LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le travail nous éloigne-t-il de la nature ?

La dissolution universelle de tout ce qui est fixe, stable et donné chez le valet s'accomplit effectivement de manière concrète dans le service. A la différence du maître pour qui la satisfaction est un état disparaissant, Le valet façonne l'objet, contient l'évanescence pour qu'en demeure une forme, il est « l'activité qui donne forme [...] le pur être pour...

8 pages - 1,80 ¤

Le travail n'est-il pour l'homme qu'un mal nécessaire ?

Notre auteur n'y est pas encore en possession des principales catégories de sa pensée. Le matérialisme historique n'est pas parvenu à la formulation qu'il acquerra dans la maturité. D'une part, Marx s'y montre plus proche d'une réflexion proprement politique, qui passera ensuite au second plan (ou se verra réélaborée après les analyses économiques du « Capital »). D'autre...

3 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il, pour l'homme moderne un droit ou une fatalité ?

Mais ce travail auquel je dois pouvoir prétendre doit être libéré des aliénations qui le menacent : pour Marx, le « vrai » travail est « affirmation de soi », « satisfaction », « libre énergie physique et intellectuelle », au sens où je dois pouvoir m'y humaniser.Marx a analysé le projet inhérent à l'activité laborieuse : l'objet...

3 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il une obligation, une contrainte ou un droit ?

· Le fait que le travail soit vécu comme un malheur, une véritable fatalité, montre assez le caractère nécessaire du travail. Est nécessaire ce qui ne peut pas ne pas être : le travail est la plus directe des nécessités puisque sans lui la vie ou la survie n'est plus assurée.     2) Le travail est aussi un droit   · Observons d'abord...

4 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il une nécessité ou un devoir ?

Dans la perspective d'une philosophie de l'histoire, l'impossibilité de vivre sans travailler apparaît comme le moyen par lequel la Providence assure le développement des facultés humaines. Sans cette nécessité vitale, jamais l'espèce humaine n'aurait été contrainte au progrès (« il lui faut beaucoup de préparation... « Dans une perspective métaphysique, le travail apparaît comme...

10 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il une marchandise ?

Marx     A. Smith, Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations.     II Le travail inaliénable de l'esprit            Le travail est une activité de l'esprit qui ne peut être séparé l'action en elle même. Sans conscience pas de travail. Dire que le travail est une marchandise, c'est dire que l'activité spirituelle en est une également. N'est...

5 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il une malédiction ?

Car elle plaît moins à Dieu que l'accomplissement pratique de sa volonté dans un métier [Beruf*]. Le dimanche n'est-il pas là d'ailleurs pour la contemplation ? Selon Baxter [ndé: Richard Baxter, XVIIe siècle] ce sont toujours ceux qui lambinent à l'ouvrage qui manquent du temps à consacrer à Dieu au moment opportun. Bref,...

5 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il une aliénation ?

Il date en effet l'apparition du travail à la mise en place des premières sociétés  : dès que les hommes se rassemblent, la nature ne suffit plus à satisfaire leurs besoins. Il est dès lors nécessaire d'entrer dans une lutte avec la nature pour en extraire les produits utiles. Le travail signifie alors la transformation des données naturelles....

10 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il un facteur de civilisation ?

  3.      Les civilisations sont elles nées à la sueur du front des hommes ?   ·         Avec Nietzsche, nous avons pu voir combien le fait de travailler pouvait avoir subit un changement de sens. Pourtant, nous sommes aussi en droit de nous demander si ces civilisations qui dénaturent le mot travail n'en sont pas issues. ·         En effet, comment comprendre que l'homme ait pu arriver...

4 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il toujours une valeur dominante ?

     1.  Le travail n'a pas toujours était une valeur.   a)                  Le travail n'a pas toujours était une valeur fondamentale même si depuis très longtemps les hommes ont dû travailler pour satisfaire leur besoin, plutôt leur nouveau besoin. En effet, il faut remarquer que le travail demeure nécessaire à une vie sociale. Dans l'Antiquité, le travail est une activité aliénante....

5 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il toujours une manifestation de la liberté ?

·         Le travail manufacturier, dans lequel l'homme utilise l'outil, est un travail permettant cette liberté, car l'homme est l'origine de l'ouvrage. Mais dans les manufactures, l'homme devient une force, un outil. En ce sens, il n'est plus dans un axe d'amélioration de soi par le travail. «Dès que l'homme, au lieu d'agir avec l'outil sur l'objet de travail, n'agit plus...

2 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il plus formateur que les loisirs ?

Le moyen de travail converti en automate se dresse devant l'ouvrier, pendant le procès de travail même, sous forme de capital, de travail mort qui domine et pompe sa force vivante. La grande industrie mécanique achève enfin, comme nous l'avons déjà indiqué, la séparation entre le travail manuel et les puissances intellectuelles de la production qu'elle transforme en...

7 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il nécessaire à la réalisation de soi ?

Note : 10/10

||• Le travail, comme nous le signale l'étymologie du terme, représente d'abord une activité pénible et douloureuse. Le mot tripalus ne désignait-il pas, dans le latin populaire, une machine formée de trois pieux, permettant d'assujettir les animaux difficiles ? Aussi le sujet semble-t-il posséder la signification suivante : l'activité pénible et contraignante,...

9 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il nécessaire ?

Note : 10/10

L'homme n'est alors plus un ouvrier, mais « un organisateur permanent d'une société d'objets techniques ». L'homme supervise et décide. Le problème c'est que dans ce nouveau cadre envisagé par l'auteur, l'homme travaille toujours. Certes il fait un autre travail, moins dur physiquement, mais il travaille toujours. Est-ce possible que l'homme ne travaille plus du tout ?   II.                Le travail est nécessaire par...

2 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il le propre de l'homme ?

Note : 10/10

Reste alors à déterminer s'il est un caractère qui n'appartient qu'à l'homme.     III - Le travail est-il un caractère qui n'appartient qu'à l'homme ?   Référence : Rousseau, second discours   « Je ne vois dans tout animal qu'une machine ingénieuse, à qui la nature a donné des sens pour se remonter elle-même, et pour se garantir, jusqu'à un certain point, de tout ce qui tend...

11 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il le lien le plus étroit entre l'homme et la réalité ?

Note : 10/10

Tant que ce sens de la notion prévaut, le travail reste ce par quoi l'homme se libère des besoins. Mais qu'à l'outil vienne se substituer la machine, et cette humanité du travail peut être remise en cause si on comprend le travail comme englué dans une certaine réalité, celle de son ...

8 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il la meilleure des polices ?

Note : 10/10

Pour Nietzsche le socialisme pactise avec le « nihilisme « : il participe de la même idéologie égalitaire qui interdit aux distinctions de se faire jour, aux fortes individualités d'accomplir leurs oeuvres. En un sens, Nietzsche reste proche des modèles grecs et romains, cad de sociétés inégalitaires où la possibilité d'affirmation et...

5 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il a l'origine des inégalités sociales ?

Note : 10/10

ÉGALITÉ (lat. de aequare, aplanir, rendre égal à) Math. Caractère des...

2 pages - 1,80 ¤

Le travail est il le contraire du jeu ?

Note : 5.2/10

Le travail en effet est lutte contre la nature, et le caractère inégal de cette lutte oblige à l'invention, et à la ruse. En ce sens, en tant qu'activité technique, le travail est « formateur » : il développe les capacités intellectuelles et manuelles de l'homme. Si les produits du travail sont voués à la disparition par la...

6 pages - 1,80 ¤

Le travail est il créateur de valeur ?

Note : 5.2/10

Mais peut-on dire que le travail est une valeur d'usage, ou doit-on seulement affirmer qu'il est créateur de valeurs d'usages ? Pour moi, le travail n'est pas une valeur d'usage : il est plutôt un moyen pour un objet qui, lui, est une valeur d'usage. En effet, si on me privait du résultat de mon travail, il cesserait de m'intéresser....

2 pages - 1,80 ¤

Le travail dénature-t-il l'homme ?

Note : 5.2/10

D'abord dans le fait que le travail est extérieur à l'ouvrier, c'est-à-dire qu'il n'appartient pas à son essence, que donc, dans son travail, celui-ci ne s'affirme pas mais se nie, ne se sent pas à l'aise, mais malheureux, ne déploie pas une libre activité physique et intellectuelle, mais mortifie son corps et ruine son esprit. » ; Marx[6] précise...

5 pages - 1,80 ¤

Le travail de l'historien consiste-t-il a réécrire le passé ?

Note : 5.2/10

HISTOIRE Gén. Terme équivoque qui désigne à la fois le récit du...

2 pages - 1,80 ¤

Le travail de l'artiste peut-il constituer le modèle de tout travail ?

Note : 5.2/10

* Le travail est, comme en témoigne son étymologie (du bas latin tripalium, « instrument de torture formé de trois pieux), le travail est associé à l'idée de souffrance. Cette idée se retrouve dans la tradition judéo-chrétienne : Adam et Eve sont condamnés à travailler parce qu'ils ont péchés : le travail est bien une punition, voire une malédiction. Dans l'histoire de...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16817 16818 16819 16820 16821 16822 16823 16824 16825 16826 16827 16828 16829 16830 16831 16832 16833 16834 16835 16836 16837 16838 16839 16840 16841 16842 16843 16844 16845 16846 16847 16848 16849 16850 16851 16852 16853 16854 16855 16856 16857 16858 16859 16860 16861 16862 16863 16864 16865 16866 16867 16868 16869 16870 16871 16872 16873 16874 16875 16876 16877 16878 16879 16880 16881 16882 16883 16884 16885 16886 16887 16888 16889 16890 16891 16892 16893 16894 16895 16896 16897 16898 16899 16900 16901 16902 16903 16904 16905 16906 16907 16908 16909 16910 16911 16912 16913 16914 16915 16916 16917 16918 16919 16920 16921 16922 16923 16924 16925 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 16937 16938 16939 16940 16941 16942 16943 16944 16945 16946 16947 16948 16949 16950 16951 16952 16953 16954 16955 16956 16957 16958 16959 16960 16961 16962 16963 16964 16965 16966 ... 17511 17512 17513 17514 17515 17516

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit