LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Comment Bergson définit-il la conscience ?

La conscience est plongée dans le temps. Pour Bergson, elle est conscience de la durée même, propre temporalité. Alors que l'entendement est spatial, analytique, immobile, la conscience est saisie de la durée intime comme flux ininterrompu. L'entendement est une faculté qui organise, classe, ordonne, hiérarchise, formalise souvent sous le modèle du classique mécanisme ; la conscience est une...

1 page - 1,80 ¤

Choisit-on d'être celui qu'on est ?

||Le souci de soi a toujours poussé l'homme à dépasser des limites qu'il s'était lui-même fixées. Pour avancer, évoluer vers un état sans cesse meilleur, faire progresser l'humanité ou soi même. Ainsi nous pensons intrinsèquement que nous pouvons devenir autre chose que ce que nous sommes actuellement, que nous pouvons changer des états de notre être d'après notre...

4 pages - 1,80 ¤

Choisissons-nous d'être ce que l'on est ?

Critique de la raison pure, "Des antinomies de la raison pure"). Choisir d'être ce que l'on est, ce n'est donc pas échapper au déterminisme, mais assumer ses actes et s'en considérer moralement responsable.   - Si nous ne choisissons donc pas ce que l'on est (bourgeois, prolétaire, tyran, "délinquant", etc.), nous pouvons cependant apprendre à choisir d'être ce que l'on...

4 pages - 1,80 ¤

Choisir, est-ce renoncer à sa liberté ?

|| Analyse du sujet :             «Choisir« est une action selon la grammaire. Le verbe choisir signifie sélectionner une action parmi plusieurs actions possibles. Mais ce choix d'actions est-il toujours une action lui-même ? Il y a des choix causés par une passion, c'est-à-dire par une inclination (paresse, fatigue, tristesse, etc...) qui ne relève pas de la...

3 pages - 1,80 ¤

Changer est-ce devenir un autre ?

Cependant, le terme même de changement nécessite une base sur laquelle l'acte de changer s'opère. Je ne peux changer que si je reste le même sinon il n'y a pas de comparaison possible, et l'on ne peut considérer que deux individus distincts sans lien entre eux et non pas un seul individu qui a évolué et changé. Ainsi, pour...

3 pages - 1,80 ¤

Changer est ce devenir quelqu'un d'autre ?

On n'aime donc jamais personne, mais seulement des qualités. Qu'on ne se moque donc plus de ceux qui se font honorer pour des charges et des offices, car on n'aime personne que pour des qualités empruntées. «. Le simple fait que les circonstances et mon entourage aient pris sur moi pour me façonner...

2 pages - 1,80 ¤

Chacun est-il libre de ses opinions ?

Si dans la vie de tous les jours, je me soumets au régime, je peux, en privé, nourrir des opinions miennes et contraires.             Cependant, cette lecture du sujet nous conduit à une vision très pauvre de la question ; elle nous contraint à répondre que si je peux être de fait contraint à ne pas exprimer mon opinion,...

2 pages - 1,80 ¤

Chacun a-t-il le droit de penser ce qu'il veut ?

Alors cessent tous les prétendus «droits naturels«, à l'exception de ce que les individus eux-mêmes ne peuvent aliéner, ce qui est le cas de leur liberté de penser et d'exercer leur raison, tandis que leur liberté de s'exprimer passe sous le pouvoir de ...

4 pages - 1,80 ¤

Ce qui n'est pas rationnel est-il forcément sans vérité ?

On distinguera soigneusement la réalité qui concerne un objet (ce cahier, cette lampe sont réels) et la vérité qui est une valeur qui concerne un jugement. Ainsi le jugement : « ce cahier est vert » est un jugement vrai ou bien un jugement faux. La vérité ou la fausseté qualifient donc non l'objet lui-même mais la valeur...

4 pages - 1,80 ¤

Ce qui ne peut s'acheter est-il sans valeur ?

Ce qui ne peut s'acheter est-il nécessairement dépourvu de valeur ? A première vue cette question ne semble guère poser de difficultés. En effet, l'on tient d'ordinaire par exemple l'amitié, la vérité, le courage comme des valeurs. Or, en principe, on n'achète pas plus l'amitié que la vérité. La question n'aurait donc de sens que dans une perspective...

6 pages - 1,80 ¤

Ce qui ne peut s'acheter est-il dépourvu de valeur ?

  Chaque objet a ainsi une certaine valeur d'échange, valeur qui peut être rapporté à un étalon commun : l'argent. Celle-ci n'est rien d'autre que la matérialisation de cette valeur d'échange  qui permet la mise en relation de toutes les choses en circulation dans la société susceptibles d'être échangées. Dès lors, le principe d'une société marchande est qu'il est possible...

11 pages - 1,80 ¤

Ce qui est vrai le restera-t-il toujours ?

Ces idées ne sont donc que des formes organisatrices, ou des « principes régulateurs ». Il y a illusion dès lors que la raison nous induit, par son essence même, à prêter à ces idées une valeur objective, et à vouloir faire de la psychologie et de la théologie des sciences à part entière, alors que nous n'avons...

6 pages - 1,80 ¤

Ce qui est vrai est-il flagrant ?

Autrement dit, que je me connaisse comme être pensant ne signifie pas que mon âme ou ma pensée soit une réalité en soi. Comme le souligne avec talent Leibniz, « Descartes a logé la vérité à l'hostellerie de l'évidence, mais il a oublié de nous en donner l'adresse. » On sait qu'aujourd'hui les mathématiciens se méfient des évidences et qu'ils...

6 pages - 1,80 ¤

Ce qui est naturel a-t-il nécessairement une valeur ?

Ainsi traitée, l'idée de nature devient une idiosyncrasie, c'est-à-dire un composé porteur de toutes sortes de valeurs, mais qui n'a plus rien de naturel au sens propre du mot. Dans Par-delà bien et mal, Nietzsche fait un sort à ce type d'idiosyncrasie : « Vous voulez vivre "en accord avec la nature" ? O nobles stoïciens, comme vous...

6 pages - 1,80 ¤

Ce qui est légal est-il nécessairement juste ?

En 1787, le roi Louis XVI, s'exclama lors d'une assemblée au parlement de Paris qu'il avait transformé par décret en lit de justice (procédure semblable à l'actuel article 49-3 de la constitution de la V° république imposant l'enregistrement des actes au parlement) la phrase passée à la postérité « C'est légal par ce que je le veux !...

8 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16906 16907 16908 16909 16910 16911 16912 16913 16914 16915 16916 16917 16918 16919 16920 16921 16922 16923 16924 16925 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 16937 16938 16939 16940 16941 16942 16943 16944 16945 16946 16947 16948 16949 16950 16951 16952 16953 16954 16955 16956 16957 16958 16959 16960 16961 16962 16963 16964 16965 16966 16967 16968 16969 16970 16971 16972 16973 16974 16975 16976 16977 16978 16979 16980 16981 16982 16983 16984 16985 16986 16987 16988 16989 16990 16991 16992 16993 16994 16995 16996 16997 16998 16999 17000 17001 17002 17003 17004 17005 17006 17007 17008 17009 17010 17011 17012 17013 17014 17015 17016 17017 17018 17019 17020 17021 17022 17023 17024 17025 17026 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 ... 17516 17517 17518 17519 17520 17521

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit