?

Toujours et partout on a entendu sortir de leur bouche la même parole, une parole pleine de doute, pleine de mélancolie, pleine de fatigue, pleine de résistance contre la vie. Socrate lui-même a dit en mourant : "vivre c'est être longtemps malade : je dois un coq à Esculape, le sauveur." Même Socrate en avait assez. Qu'est-ce que...

2 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un art de penser ?

Elle doit nous enseigner le droit usage de l'entendement, c'est-à-dire celui qui est cohérent avec lui-même. » KANT, Logique, introduction I. 2.2 La logique n'est que formelle et d'importance limitée. « De nos jours, il n'y a pas eu de logiciens illustres et nous n'avons même que faire de nouvelles découvertes en logique puisque celle-ci ne contient que la simple forme de...

3 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un âge de la technique ?

Il faut une métaphysique que n'a pas encore la science. Le principe responsabilité pressent l'impossible, il veut le limiter. Il doit aller au devant des abus. Tous les possibles demeurent une fois que l'action s'est produite. Il faut que les conséquences des actions soient voulues. Il faut pour cela que des principes soient voulus pour que les conséquences...

2 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il nécessairement de la religion dans l'art ?

II ] Cependant, tout sacré n'est pas d'ordre religieux : A)    Kant et le mystère du sentiment esthétique : La conception de Kant renvoie à l'homme comme pouvant éprouver une satisfaction désintéressée dans le libre jeu de l'entendement et de la sensibilité, dans l'exercice de sa liberté qui en appelle à celle de tous les hommes. Dans le jugement c'est beau ,il s'agit d'une...

2 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des limites à la tolérance ?

Quel est cet idéal ? Cette première partie devra mettre en place les caractéristiques principales de la notion de tolérance sous ses différents aspects, en posant peut-être d'emblée une difficulté majeure : quelle attitude de tolérance avoir envers l'intolérance ? Tolérer l'intolérance, c'est laisser libre champ à ce qui peut détruire complètement la tolérance.   Locke, Lettre sur la tolérance   « La tolérance, en...

5 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des limites a la liberté d'expression ?

-          Les lois qui régulent la cité ont donc pour but de forger également les individus qui la composent, et c'est pourquoi elles doivent donner des prescriptions très précises sur ce que l'individu doit et ne doit pas faire. Les lois doivent renforcer le fil d'or présent en chaque être humain car l'État a un rôle d'éducateur à l'égard...

5 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des fondements naturels a l'ordre social ?

Couramment, l'entreprise de justification d'un ordre social donné consiste à le faire dériver de nécessités naturelles et, partant, à le présenter comme le seul ordre possible, les autres types d'ordre ayant existé ou existant recevant dès lors un statut d'ordres « ratés », incomplets, immatures, etc. C'est d'ailleurs d'un même mouvement que l'on pose un ordre social comme...

4 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il de l'indiscutable ?

Note : 5.1/10

  Parties du programme abordées : -- La vérité. - Le jugement - Le langage. - L'idée. Analyse du sujet : Un sujet assez pointu qui se demande s'il existe quelque chose qui ne soit même pas susceptible de prêter à la discussion. Deux directions s'offrent immédiatement : ce dont on ne discute pas car évident ; ce dont on ne peut discuter car...

8 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il de justes inégalités ?

Note : 10/10

||La question « y a-t-il « demande que l'on tranche de l'existence ou de la non existence d'une chose. L'objet dont l'existence en cause ici, ce sont les « justes inégalités «. Cette expression semble, au premier abord, marier ensemble deux concepts qui s'excluent l'un l'autre : la justice et l'inégalité. Une des définitions de la justice est, d'ailleurs, une recherche de l'égalité :...

11 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il de belles morts ?

Note : 10/10

Cela dit, que gagne-t-on à fuir cette possibilité éminemment subjective ? N'y prend-on pas toute capacité de choix lucide en nous imaginant que nous avons toujours tout le temps devant nous ? Refouler notre propre mortalité, n'est-ce pas le meilleur moyen de perdre sa vie, de la sacrifier sans même nous en apercevoir ? Il y aurait alors une façon d'envisager la...

2 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Y a-t-il une vérité en histoire ?

Note : 10/10

  La connaissance historique ne consiste pas à raconter ce qui s'est passé d'après les documents écrits qui nous ont été par accident conservés, mais, sachant ce que nous voulons découvrir et quels sont les principaux aspects de toute collectivité, à nous mettre en quête des documents qui nous ouvriront l'accès au passé." R. Aron   "L'historien va aux hommes du...

6 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il une vérité du mythe ?

Note : 10/10

Proposition de plan I.                   Le mythe comme expression métaphorique de la réalité   Une des fonctions essentielles du mythe semble avoir été de donner une explication du monde par le recours à l'extraordinaire. Loin de disqualifier ce recours à l'extraordinaire, à la « fonction fabulatrice », sous prétexte qu'elle n'a pas part à la réalité ordinaire, il faut lui donner un pouvoir révélateur et...

3 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il une vérité des apparences ?

Note : 10/10

Il est pourtant une illusion nécessaire car on ne peut vivre avec la vérité. Puisque nous avons besoin d'illusion, il est nécessaire de falsifier le réel. L'art est un mensonge qui se donne comme tel. L'artiste ne prétend pas dire la vérité, au contraire, car il place l'apparence plus haut que la réalité...

6 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il une vérité de l'amour ?

Note : 10/10

L'amour de bienveillance se retrouve dans l'amour de dévotion.   B : Dans l'amour de dévotion, il s'agit de vouloir le bien de l'autre sans se préoccuper de ses désirs. Dans cet amour l'aimé est aimé pour ce qu'il est et non pour ce qu'il représente. Un tel amour implique que je me détourne complètement de moi-même pour me préoccuper de...

2 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il une vérité dans l'art ?

Note : 10/10

Mais cette pureté de perception implique une rupture avec la convention utile, un désintéressement inné du sens ou de la conscience, enfin une certaine immatérialité de vue, qui est ce qu'on a toujours appelé de l'idéalisme. De sorte qu'on pourrait dire, sans jouer aucunement sur le sens des mots, que le réalisme est dans l'oeuvre quand l'idéalisme est...

9 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16675 16676 16677 16678 16679 16680 16681 16682 16683 16684 16685 16686 16687 16688 16689 16690 16691 16692 16693 16694 16695 16696 16697 16698 16699 16700 16701 16702 16703 16704 16705 16706 16707 16708 16709 16710 16711 16712 16713 16714 16715 16716 16717 16718 16719 16720 16721 16722 16723 16724 16725 16726 16727 16728 16729 16730 16731 16732 16733 16734 16735 16736 16737 16738 16739 16740 16741 16742 16743 16744 16745 16746 16747 16748 16749 16750 16751 16752 16753 16754 16755 16756 16757 16758 16759 16760 16761 16762 16763 16764 16765 16766 16767 16768 16769 16770 16771 16772 16773 16774 16775 16776 16777 16778 16779 16780 16781 16782 16783 16784 16785 16786 16787 16788 16789 16790 16791 16792 16793 16794 16795 16796 16797 16798 16799 16800 16801 16802 16803 16804 16805 16806 16807 16808 16809 16810 16811 16812 16813 16814 16815 16816 16817 16818 16819 16820 16821 16822 16823 16824 ... 17466 17467 17468 17469 17470 17471

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit