LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La connaissance d'autrui est-elle plus certaine que la connaissance de soi ?

AUTRUI (lat. alter huic, cet autre-ci, présent) Autrui n'est pas simplement celui qui est autre que moi mais l'autre comme autre moi (alter ego) et corrélatif du moi. CONNAISSANCE (lat. cognoscere, chercher à savoir) ...

3 pages - 1,80 ¤

La connaissance commune est-elle pour la connaissance scientifique un point d'appui ou un obstacle ?

- Avec la connaissance commune, il n'y a pas d'explication réelleEn effet, expliquer, c'est déterminer les causes des phénomènes, découvrir le « pourquoi » et parvenir ainsi à la causalité intelligible. Or, les relations qualitatives et les associations d'images de la connaissance commune sont purement superficielles et ne font nullement parvenir au noyau essentiel des choses. L'expérience concrète...

5 pages - 1,80 ¤

La connaissance commune est-elle une véritable connaissance ?

||Chercher à savoir si la connaissance commune est une « véritable « connaissance n’est pas exactement la même chose que se demander si cette connaissance est « vraie «, c’est-à-dire si elle est en adéquation avec la réalité, conforme à l’ordre des choses. L’adjectif « véritable « renvoie moins à la distinction entre vrai et faux qu’à la recherche...

6 pages - 1,80 ¤

La compréhension du présent exige-t-elle une connaissance du passé ?

Cela veut il dire que la maîtrise de notre histoire nous échappe ?       De plus, dans des actions politiques, diplomatiques ou engageant une collectivité humaine en général, les conséquences se répercutent sur une telle échelle qu'il y a création de faits imprévisibles, provoquant des séries d'événements inédits, du fait qu'il y ait combinaison de volontés différentes et parfois contraires. ...

4 pages - 1,80 ¤

La civilisation nous empêche-t-elle d'être heureux ?

CIVILISATION (lat. civitas, la cité) Gén. Ensemble des caractéristiques (religieuses,...

5 pages - 1,80 ¤

La civilisation de l'image condamne-t-elle l'écrit à disparaître ?

CIVILISATION (lat. civitas, la cité) Gén. Ensemble des caractéristiques (religieuses,...

4 pages - 1,80 ¤

La certitude peut-elle être une garantie de vérité ?

Pour apprécier la valeur de cette théorie il faudrait savoir quel sens donner aux formules de James. L'idée vraie c'est l'idée utile. Mais que veut dire « utile » ? Faut-il prendre le mot au sens de vérifiable ? En ce cas le pragmatisme est très acceptable. Descartes lui-même, si attaché qu'il fût aux « idées innées »...

6 pages - 1,80 ¤

La certitude peut elle-être un critère de vérité ?

* Méditer la position de Spinoza. Selon lui tout dérive avec nécessité de la nature divine, tout est déterminé. L'apparence de hasard et de liberté est le fruit de notre ignorance : si nous savions, nous verrions que tout est nécessaire. Il ne saurait donc être question de commencer par le doute; il ne saurait même être question qu'on...

5 pages - 1,80 ¤

La certitude est-elle le signe d'une pensée morte ?

Note : 5.1/10

(« Discours de la méthode », 3ième partie). Ce qu'on appelle métaphysique est justement la discipline qui recherche les fondements du savoir & des choses, qui tente de trouver « les premiers principes & les premières causes ». Descartes, dans ce temps d'incertitude et de soupçon généralisé, cherche la vérité, quelque chose dot on ne puisse en aucun...

7 pages - 1,80 ¤

La certitude d'etre mortel est-elle un obstacle a mon bonheur ?

Note : 7/10

Dans un texte vieux de trente-cinq siècles, L'épopée de Gilgamesh, rédigé en Babylonie, un roi est mis en scène dans sa quête d'immortalité. L'angoisse inspirée par la mort n'est pas une construction culturelle, elle est peut-être même l'un des signes du commencement de la culture.             La certitude que j'ai de ma propre...

3 pages - 1,80 ¤

La certitude de sa mort condamne-t-elle l'homme au désespoir ?

Note : 7/10

L'idée est simple : après la mort. force est de constater que le corps se décompose et disparaît en tant que corps (même si ses éléments sont réintroduits dans les grands cycles de la nature) ; mais ne peut-on pas supposer que la partie spirituelle de l'homme (qu'on l'appelle âme ou comme on voudra) acquière pendant la vie...

6 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

La beauté oblige-t-elle à penser ?

Note : 7/10

Quand on désire une chose, on ne laisse pas l'objet dans sa liberté. Désirer une chose, c'est supprimer son indépendance, en faire usage et donc la détruire. Mais l'art n'est pas de l'ordre du désir. L'objet existe pour lui-même. La contemplation esthétique ne satisfait que des intérêts spirituels. Pour Hegel, le véritable donne à penser puisqu'il ouvre le...

4 pages - 1,80 ¤

La beauté est-elle une valeur périmée ?

Note : 7/10

D'une manière générale, la beauté désigne une certaine harmonie, un équilibre ou une proportion des formes, qui suscite en nous un sentiment d'admiration et d'enthousiasme. Or, cette harmonie s'étend à un très large domaine, comprenant une multiplicité d'objets qui sont différents de nature. En effet, nous parlons volontiers de la beauté d'un visage pour qualifier l'harmonie de...

2 pages - 1,80 ¤

La beauté est-elle une promesse de bonheur ?

Note : 7/10

On dira alors qu'elle n'est pas relative mais absolue. Ce à quoi s'oppose cet extrait: Ce discours de Diotime décrit une expérience qui n'est pas sans rappeler l'ascension de l'esprit vers l'Idée du Bien que décrivait Platon dans l'allégorie de la caverne. Or, il ne s'agit pas seulement d'une analogie car, pour Platon, le Bien, réalité suprême, est aussi le...

4 pages - 1,80 ¤

La beauté est-elle plus estimable que l'utile ?

Note : 7/10

La beauté se donne de surcroît, elle est une qualité qui vient s'ajouter à un objet ou une personne, et ne concerne que son apparence. La beauté ne semble donc pas indispensable à l'objet ou la personne, car elle ne le (la) modifie pas en profondeur, mais en surface seulement. La beauté ne semble donc pas utile...

3 pages - 1,80 ¤

La beauté est-elle nécessaire a la vie ?

Note : 7/10

La médiocrité est mise au grand jour. Bouvard et Pécuchet sont le symbole même de l'échec. La banalité provinciale de Madame Bovary est insignifiante. Sous cette pauvreté se cache aussi l'absurde. Il y a le réalisme de Zola qui décrit la vie humaine qui proche de la vie animale dans toutes ses turpitudes, et la description de l'ennui...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16870 16871 16872 16873 16874 16875 16876 16877 16878 16879 16880 16881 16882 16883 16884 16885 16886 16887 16888 16889 16890 16891 16892 16893 16894 16895 16896 16897 16898 16899 16900 16901 16902 16903 16904 16905 16906 16907 16908 16909 16910 16911 16912 16913 16914 16915 16916 16917 16918 16919 16920 16921 16922 16923 16924 16925 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 16937 16938 16939 16940 16941 16942 16943 16944 16945 16946 16947 16948 16949 16950 16951 16952 16953 16954 16955 16956 16957 16958 16959 16960 16961 16962 16963 16964 16965 16966 16967 16968 16969 16970 16971 16972 16973 16974 16975 16976 16977 16978 16979 16980 16981 16982 16983 16984 16985 16986 16987 16988 16989 16990 16991 16992 16993 16994 16995 16996 16997 16998 16999 17000 17001 17002 17003 17004 17005 17006 17007 17008 17009 17010 17011 17012 17013 17014 17015 17016 17017 17018 17019 ... 17516 17517 17518 17519 17520 17521

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit