LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Expliquer une conduite, est-ce la justifier ?

Il s'agit donc de placer l'acte dans un contexte qui lui donne des raisons d'être et surtout qui le décharge de toute responsabilité. Mais la justification est une autre démarche, on va au-delà de l'analyse objective. Ainsi, il y a justification lorsque ce qui a été expliqué objectivement selon ses lois internes est intégré à une idéologie qui en...

2 pages - 1,80 ¤

Les sciences de l'homme doivent-elles s'inspirer des méthodes utilisées dans les sciences de la nature ?

Les sciences humaines furent donc conduites à considérer les faits humains comme : - des choses (cf. Durkheim) mesurables et quantifiables. On assiste, par exemple, à l'apparition d'une sociologie (que A. Comte définit comme une « physique sociale ») basée sur la statistique sociale, ou d'une psychologie basée sur une psychométrie mesurant les phénomènes psychiques en intensité, en fréquence...

2 pages - 1,80 ¤

La science peut-elle expliquer l'homme sans nier sa valeur de sujet ?

La fascination exercée par le modèle des sciences physiques poussa au xixe siècle les sciences humaines à vouloir se construire comme des sciences objectives sur les trois fondements de ces sciences physiques : l'expérimentation, la mesure, les mathématiques. Les sciences humaines furent donc conduites à considérer les faits humains comme : - des choses (cf. Durkheim) mesurables et quantifiables....

2 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des limites à une connaissance de l'homme par les sciences ?

I - Tout peut-il être objet d'une science ?   Par ailleurs, si les sciences ont pour but de dire la vérité sur les objets sur lesquels elles portent, il faut encore déterminer si elles peuvent en quelque sorte épuiser leur objet, c'est-à-dire le connaître complètement, ou si les savoirs qu'elles fournissent rencontrent une limite. Pour répondre à cette question, il...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on venir à bout d'une croyance par le raisonnement ?

Les termes employés pour définir la  religion (enthousiasme, sanction morale) expriment a contrario (à l'envers) le monde qu'elle reflète : sans enthousiasme, sans morale, sans honneur. Monde pénible, dont il faut se consoler, monde injustifiable, qu'il faut pourtant justifier. D'où l'énoncé, non seulement de la définition de la religion, mais de sa fonction sociale,,...

10 pages - 1,80 ¤

Peut-on réduire la science à un ensemble de recettes qui réussissent toujours ?

Et le second est que, bien qu'elles fissent plusieurs choses aussi bien ou peut-être mieux qu'aucun de nous, elles manqueraient infailliblement en quelques autres, par lesquelles on découvrirait qu'elles n'agiraient pas par connaissance, mais seulement par la disposition de leurs organes : car, au lieu que la raison est un instrument universel qui peut servir en toutes sortes...

4 pages - 1,80 ¤

Pourquoi observer sans théorie instruit-il si peu ?

                Sans observation, pas de théorie.   L'observation est tout aussi nécessaire à la théorie que la théorie l'est à l'observation pour que cette dernière nous instruise. En effet, Kant explique que si Galilée n'avait pas fait l'observation de voir que des sphères roulent le long d'un pan incliné, il n'aurait jamais découvert la loi de pesanteur. L'observation est donc ce...

4 pages - 1,80 ¤

Est-il vrai de dire de la science qu'elle est par nature inachevable ?

||Ce qui poussa les hommes à savoir fut l'étonnement à l'égard des choses de la nature : "pourquoi" et comment ont été les premières interrogations dans les esprits des hommes. Le questionnement scientifique est né et les méthodes de recherche, d'enquête, d'observation se constituent. De telles sciences se sont voulues exhaustives :...

6 pages - 1,80 ¤

Faut-il toujours chercher à ne pas se tromper ?

Règles pour la direction de l'esprit Se tromper, c'est encore ne pas avoir pris le temps de bien réfléchir, de chercher une idée claire. L'erreur ne m'apprend rien, ne m'est pas utile.   L'erreur comme chemin vers la vérité Pourtant savoir comment et où chercher la...

1 page - 1,80 ¤

La succession des théories scientifiques contredit-elle l'idée d'un ordre permanent de la nature ?

 » Gaston Bachelard, Le nouvel esprit scientifique. Ce qui signifie que dans les sciences, ce qui prime, c'est 1) l'examen interne de la cohérence de la théorie, 2) la manière dont la théorie se trouve confrontée aux faits et 3) la relation que les théories entretiennent entre elles. Gordon Kane, physicien contemporain écrit à ce sujet : « Pour toute...

6 pages - 1,80 ¤

La mesure: pourquoi est-il difficile de mesurer et tout peut-il l'être ?

Le verbe « mesurer » est issu par dérivation du latin « metiri », qui signifiait originairement « évaluer en marchant ». Ce verbe latin a également donné le substantif « mensura », « la mesure » en français moderne, qui désigne à la fois l'opération de mesurer, à l'aide d'une « Échelle de mesure », et son résultat ; appelé « mesure de la chose ». Dans le langage courant actuel, ce...

2 pages - 1,80 ¤

Suffit-il d'avoir raison ?

||« Avoir raison « signifie être dans le vrai. Dans ce cas, en se fiant à cette acception on peut affirmer qu’avoir raison est une condition suffisante pour connaître. Le sujet n’indique pas la finalité poursuivie. Dans quel contexte pourrait-on dire qu’il suffit d’avoir raison ? Pour bien comprendre ce qui est en question dans l’énoncé, il...

4 pages - 1,80 ¤

Une idée peut-elle être neuve ?

Comment vient-elle à recevoir des idées ? Par quel moyen en acquiert-elle cette prodigieuse quantité que l'imagination de l'homme, toujours agissante et sans bornes, lui présente avec une variété presque infinie ? D'où puise-t-elle tous ces matériaux qui sont comme le fond de tous ses raisonnements et de toutes ses connaissances ? À cela, je réponds en un...

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi dit-on de certains jugements ou décisions qu'ils sont arbitraires ?

JUGEMENT (lat. judicium, jugement , faculté de juger) Phi. Faculté de penser, le...

3 pages - 1,80 ¤

Les hommes sont-ils conscients des mythes qui ont forgé leur imagination et qui nourrissent leur culture ?

HOMME Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des hominidés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »). Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16923 16924 16925 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 16937 16938 16939 16940 16941 16942 16943 16944 16945 16946 16947 16948 16949 16950 16951 16952 16953 16954 16955 16956 16957 16958 16959 16960 16961 16962 16963 16964 16965 16966 16967 16968 16969 16970 16971 16972 16973 16974 16975 16976 16977 16978 16979 16980 16981 16982 16983 16984 16985 16986 16987 16988 16989 16990 16991 16992 16993 16994 16995 16996 16997 16998 16999 17000 17001 17002 17003 17004 17005 17006 17007 17008 17009 17010 17011 17012 17013 17014 17015 17016 17017 17018 17019 17020 17021 17022 17023 17024 17025 17026 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 ... 17516 17517 17518 17519 17520 17521

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit