LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Compter sur autrui"et "compter avec autrui"est ce la même chose ?

 »      b)    Mais je peux aussi compter sur autrui pour garantir mes libertés face à ceux, plus forts que moi, qui voudraient m'en priver.   On peut ici reprendre le texte de Spinoza cité plus haut : si les hommes s'associent, c'est parce qu'ils recherchent la sécurité. On peut lui associer le texte suivant :   Texte : Spinoza, Traité théologico-politique, chapitre 20, traduction...

6 pages - 1,80 ¤

Comprendre son passé est-il nécessaire pour construire son avenir ?

La liberté qui peut d'ailleurs s'exercer à l'égard du passé lui-même, dans la mesure où le sens accordé au passé reste du choix de l'individu (cf. Sartre). Par sa nature même, la connaissance du passé humain reste, selon les cas, occultée, aléatoire, partielle, subjective, soumise au moment social; elle laisse ainsi souvent une marge d'indétermination propice aux illusions...

5 pages - 1,80 ¤

Comment traiter le thème de la jalousie en philosophie ?

Il est vrai que le jaloux est celui qui va accorder trop de crédit à ses suspicions, comme l'exprime Corneille dans Le Menteur : « La jalousie aveugle un coeur atteint, - Et, sans examiner, croit tout ce qu'elle craint ». D'une manière générale, on pourrait définir la jalousie comme sentiment de dépossession, au profit d'un tiers, de l'affectivité positive (amour,...

2 pages - 1,80 ¤

Comment savons-nous que ce que nous percevons est réel ?

3/ Le problème sous-jacent à cette question semble être le suivant :  Y a t-il une objectivité de la perception ? 4/ Enjeu : problème épistémologique concernant le rapport de nos représentations à la réalité.   I.                   La perception comme décalque de la réalité, comme donné globale immédiate   C'est ce que soutient un auteur comme Merleau-Ponty dans La phénoménologie de la perception : « le sentir est immédiatement...

2 pages - 1,80 ¤

Comment savons nous que nous communiquons avec un etre humain ?

Note : 5.1/10

Peut-on comme il le fait, faire du langage un instrument purement technique et social ? Rousseau, dans son Discours sur l'origine des langues a montré qu'il existait une origine émotionnelle et passionnelle du langage. Les romantiques, après Rousseau, liant langage et sensibilité, ont montré la portée révélatrice du langage dans l'art et dans la poésie. La psychanalyse, enfin, a fait apparaître...

5 pages - 1,80 ¤

Comment savoir qui je suis ?

Note : 5.1/10

Force est alors d'admettre que " la censure, pour appliquer son activité avec discernement, doit connaître ce qu'elle refoule. " Or, la censure doit nécessairement " avoir conscience de discerner " les impulsions dangereuses. Les résistances du malade soigné par la psychanalyse " impliquent au niveau de la censure une représentation du refoulé en tant que tel. "...

5 pages - 1,80 ¤

Comment sait-on qu'un autre être est conscient ?

Note : 5.1/10

  Proposition de plan   I. La différence entre conscience animale et conscience humaine   On peut attribuer une forme de conscience à l'animal, dans la mesure où celui-ci est capable d'organisation, de prévoyance peut-être, de conscience sociale. La première partie voudrait donc définir une forme de conscience spécifiquement humaine - conscience qui peut se penser elle-même -, ce qui permettra de déterminer...

5 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Comment reconnaît-on qu'une science est une science ?

Note : 5.1/10

  Il n'est pas indifférent que l'activité artisanale devienne le modèle de la connaissance. On connaît comme on agit ou on transforme, et dans un même but. La nature désenchantée n'est plus qu'un matériau offert à l'action de l'homme, dans son propre intérêt. Connaître et fabriquer vont de pair. D'autre part, il s'agit « d'inventer une infinité d'artifices » pour jouir...

3 pages - 1,80 ¤

Comment reconnaît-on qu'un problème est philosophique ?

Note : 5.1/10

||  Analyse du sujet : Un sujet qui porte sur le problème, défini comme toute difficulté théorique ou pratique dont la solution est incertaine, et, plus précisément, sur les risques permettant de reconnaître sa spécificité en philosophie (par rapport à une compréhension générale de l'homme et du monde).Conseils pratiques : Le problème philosophique se distingue...

7 pages - 1,80 ¤

Comment puis-je me distinguer d'autrui ?

Note : 5.1/10

|| Analyse du sujet : l        Le sujet suppose qu'il n'est pas évident de se distinguer d'autrui. Il me paraît pourtant généralement évident que je suis moi, et non mon voisin. Quel est alors l'intérêt de la question qui nous est posée ici ? l        J'admets qu'ils existe d'autres êtres humains en dehors de moi, ...

9 pages - 1,80 ¤

Comment puis-je dire que je suis le même alors que je change au cours du temps ?

Note : 5.1/10

  -          Mais l'idée d'âme est extrêmement problématique, car si elle semble résoudre le problème, il n'en reste pas moins qu'il est impossible de prouver son existence, et ce d'autant plus que nous sommes obligés de la détacher du corps pour qu'elle ait un sens. -          Personne ne peut, par exemple, prétendre avoir jamais eu une impression claire et distincte de son...

3 pages - 1,80 ¤

Comment peut-on parvenir a la création de soi par soi ?

Note : 5.1/10

PEUT-ON : Ce genre de sujet interroge sur la capacité, la faculté, la possibilité de faire ou de ne pas faire quelque chose, d'être ou de ne pas être. Il faudra distinguer la possibilité technique et la possibilité morale. PARVENIR : Atteindre, arriver en un point déterminé, accéder à. ...

1 page - 1,80 ¤

Comment peut-on interpréter l'affirmation de Descartes:"Je pense donc je suis" ?

Note : 5.1/10

« Mais aussitôt après je pris garde que, cependant que je voulais ainsi penser que tout était faux, il fallait nécessairement que moi, qui pensais, fusse quelque chose. Et remarquant que cette vérité : je pense donc je suis, était  si ferme et si assurée, que les plus extravagantes suppositions des sceptiques n'étaient pas capables de...

2 pages - 1,80 ¤

Comment peut-on être heureux ?

Note : 5.1/10

Mais, même si nous voulions ou bien réduire cette fin  au véritable besoin naturel, dans lequel notre espèce est entièrement d'accord avec elle-même, ou bien, de l'autre côté, intensifier encore au plus haut point l'habileté à réaliser des fins imaginées, ce que l'homme entend par bonheur et qui constitue en fait la fin naturelle dernière qui lui est...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16917 16918 16919 16920 16921 16922 16923 16924 16925 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 16937 16938 16939 16940 16941 16942 16943 16944 16945 16946 16947 16948 16949 16950 16951 16952 16953 16954 16955 16956 16957 16958 16959 16960 16961 16962 16963 16964 16965 16966 16967 16968 16969 16970 16971 16972 16973 16974 16975 16976 16977 16978 16979 16980 16981 16982 16983 16984 16985 16986 16987 16988 16989 16990 16991 16992 16993 16994 16995 16996 16997 16998 16999 17000 17001 17002 17003 17004 17005 17006 17007 17008 17009 17010 17011 17012 17013 17014 17015 17016 17017 17018 17019 17020 17021 17022 17023 17024 17025 17026 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 ... 17530 17531 17532 17533 17534 17535

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit