LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'histoire peut-elle justifier le mal ?

Note : 5.8/10

L'histoire enseigne en effet, que les hommes ne tiennent pas leur parole, qu'il ne faut pas leur faire confiance et que ceux qui ont réussi, sont ceux qui n'ont pas eux de scrupule et accomplit des mauvaises actions. Il prend ainsi l'exemple de César Borgia, qui a usé de la violence et de la...

7 pages - 1,80 ¤

L'histoire peut-elle etre contemporaine ?

Note : 5.8/10

.. et que la quinine fut peut-être indispensable à la prospection et à l'occupation de toute la terre qui est à mes yeux le fait dominant de notre siècle » (« Variété IV »). Ce qu'il faut retenir de la boutade de Valéry, c'est qu'il n'y a pas en histoire de signification absolument « objective » d'un fait...

3 pages - 1,80 ¤

L'histoire nous permet-elle de tirer un enseignement moral ?

Note : 5.8/10

Pour Kant, la morale se définit par la nécessité de son devoir-être en tant qu'il est vecteur de l'absolu (le Bien). Ainsi, la morale est pensée comme foncièrement anhistorique puisqu'extraite du domaine des faits, ou de l'être, mais participant du devoir-être. Le problème du formalisme de la morale kantienne est qu'elle consacre la rupture des règnes (être de l'histoire...

2 pages - 1,80 ¤

L'Histoire nous apprend-elle à vivre ?

Note : 5.8/10

HISTOIRE Gén. Terme équivoque qui désigne à la fois le récit du...

5 pages - 1,80 ¤

L'histoire nous apprend-elle a etre plus humain ?

Note : 5.8/10

Certes, elle n'est pas une science : nous ne pouvons édifier des principes de comportements à partir de l'histoire de l'homme. Pour autant, elle peut tout de même conserver le souvenir de ce qui fut fait. ·         Lorsque nous parlions des crimes barbares des Nazis, nous avons vu leur tentative de justifier leur actes par l'histoire. Pourtant, dans le même temps,...

2 pages - 1,80 ¤

L'histoire n'est-elle qu'une suite d'événements ?

Note : 5.8/10

.../... a. Comment expliquer le désordre apparent des évènements, et l'ordre pourtant qui semble se détacher de l'ensemble ? On pourrait évoquer le thème du destin, l'idée qu'une force non humaine détermine à l'avance le cours des évènements, et contre laquelle l'homme est impuissant. C'est la conception de l'Antiquité, où l'homme n'est que le jouet...

7 pages - 1,80 ¤

L'histoire n'est-elle que le récit des évènements passés ?

Note : 5.8/10

HISTOIRE Gén. Terme équivoque qui désigne à la fois le récit du...

3 pages - 1,80 ¤

L'histoire n'est-elle que désordre ?

Note : 9.5/10

"Partout la cohue la plus bigarrée, qui nous captive, et quand une chose disparaît, une autre prend aussitôt sa place." dit Hegel, in Philosophie de l'histoire. Hegel montre aussi que l'histoire n'est pas simplement désordre. Selon lui, les hasards et les désordres apparents (guerres, massacres, exterminations, etc.) forment seulement l'écume du réel. Le...

2 pages - 1,80 ¤

L'histoire n'est-elle qu'un roman ?

Note : 9.5/10

R. Aron.   Husserl L'histoire, science empirique de l'esprit par excellence, n'est absolument pas en mesure de décider, en un sens positif ou en un sens négatif, ni par ses propres moyens, s'il faut établir une différence entre religion comme formation culturelle et religion comme idée, c'est-à-dire religion valable, entre l'art comme formation culturelle et l'art valable, entre droit historique et...

4 pages - 1,80 ¤

L'histoire justifie-t-elle la violence ?

Note : 9.5/10

Les deux consciences se mettent en péril, en mettant la vie de l'autre en péril. Il y a toujours en sortant de ce conflit une conscience qui préférera conserver sa vie, ainsi renoncer à sa liberté. L'autre est ainsi reconnu comme étant le seul libre. Ce rapport constitue génétiquement le rapport de maîtrise et de servitude. Ainsi une...

2 pages - 1,80 ¤

L'histoire joue-t-elle pour nous un rôle de mythologie ?

Note : 9.5/10

 » ARON, Dimensions de la conscience historique.   Transition : En effet il semble qu'il y ait une communauté de fonction entre la mythologie et l'histoire dans la mesure où l'une et l'autre ont pour but d'expliquer le monde qui nous entoure et d'arriver à une meilleure compréhension de nous-mêmes. Mais cependant il semble que dans l'histoire la mythologie ait changé...

6 pages - 1,80 ¤

L'histoire fait-elle l'homme ?

Note : 9.5/10

Rousseau souligne, dans le Contrat social, II, 2, que la délcaration de guerre n'est pas un acte de souveraineté, c'est-à-dire un acte émanant de la volonté générale, de la société prise comme un tout, mais un acte particulier qui, de ce fait, peut être décidé par le gouvernement, et, éventuellement, par une seule personne. N'est-ce pas alors cette...

5 pages - 1,80 ¤

L'histoire est-elle utile au citoyen ?

Note : 9.5/10

Derrière le citoyen, il faut poser l'individu. En ce sens, les actes de la souveraineté, fût-elle populaire, doivent s'arrêter là où commencent l'indépendance et l'existence individuelle. Le domaine de l'individualité privée est inviolable et sacré.  La souveraineté n'existe que de manière limitée et relative. De ce point de vue, le citoyen n'a à se préoccuper que de sa...

3 pages - 1,80 ¤

L'Histoire est-elle un éternel recommencement ?

Note : 9.5/10

||Si l'on considère qu'un recommencement est envisageable c'est que l'on nie le caractère événementiel de l'histoire. Pourtant on est bien conscient que l'histoire est faite d'événements qui dépassent la volonté des hommes et que par conséquent elle est imprévisible. Comment peut-on ainsi penser qu'elle peut se répéter ? De plus penser que l'histoire peut se répéter c'est s'opposer...

2 pages - 1,80 ¤

L'histoire est-elle tragique ?

Note : 9.5/10

La tragédie peut donc être définie par les forces agissantes qu'expriment les personnages, et par son sens, c'est-à-dire son intelligibilité pour un esprit humain.             Du point de vue formel : «...est-elle... ?» est la forme interrogative du «est-ce», question philosophique par excellence, car recherche d'une définition ou essence. Il s'agit de savoir si oui ou non l'histoire est tragique, et...

5 pages - 1,80 ¤

L'histoire est-elle science ou sagesse ?

Note : 9.5/10

      Peut-on parler de l'histoire comme étant une sagesse ? ·         Si l'histoire s'approche de la science sans réellement parvenir à en être une, peut-être pouvons nous la rapporter à ce qu'est la sagesse. En effet, la sagesse est une connaissance juste des choses, c'est-à-dire que l'on a l'expérience de la chose, et qu'on la juge de façon cohérente. ·         En effet, la sagesse...

2 pages - 1,80 ¤

L'histoire est-elle orientée vers un but ?

Note : 9.5/10

L'apparence extérieure des faits est grise; mais le but - l'état, la patrie - la manière dont on les entend, leur connexion interne, l'Universel qui réside en eux, cela est permanent, valable dans le présent, dans le passé et pour toujours. » G.W.-F HEGEL, La raison dans l'histoire. ·         Hegel nous démontre ici que l'histoire peut dénoter un but, une orientation,...

3 pages - 1,80 ¤

L'histoire est-elle la mémoire de l'humanité ?

Note : 9.5/10

      L'histoire étant celle de différents peuples, n'est-ce pas plutôt certaines civilisations qui peuvent s'y référer ?   ·         Le problème de l'histoire, c'est qu'elle n'est pas exhaustive. L'histoire ne rapporte que ce qui reste, ce que ceux qui la transmettent veulent bien en dire. En plus de cela, l'histoire est trop souvent celle des vainqueurs. Les vaincus n'ont plus d'histoire, ils disparaissent...

8 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

L'histoire est-elle ce qui arrive à l'homme ou ce qui arrive par l'homme ?

Note : 9.5/10

« Les individus, et même les peuples entiers, ne songent guère au fait qu'en poursuivant, chacun comme il l'entend et souvent l'un contre l'autre, les fins qui leur sont propres, ils vont de l'avant en suivant sans le savoir, comme un fil conducteur, le dessein de la nature qui leur est lui-même inconnu, et travaillent à favoriser sa réalisation ;...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16805 16806 16807 16808 16809 16810 16811 16812 16813 16814 16815 16816 16817 16818 16819 16820 16821 16822 16823 16824 16825 16826 16827 16828 16829 16830 16831 16832 16833 16834 16835 16836 16837 16838 16839 16840 16841 16842 16843 16844 16845 16846 16847 16848 16849 16850 16851 16852 16853 16854 16855 16856 16857 16858 16859 16860 16861 16862 16863 16864 16865 16866 16867 16868 16869 16870 16871 16872 16873 16874 16875 16876 16877 16878 16879 16880 16881 16882 16883 16884 16885 16886 16887 16888 16889 16890 16891 16892 16893 16894 16895 16896 16897 16898 16899 16900 16901 16902 16903 16904 16905 16906 16907 16908 16909 16910 16911 16912 16913 16914 16915 16916 16917 16918 16919 16920 16921 16922 16923 16924 16925 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 16937 16938 16939 16940 16941 16942 16943 16944 16945 16946 16947 16948 16949 16950 16951 16952 16953 16954 ... 17511 17512 17513 17514 17515 17516

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit