LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Pour philosopher faut-il douter de tout ?

Ou bien encore, sans douter, la philosophie est-elle valable ou de vaines paroles ? ·         Ainsi, le statut même de la réflexion philosophique va dépendre de la réponse que nous apporterons. Car tous les philosophes ne commencent pas leur réflexion philosophique sur ce thème. En effet, si la philosophie dans son ensemble ne trouve pas un point de départ identique pour...

5 pages - 1,80 ¤

Pour la liberté, le temps est-il un obstacle ou un moyen ?

«Ô temps, suspends ton vol », écrit Lamartine, dans Le Lac. Or, c'est ici que se manifeste notre condition d'esclaves, notre situation de dépendance extrême. Entraîné dans le temps, je suis confronté à mon « non-être ». Mon présent m'échappe; mon passé est déjà in- , existant et mon futur, qui n'est pas encore, est, lui aussi, souffle...

3 pages - 1,80 ¤

Pour exister la conscience doit-elle désirer ?

||La conscience est apparue très tardivement comme objet philosophique. On attribue à Descartes l'honneur de l'avoir mise au centre des débats. Il est vrai que son cogito identifie pensée et conscience. Avec le « je pense, je suis », il fonde l'existence humaine sur la pensée et donc sur la conscience. Jusqu'au XVII ème siècle, le mot "conscience"...

6 pages - 1,80 ¤

Pour etre un bon observateur, faut-il etre un bon théoricien ?

|| Analyse du sujet   -          On peut définir la théorie scientifique comme un ensemble de connaissances organisées en système et proposant une compréhension d’une classe de phénomènes plus ou moins large. Une théorie scientifique détermine ou fixe des principes d’interprétation des phénomènes et des relations entre objets. Prenons un exemple concret : lorsque ...

4 pages - 1,80 ¤

Pour être soi-même suffit-il d'être différent des autres ?

Chacun est une individualité originale, mais, pour être une personne, il faut être semblable aux autres.]  Être soi-même, c'est être conscient de soi Or, être conscient de soi, c'est être conscient de soi comme homme. Pour être conscient de soi comme homme, il faut avoir été reconnu comme tel par un autre homme....

7 pages - 1,80 ¤

Pour être libre, faut-il rejeter son milieu d'origine ?

    I.                   une servitude nécessaire au milieu d'origine.   La Boétie nous explique que les hommes ont une tendance à la servitude. Mais d'où vient cette tendance. Elle provient indirectement du milieu d'origine dans  lequel les hommes évoluent. En effet, ce sont les coutumes et les habitudes qui conduisent l'homme dans une servitude volontaire. Les coutumes sont, à la naissance, données comme...

3 pages - 1,80 ¤

Pour être libre, faut-il le vouloir ?

La liberté est illusoire dès qu'elle est considérée comme allant de soi. - Pour réussir à distinguer la liberté effective de la liberté illusoire, il faut réfléchir sur notre liberté et la possibilité de sa mise en oeuvre. La liberté est illusoire dès qu'elle est considérée comme allant de soi. Ainsi réfléchir sur le déterminisme dont nous sommes l'objet, c'est...

2 pages - 1,80 ¤

Pour être libre faut-il en finir avec le désir ?

Analyse du sujet -      Le sujet met en relation deux notions (la liberté et le désir) et pose le problème de leur compatibilité. -      Le désir : tendance spontanée et consciente vers une fin imaginée ou réelle. C'est donc un principe d'action qui se trouve à l'intérieur de l'agent. On peut alors concevoir ce principe d'action soit comme un manque...

4 pages - 1,80 ¤

Pour être juste, suffit-il d'obéir aux lois et aux coutumes de son pays ?

Note : 9/10

||■ Un constat : Il est des lois qui peuvent paraître injustes : une loi qui instaure l'esclavage, par exemple, n'est-elle pas injuste ? Et la révolte de l'esclave qui, contre la loi, secoue le joug de son servage n'est-elle pas juste ? Inversement, une action qui paraît injuste pourra être légale, par exemple la mise à mort...

12 pages - 1,80 ¤

Pour connaître, suffit-il de bien observer ?

Note : 9/10

Bien observer, rester attentif au phénomène, s'appliquer à le décrire fidèlement sont autant de qualités qui caractérisent le savant.Mais cette observation est toujours orientée et guidée par une réflexion théorique : elle n'a donc rien d'immédiat ni de fortuit, elle est le produit, le résultat de la connaissance bien plus que sa condition nécessaire. Bachelard dira: Déjà l'observation...

6 pages - 1,80 ¤

Pour connaître faut il se détacher de ce que l'on croit ?

Note : 9/10

La religion a une fonction consolante parce qu'elle offre la perspective d'un au-delà dans lequel le désir trouvera sa satisfaction. Mais elle répond aussi au besoin de protection et d'amour de l'homme par l'image d'une Providence bienveillante sous la forme de Dieu le Père : « Nous le savons déjà : l'impression terrifiante de la détresse infantile avait...

5 pages - 1,80 ¤

Pour chercher la vérité, faut-il renoncer à croire ?

Note : 9/10

Or croyance et savoir semblent s'exclure l'un l'autre. Néanmoins, on pourrait opter avec Kant pour une croyance raisonnable, c'est-à-dire, dans les limites de la raison. Enfin, on peut se demander si la vérité n'est pas un objet de croyance en elle-même, celui du philosophe.     I-                  Pour chercher la vérité, il faut renoncer à la croyance               Comment prétendre chercher la vérité...

2 pages - 1,80 ¤

Pour chercher la vérité, faut-il renoncer à croire ?

Note : 10/10

Il s'agit ici de la croyance comme foi et non comme opinion. Kant rejette la croyance au sens d'opinion infondée, qu'il dénonce en métaphysique. La métaphysique qu'il remet en cause est une métaphysique perdue dans d'interminables contradictions. Cela est dû au fait qu'elle prétend donner des réponses et offrir un savoir sur des questions auxquelles la raison ne...

2 pages - 1,80 ¤

Pour bien penser faut-il ne rien aimer ?

Note : 10/10

Leur amitié dure tout le temps qu'ils restent vertueux, et le propre de la vertu en général est d'être durable. Ajoutons que chacun d'eux est bon dans l'absolu et relativement à son ami, bon dans l'absolu et utile à son ami, bon dans l'absolu et agréable à son ami. Chacun a du plaisir à se voir soi-même agir,...

3 pages - 1,80 ¤

Pour avoir du goût, faut-il etre cultivé ?

Note : 10/10

    Le goût personnel est, en quelque sorte, un sixième sens, la faculté de déceler la beauté d'une forme, au-delà d'adjonctions extérieures disparates et en faisant abstraction de l'opinion d'autrui. Cette lucidité de l'oeil, cette pénétration visuelle immédiate peut s'exercer dans des domaines très différents selon le genre de vie, les curiosités, les activités de chacun : le choix d'objets de...

7 pages - 1,80 ¤

Pour avoir des droits, faut-il en etre digne ?

Note : 10/10

Si le législateur s'en écarte, il fait une loi injuste ou mauvaise. Je dirais volontiers, en prenant le contre-pied de la définition d'Oudot, que le droit naturel se compose de principes supérieurs à la loi, qu'il serait, par suite, inutile de formuler en articles de droit positif : Les principes du droit naturel sont en très petit nombre ; ils...

4 pages - 1,80 ¤

Philosopher, est-ce renoncer a transformer l'ordre du monde ?

Note : 10/10

Le prolétariat, travailleur, s'oppose à la bourgeoisie, propriétaire du capital et des moyens de production. Ainsi, le capitalisme, dont le but est l'accumulation du capital (selon Marx) conduit l'homme à soumettre l'homme. Marx (et Engels) avancent la thèse que seule une prise du pouvoir par la masse prolétaire pourra entraîner une révolution nécessaire pour un nouveau monde : la...

4 pages - 1,80 ¤

Philosopher, est-ce apprendre à mourir ?

Note : 10/10

La philosophie, c'est l'exercice de la pensée qui se concentre sur son propre principe pour se détacher, précisément, de l'élément corporel. Selon la fameuse identité soma / sema, Platon pense en effet que le corps constitue un tombeau pour l'âme, dont il revient à la philosophie d'apprende à cette dernière de se libérer. C'est par une vie ascétique,...

6 pages - 1,80 ¤

Philosopher nous rend-il malheureux ?

Note : 10/10

  Transition : Le choix de la philosophie n'est pas sans prix. Il suppose une purification de l'âme en quelque sorte, puisque l'erreur doit être proscrite. La prise de conscience de notre ignorance est la première étape mais elle n'est pas la moins douloureuse. Troisième partie :   La philosophie comme règle de vie.   3.1    Apprendre à philosopher et non apprendre la philosophie.   La philosophie...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16867 16868 16869 16870 16871 16872 16873 16874 16875 16876 16877 16878 16879 16880 16881 16882 16883 16884 16885 16886 16887 16888 16889 16890 16891 16892 16893 16894 16895 16896 16897 16898 16899 16900 16901 16902 16903 16904 16905 16906 16907 16908 16909 16910 16911 16912 16913 16914 16915 16916 16917 16918 16919 16920 16921 16922 16923 16924 16925 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 16937 16938 16939 16940 16941 16942 16943 16944 16945 16946 16947 16948 16949 16950 16951 16952 16953 16954 16955 16956 16957 16958 16959 16960 16961 16962 16963 16964 16965 16966 16967 16968 16969 16970 16971 16972 16973 16974 16975 16976 16977 16978 16979 16980 16981 16982 16983 16984 16985 16986 16987 16988 16989 16990 16991 16992 16993 16994 16995 16996 16997 16998 16999 17000 17001 17002 17003 17004 17005 17006 17007 17008 17009 17010 17011 17012 17013 17014 17015 17016 ... 17611 17612 17613 17614 17615 17616

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit