LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Suis-je libre si je ne peux réaliser mes désirs ?

2) Oui, la liberté est la victoire la raison sur la passion. « Ce n'est pas par la satisfaction des désirs que s'obtient la liberté, mais par la destruction du désir. » Épictète, Entretiens, vers 130 apr. J.-C. Selon les stoïciens, et avec eux la philosophie occidentale dans sa quasi intégralité, la liberté est avant tout un affranchissement de toute ...

2 pages - 1,80 ¤

Suis-je libre si je ne peux faire ce que j'ai décidé ?

Mais, ici, tout le monde se trouve confronté à la même difficulté, c'est donc le caractère général de la contrainte qui nous permet de nous considérer comme libres.   II. Troisième partie : Définition de l'obstacle   Si nous ne sommes pas libres, c'est en quelque sorte que nous sommes esclaves de quelqu'un qui est, lui, libre. Ainsi, il faut se différencier :...

3 pages - 1,80 ¤

Suis-je libre si je commande ?

Cette manière de commander, et donc de soumettre autrui à sa volonté n'est possible que si je n'ai pas de devoir envers cet autrui, que si je considère qu'il n'a pas de droits. S'il n'en a pas, alors je n'en ai pas non plus. Le seul moyen de commander dans un état de non droit, c'est de commander...

5 pages - 1,80 ¤

Suis-je libre quand j'aime ?

C'est donc la plus sûre des prisons, que celle que l'amoureux transi réclame. Mais l'amour n'est pas toujours si impétueux, tout amour n'est pas idolâtrie, et n'est pas moins puissant pour être moins remarquable. L'amour ne désigne pas seulement non plus cette passion que ressent l'amant, mais d'une autre manière l'ami. Il suffit de voir tout les types...

3 pages - 1,80 ¤

Suis-je libre de penser ce que je veux ?

Être libre, c’est n’avoir aucune entrave, aucune chaîne: telle est la définition classique. L’homme libre agit à sa guise, il est pleinement libre de lui-même. La liberté serait donc de faire et de penser ce que l'on veut. Mais toute société est régie par des lois, des restrictions, des compromis, voire des sacrifices. Définir la liberté comme...

8 pages - 1,80 ¤

Suis-je libre de me nuire ?

Sartre reprend cette phrase pour fonder l'absolu liberté de l'homme. Mais cela ne veut pas dire que l'homme peut faire ce qu'il veut. Bien au contraire, cette liberté s'accompagne d'une responsabilité écrasante. En effet, pour Sartre, quand l'homme agit, il est responsable de lui mais aussi de tous les hommes parce qu'il donne une image de ce que...

3 pages - 1,80 ¤

Suis-je libre de diriger ma conscience ?

Dès lors, le choix de l'objet du désir sur lequel se porte la conscience n'est pas libre : il est le résultat d'un déterminisme causal. C'est pourquoi Spinoza peut dire que je ne désire (ou aime) pas ce que je trouve bon librement, mais que je crois trouver librement bon ce qu'en fait en premier lieu je désire de...

2 pages - 1,80 ¤

Suis-je le mieux placé pour savoir ce que je suis ?

Ces deux sciences ont blessé l'orgueil humain, ont montré à l'homme que son sentiment de supériorité était naïf et erroné. C'est pourquoi les thèses de Copernic valut un procès à Galilée, devant l'Inquisition en 1633. C'est pourquoi les thèses de Darwin sont jugées à l'époque scandaleuse. Les hommes refusent ce qui les blesse et y opposent une farouche...

8 pages - 1,80 ¤

Suis-je le même en des temps différents ?

je m'endurcis. »L'exemple du séjour en prison s'insère dans la même problématique. Ici encore, l'acte futur, la décision ultérieure, décident du vrai sens d'un passé que je puis, soit assumer et reprendre en compte, soit rejeter à travers mes actes présents. Ainsi, ici encore, ma liberté s'exerce à l'égard d'un passé qui est matière pour le « pour-soi...

10 pages - 1,80 ¤

Suis-je d'autant plus libre que je suis indifférent au jugement d'autrui ?

Le sujet interroge une corrélation éventuelle entre l'indifférence à l'égard d'autrui, en particulier de son jugement, et la liberté qui en résulterait pour moi. Le présupposé est qu'il y a un tel risque d'influence d'autrui sur moi que ma liberté peut être en jeu. Autrement dit, les autres, quand ils nous jugent ou quand ils émettent une opinion...

6 pages - 1,80 ¤

Suis-je dans le même temps qu'autrui ?

Zénon prétendait prouver l'impossibilité du mouvement. L'argument de la dichotomie (division en deux) observe qu'un mobile, pour parvenir à un point donné, doit d'abord parcourir la première moitié de la distance à couvrir puis la moitié du reste, puis la moitié du nouveau reste et ainsi à l'infini. La distance totale ne serait donc en théorie jamais parcourue....

5 pages - 1,80 ¤

Suis-je conscient de ce que je suis ?

II. L'altérité constitutive du « moi » Descartes ne se contente pas d'exprimer la vérité de l'existence de chacun de nous. La capacité de douter, proprement et spécifiquement humaine, montre ce que l'humain est essentiellement. Nous sommes des « res cogitans », des « choses pensantes », nous dit Descartes. Mais cette nature essentielle de tout sujet humain porte en elle, conceptuellement, une difficulté. Il...

3 pages - 1,80 ¤

Suis-je ce que mon passé a fait de moi ?

Seule la claire conscience des désirs qui agitent le patient, et des choix qu'il doit faire entre ses désirs et ses normes, peut amener à la guérison. REFOULEMENT : Action par laquelle des pulsions ou désirs inconscients sont arrêtés, par la censure du surmoi, dans leur manifestions conscientes. Supprimer le refoulement conduit à remplacer une censure dont je n'ai...

4 pages - 1,80 ¤

Suis-je ce que je crois être ?

Cette volonté de l'ego ne veut pas dire que le moi exprime l'intériorité la plus radicale. Le moi, c'est l'idée que l'on se fait de soi quand on fait tourner toutes ses activités autour de sa petite personne. Mais ce que je connais de moi, est-ce réellement ce que je suis? De...

4 pages - 1,80 ¤

Suis-je ce que j'ai choisi d'être ?

  III.  La liberté de l'homme, seule responsable du choix de son essence   a.    « L'existence précède l'essence »   Malgré tout ce que nous avons défendu jusqu'ici, il faut voir à présent que notre liberté a sans doute plus de puissance que nous ne lui en avons prêtée. Dans « L'existentialisme est un humanisme », Sartre écrit : « L'homme est...

5 pages - 1,80 ¤

Suis-je bien placé pour savoir ce que je suis ?

Note : 5.5/10

BIEN (lat. bene, bien; bonus, bon) Phi. Ce qui est objet d'approbation ou...

8 pages - 1,80 ¤

Suis-je bien le sujet de toutes mes pensées et mes actions ?

Note : 5.5/10

              2. La responsabilité   * Là se situe la différence entre l'homme et l'animal. L'animal n'est pas le sujet de ses actions de la même manière que l'homme, puisque celles-ci ne procèdent pas d'un même type de réflexion, mais en grande partie de l'instinct. * Dire que l'homme est toujours le sujet de ses pensées et de ses actions, c'est...

4 pages - 1,80 ¤

Suis je le mieux placé pour dire qui je suis ?

Note : 5.5/10

Cette science importe essentiellement - bien avant de connaître la nature ou les dieux. Comment conduire sa vie pour être heureux ; voilà la question qui hante tous les hommes. L'opinion, confortée en cela par les sophistes, identifie le bonheur à la jouissance, au pouvoir, à la fortune, à la beauté. Sans doute tout cela n'est-il pas négligeable,...

8 pages - 1,80 ¤

Suffit-il que mes actes émanent de moi pour que je sois libre ?

Note : 5.5/10

||§  La liberté semble de prime abord se définir comme le fait de pouvoir agir à son gré, de commettre des actes quels qu’ils soient, et ce, sans être entravé. Dès lors, c’est bien par l’action que semble se définir la liberté. §  Néanmoins, un homme incapable d’agir, suite à un accident par exemple, n’en...

3 pages - 1,80 ¤

Suffit-il pour etre libre que les conditions politiques le permettent ?

Note : 5.5/10

Ainsi c'est le plus fort, le plus grand, le plus costaud qui empêchera la liberté des autres de s'exprimer, et la sienne propre sera aussi bafouée, car il n'est lui-même pas à l'abris, qu'un autre homme plus grand et plus fort vienne lui prendre tout ce qu'il a. Ainsi les hommes à l'état de nature ne possède qu'une...

2 pages - 1,80 ¤

Suffit-il pour être juste d'obéir aux lois et aux coutumes de son pays ?

Note : 5.5/10

||Si l'on admet qu'être juste constitue pour l'homme un devoir, l'exercice de la justice relève davantage de la morale que du droit. Se demander s'il suffit pour être juste d'obéir aux lois et aux coutumes de son pays, c'est précisément souligner la différence existant éventuellement entre les valeurs strictement juridiques et celles de la...

12 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16740 16741 16742 16743 16744 16745 16746 16747 16748 16749 16750 16751 16752 16753 16754 16755 16756 16757 16758 16759 16760 16761 16762 16763 16764 16765 16766 16767 16768 16769 16770 16771 16772 16773 16774 16775 16776 16777 16778 16779 16780 16781 16782 16783 16784 16785 16786 16787 16788 16789 16790 16791 16792 16793 16794 16795 16796 16797 16798 16799 16800 16801 16802 16803 16804 16805 16806 16807 16808 16809 16810 16811 16812 16813 16814 16815 16816 16817 16818 16819 16820 16821 16822 16823 16824 16825 16826 16827 16828 16829 16830 16831 16832 16833 16834 16835 16836 16837 16838 16839 16840 16841 16842 16843 16844 16845 16846 16847 16848 16849 16850 16851 16852 16853 16854 16855 16856 16857 16858 16859 16860 16861 16862 16863 16864 16865 16866 16867 16868 16869 16870 16871 16872 16873 16874 16875 16876 16877 16878 16879 16880 16881 16882 16883 16884 16885 16886 16887 16888 16889 ... 17518 17519 17520 17521 17522 17523

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit