LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'homme est-il un acteur de l'histoire ?

Hegel, in La Raison dans l'histoire, montrait que l'homme agit dans l'histoire grâce à la ruse de la Raison. Cependant, il différencie bien la Raison de la raison. C'est-à-dire que la Raison dont il parle se place comme au-dessus des hommes et s'incarne en eux en fonction des époques. Par exemple, les conquêtes de Napoléon ne sont pas...

2 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il soumis au désir ?

Le cas de Don Juan est celui du désir sans cesse renouvelé et qui se porte toujours sur un nouvel objet sans comprendre nécessairement ce qui le détermine. C'est dans cette mesure que le désir soumet l'homme à sa puissance, parce que ce dernier se sent totalement dépassé par les raisons même de ses...

4 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il responsable de l'avenir ?

Le futur indécidable   Mais si l'homme est responsable de l'avenir, dans un autre sens, cela voudrait dire qu'il est maître du temps. Puisque responsabilité implique également maîtrise. Et pourtant on sait bien que le temps est une des choses que l'homme ne pourra jamais contrôler ni maîtriser. Tout d'abord parce que l'homme n'as pas connaissance de l'avenir. Ainsi il...

3 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il prisonnier de son langage ?

Il s'agira alors de voir à quelle condition le langage peut-être, à l'inverse, un instrument de libération. En quoi sommes-nous soumis au langage et à ses structures ? N'est-il pas tout autant un moyen de libération ? A quelle condition peut-il l'être ?     Plan     I-                   Le langage comme instrument d'objectivation   ·         Le langage est avant tout le moyen par lequel nous entrons dans le...

5 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il plus libre en obéissant aux lois de la cité qu'en obéissant a lui seul ?

La liberté, c'est ainsi la détermination de la volonté par la forme de la loi morale, celle de l'impératif catégorique. Être libre, chez Kant, c'est obéir à la loi donnée par la forme pure de la raison pure (en tant que non dérivée de l'expérience) pratique (en tant qu'elle sert ici à un usage moral, et non théorique),...

6 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il perfectible ?

Introduction   -L'homme est un être de progrès, au sens où il s'avance vers (progredior) un état toujours plus parfait de son être. -L'homme, contrairement aux autres êtres vivants, est donc un être qui évolue, en ayant le sentiment que cette évolution s'oriente vers ce qui est mieux. -Or, cette perfectibilité constitue-t-elle un "progrès", au sens moderne et idéologique du terme, ou...

7 pages - 1,80 ¤

L'Homme est-il naturellement artiste ?

II ne faudrait pas conclure de ce rapprochement entre l'art et la nature que la tâche de l'artiste soit de suivre simplement sa pente naturelle ou de laisser opérer en lui un instinct, une muse, un coup de génie. L'art n'est pas « facile ». Le plus laborieux est sans doute de détruire tout ce qui s'interpose entre...

3 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il naturel ?

  -L'homme, en échappant à la condition déterminée des phénomènes naturels, peut lui-même déterminer ces phénomènes par sa raison, à travers ce que Kant nomme les "impératifs hypothétiques", où il s'agit de trouver les moyens pour réaliser une fin déterminée. En ce sens, l'homme se représente une nature qui se conforme aux structures mêmes de sa subjectivité, l'homme échappant...

3 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il libre en démocratie ?

Or, cette liberté rencontre ses limites lorsque le citoyen s'aperçoit qu'il n'est pas satisfait du choix qu'on lui propose ou lorsqu'il fait des choix qui ne sont jamais adoptés parce que la majorité n'est pas du même avis.   II-                La démocratie : une illusion de liberté               Pour Tocqueville, cela ne sert à rien de gouverner à plusieurs car les intelligences ne...

4 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il libre de décider de sa vie ?

2- Mais on ne déciderait pas de sa vie en totalité : ce serait une thèse en un sens déterministe. (notion de destin et de nécessité, notamment dans le Stoïcisme)     II- L'homme n'est cependant pas déterminé : il est libre de décider de sa vie.   A- L'homme est conditionné mais pas déterminé : il subit certes des influences mais il n'y est pas...

3 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il libre ?

Pour Descartes la liberté fait l'objet d'une expérience : elle s'éprouve dans l'acte même du choix. Mais le choix ne peut-il pas être produit par une cause que j'ignore ? La volonté n'est-elle pas une illusion ? L'homme se plaît à croire qu'il peut commencer absolument (être une cause libre). Mais rien ne prouve qu'il le peut, et surtout pas sa...

4 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il le seul animal moral ?

La morale concerne tout ce qui a trait aux moeurs, au caractère, aux attitudes humaines en général, et, en particulier, aux règles de conduite et à leur justification. La morale est l'ensemble des principes de jugement et de conduite fondé sur les impératifs du bien. Un être moral agit selon ce qu'il juge être bon, et ordonne donc...

2 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il le même en des temps différents ?

Thèse sur la signification du passé humain, sur le caractère choisi et construit du passé. Ensuite, une série d'exemples nous est présentée. Passage de l'abstrait au concret, de l'élucidation philosophique à l'illustration concrète.1) « La signification du passé ... sa signification » : mon « projet originel » et mon projet présent décident de la signification de mon...

7 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il fait pour le travail ?

(C'était d'ailleurs aussi la raison de la théorie grecque, si mal comprise, de la nature non humaine de l'esclave. Aristote, qui exposa si explicitement cette théorie et qui, sur son lit de mort, libéra ses esclaves, était sans doute moins inconséquent que les modernes n'ont tendance à le croire. Il ne niait pas que l'esclave fût capable d'être...

5 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il conscient ou inconscient ?

L'hypothèse de l'inconscient est donc scientifiquement nécessaire et légitime. On ne peut donc pas envisager l'être humain seulement comme un être conscient, mais comme un être qui est aussi dirigé dans ses actions par des mobiles inconscients.   III. Ce n'est pas parce que l'homme est partiellement dirigé par des pulsions inconscientes qu'il ne doit pas être tenu pour...

2 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il chez lui dans l'univers ?

Sur ce point, les philosophes sont très partagés, il en découle par ailleurs souvent une conception différente de l'Etat. Deux figures pourront être évoquées ici : Locke et Rousseau. Pour Locke, l'Etat n'apparaît qu'afin de garantir la propriété, il a une dimension essentiellement sécuritaire. Cela est très important parce qu'à la fois la propriété précède l'institution légale d'un droit...

4 pages - 1,80 ¤

L'homme doit-il rechercher le bonheur ou chercher a se rendre digne du bonheur ?

Aussi, sans rejeter la notion d'obligation, nous ne la mettons pas au premier plan et lui substituerons celle de bien ou de valeur. Nous dirons donc, non pas que la morale nous enseigne comment nous « devons » nous rendre soit heureux, soit dignes du bonheur, mais qu'elle nous montre l'idéal grâce auquel nous parviendrons au bonheur ou...

3 pages - 1,80 ¤

L'homme doit-il prendre la nature comme modèle ?

Note : 7/10

L'exemple de Zeuxis est parlant dans ce sens  qui "peignait des raisins qui avaient une apparence tellement naturelle que des pigeons s'y trompaient et venaient picorer."( Hegel)   L'homme cherche à se détacher du modèle naturel Pourtant depuis le début de l'humanité, les hommes cherchent à rompre avec la nature. Comme le dit par exemple, Hegel, l'histoire est strictement humaine :...

2 pages - 1,80 ¤

L'homme doit-il etre libre ?

Note : 7/10

Seul un geste radical issu d'une liberté absolue peut rendre cette exigence épistémique possible : la liberté se découvre comme la condition de possibilité de l'exigence de connaître.     II. La liberté est la condition de la moralité humaine, plus qu'elle n'en est l'effet (Kant).   -L'homme est un être libre en ce qu'il obéit à ses propres lois : c'est l'autonomie....

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16803 16804 16805 16806 16807 16808 16809 16810 16811 16812 16813 16814 16815 16816 16817 16818 16819 16820 16821 16822 16823 16824 16825 16826 16827 16828 16829 16830 16831 16832 16833 16834 16835 16836 16837 16838 16839 16840 16841 16842 16843 16844 16845 16846 16847 16848 16849 16850 16851 16852 16853 16854 16855 16856 16857 16858 16859 16860 16861 16862 16863 16864 16865 16866 16867 16868 16869 16870 16871 16872 16873 16874 16875 16876 16877 16878 16879 16880 16881 16882 16883 16884 16885 16886 16887 16888 16889 16890 16891 16892 16893 16894 16895 16896 16897 16898 16899 16900 16901 16902 16903 16904 16905 16906 16907 16908 16909 16910 16911 16912 16913 16914 16915 16916 16917 16918 16919 16920 16921 16922 16923 16924 16925 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 16937 16938 16939 16940 16941 16942 16943 16944 16945 16946 16947 16948 16949 16950 16951 16952 ... 17511 17512 17513 17514 17515 17516

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit