LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'Etat doit-il etre fort pour protéger le droit des citoyens ?

||Problématisation. Le droit ne peut prendre place que dans une société qui puisse l'imposer à tous. Notre notion de droit admet donc l'usage de la force (policière) pour imposer le droit. Mais s'agit-il d'une obligation ? L'Etat, doit-il être fort pour protéger le droit des citoyens ? Pouvons-nous envisager un état faible ? Si ce n'est pas...

2 pages - 1,80 ¤

L'Etat doit-il chercher à satisfaire les désirs des citoyens ?

Il s'identifie à un groupe d'individus. Ainsi l'État essaye de satisfaire le désir des citoyens pris dans une majorité, mais qu'en est-il de ceux qui ne sentent pas représentés dans cet État ? Qu'en est-il de la volonté particulière ? Chaque citoyen pris individuellement a des exigences et des désirs qui lui sont propres, ainsi comment l'État pourrait-il satisfaire toutes...

5 pages - 1,80 ¤

L'Etat doit il tolérer toutes les opinions ?

Droit de communiquer ses pensées, de ne plus restreindre ses recherches à la satisfaction personnelle et égoïste mais de les transmettre. Le droit est donc posé comme une possibilité d'action qui doit être garantie, mais garantie contre qui ou contre quoi ? En fait Fichte suggère fortement que l'exercice d'un droit ne vaut que par sa réalisation effective de...

3 pages - 1,80 ¤

L'Etat doit il reconnaître des limites à sa puissance ?

||Analyse.   l        Notre sujet traite de la limite possible que l'on peut, ou non, reconnaître à l'État. C'est sur cette question de limite que nous devrons comprendre la définition de l'État. �       L'État se définit comme étant une forme d'organisation politique et juridique d'un pays, ou d'une société. Il se connaît comme délimité géographiquement par les...

6 pages - 1,80 ¤

L'Etat doit il etre fort pour protéger le droit des citoyens ?

·         Or, le droit des citoyens ne peut être protégé que par un état légitime, et non venu au pouvoir par la force, ou la volonté de quelques uns. Le droit des citoyens ne pourrait donc être assuré, et encore moins protégé, par un état si faible qu'a tout instant il puisse être renversé. « Il s'agit d'une unité réelle...

3 pages - 1,80 ¤

L'Etat doit il éduquer le citoyen ?

) tantôt que l'homme n'est pas encore homme ("... ne peut devenir homme"). S'il est déjà homme, pourquoi le deviendrait - il, mais s'il ne l'est pas encore, qu'est -il donc et comment être sûr qu'il pourra le devenir ? La formule de E. KANT ainsi comprise énoncerait soit une absurdité, soit une...

3 pages - 1,80 ¤

L'Etat a-t-il pour fonction d'assurer le bonheur des individus ?

On peut donc dire que la fin de la cité, c'est la vie bonne, et que toutes ces institutions, pour leur part, existent en vue de la fin. Une cité c'est une communauté qui se réalise entre groupements de familles ou entre villages pour une vie achevée et suffisante à elle-même, autrement dit pour une vie heureuse et...

7 pages - 1,80 ¤

L'Etat a-t-il pour fin la paix ou la liberté ?

||Bien définir les termes du sujet :   - « Fin de l’Etat « : c’est le but de l’Etat, ce qu’il vise à travers chacune de ses action, c’est aussi ce que l’on pourrait appeler sa raison d’être, ce pour quoi il a été créé. - La « paix « est synonyme de concorde, d’entente, ou d’accord. C’est lorsque les rapports entre individus ou nations...

8 pages - 1,80 ¤

L'Etat a-t-il pour but d'éliminer la violence ?

Note : 5.8/10

·         Aussi, les lois qui régissent la cité sont-elles tout aussi naturelles que la politique. On peut donc penser que ces mêmes lois sont celles qui régissent l'homme par nature. ·         La bonne vie, menée dans la cité, correspondrait alors à une vie sans violence, l'homme n'étant pas en conflit concernant ses propres intérêts. ·         La politique pratiquée ici...

3 pages - 1,80 ¤

L'Etat a-t-il pour but de maintenir l'ordre ou d'établir la justice ?

Note : 5.4/10

On sait que le but et le principe de l'organisation en société consistent à soustraire les hommes au règne absurde de la convoitise et à les faire avancer -autant que possible- sur la voie de la raison, de sorte que leur vie s'écoule dans la concorde et la paix. Aussitôt donc que ce...

7 pages - 1,80 ¤

L'essor des techniques contemporaines appelle-t-il la fondation d'une nouvelle morale ?

Note : 5.4/10

Elle a fait apparaître de nouveaux devoirs. L'éthique antique est inopérante à l'heure de la technique. Aujourd'hui, les conséquences de certains actes ne seront visibles que dans quelques centaines d'années. L'exemple de la pollution, de la surexploitation des ressources forestières, des pêches abusives, de la disparition des déchets nucléaires) .Aussi tous nos pronostics à long terme sont incertains....

3 pages - 1,80 ¤

L'esprit scientifique est-il compatible avec la croyance religieuse ?

Note : 5.4/10

Par exemple, on assiste de nos jours à une véritable offensive des courants religieux fondamentalistes (qu'ils soient catholiques, protestants, islamiques) contre la théorie scientifique de l'évolution, contre les résultats de la recherche géologique ou paléontologique. Que la terre soit en effet vieille de plusieurs milliards d'années, voilà qui n'est pas compatible avec les estimations que l'on peut inférer...

3 pages - 1,80 ¤

L'esprit reste-t-il libre quand il se soumet au vrai ?

Note : 5.4/10

L'esprit reste-t-il libre quand il se soumet au vrai ? Si tel est le cas, l'esprit ne pourrait être dit libre que dans une perpétuelle interrogation, grâce à un mouvement continu de recherche. Cette question suppose-t-elle une liberté a priori de l'esprit ? C'est-à-dire la liberté est-elle le principe de l'esprit ? Ou bien au contraire est-ce la liberté qui s'obtient par...

2 pages - 1,80 ¤

L'esprit est-il tranquille ?

Note : 5.4/10

  -La conscience constitue le mouvement par lequel le pour-soi se dépasse chaque fois lui-même pour accéder à sa propre essence, enrichie par l'intégration de l'altérité. Ce mouvement dialectique empêche toute tranquillité de la conscience, qui ne deviendra telle que lorsqu'elle se sera abolie comme telle et qu'elle aura réalisé son essence d'Esprit absolu. -La conscience pure, c'est le pour-soi,...

3 pages - 1,80 ¤

L'esprit de système détermine-t-il pleinement la vérité ?

Note : 5.4/10

- B - L'esprit systématique. D'un esprit capable d'édifier un système, on dit qu'il est systématique. L'esprit systématique est un esprit logique, capable de procéder avec méthode dans la recherche de la vérité. L'enfant n'a pas l'esprit systématique, remarque-t-on : si on lui dit de chercher un objet caché dans une pièce, il ira au hasard d'un endroit à...

2 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Les valeurs morales sont-elles relatives ?

Note : 7/10

||Si les valeurs morales sont relatives, alors la force de la morale sur les actions humaines sont indépendantes d'une vérité objective. Il faut nous demander dans ce sujet si la tendance naturelle de l'individu à universaliser ses propres valeurs morales est légitime. D'un autre côté, si les valeurs morales sont reconnues comme relatives pourquoi les appliquerai-je? Qu'est-ce qui...

5 pages - 1,80 ¤

Les valeurs morales sont-elles relatives ?

Note : 7/10

Il faut nous demander dans ce sujet si la tendance naturelle de l'individu à universaliser ses propres valeurs morales est légitime. D'un autre côté, si les valeurs morales sont reconnues comme relatives pourquoi les appliquerai-je? Qu'est-ce qui m'empêche alors de commettre de mauvaises actions? Il semble qu'il y ait deux abus possibles à éviter et qui ne peuvent...

2 pages - 1,80 ¤

Les techniques peuvent-elles nous rendre plus autonomes ?

Note : 7/10

Aussi, Marx et ses disciples tenteront de redonner au travail une dimension plus humaine par le biais du communisme. Il tente en vérité de rapprocher l'homme du produit de son travail, et de revenir à une vraie reconnaissance du travail de l'ouvrier dans son objet. Dans ce cadre, l'activité technique est ce qui a engendré l'aliénation, la division...

2 pages - 1,80 ¤

Les Sciences satisfont-elles notre désir de vérité ?

Note : 7/10

||Les connaissances discursives établissant des relations entre les phénomènes contentent-elles le mouvement dynamique qui nous porte vers une connaissance adéquate et juste, vers une représentation valable du réel ? N'y a-t-il pas une opposition entre la parcellisation des sciences et notre désir unitaire de saisir le vrai ? ||A. Les sciences satisfont notre désir de liberté. - Les sciences comme...

4 pages - 1,80 ¤

Les sciences progressent-elles vers la vérité ?

Note : 7/10

  Introduction S'il est un progrès qui paraît peu contestable (si la notion de progrès a un sens sérieux), c'est bien dans l'accumulation des savoirs scientifiques à quoi aboutit le développement des sciences modernes. Cela signifie-t-il que ces dernières s'avancent vers la vérité, c'est-à-dire vers une vérité qui pourrait être considérée comme...

4 pages - 1,80 ¤

Les sciences peuvent-elles résoudre tous les problèmes que l'homme se pose ?

Note : 7/10

Il a laissé tomber toutes les questions que l'on avait incluses dans le concept de métaphysique, entendu tantôt de façon plus stricte tantôt de façon plus large, et parmi elles toutes ces questions que l'on appelle avec assez d'obscurité les questions "ultimes et les plus hautes". Considérées de plus près, ces questions et toutes celles que le positivisme...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16797 16798 16799 16800 16801 16802 16803 16804 16805 16806 16807 16808 16809 16810 16811 16812 16813 16814 16815 16816 16817 16818 16819 16820 16821 16822 16823 16824 16825 16826 16827 16828 16829 16830 16831 16832 16833 16834 16835 16836 16837 16838 16839 16840 16841 16842 16843 16844 16845 16846 16847 16848 16849 16850 16851 16852 16853 16854 16855 16856 16857 16858 16859 16860 16861 16862 16863 16864 16865 16866 16867 16868 16869 16870 16871 16872 16873 16874 16875 16876 16877 16878 16879 16880 16881 16882 16883 16884 16885 16886 16887 16888 16889 16890 16891 16892 16893 16894 16895 16896 16897 16898 16899 16900 16901 16902 16903 16904 16905 16906 16907 16908 16909 16910 16911 16912 16913 16914 16915 16916 16917 16918 16919 16920 16921 16922 16923 16924 16925 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 16937 16938 16939 16940 16941 16942 16943 16944 16945 16946 ... 17498 17499 17500 17501 17502 17503

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit