LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La conscience de soi implique-t-elle autrui ?

Vous saviez bien que l'arbre n'était pas vous, que vous ne pouviez pas le faire entrer dans vos estomacs sombres, et que la connaissance ne pouvait pas, sans malhonnêteté, se comparer à la possession. Du même coup, la conscience s'est purifiée, elle est claire comme un grand vent, il n'y a plus rien en elle, sauf un mouvement...

7 pages - 1,80 ¤

La conscience de soi est-elle la connaissance de soi ?

Note : 7/10

Et la réponse vient aussitôt : "à savoir, une chose qui pense". L'essence, ou encore le fondement substantiel de "je" est ainsi descriptible sous forme d'un objet conceptualisable : une substance pensante, mieux, une res cogitans (chose pensante), dont le caractère de substance permet de déduire des caractères essentiels : unité, immortalité, mais aussi chose créée, dépendante d'un...

2 pages - 1,80 ¤

La conscience de soi doit-elle quelque chose a la présence d'autrui ?

Note : 7/10

1. Réfléchissez, tout d'abord, sur les concepts essentiels du devoir : conscience de soi et autrui. Jetez immédiatement sur le papier les enseignements de l'année scolaire consacrés à ces sujets. Rassemblez vos connaissances là-dessus, même dans le désordre : cette base scolaire va vous fournir les premiers matériaux. 2. Les analyses de Hegel pourront être utilisés en les adaptant...

9 pages - 1,80 ¤

La connaissance scientifique se fait-elle par accumulation des faits ?

Note : 7/10

Ces procédures ne sont pas accessoires, mais bien constitutives de la démarche scientifique.« Déjà l'observation, faisait remarquer Bachelard, a besoin d'un corps de précautions qui conduisent à réfléchir avant de regarder, qui réforment du moins la première vision, de sorte que ce n'est jamais la première observation qui est la bonne. L'observation scientifique est toujours une observation polémique :...

5 pages - 1,80 ¤

La connaissance scientifique prolonge-t-elle la connaissance vulgaire ou s'y oppose-t-elle ?

Note : 7/10

BACHELARD se sont plu, au contraire, de nos jours, à opposer les deux types de connaissance.A. - Il est vrai que la science est née de la technique. Mais elle en est née moyennant un décalage, un changement d'orientation. Selon G. BACHELARD, les préoccupations utilitaires, la « connaissance pragmatique » constituent précisément l'un de ces e obstacles épistémologiques...

2 pages - 1,80 ¤

La connaissance scientifique peut-elle seule atteindre la vérité ?

Note : 7/10

• Définissez avec précision les termes de l'intitulé :  — connaissance scientifique : saisie d'un objet de pensée et représentation («connaissance«) rationnelles, élaborées à partir de l'observation, du raisonnement ou de l'expérimentation ; la connaissance scientifique énonce généralement les lois auxquelles obéissent les phénomènes.  — peut-elle : le verbe pouvoir renvoie, soit à l'idée...

9 pages - 1,80 ¤

La connaissance scientifique est-elle un croyance argumentée ?

Note : 7/10

C'est pourquoi elle apparaît plus complexe et plus nuancée. Elle ne saurait être unilatérale et retient quelque chose tout à la fois du réalisme, de l'idéalisme, du nominalisme. qu'est vraiment une combustion. Il ne nous parle que de nous-mêmes, sollicite nos rêveries, réveille et nourrit nos désirs inconscients. Il tourne le dos à la connaissance objective. L'édification de la...

4 pages - 1,80 ¤

La connaissance scientifique est-elle le reflet de la réalité ?

Note : 7/10

|| « Pour approcher le spirituel en art, on fera usage aussi peu que possible de la réalité, parce que la réalité est opposée au spirituel « affirme Piet Mondrian. Si cette opposition est recevable, ne faut-il pas pousser plus loin les propos de l'artiste et convenir que du côté de la réalité se situe la...

2 pages - 1,80 ¤

La connaissance scientifique est-elle désintéressée ?

Note : 7/10

||Il s'agit de savoir si la science est à elle-même sa propre fin (savoir pour savoir), ou si elle est un moyen au service d'une fin qui lui est extérieure (savoir pour obtenir quelque chose d'autre que le savoir lui-même). On notera que lorsqu'on demande si la science est désintéressée, ce «est« peut s'entendre...

13 pages - 1,80 ¤

La connaissance scientifique doit-elle etre toujours utile ?

Note : 7/10

La connaissance scientifique abstraite et désintéressée se trouve en effet démunie face à la résolution d'un problème réel. Partant de ce constat, Socrate considérait ainsi que le philosophe ne serait jamais que le second en tout : « Si tu tombais malade, [...] est-ce que, voulant guérir, tu ferais venir chez toi le second en tout, le philosophe, ou prendrais-tu...

2 pages - 1,80 ¤

La connaissance ruine-t-elle la croyance ?

Note : 7/10

On pense volontiers que grâce aux progrès de la cosmologie, on connaîtra un jour l'origine de l'univers. De même, médecine et génétique poursuivent un vieux rêve inavoué, celui de l'immortalité. S'ils ne craignent plus la nature ni la mort, les hommes n'auront plus besoin de Dieu. Comte décrira l'évolution de l'homme à travers sa fameuse "loi des trois...

2 pages - 1,80 ¤

La connaissance nous délivre-t-elle du mal et de l'ignorance ?

Note : 7/10

||La connaissance semble s’opposer à l’ignorance : celui qui sait n'est plus celui qui est ignorant. Connaissance et ignorance sont donc des contradictoires. Pourtant, il est beaucoup moins évident de dire que la connaissance nous délivre du mal. On peut certes reconnaître que la connaissance peut nous éviter de faire le mal involontairement, et celui qui connaît sera...

8 pages - 1,80 ¤

La connaissance est-elle toujours utile ?

Note : 7/10

b.      « Un instrument universel qui peut servir en toutes sortes de rencontre » Ce détour par une définition plus étendue de la connaissance comme faculté nous permet de répondre à la question posée : la connaissance ainsi entendue est toujours utile. En effet, il s'agit d'une faculté plastique, malléable à toutes les circonstances, qui nous permet d'avoir un rapport pratique ou théorique...

2 pages - 1,80 ¤

La connaissance du passé permet-elle l'entente entre les peuples ?

Note : 7/10

Quant-à la définition politique, la voici : dans le cadre d'un Etat, le terme peuple qualifie la masse de la population, par opposition ceux qui sont considérés comme l'élite, en règle générale, il s'agit de l'ensemble des gouvernés, par opposition aux gouvernants. Selon cette définition, le peuple est souvent considérées comme irréfléchi et inconscient. Dans le cadre du...

3 pages - 1,80 ¤

La connaissance doit-elle conduire au bonheur ?

Note : 7/10

N'est-il pas une forme de l'inconditionnel? III. le bonheur est vu comme un inconditionnel voire un impossible Le bonheur n'est pas une somme de satisfactions subjectives indéfinies, d'ordre sensible, une sorte de bien-être individuel parfait. Dans ces conditions, le bonheur est relatif à chacun, indéfinissable en son contenu et dépourvu de toute signification morale. En ce sens -là du...

4 pages - 1,80 ¤

La connaissance de soi peut-elle être sincère ?

Note : 7/10

||Question a priori surprenante : la connaissance, en général, peut être appréciée par rapport à sa vérité — mais plus difficilement par rapport à la notion de « sincérité « (connotation psychologique ou morale, qui n'a pas grand-chose à voir avec le fait de connaître). De plus, cette question sous-entend que la connaissance...

4 pages - 1,80 ¤

La connaissance de soi peut-elle etre objective ?

Note : 7/10

Pour accomplir cette tâche, il faut d'abord prendre la mesure des erreurs du passé, des erreurs enracinées en soi-même. En clair, il faut remettre en cause le pseudo savoir dont on a hérité et commencer par le doute : « Je déracinais cependant de mon esprit toutes les erreurs qui avaient pu s'y glisser auparavant. Non que j'imitasse en...

5 pages - 1,80 ¤

La connaissance de soi passe-t-elle par la médiation d'autrui ?

Note : 7/10

Si je veux avoir de multiples objets, ce n'est pas pour le plaisir qu'ils m'apportent directement, mais c'est pour tenter de capter et de détourner au profit de mon être la valeur qu'autrui leur reconnaît. LA CONNAISSANCE DE SOI PASSE PAR LA RECONNAISSANCE D'AUTRUI. SANS AUTRUI, POINT DE VÉRITÉ SUR MOI OU SUR LE MONDE.   Le besoin et...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16863 16864 16865 16866 16867 16868 16869 16870 16871 16872 16873 16874 16875 16876 16877 16878 16879 16880 16881 16882 16883 16884 16885 16886 16887 16888 16889 16890 16891 16892 16893 16894 16895 16896 16897 16898 16899 16900 16901 16902 16903 16904 16905 16906 16907 16908 16909 16910 16911 16912 16913 16914 16915 16916 16917 16918 16919 16920 16921 16922 16923 16924 16925 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 16937 16938 16939 16940 16941 16942 16943 16944 16945 16946 16947 16948 16949 16950 16951 16952 16953 16954 16955 16956 16957 16958 16959 16960 16961 16962 16963 16964 16965 16966 16967 16968 16969 16970 16971 16972 16973 16974 16975 16976 16977 16978 16979 16980 16981 16982 16983 16984 16985 16986 16987 16988 16989 16990 16991 16992 16993 16994 16995 16996 16997 16998 16999 17000 17001 17002 17003 17004 17005 17006 17007 17008 17009 17010 17011 17012 ... 17511 17512 17513 17514 17515 17516

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit