LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Qu'est-ce que vivre ?

     c. Montaigne a lui aussi marqué une certaine aversion concernant la possibilité de connaître la nature humaine, et donc de définir l'homme dans des limites conceptuelles bien établies. De fait, il insistera sur le fait que « les autres forment l'homme : je le récite » (Essais, III, 2, p. 804). Ainsi de l'humanité il n'y aurait...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que réussir ?

La réussite est liée de la manière la plus étroite au niveau d'instruction. Presque tous les hommes haut placés sont des « diplômés », ou sortent des écoles publiques ou privées jouissant d'un prestige élevé ; en totalité, quand il s'agit de carrières dont l'accès dépend de la possession d'un diplôme particulier, et dans la proportion de six, sept, huit ou...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que rester soi-même ?

 » TRANSITION : La conscience de soi permet l'unité des représentations de chacun. Est-ce cela rester soi-même ? Est-ce réaliser l'unité de tout ce qui change ? La conscience permet de s'apercevoir comme toujours le même, comme toujours identique malgré les changements. Si on change, il n'en reste pas moins que l'on conserve le même point de vue sur soi : le point...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que réfléchir ?

B. Dans l'usage courant, on entend par réflexion un renforcement de la pensée proprement dite, c'est-à-dire de l'activité de l'esprit qui cherche à comprendre et à expliquer. C'est pourquoi la réflexion commence par un rétrécissement du champ de la conscience : elle est accompagnée d'une inhibition des fonctions sensorielles et exige l'élimination des représentations sans rapports avec l'objet sur...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que prendre conscience de soi ?

 ». Quand je suis conscient, de quoi suis-je conscient ? Suis-je toujours en même temps conscient de moi-même ? Problématisation : Le problème est qu'on associe généralement le soi à la conscience. Prendre conscience de soi, ce serait alors prendre conscience de sa propre conscience. Mais comment opérer ce dédoublement réflexif ? Puis-je me mettre à distance de moi-même pour...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que prendre conscience ?

La conscience est l'expression de cette relation : elle nous permet d'optimiser celle-ci, de nous orienter correctement dans le monde, de penser nos actions, d'être capables de projets (Phénoménologie de la perception). La conscience humaine est donc l'atout principal de l'homme pour instaurer un rapport harmonieux avec le monde qui l'entoure.  Prendre conscience, c'est donc accéder å la...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que parler veut dire ?

On croit ordinairement, il est vrai, que ce qu'il y a de plus haut, c'est l'ineffable. Mais c'est là une opinion superficielle et sans fondement; car, en réalité, l'ineffable, c'est la pensée obscure, la pensée à l'état de fermentation, et qui ne devient claire que lorsqu'elle trouve le mot. Ainsi le mot donne à la pensée son existence...

20 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que nous aimons dans l'art ?

Par l'art seulement nous pouvons sortir de nous-mêmes. » (PROUST, Le temps retrouvé.)     II ] Mais on ignore comment  :   Cependant, on ne commande pas le sentiment du beau, ce n'est pas un « remède » que l'on prend sur commande.   L'analyse d'une ouvre ne dit pas comment elle agit sur nous Si l'oeuvre d'art ne produit pas à tous les coups son effet...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que l'injustice ?

On voit donc qu'on ne peut confondre légalité et légitimité, et que l'on peut commettre l'injustice dans le cadre de la légalité. Ce qui sera considéré comme une injustice dépendra donc de la norme de justice que l'on adoptera. Il peut être utile de distinguer légalité et légitimité, car cela invite chacun à s'interroger en son for intérieur,...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que l'immoralité ?

Il y a une position qui assume le choix du rejet de toute éthique: c'est le nihilisme. Ce n'est pas un simple rejet des moeurs comme chez Diogène qui choisit de se conformer à la nature, c'est le choix de n'accepter aucune valeur. La vie étant la première des valeurs (la préférence de la vie par rapport à...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que les sciences exactes ?

... nous avons dit qu’une science exacte se devait d’éliminer les erreurs de raisonnement, car nous ne pouvons penser qu’une science exacte puisse nous conduire dans des raisonnements absurdes. Nous avons montré qu’une science était exacte si elle tend vers la vérité malgré qu’elle puisse se tromper dans le temps, car elle fait partie de...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que les mythes nous donnent à penser ?

      Que donne à penser le mythe ? Le mythe donne donc à penser, comme nous l'ont montré les Grecs, le monde dans lequel nous vivons et la nature. C'est à partir du mythe et de ce qu'il nous montrait de la nature et du monde que Pythagore, Thalès, Héraclite, Empédocle, Anaxagore ou Anaximandre - ceux que l'on nomme les « présocratiques »...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que les composantes d'un portrait ?

La « ressemblance » elle-même, dont peu d'artistes se sont vraiment souciés dans le passé, acquiert dans le nouveau contexte formel une force plus convaincante. Il n'en reste pas moins que l'objectif s'est déplacé. Pour tous les novateurs, ces portraits ne sont plus qu'un prétexte, un support de l'imagination qui les aide à trouver et à affirmer par-delà l'expression individuelle...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que le mauvais goût ?

Jean Duvignaud définit ce phénomène dans Baroque et kitsch : « Kitsch, mot qui apparaît à la fin du siècle dernier, en Europe centrale quand l'industrialisation esquisse une redistribution des bénéfices de la production. Les salariés achètent quelques bribes d'une culture à laquelle jusque-là ils n'avaient aucune participation. Les amateurs éclairés font la grimace : ces gens se pavanent dans la pacotille,...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que le langage nous fait connaître ?

Comment alors comprendre ce qu'il nous fait connaitre ?   2.      Que nous fait connaitre le langage ?   « L'homme, seul de tous les animaux, possède la parole. » Aristote, La Politique ·         Aristote constate que l'homme est le seul détenteur de la parole. Qu'on le conçoive dans le sens que l'on désir, le langage est artificiel, propre à l'homme. ·         Par le langage, nous avons vu que nous...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que le formalisme moral ?

2  Le principe moral doit être formel et inconditionné.   « C'est en effet dans l'indépendance à l'égard de toute matière de la loi (c'est-à-dire à l'égard d'un objet désiré) et pourtant, en même temps, dans la détermination de « l'arbitre » par la simple forme législatrice universelle, dont une maxime doit être capable, que consiste l'unique principe de la moralité. » KANT, Critique de...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que le devoir ?

Or, pour que cette élévation se fasse au plus haut point, il est nécessaire que son obligation soit universelle. *A cette élévation s'oppose le poids des intérêts sensibles et des lois positives d'une communauté. Pour ne pas se laisser contraindre par l'intérêt et la loi positive, il faut envisager le contenu d'un rapport à autrui impliquant une dimension...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que le bonheur ?

    3-Le vrai bonheur consiste dans l'acceptation de la souffrance qui chemine vers la joie. *Faire du bonheur un simple objet d'espérance et du devoir la seule fin inconditionnelle de l'homme, c'est être conduit vers deux implications qui heurtent notre sens éthique. *Une telle conception de la destinée humaine méprisent les conséquences de son exercice. La réponse de Kant donnée au...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que l'art pour l'art ?

L'esthète est un artiste infiniment plus raffiné, qui donne à l'art une place essentielle dans sa vie et dans sa conception du monde. C'est bien plus qu'un praticien, au point qu'il peut se passer de toute pratique artistique, devenant lui-même pur « goûteur » des « choses de l'art ». Le XIXe siècle a engendré des individus qui ne vivent que pour...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16730 16731 16732 16733 16734 16735 16736 16737 16738 16739 16740 16741 16742 16743 16744 16745 16746 16747 16748 16749 16750 16751 16752 16753 16754 16755 16756 16757 16758 16759 16760 16761 16762 16763 16764 16765 16766 16767 16768 16769 16770 16771 16772 16773 16774 16775 16776 16777 16778 16779 16780 16781 16782 16783 16784 16785 16786 16787 16788 16789 16790 16791 16792 16793 16794 16795 16796 16797 16798 16799 16800 16801 16802 16803 16804 16805 16806 16807 16808 16809 16810 16811 16812 16813 16814 16815 16816 16817 16818 16819 16820 16821 16822 16823 16824 16825 16826 16827 16828 16829 16830 16831 16832 16833 16834 16835 16836 16837 16838 16839 16840 16841 16842 16843 16844 16845 16846 16847 16848 16849 16850 16851 16852 16853 16854 16855 16856 16857 16858 16859 16860 16861 16862 16863 16864 16865 16866 16867 16868 16869 16870 16871 16872 16873 16874 16875 16876 16877 16878 16879 ... 17497 17498 17499 17500 17501 17502

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit