LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Être juste, est-ce traiter tout le monde de la même façon ?

Note : 5.5/10

|| Analyse du sujet : Du point de vue conceptuel : «Etre juste« : Nous pouvons donner au moins deux définitions du mot juste lorsqu'il est appliqué à un humain : 1/ «Juste (au sens restreint, où ce mot s'oppose plus spécialement à charitable) : Qui juge de ses rapports avec autrui comme il jugerait du rapport de deux personnes...

4 pages - 1,80 ¤

Comment définir l'injustice ?

Note : 5.5/10

Si le fait de ne pas respecter la loi est injuste, c'est que la loi est censée être la même pour tous, et qu'elle est donc censée garantir à chacun les mêmes droits, mais impose également à chacun les mêmes devoirs. Donc celui qui ne respecte pas la loi rompt l'égalité devant la loi est se comporte donc...

5 pages - 1,80 ¤

Faut-il raisonner pour être juste envers autrui ?

Note : 5.5/10

.../... Force est de constater que, dans nos rapports avec les autres, ce sont plus souvent les passions que la raison qui prédominent et que l'amour-propre nous conduit à être souvent injustes avec eux. Sur les gens qui nous indiffèrent, nous ne portons en général pas de jugement. Pour reconnaître le mérite ou les droits...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on discerner dans les changements du droit un progrès vers justice ?

Note : 5.5/10

Platon explique ainsi dans la République au livre IV (443c-e) que la justice est le lien qui permet d'unifier une multiplicité. b) Sans doute Platon serait-il horrifié de voir le monde tel qu'il est aujourd'hui. Le libéralisme politique autant qu'économique met en effet profondément en péril ce que Platon croyait être la justice. Force nous est de constater que...

3 pages - 1,80 ¤

La véritable source de l'injustice est-elle dans l'injuste répartition des richesses ou dans l'usage injuste que beaucoup de riches en font ?

Note : 5.5/10

Le monde actuel nous confronte à de grandes inégalités de biens entre les pays comme entre les individus au sein d'une même société. La plus grande richesse côtoie la plus extrême pauvreté, et ces différences sont souvent perçues comme injustes par les plus démunis, qui se trouvent non seulement malchanceux, mais encore exclus de cette société d'abondance et...

2 pages - 1,80 ¤

Doit-on respecter les méchants ?

Note : 5.5/10

.../... II.                  Nous devons le respect uniquement aux hommes qui l'ont mérité et non les méchants   a.       Les dangers d'une généralisation du respect Cependant, nous tiendrons ici qu'il est dangereux de généraliser le respect. Si nous l'accordons indifféremment aux bons et aux méchants, les premiers ne seront pas récompensés par une attitude...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on accepter la loi de la majorité si l'on refuse la loi du plus fort ?

Note : 5.5/10

Troisième partie : La démocratie Dans Du contrat social, Rousseau établit que la démocratie repose sur un pacte garantissant l'égalité et la liberté. Ce pacte est contracté entre tous les participants, c'est-à-dire l'ensemble exhaustif des citoyens. Dans le pacte social, chacun renonce à sa liberté naturelle pour gagner une liberté civile. La...

3 pages - 1,80 ¤

Quels droits la compétence donne-t-elle ?

Note : 5.5/10

DROIT (lat. directus, droit, conforme à une règle) Gén. Le sens...

4 pages - 1,80 ¤

La violence exercée au nom de l'État est-elle fondamentalement différente de toutes les autres formes de violence ?

Note : 5.5/10

A priori celui qui subit la violence et celui qui la commet sont des êtres distincts dont les intérêts divergent. Cela est-il encore le cas lorsqu'il s'agit de la violence faite par l'Etat ?            III.      Rousseau le citoyen comme membre de l'Etat   Pour Rousseau le citoyen est un membre de l'Etat c'est-à-dire pas seulement un sujet passif, il est également acteur....

2 pages - 1,80 ¤

La force et la violence ont-elles même origine et même but ?

Note : 5.5/10

|| La force et la violence sont deux termes très proches et il semble souvent que nous les confondions. Ainsi fait-on référence dans un cas comme dans l’autre à l’exercice, le déploiement ou la dynamique d’une puissance. Il semblerait alors que cette puissance puisse être à la fois une positivité ou une négativité. Pourtant il...

4 pages - 1,80 ¤

Violence et vérité sont-elles nécessairement incompatibles ?

Note : 5.5/10

Mais le langage ne donne pas nécessairement lieu au dialogue ; peut-être même cette possibilité n'est-elle qu'exceptionnelle et requiert-elle une volonté lucide de s'engager dans une voie différente, où le succès n'est pas assuré. On peut à bon droit parler d'un usage violent du langage lorsque ce dernier est réduit à l'état d'instrument...

5 pages - 1,80 ¤

La servitude engendre-t-elle la révolte ?

Note : 5.5/10

« Le révolté, au sens étymologique, fait volte-face. Il marchait sous le fouet du maître. Le voilà qui fait face. II oppose ce qui est préférable à ce qui ne l'est pas. » Camus, L'Homme révolté. Cependant, les sociétés cherchent à aveugler les citoyens quant à leur rôle et masquent la vérité politique et sociale afin d'empêcher que là...

2 pages - 1,80 ¤

A quelles conditions une autorité est-elle juste ?

Note : 5.5/10

||Condition: ce qui accompagne nécessairement l'apparition de, ce qui contribue à rendre possible.Autorité: ce qui exerce un pouvoir, ce qui commande à des sujets juste= ici fondée, légitime...Etonnez-vous: si on commence à s'interroger sur ce qui fonde l'autorité ne va t-on pas lui enlever son caractère, la nier, la saper ... Déjà qu'elle n'a pas la force pour...

5 pages - 1,80 ¤

Quelle est la mesure de l'efficacité politique ?

Note : 5.5/10

||La politique exercée par un gouvernement est ce qui permet de répondre aux attentes du peuple mais elle est aussi ce qui permet de défendre les intérêts de l’Etat. La politique doit par conséquent savoir répondre aux besoins du peuple tout en conservant les intérêts de l’Etat. Ainsi il peut parfois exister des conflits dans la mesure où...

4 pages - 1,80 ¤

La référence aux « contraintes économiques » est-elle, dans le gouvernement des hommes, autre chose qu'un alibi ?

Note : 5.5/10

||Les contraintes économiques désignent en fait les contraintes liées au désir égoïste de maximiser le profit. Or, la maximisation du profit n'est pas un principe de gouvernement. MAIS, tenir compte des contraintes économiques, ce n'est pas chercher un alibi pour s'enrichir personnellement, c'est mener une politique réaliste pour le bien de tous.||...

1 page - 1,80 ¤

Celui qui exerce un pouvoir s'en trouve-t-il changé ?

Note : 5.5/10

La fonction crée, dans cette perspective, la nature propre à l'accomplir. Weber, dans Le savant et le politique, amène l'idée que l'instinct de puissance est naturel chez celui qui exerce le pouvoir, et que ce désir est une force motrice de l'action politique. C'est en exerçant le pouvoir que l'homme politique apprend à concilier ce que Weber nomme...

8 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'être démocrate ?

Note : 5.5/10

||Bien définir les termes du sujet : - « Démocrate « : étant donné que le sujet est d’établir la définition de ce terme, nous n’en donnerons pour l’instant qu’une définition très générale et préliminaire. Le mot vient du grec dèmokratia, qui signifie le gouvernement du peuple ; de dèmios « peuple « et de kratos « puissance «. Si la ...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16704 16705 16706 16707 16708 16709 16710 16711 16712 16713 16714 16715 16716 16717 16718 16719 16720 16721 16722 16723 16724 16725 16726 16727 16728 16729 16730 16731 16732 16733 16734 16735 16736 16737 16738 16739 16740 16741 16742 16743 16744 16745 16746 16747 16748 16749 16750 16751 16752 16753 16754 16755 16756 16757 16758 16759 16760 16761 16762 16763 16764 16765 16766 16767 16768 16769 16770 16771 16772 16773 16774 16775 16776 16777 16778 16779 16780 16781 16782 16783 16784 16785 16786 16787 16788 16789 16790 16791 16792 16793 16794 16795 16796 16797 16798 16799 16800 16801 16802 16803 16804 16805 16806 16807 16808 16809 16810 16811 16812 16813 16814 16815 16816 16817 16818 16819 16820 16821 16822 16823 16824 16825 16826 16827 16828 16829 16830 16831 16832 16833 16834 16835 16836 16837 16838 16839 16840 16841 16842 16843 16844 16845 16846 16847 16848 16849 16850 16851 16852 16853 ... 17301 17302 17303 17304 17305 17306

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit