LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Les mots sont-ils l'essence des choses ?

         Cependant plus qu'un simple palliatif, le mot se veut signifiant d'un objet précis, cependant un même mot peut se rattacher à une multiplicité de signifiés. Si je dis « cette table », je parle d'une table précise cependant le mot table peut être appliqué à toutes les tables existantes. L'objet est unique mais le signe est multiple.   III Les mots...

2 pages - 1,80 ¤

Les mots sont-ils dangereux ?

Ils ont pour but d'être utilisé de façon à nous aider dans notre recherche de connaissance. Cependant, les mots s'avèrent aussi parfois dangereux : ils peuvent blesser, tourmenter, voir nous rendre plus ignorants. Malgré cela, ils sont notre meilleur outil pour connaitre. Comment faire alors pour que les mots ne soient pas un danger pour nous ? Tout d'abord, nous...

2 pages - 1,80 ¤

Les mots représentent-ils les choses ?

Autrement dit, les mots ne sont pas réellement la représentation des choses, mais plutôt la représentation de la conception que nous en avons. « L'usage courant de la parole est de transformer le discours mental en discours verbal, ou l'enchaînement de nos pensées en suite de mots [...]. La première utilité des noms est...

2 pages - 1,80 ¤

Les mots nous éloignent-ils des choses ?

||A première vue, soutenir que les mots nous éloignent des choses est soutenir un paradoxe étrange: comment ce qui est fait pour désigner quelque chose à travers le langage et permettre à deux interlocuteur de s'entendre et de savoir de quoi ils parlent, pourrait-il au contraire éloigner des choses désignées ? Dans son second...

5 pages - 1,80 ¤

Les mots nous apprennent-ils notre propre pensée ?

Tout dépend cependant à quel niveau on situe le pouvoir du langage. Commander à la pensée par les mots implique un pouvoir au niveau notamment psychologique, si l'on retient comme définition de la pensée, l'activité psychique dans son ensemble. Le mot a une signification, une intention. En psychologie, le mot dénoue ce qui est serré dans l'intériorité, comme...

1 page - 1,80 ¤

Les mots et les choses ?

« La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. » Platon. ·         Selon Platon, la connaissance passe donc par celle des mots. Ceux-ci sont en effet ce qui définit, de manière générale. ·         Mais dans le même temps, les mots, dès qu'ils sont connus, font aussi connaître les choses. Le mot est alors la source, définitive, de la connaissance. On ne...

2 pages - 1,80 ¤

Les mots épuisent-ils le sens ?

SENS (lat. sensus; de sentire, sentir, juger) Mot qui rencontre...

1 page - 1,80 ¤

Les mots disent-ils l'essence des choses ?

Il n'y a pas de langue parfaite. Comment alors compenser ces imperfections du langage afin d'avoir tout de même accès à la réalité des choses, à leur essence, à ce qu'elles sont ? Peut-être en inventant un langage adapté à la nature de ce qu'on veut exprimer. III- Travailler les mots         A- Les imperfections du langage n'empêchent pas de dire les...

4 pages - 1,80 ¤

Les mots désignent-ils quelque chose ?

Combien de sortes de phrases existe-t-il ? Il en est d'innombrables sortes ; il est d'innombrables et diverses sortes d'utilisation de tout ce que nous nommons « signes «, « mots «, « phrases «,et cette multiplicité n'a rien de stable ni  de donné une fois pour toutes ; mais de nouveaux types de langage,de nouveaux jeux de langage naissent, tandis que d'autres...

5 pages - 1,80 ¤

Les médias contribuent-ils a la connaissance ?

La chute d'un galet peut, pour autant que nous le sachions, éteindre le soleil ; ou le désir d'un homme gouverner les planètes dans leurs orbites. C'est seulement l'expérience qui nous apprend la nature et les limites de la cause et de l'effet et nous rend capables d'inférer l'existence d'un objet de celle d'un autre. » Hume. ·         Hume, qui ne...

2 pages - 1,80 ¤

Les mathématiques sont-elles utiles ?

MATHÉMATIQUE (gr. mathèma, science) Toute science dont l'objet...

4 pages - 1,80 ¤

Les mathématiques sont-elles le modèle de toute vérité ?

Néanmoins, elles cherchent tout d'abord à produire des énoncés possédant les caractères précédents des vérités mathématiques. En outre, les vérités mathématiques sont déduites d'autres énoncés et, ultimement, des axiomes de la théorie mathématique. Les autres sciences cherchent également à imiter cette structure déductive, caractéristique des vérités mathématiques, en se donnant une forme axiomatique, comme c'est le cas de...

3 pages - 1,80 ¤

Les mathématiques ne sont-elles qu'un jeu de l'esprit ?

Note : 7/10

Rappelons qu'il écrit  dans les Seconds analytiques : « Nous estimons posséder la science d'une chose d'une manière absolue [...] quand nous croyons que nous connaissons la cause par laquelle la chose est, que nous savons que cette cause est celle de la chose, et qu'en outre il n'est pas possible que la chose soit autre qu'elle n'est. -         On peut...

2 pages - 1,80 ¤

Les machines pensent-elles ?

Note : 7/10

Mais la 
pensée n'est-elle que cela Si le calcul est bien un acte de pensée, il semble ainsi que ce soit grâce à la pensée humaine que les machines aient pu se voir doter de la capacité de calculer. Si elles calculent, il semble en fait que ce soit l'homme qui pense.   Le problème que révèle le sujet peut...

5 pages - 1,80 ¤

Les lois seules sont-elles assez puissantes pour réaliser la justice ?

Note : 7/10

Il semble donc que des lois justes ne suffisent  pas à assurer la justice et que la notion de justice transcende son domaine d'application. Que recouvre alors le terme de justice ? 2° PARTIE La justice nous renvoie alors a l'éthique comme fondement. La justice ressort de l'éthique comme idéal à atteindre, norme supérieure qui servirait de tension et d'un...

2 pages - 1,80 ¤

Les limites de la connaissance remettent-elles en cause la possibilité d'atteindre le vrai ?

Note : 7/10

|| La vérité est la connaissance du réel. Plus la connaissance s'accroît plus nous connaissons de vérités. L'augmentation des connaissances laisse espérer que nous connaîtrons un jour plus que des vérités plurielles mais aussi une vérité unique ou absolue, "le vrai" qui serait la connaissance du réel dans son intégralité. Cependant cet espoir repose...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16831 16832 16833 16834 16835 16836 16837 16838 16839 16840 16841 16842 16843 16844 16845 16846 16847 16848 16849 16850 16851 16852 16853 16854 16855 16856 16857 16858 16859 16860 16861 16862 16863 16864 16865 16866 16867 16868 16869 16870 16871 16872 16873 16874 16875 16876 16877 16878 16879 16880 16881 16882 16883 16884 16885 16886 16887 16888 16889 16890 16891 16892 16893 16894 16895 16896 16897 16898 16899 16900 16901 16902 16903 16904 16905 16906 16907 16908 16909 16910 16911 16912 16913 16914 16915 16916 16917 16918 16919 16920 16921 16922 16923 16924 16925 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 16937 16938 16939 16940 16941 16942 16943 16944 16945 16946 16947 16948 16949 16950 16951 16952 16953 16954 16955 16956 16957 16958 16959 16960 16961 16962 16963 16964 16965 16966 16967 16968 16969 16970 16971 16972 16973 16974 16975 16976 16977 16978 16979 16980 ... 17529 17530 17531 17532 17533 17534

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit