LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La violence relève- t-elle nature ou de la culture ?

Quand les hommes qui le peuvent l'éprouvent, ils sont toujours à louer et non à blâmer ; mais, quand ils ne le peuvent pas et veulent le faire de toute manière, là sont l'erreur et le blâme. »   Mais le passage de l'état de nature à l'état de culture ne garantit en rien la suppression de la violence : Machiavel utilise par...

5 pages - 1,80 ¤

La violence porte-t-elle atteinte à la liberté ?

Autrement dit, la conscience de soi serait impossible dans un monde où autrui n'existerait pas. Si la conscience est mouvement et retour à soi-même à partir de l'être autre, elle ne peut d'abord l'être que par la négation de l'autre. Autrement dit, la relation à autrui se présente d'emblée comme une affaire de conflit. Le « moi » de l'enfant, par...

3 pages - 1,80 ¤

La violence peut-elle avoir raison ?

Autrement dit, la conscience de soi serait impossible dans un monde où autrui n'existerait pas. Si la conscience est mouvement et retour à soi-même à partir de l'être autre, elle ne peut d'abord l'être que par la négation de l'autre. Autrement dit, la relation à autrui se présente d'emblée comme une affaire de conflit. Le « moi » de l'enfant, par...

6 pages - 1,80 ¤

La violence peut elle etre un remède a l'injustice ?

On se leurre quand on croit aux vertus réparatrices du châtiment.B. Les effets préventifs de la menace de violenceSi la violence ne peut pas en elle-même aider la société à renforcer ses liens par un sentiment de justice accru, sa possibilité, la pensée de son risque peut avoir en revanche des effets utiles en termes...

2 pages - 1,80 ¤

La violence paraît-elle toujours condamnable ?

La violence définit le crime, lorsqu'elle s'exerce contre la personne humaine. » Alain, Les Arts et les Dieux. Ici, la violence ne semble pas trouver de justification ni d'application, elle transparaît comme un acte sans foi ni loi, visant uniquement à terrifier et étant l'unique base du crime. Mais pourtant y a-t-il crime sans motif ? Troisième partie : Une violence qui...

6 pages - 1,80 ¤

La violence est-elle un mal nécessaire ?

que la passion nous permette d'aimer un être autre que nous ? Il n'en est rien et, en aimant le passé, nous n'aimons que notre propre passé, seul objet de nos souvenirs. On ne saurait aimer le passé d'autrui ; par contre, l'amour peut se porter vers son avenir, et il le doit, car, aimer vraiment, c'est vouloir le...

7 pages - 1,80 ¤

La violence est-elle toujours condamnable ?

L'État moderne est le garant de la vie politique. Il se reconnaît comme le seul détenteur légitime de la force et à ce titre préserve la défense de l'intégrité du territoire où son autorité s'exerce. En outre, aucune société n'est à l'abri de désordres qui pourraient entraver son bon fonctionnement. Il revient donc à...

6 pages - 1,80 ¤

La violence est-elle légitime ?

Par exemple, au moment où un groupe d'individus veut s'associer, il existe en chacun de ses futurs membres une volonté commune : créer cette association, quelles que soient par ailleurs leurs volontés particulières et différentes, singulières. En promettant d'obéir à la « volonté générale », je ne promets en fait que d'obéir à moi-même, qu'à une partie de...

3 pages - 1,80 ¤

La violence est-elle le moyen décisif en politique ?

Cette occasion que vous tend la Fortune, elle s'envole ! C'est en vain qu'une fois envolée, on cherche à la ressaisir. Vous voyez que vos adversaires se préparent ; devançons leurs desseins. Celui des deux qui aura le premier repris les armes sera vainqueur » MACHIAVEL, Histoires florentines, III 13. Transition : la violence est un moyen décisif en politique en...

13 pages - 1,80 ¤

La violence est-elle la solution à un problème ?

Par essence, l'usage de la force dégrade et détruit ; il suspend le lien à l'autre en éveillant la haine.2. La violence est incapable de remédier à quoique ce soit.Que peut-on attendre, dans ces conditions, de la violence ? Peut-elle aider à faire progresser une cause juste ?A. La violence, régression du lien à l'autre Une société ne peut...

2 pages - 1,80 ¤

La violence est-elle toujours destructrice ?

• Le sens du sujet est le suivant : la puissance corrompue, à base de colère, par laquelle j'exerce une contrainte sur autrui, sur un groupe, etc., de manière à ce qu'ils réalisent ce qui est contraire à leurs volontés, est-elle, dans la totalité du temps et perpétuellement, vouée à la simple négativité ? • La violence ne porte-t-elle...

3 pages - 1,80 ¤

La violence a-t-elle un rôle dans l'histoire ?

Raison comme faculté propre à élaborer des concepts; puissance de création; aptitude à former des concepts, à combiner des concepts en jugement et des jugements en raisonnements. Raison : aptitude, faculté à lier des concepts au sein de jugements eux-mêmes articulés au sein de démonstrations. NB. La raison apparaît comme la faculté des relations alors que la violence...

9 pages - 1,80 ¤

La ville apporte-t-elle la liberté ?

Ce n'est que parce qu'il vit en société que l'homme peut devenir moral, substituer dans sa conduite la justice à l'instinct. Il est donc le produit de l'homme, aussi bien par son éducation que par le système de législation. Et le problème fondamental sera dès lors de trouver une forme de société dans laquelle l'homme puisse préserver sa...

6 pages - 1,80 ¤

La vie: un jeu ou une chose sérieuse ?

En effet, étant importante, elle ne peut pas être sacrifiée à la légèreté du jeu, mais doit au contraire requérir le plus d'attention possible, et c'est la raison qui en est l'outil principal. L'homme est en effet un animal rationnel, et il vise un but ; de ce fait, il ne peut pas se permettre d'agir inutilement. C'est cette...

2 pages - 1,80 ¤

La vie transforme-t-elle la mort en un destin ?

DESTIN (lat. destinare, fixer, assujettir) Le destin est assimilé...

2 pages - 1,80 ¤

La vie n'est pas belle, les images de la vie sont belles ?

||L'existence humaine est soumise à la souffrance et au malheur comme le dit Schopenhauer. Les imafges de la vie échappent à cette douloureuse fatalité. L'art, parce qu'il est totalement désintéressé, est une source d'apaisement et de joie. Mais, l'essence de l'art est la vie même dans ce qu'elle a de plus profond et de plus beau. Sans vie,...

2 pages - 1,80 ¤

La vie est-elle une propriété physico-chimique de la matière ?

Ils comprirent que la raison ne perçoit que ce qu'elle produit elle-même d'après ses propres plans, qu'elle doit prendre les devants [...] et forcer la nature à répondre à ses questions [...] car sinon les observations, faites au hasard, sans plan tracé d'avance, ne se rattacheraient pas à une loi nécessaire, ce que la raison pourtant recherche et...

6 pages - 1,80 ¤

La vie est-elle un songe ?

La vie et les rêves sont les feuillets d'un livre unique"( Le monde comme représentation et comme volonté). Il affirme en outre que "notre faculté de dépeindre dans le rêve dépasse infiniment notre imagination; chaque objet d'intuition y révèle une vérité[...] comme la réalité elle-même." - Enfin, la vie recèle souvent des faits extraordinaires. Nous disons souvent à propos...

2 pages - 1,80 ¤

La vie est-elle concevable sans le langage ?

Cependant, sous cette apparence naturelle, une telle vie peut être dite contre nature par rapport à la nature de l'homme : le biologiste Monod, dans Le Hasard et la Nécessité, pense l'évolution de l'espèce humaine à partir d'un cercle entre le développement du langage et celui du cerveau. Le langage est le fruit de l'augmentation du volume cérébral, mais...

4 pages - 1,80 ¤

La vie en société n'a-t-elle pour fondement que la complémentarité des besoins ?

L'homme st il hanté par la fantôme de Robinson Crusoé , seul sur son île, doutant de son existence? La solitude est certes une peur qui pousse l'homme à se rassembler mais pas seulement. L'homme est à lui seul un représentant de l'humanité et comme tout être vivant il possède un instinct de survie. En plus de sa...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16837 16838 16839 16840 16841 16842 16843 16844 16845 16846 16847 16848 16849 16850 16851 16852 16853 16854 16855 16856 16857 16858 16859 16860 16861 16862 16863 16864 16865 16866 16867 16868 16869 16870 16871 16872 16873 16874 16875 16876 16877 16878 16879 16880 16881 16882 16883 16884 16885 16886 16887 16888 16889 16890 16891 16892 16893 16894 16895 16896 16897 16898 16899 16900 16901 16902 16903 16904 16905 16906 16907 16908 16909 16910 16911 16912 16913 16914 16915 16916 16917 16918 16919 16920 16921 16922 16923 16924 16925 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 16937 16938 16939 16940 16941 16942 16943 16944 16945 16946 16947 16948 16949 16950 16951 16952 16953 16954 16955 16956 16957 16958 16959 16960 16961 16962 16963 16964 16965 16966 16967 16968 16969 16970 16971 16972 16973 16974 16975 16976 16977 16978 16979 16980 16981 16982 16983 16984 16985 16986 ... 17511 17512 17513 17514 17515 17516

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit