LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le hasard fait-il bien les choses ?

En effet « les seules mutations acceptables sont celles qui, à tout le moins, ne réduisent pas la cohérence de l'appareil téléonomique, mais plutôt le renforce encore dans l'orientation déjà adoptée «. La procédure de sélection n'est donc pas, elle, un effet du hasard : « La sélection opère en effet sur...

3 pages - 1,80 ¤

Le hasard est-il une explication ?

[Rien, dans la nature, ne se fait par hasard. Nous ne parlons de hasard que lorsque nous ne pouvons pas rendre compte rationnellement de la cause d'un phénomène. Le hasard ne peut donc pas tenir lieu d'explication.]  La nature ne fait rien en vainpour Aristote, «la nature ne fait rien en vain». Tout phénomène doit avoir une finalité, se produire pour une...

4 pages - 1,80 ¤

Le goût pour l'histoire est-il une manière de fuir le présent ?

Note : 6/10

Nietzsche appelle « force plastique », la faculté de vivre, c'est-à-dire d'agir. Or, le problème c'est que l'histoire se contente du passé ; elle progresse à reculons et son dos seul est affronté à l'avenir. Elle est obsédée par l'accompli et ne pouvant rien oublier elle ne peut rien créer. Il est évident que pour agir, il faut oublier, s'exposer à...

2 pages - 1,80 ¤

Le goût est-il éducable ?

Note : 6/10

Il semble donc que le goût est éducable par l'habitude et le temps, et qu'il ne s'agit nullement d'une faculté entièrement propre à l'individu, dont les critères sont inamovibles et les jugements impossibles à modifier. Mais en va-t-il de même si nous cessons de nous intéresser au goût entendu comme sens pour nous tourner vers le « goût esthétique »,...

3 pages - 1,80 ¤

Le génie, est-ce l'enfance retrouvée à volonté ?

Note : 6/10

Dans le domaine scientifique ainsi, le plus remarquable auteur de découvertes ne se distingue que par le degré de l'imitateur et de l'écolier le plus laborieux, tandis qu'il est spécifiquement différent de celui que la nature a doué pour les beaux-arts. Il ne faut cependant pas voir en ceci une quelconque dépréciation de ces grands hommes auxquels l'espèce...

2 pages - 1,80 ¤

Le fou peut-il dire la vérité ?

Note : 6/10

Et par la même raison, encore que ces choses générales, à savoir, des yeux, une tête, des mains, et autres semblables, pussent être imaginaires, il faut toutefois avouer qu'il y a des choses encore plus simples et plus universelles, qui sont vraies et existantes ; du mélange desquelles, ni plus ni moins que de celui de quelques véritables couleurs,...

5 pages - 1,80 ¤

Le fanatisme est-il une peur de la vérité ?

Note : 6/10

La première réside dans l'inanité de la volonté fanatique à vouloir changer la réalité. La deuxième réside dans la possible discordance entre nos aspirations et la réalité.   Première partie : Le fanatisme a foi dans une vérité.   1.1 Le fanatique défend sa vérité.   « Il leur suffit de trouver une hypothèse quelconque sur une matière donnée, et les voilà tout feu tout flamme...

3 pages - 1,80 ¤

Le fanatisme est il un redoutable amour de la vérité ?

Note : 6/10

Il est celui qui possède la vérité et que la vérité possède ; comment un homme ainsi possédé ne se précipiterait-il pas dans l'action ? Comment n'invoquerait-il pas ses valeurs contre les personnes pour les entraîner de force ou sinon, pour les réduire, d'une manière ou d'une autre à l'impuissance ? Le fanatique court ainsi des risques, il...

8 pages - 1,80 ¤

Le fait de se sentir libre nous apporte-t-il la liberté ?

Note : 6/10

Pour ce qui est du sentiment de liberté, le sujet pense alors parvenir à l'absolu de la liberté : si je fais ce que je veux en vacances, je me crois absolument libre, je me sens parfaitement libre. Cependant, ce sentiment d'une absolue liberté correspond-il à la liberté elle-même ?             Il serait faux de croire que la liberté correspond...

3 pages - 1,80 ¤

Le fait de posséder le "je" nous confère-t-il un certain pouvoir ?

Note : 6/10

  III. Le « je » est à la fois la condition de possibilité de notre pouvoir de penser, et le garant  de la valeur absolue de l'homme               On peut se demander dans quelle mesure la critique nietzschéenne du « je » ne manque pas le « je » comme condition de possibilité de toute action. En effet, pour agir, il faut bien appréhender les...

2 pages - 1,80 ¤

Le droit s'oppose-t-il aux traditions ?

Note : 6/10

Ce sujet supposait une connaissance claire des caractéristiques du phénomène juridique. C'est en effet à la condition de pouvoir définir le droit qu'il est possible de préciser son rapport à la tradition. Toute société a des règles mais toute société n'est pas régulée juridiquement. Il n'y a du droit que là où les règles régissant l'action des individus...

4 pages - 1,80 ¤

Le droit peut-il se mêler de tout ?

Note : 6/10

La liberté qui leur est laissée est celle que leur concède la loi, laquelle est, dans le système de Hobbes, l'expression de la volonté d'un pouvoir fort et absolu.    Deuxième partie : La régulation individuelle des comportements Poser la question de savoir si le droit peut se mêler de tout revient à se demander si l'homme est capable d'observer la justice...

3 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Le droit peut-il échapper a l'histoire ?

Note : 6/10

Ce droit est le produit de la révolution, d'une évolution des idées et du contexte historique. On peut prendre aussi l'exemple du statut de la femme ou de celui de l'enfant. Ces concepts ont évolués avec les mentalités et avec les époques pour finalement revendiquer leur place particulière, leur identité par rapport au groupe dominant, leur égalité. C'est...

2 pages - 1,80 ¤

Le droit n'est-il que l'expression de rapports de forces ?

Note : 6/10

Cet acte premier, fondateur du droit, est ce que les philosophes du XVIIIe siècle ont appelé le « contrat social «. Rousseau, en particulier, montre que cette libre décision est motivée par le fait que les individus, dont la liberté est entravée par des rapports de force sauvages, ne peuvent en reprendre possession qu'en...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16846 16847 16848 16849 16850 16851 16852 16853 16854 16855 16856 16857 16858 16859 16860 16861 16862 16863 16864 16865 16866 16867 16868 16869 16870 16871 16872 16873 16874 16875 16876 16877 16878 16879 16880 16881 16882 16883 16884 16885 16886 16887 16888 16889 16890 16891 16892 16893 16894 16895 16896 16897 16898 16899 16900 16901 16902 16903 16904 16905 16906 16907 16908 16909 16910 16911 16912 16913 16914 16915 16916 16917 16918 16919 16920 16921 16922 16923 16924 16925 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 16937 16938 16939 16940 16941 16942 16943 16944 16945 16946 16947 16948 16949 16950 16951 16952 16953 16954 16955 16956 16957 16958 16959 16960 16961 16962 16963 16964 16965 16966 16967 16968 16969 16970 16971 16972 16973 16974 16975 16976 16977 16978 16979 16980 16981 16982 16983 16984 16985 16986 16987 16988 16989 16990 16991 16992 16993 16994 16995 ... 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit