LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'art et L'artificiel ?

Cette troisième définition montre que Kant ne définit pas la beauté à partir de la seule qualité de l'émotion. La beauté n'est pas que dans le sujet.  Tout n'est pas beau, tout n'est pas susceptible de produire le plaisir esthétique, cela ne dépend pas de la seule disposition intérieure. D'où vient le plaisir? ·         d'un objet dont la forme finale...

2 pages - 1,80 ¤

Instant et immortalité ?

Instant: Du latin instans, participe présent de instare, « presser ». Infime portion du temps, dépourvue d'épaisseur et de durée.* L'instant est au temps ce que le point est à l'espace : indivisible et sans durée, il est pourtant le constituant ultime du temps. La sagesse de l'instant * « Celui-là vit éternellement qui vit dans le présent », dit Wittgenstein....

1 page - 1,80 ¤

Les pratiques de la mort ?

VOCABULAIRE: MORT: Du latin mors, «mort». Cessation complète et définitive de la vie. Seul parmi les animaux, l'homme se sait mortel: cruelle certitude qui limite son horizon et l'oblige à composer avec sa propre disparition, comme avec celle des êtres auxquels il est attaché. Pour Platon, la mort est un «beau risque à courir». Dans le Phédon, Socrate définit...

1 page - 1,80 ¤

La durée contre le temps ?

LE TEMPS. Le temps est un milieu homogène où s'écoulent les phénomènes physiques. La notion de temps est une construction de la raison qui fait abstraction de ce qui dure dans les phénomènes du monde pour ne considérer que leur écoulement. Cette construction est analogue à celle que la raison élabore à partir de l'étendue pour se donner l'espace,...

3 pages - 1,80 ¤

Temps et finitude ?

Jankélévitch, Quelque part dans l'inachevé, 1978.Nous ne pouvons penser le temps. Toutes nos pensées déjà s'inscrivent dans le temps, lequel est, selon Jankélévitch, « consubstantiel à notre pensée, à notre existence, à tous nos actes ». Quant aux horloges et aux calendriers, même s'ils disparaissaient définitivement de la surface de la terre, le temps continuerait de s'écouler...

2 pages - 1,80 ¤

Existence et contingence ?

Sujet 3718Existence et contingence ? Définition des termes du sujet: Exister / Existence:* Exister: qualifie le fait d'appartenir à un ordre quelconque de réalité même abstrait. Être réellement, constituer une partie du monde sensible.* Existence: Par opposition à néant: le fait d'être ou d'exister. Par opposition à essence: mode d'être de l'homme, en tant qu'il ne se laisse enfermer...

1 page - 1,80 ¤

Les limites du langage ?

La prolifération du sens* Paradoxalement, une des limites du langage apparaît dans l'impossibilité de ne pas signifier. Dans un célèbre sonnet, Mallarmé utilise pour les besoins de la rime un mot qu'il voudrait vide de sens : « ptyx ». Au sein du poème entier, ce mot finit par se charger de multiples résonances qui suggèrent un sens....

1 page - 1,80 ¤

Le langage : Un instrument de pouvoir ?

Note : 8/10

..). Dès lors, si le pouvoir manifeste son emprise sur le langage, ce dernier à son tour influence le Pouvoir, à tel point que l'évolution des phénomènes langagiers a une signification historique et politique considérable: l'invasion du franglais traduit ainsi notre infériorité à l'égard de l'Amérique anglophone, lorsque la France était puissante, on parlait français à Saint-Pétersbourg. De...

3 pages - 1,80 ¤

Le langage et la pensée ?

Note : 8/10

Celle-ci cherche à dépasser le langage vers la réalité mais au sein d'un monde signifiant et intelligible. CITATIONS: Socrate conçoit la pensée comme : « Un discours que l'âme se tient à elle-même sur les objets qu'elle examine. » Platon, Théétète, Ive s. av. J.-C. « Les sons émis par la voix sont les symboles des états de...

1 page - 1,80 ¤

Le langage: Intention et signification ?

Note : 8/10

Termes du sujet: LANGAGE : 1) Faculté de parler ou d'utiliser une langue. 2) Tout système de signes, tout système signifiant, toute communication par signes (verbaux ou non verbaux). Le langage désigne aussi la totalité des langues humaines. INVENTION:Création d'une nouveauté par opposition à la découverte qui trouve ce qui était déjà là mais caché.Freud a découvert l'inconscient comme Christophe...

1 page - 1,80 ¤

Le langage: Un code de communication ?

Note : 8/10

Enfin, il y a une forte dépendance à l'égard du contexte : un imprévu court-circuite la communication. Ce déterminisme simple l'oppose à la complexité du langage humain, qui n'est pas un ensemble de messages à décoder suivant des paramètres fixes mais qui permet de redéfinir en permanence le contexte. Réfléchissant à partir des observations réalisées sur le mode de...

3 pages - 1,80 ¤

Le sujet comme altérité ?

Note : 8/10

Non, car je puis perdre ces qualités sans me perdre moi-même ». Le moi serait une singularité indéfinissable par-delà toutes les qualités qui pourraient servir à le cerner. ASCAL: Qu'est-ce que le moi ? Un homme qui se met à la fenêtre pour voir les passants, si je passe par là, puis-je dire qu'il s'est mis là pour me...

3 pages - 1,80 ¤

Du besoin au désir ?

Note : 8/10

Il ne peut arriver à un objet qu'un nombre fini de choses : ce livre ne peut faire chauffer de l'eau, comme le fait une bouilloire. Si j'étais un objet, je ne pourrais donc faire qu'un certain nombre de choses, alors que, en tant que sujet, je suis pour Sartre absolument libre. La fin de la première partie...

4 pages - 1,80 ¤

Conscience et certitude ?

Note : 5.2/10

Le passage de l'un à l'autre serait le fait de « prendre conscience ».Le Cogito* Descartes veut traverser l'épreuve d'un doute radical* pour découvrir une première vérité. Or il affirme : « cette proposition : je suis, j'existe est nécessairement vraie toutes les fois que je la prononce, ou que je la conçois en mon esprit. » Douter...

4 pages - 1,80 ¤

Conscience et immédiateté ?

Note : 5.2/10

Définitions: La conscience vient du latin conscientia, qui signifie « accompagné « (cum) de « savoir « (scire). Être conscient signifie donc que lorsque l'on sent, pense, agit, on sait que l'on sent, pense ou agit. Mais il convient de distinguer la conscience directe ou immédiate, qui accompagne ainsi tous les actes du sujet, de la...

1 page - 1,80 ¤

L'illusion du naturel ?

Note : 5.2/10

Explication des termes: ILLUSION: 1) Toute erreur provenant de l'apparence trompeuse des choses (illusions perceptives).2) Croyance ou opinion fausse abusant l'esprit par son caractère séduisant et le plus souvent fondée sur la réalisation d'un désir (Cf. l'analyse de Freud concernant la religion). Contrairement à l'erreur, qui peut être corrigée, l'illusion survit à sa réfutation. Le naturel comme idéologie * Kart Marx a...

1 page - 1,80 ¤

Inventions et conventions ?

Note : 5.2/10

Définition des termes du sujet: INVENTION:Création d'une nouveauté par opposition à la découverte qui trouve ce qui était déjà là mais caché.Freud a découvert l'inconscient comme Christophe Colomb a découvert les Amériques. Alors que Pascal a inventé la calculatrice. L'espace symbolique * Pour le juriste, « la remise des clés d'un grenier est comprise comme étant la délivrance du blé...

1 page - 1,80 ¤

La culture et l'interdit ?

Note : 5.2/10

En particulier les conditions de vie de la mère pendant la période précédant l'accouchement constituent des conditions sociales pouvant influer sur le développement de l'enfant. On ne peut donc espérer trouver chez l'homme l'illustration de comportement préculturel.             La deuxième méthode consisterait à recréer ce qui est préculturel en l'animal. Observons les insectes. Que constatons-nous ? Que les conduites essentielles...

2 pages - 1,80 ¤

L'état de nature ?

Note : 5.2/10

La conception de Rousseau * C'est ce que Rousseau reprochera à Hobbes : d'avoir conçu l'état de nature sur le modèle des relations sociales. L'état de nature ne peut être un état de guerre, car celui-ci est finalement déjà un mode de relation entre les hommes. L'homme naturel, par hypothèse, vivrait en lui-même, sans devoir se régler sur le...

5 pages - 1,80 ¤

La nature humaine ?

Note : 5.2/10

I - La nécessité de la notiona) Quels que soient les dangers éventuels qui s'attachent à l'emploi de cette notion, ces dangers ne se comprennent que par référence à la nécessité qu'il y a de se mettre en quête de cette nature humaine. La question oscille donc, depuis celle du danger jusqu'à celle du risque : si la...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on être à la fois libre et heureux ?

Note : 5.2/10

Peut-on accéder au bonheur tout en subissant des contraintes ?CONSEILS PRATIQUESPour traiter ce devoir, il importe de définir avec beaucoup de soin les notions de liberté et de bonheur. Souvenez-vous, en particulier, de l'eudémonisme des stoïciens, qui concilie le bonheur avec une liberté essentiellement intérieure, qui ne dépend que de nous. On peut être heureux en toutes circonstances...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on faire son devoir par habitude ?

Note : 5.2/10

L'individu devenant ainsi, par simple habitude, « conforme « au modèle de sa société, on peut qualifier globalement son comportement par le terme de « conformisme «. Et l'on voit que ce dernier, dans ce contexte, n'a rien de négatif.[B. Extension du conformisme] Ce conformisme peut toucher des valeurs dont l'importance morale est incontestable ou plus cruciale, comme...

4 pages - 1,80 ¤

La liberté a-t-elle un prix ?

Note : 5.2/10

 » Mais, alors que l'animal est régi par l'instinct, par des règles de comportement innées, fixées par la nature, l'homme est libre : « et c'est surtout dans la conscience de cette liberté que se montre la spiritualité de son âme ». Ce qui fait la grandeur de l'homme , sa spécificité, sa spiritualité, ce qui le définit en propre, ce n'est plus...

10 pages - 1,80 ¤

L'Etat doit-il garantir la justice dans les échanges ?

Note : 5.2/10

Il apparaît donc comme « plus puissant « ou plusvaillant « que l'autre, et conquiert du prestige. On est cependant, dans de telles situations, dans un contexte où l'« échange « ne tient pas compte des valeurs réelles des objets, et se trouve orienté dès son début par le désir d'instaurer, en fin de parcours, une inégalité.[C. La...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on connaître le vivant sans le dénaturer ?

Note : 5.2/10

Du point de vue de l'ensemble, l'être vivant semble "fait pour" se perpétuer. Se perpétuer lui-même, du moins le temps nécessaire à la reproduction, et perpétuer son espèce. Du point de vue de chacune des parties, ces dernières semblent "faites pour" accomplir telle ou telle fonction. L'oeil est "fait pour" voir, la langue du fourmilier "pour" attraper les...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16787 16788 16789 16790 16791 16792 16793 16794 16795 16796 16797 16798 16799 16800 16801 16802 16803 16804 16805 16806 16807 16808 16809 16810 16811 16812 16813 16814 16815 16816 16817 16818 16819 16820 16821 16822 16823 16824 16825 16826 16827 16828 16829 16830 16831 16832 16833 16834 16835 16836 16837 16838 16839 16840 16841 16842 16843 16844 16845 16846 16847 16848 16849 16850 16851 16852 16853 16854 16855 16856 16857 16858 16859 16860 16861 16862 16863 16864 16865 16866 16867 16868 16869 16870 16871 16872 16873 16874 16875 16876 16877 16878 16879 16880 16881 16882 16883 16884 16885 16886 16887 16888 16889 16890 16891 16892 16893 16894 16895 16896 16897 16898 16899 16900 16901 16902 16903 16904 16905 16906 16907 16908 16909 16910 16911 16912 16913 16914 16915 16916 16917 16918 16919 16920 16921 16922 16923 16924 16925 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 ... 17001 17002 17003 17004 17005 17006

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit