LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Sommes-nous maîtres de nos paroles ?

L'un est de nous permettre de fixer l'enchaînement de nos pensées qui, par leur aptitude à s'échapper de notre mémoire en nous faisant passer à autre chose peuvent à nouveau être rappelées grâce à tels ou tels mots qui les signalent. « Hobbes, Léviathan ·         Il y a, dans cet extrait de Hobbes, une maîtrise avérée...

6 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous maîtres de nos désirs ?

.. »               Pour Descartes, il s'agit donc de choisir ses désirs parmi ceux qui sont possibles ou réalisables dans la mesure où ils sont en adéquation avec la nature. Donc, il s'agit d'accorder désir et raison en éloignant ce qui n'est pas raisonnable.             III - Le désir comme essence de l'homme   Spinoza, Ethique, Livre III :               « Toute chose s'efforce - autant qu'il...

8 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous libres quand nous agissons mal ?

.. Par conséquent, celui qui dédaigne l'altruisme sait véritablement où est le bien.B. Pourtant, l'analyse proposée précédemment reste, pour l'essentiel, vraie. Celui qui commet une faute, c'est-à-dire qui viole la loi morale, sait bel et bien qu'il commet une faute. Néanmoins, il ne veut pas le mal : il ne pose pas que l'objet de son action, par...

13 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous libres de penser ?

         Transition L'homme nous est apparu comme objet de forces inconscientes. Il n'est en ce sens pas libre de penser. Mais l'est-il nécessairement ? Ne peut-il pas se libérer de ce conditionnement ?           III-Le dualisme âme/corps et son dépassement par le langage   1- L'esprit ou âme selon  la terminologie de Descartes peut de libérer de l'emprise du corps qui se réalise par le...

5 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous les sujets de nos désirs ?

Pour moi, l'activité humaine en général dérive d'intérêts particuliers, de fins spéciales ou, si l'on veut, d'intentions égoïstes, en ce sens que l'homme met toute l'énergie de son vouloir et de son caractère au service de ces buts en leur sacrifiant tout le reste. Ce contenu particulier coïncide avec la volonté de l'homme au point qu'il en constitue...

4 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous les agents ou les jouets de l'histoire ?

. Mais l'histoire philosophique, la grande histoire, s'arrête peu à ces causes microscopiques. Elle cherche une raison suffisante des grands événements, c'est-à-dire une raison qui se mesure à l'importance des événements ; et sans qu'elle ait la prétention d'y atteindre toujours, puisque cette raison peut se trouver hors de la sphère de ses investigations, il arrive souvent qu'elle...

5 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous impuissants face à la mort ?

Cette question ne nous retiendra pas longtemps, dans la mesure où la réponse n'est que trop évidente : la mort est l'horizon indépassable et nécessaire de la vie de tout être organisé, la fatalité impossible à éviter qui attend chacun, jeune ou vieux, puisque, pour citer le philosophe Heidegger «  Dès qu'un humain vient à la vie, il...

3 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous gouvernés par notre inconscient ?

Note : 7/10

Ainsi il montrait comment nous ne pouvions nous auto-déterminer, puisque les motivations psychiques, analogues aux forces physiques, agissent indépendamment de notre volonté. Lorsque nous avons le sentiment de faire un choix, ce n'est qu'une illusion, en réalité nous ne faisons que céder à un motif psychique qui s'est avéré plus puissant qu'un autre....

9 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous fondés a dire qu'il n'y a pas de sot métier ?

Note : 7/10

En reprenant, avec Hannah Arendt, la distinction d'Aristote entre la theoria (spéculation), la praxis (action) et la poiêsis (fabrication, travail), le travail serait l'activité humaine la plus proche de l'animalité, de la nécessité biologique, en vertu de sa finalité qui est de satisfaire nos besoins. Le travail est aussi à cet égard l'activité la plus éphémère dans ses...

3 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous faits pour etre heureux ?

Note : 7/10

a) D'après Aristote, tous les hommes cherchent le bonheur qui constitue le bien suprême. Si tout le monde n'y parvient pas, c'est parce qu'il est aisé de prendre un bien relatif pour le bien absolu. Ainsi, en portant toute son attention sur un bien relatif (manger par exemple) on perd de vue le bien ...

4 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous esclaves de nos passions ?

Note : 7/10

Afin de montrer l'erreur de toute cette philosophie, je vais tenter de prouver, premièrement, que la raison ne peut être à elle seule un motif pour un acte volontaire, et, deuxièmement, qu'elle ne peut jamais combattre la passion sans la direction de la volonté. [...] Manifestement, lorsque nous avons la perspective d'éprouver une douleur ou un plaisir par...

3 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous en mesure de déceler nos propres préjugés et de nous en délivrer ?

Note : 7/10

Je pense que l'argent fait le bonheur/Je pense que je pense que l'argent fait le bonheur. 2-C'est le propre de la « dialectique »(Platon) comme art du discours que de discriminer entre les idées qui sont de l'ordre de l'opinion de celles qui peuvent être fondées en raison.   B- Ces idées irréfléchies qu'on peut reconnaître sont des opinions.   1-Le mythe de la Caverne...

2 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous des barbares ?

Note : 7/10

Je pense que l'argent fait le bonheur/Je pense que je pense que l'argent fait le bonheur. 2-C'est le propre de la « dialectique »(Platon) comme art du discours que de discriminer entre les idées qui sont de l'ordre de l'opinion de celles qui peuvent être fondées en raison.   B- Ces idées irréfléchies qu'on peut reconnaître sont des opinions.   1-Le mythe de la Caverne...

4 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous dans le temps, ou le temps est-il en nous ?

Note : 7/10

C'est parce que le temps nous est compté qu'il existe à nos yeux. Nier l'existence du temps, c'est se voiler notre existence mortelle. ·         Pour autant, il est nécessaire de dire avec Descartes qu'il n'y a de temps que parce que l'on pose quelque chose qui échappe au temps. ® cf. le morceau de cire qui, lorsqu'on le chauffe,...

5 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous conscients ou avons-nous à nous rendre conscients ?

Note : 7/10

Ce sujet consiste en une alternative. Comment faut-il concevoir le phénomène de la conscience? On peut y voir une disposition spontanée, une donnée de notre condition naturelle. Il ne semble pas en effet que nous ayons à produire notre état de conscience; c'est une fonction qui, comme la respiration, s'exerce en nous involontairement. On peut voir aussi dans...

3 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous ce que nous paraissons ?

Note : 7/10

Il faut bien remarquer que le sujet s'oriente sur un couple de notion, orienté par le regard de l'autre, entre être et paraître. Et nous pose en creux la question : Etre, est-ce la même chose que paraître ? Or si l'aphorisme populaire veut que « l'habit ne...

6 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous autorisés a confondre ce qui est illégal et ce qui est injuste ?

Note : 7/10

En ce qui concerne le droit positif, la question de son origine est relativement simple : les règles juridiques ont une existence dans la mesure où elles ont fait l'objet d'un acte humain d'institution, effectué par un organe compétent, l'autorité législative. Le droit positif est donc une construction artificielle, il varie d'un Etat à l'autre, et aussi d'une...

4 pages - 1,80 ¤

Sommes nous responsables des actes d'autrui ?

Note : 7/10

·         Ce que nous dit Freud complète la vision que nous avons de l'autre. Mais, en rien cela ne nous défini comme responsable de ses actes. En effet, par définition, l'acte d'autrui lui est propre. Autrement dit, l'autre à agit indépendamment de ma connaissance, mais aussi de ma volonté, et de ma conscience. ...

5 pages - 1,80 ¤

Sommes nous responsables de ce que nous sommes ?

Note : 7/10

A la société alors de faire en sorte que ces inégalités naturelles soient bénéfiques pour tous, en partant du point de vue des plus défavorisés. Dans ce cas, donc, je ne suis pas responsable de ce que je suis et c'est par conséquent à la société qui est à la base de la hiérarchisation des inégalités de faire...

9 pages - 1,80 ¤

Sommes nous libres ou déterminés ?

Note : 7/10

Or, continue Freud : « Un troisième démenti sera infligé à la mégalomanie humaine par la recherche psychologique de nos jours qui se propose de montrer au moi qu'il n'est seulement pas maître dans sa propre maison. » L'individu est pluriel : il n'est pas seulement une conscience maîtresse d'elle-même ; il subit un inconscient qui le pousse à agir malgré lui. Redécouvrir et explorer...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16690 16691 16692 16693 16694 16695 16696 16697 16698 16699 16700 16701 16702 16703 16704 16705 16706 16707 16708 16709 16710 16711 16712 16713 16714 16715 16716 16717 16718 16719 16720 16721 16722 16723 16724 16725 16726 16727 16728 16729 16730 16731 16732 16733 16734 16735 16736 16737 16738 16739 16740 16741 16742 16743 16744 16745 16746 16747 16748 16749 16750 16751 16752 16753 16754 16755 16756 16757 16758 16759 16760 16761 16762 16763 16764 16765 16766 16767 16768 16769 16770 16771 16772 16773 16774 16775 16776 16777 16778 16779 16780 16781 16782 16783 16784 16785 16786 16787 16788 16789 16790 16791 16792 16793 16794 16795 16796 16797 16798 16799 16800 16801 16802 16803 16804 16805 16806 16807 16808 16809 16810 16811 16812 16813 16814 16815 16816 16817 16818 16819 16820 16821 16822 16823 16824 16825 16826 16827 16828 16829 16830 16831 16832 16833 16834 16835 16836 16837 16838 16839 ... 17465 17466 17467 17468 17469 17470

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit