LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Qu'est-ce qu'un besoin artificiel ?

De fait la privation (non-satisfaction du besoin) n'a pas le même sens que la frustration (non-satisfaction d'un désir). C'est quoi toutes les sagesses antiques ont dénoncé les besoins artificiels comme vecteurs du malheur. Epicure distinguait 3 catégories de besoins : les naturels et nécessaires, les naturels et non nécessaires, les non naturels...

2 pages - 1,80 ¤

Le goût est-il éducable ?

En effet, si nous prétendons qu'éduquer le goût esthétique est inutile, alors nous encourageons la prolifération des discours concurrents et contradictoires sur les oeuvres. Or, si nous voulons comprendre une oeuvre, et ne pas la traiter comme un simple support à discours sur elle, nous devons éduquer notre sensibilité. Pour Hume, le beau est ce dont peut décider...

5 pages - 1,80 ¤

La féminité est-elle un artifice de la culture ou une différenciation naturelle ?

Il faut renoncer à une vision statique de la distribution (le caractère mâle ou femelle comme déterminé une fois pour toute dans l'embryogenèse) pour adopter une approche dynamique, laquelle est au fond commandée par la statut de la différence en elle-même (Deleuze, in Différence et répétition I, « De la différence, il faut donc dire...

2 pages - 1,80 ¤

Que peut apporter à la philosophie une réflexion sur l'animalité ?

L'animalité peut d'ailleurs être un biais intéressant pour réalimenter de telles questions philosophiques. Ex 1 : La réflexion sur le langage a permis aux philosophes depuis l'antiquité de fonder le propre de l'homme, jusqu'à ce que certains penseurs affirment l'existence d'un langage animal, ce qui a déstabilisé la métaphysique occidentale. Ex 2 : la théorie d'une justice divine (saint Augustin)...

2 pages - 1,80 ¤

Les devoirs de l'homme varient-ils selon les cultures ?

Il n'existe aucun devoir qui ait été tenue pour juste partout et toujours. Nos devoirs ne semblent donc pouvoir être universels. Ce constat peut conduire au relativisme éthique, ou au positivisme juridique, selon lesquels chaque ensemble de normes morales, chaque éthique, ou chaque ensemble de normes juridiques, ne vaut que relativement à la société qui l'a adopté. L'argument...

4 pages - 1,80 ¤

Que faut-il penser de cette affirmation: "Nous savons que nous sommes mortels, mais nous ne le croyons pas" ?

  III- La société contemporaine face à la mort.               Si l'on peut accorder quelque valeur de vérité à l'énoncé examiné nous pouvons également émettre quelques réserves, cela au regard des normes actuelles face au problème de la mort. Il semble que de nos jours les comportements sociaux témoignent d'une normativité de plus en plus attachée à nous rendre attentifs...

2 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un commencement du temps ?

|| a) A première vue, le temps passe, il s'écoule sans cesse, comme on dit, et rien ne me permet de penser qu'il n'en fut pas toujours ainsi. b) Toutefois, à la réflexion, y aurait-il quelque chose qui m'interdirait de penser le contraire ? c) Ainsi semblons-nous pouvoir poser indifféremment qu'il y a ou qu'il n'y...

3 pages - 1,80 ¤

Le temps n'est-il pour l'homme que ce qui le limite ?

Sartre lie la négation de l'essence de l'homme (il n'y a pas de nature humaine) à la négation de Dieu (il n'y a pas de Dieu pour concevoir cette nature). Ce que Sartre nie ici c'est un « Dieu créateur... assimilé à un artisan supérieur », ce qu'il nie c'est le Diéu de Leibniz qui conçoit dans...

5 pages - 1,80 ¤

Rappeler que l'homme vit dans le temps, est-ce seulement souligner qu'il est temporaire ?

)             Autre possibilité : vivre, c'est penser à la vie, non pas à la mort. Pour Nietzsche, l'homme ne doit pas penser à la mort s'il veut vire l'esprit libre.   NIETZSCHE, Le gai savoir, §278.             « Et tous, tous pensent que le temps écoulé jusqu'alors n'est rien ou peu de chose, que le proche avenir est tout : d'où cette hâte, ces cris,...

3 pages - 1,80 ¤

L'avenir doit-il être pensé en termes de hasard ou de nécessité ?

La nécessité s'oppose au hasard comme la détermination à l'indétermination. Si nous considérons l'état présent d'un phénomène, et que nous pouvons prédire son avenir, alors celui-ci nous apparaîtra comme nécessaire et déterminé. Au contraire, si nous sommes dans l'impossibilité de faire cette prédiction, son avenir sera soumis au hasard. Par conséquent, penser l'avenir en termes de hasard ou...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on penser le futur ?

Ainsi l'intelligence peut-elle mener à bien ses tâches en isolant, de manière abstraite les données. C'est dans cette perspective de l'abstraction que nous pouvons comprendre le temps saisi comme notre allié, le temps objectif et scientifique.3. Conditions et limites d'une connaissance du futur :- conditions (connaissance rationnelle des lois de la nature).* Le temps du monde physique, dimension...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on penser l'écoulement du temps ?

Certes on le mesure et il est intéressant de noter que des sociétés très reculées dans l'histoire se sont dotées d'instrument qui permettent de le comptabiliser. Les méthodes actuelles permettent de plus en plus de précision (horloge nucléaire), et l'on peut remonter jusqu'à plusieurs milliards d'années. Ces calculs donnent une apparence de réalité au temps,  que l'on définit...

3 pages - 1,80 ¤

Une illusion des sens est-elle une preuve que les sens sont trompeurs ?

  Remarques préliminaires d'ordre méthodologique. Pour concevoir une introduction, il faut s'efforcer de présenter la question en montrant ce qui conduit à la posor. Une telle démarche ne peut être envisagée qu'à partir d'une étude minimale du sens même de la question, intégrant une définition rigoureuse de ses termes et une approche de sa portée. Illusion, sens, tromperie seront à...

1 page - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui, selon vous, peut le mieux unir les hommes: la raison, l'intérêt, ou le sentiment ?

Vivre dans une communauté politique, c'est toujours être engagé dans des conflits sociaux reposant sur l'opposition des intérêts particuliers, et rechercher en même temps la réalisation de l'intérêt général qui est le bien de la cité.C. La société politique comme organisme. Cette constatation nous conduit à essayer de donner un sens nouveau à la communauté politique, qui n'est plus...

5 pages - 1,80 ¤

Compter sur autrui, compter avec autrui. Cette distinction a-t-elle un sens ?

  Problématisation :   Nous nous interrogeons sur le sens d'une distinction entre deux expressions qui définissent notre rapport à autrui. Compter sur autrui, compter avec autrui : cette distinction a-t-elle un sens ? En première analyse, et en se contentant d'envisager le problème du simple point de vue langagier, ne semble-t-il pas que cette distinction puisse se ramener au...

5 pages - 1,80 ¤

La séduction fausse-t-elle la compréhension entre les personnes ?

 »   En adoptant ce second point de vue, l'accent est mis non sur le jeu que représente la séduction, mais sur le mode privilégié de rapport à l'autre que ce jeu rend possible : celui qui cherche à séduire propose à l'autre une relation plus forte qui peut s'accompagner d'une plus grande compréhension, d'un plus grand souci de l'autre. La...

2 pages - 1,80 ¤

Nos convictions morales sont-elles le simple reflet des opinions de notre époque ?

  Le sentiment moral exerce-t-il réellement une autorité légitime sur moi ? Ne faut-il pas alors fonder la morale légalement afin qu'elle me soumette et qu'elle soit universelle ?   III)            Morale et loi.     §  Le principe de la loi recherché doit être à la fois universellement valable et librement reconnue. C'est alors comme loi morale que la morale apparaît comme le seul principe pouvant...

3 pages - 1,80 ¤

La sagesse est-elle l'absence de passions ?

«De quelle nature est la disposition esthétique, pour ainsi dire le tempérament de la vertu, courageux donc joyeux ou abattu par la crainte et découragé? Eh bien, une réponse est à peine nécessaire. Cette dernière disposition de l'âme propre à un esclave ne se rencontre jamais sans une haine cachée de la Loi et le coeur joyeux (...)...

5 pages - 1,80 ¤

Les passions font vivre l'homme, sa sagesse le fait seulement durer ?

* Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ».   Problématisation   « les passions font vivre l'homme, sa sagesse le fait seulement durer » - l'affirmation est avant tout opposition entre les passions d'une part et la sagesse d'autre part. En effet les passions feraient vivre l'homme au sens d'exister,...

4 pages - 1,80 ¤

L'existence passionnée est-elle toujours une existence aliénée ?

La « passion » serait donc, au sens premier, un état de souffrance et de dépendance, d'attente passive. Nous retrouvons cette acception dans notre verbe « pâtir », et dans « la passion de J . C. », expression qui évoque l'ensemble des épreuves endurées par le Christ jusqu'à son supplice et à sa mort. Nous verrons que...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16925 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 16937 16938 16939 16940 16941 16942 16943 16944 16945 16946 16947 16948 16949 16950 16951 16952 16953 16954 16955 16956 16957 16958 16959 16960 16961 16962 16963 16964 16965 16966 16967 16968 16969 16970 16971 16972 16973 16974 16975 16976 16977 16978 16979 16980 16981 16982 16983 16984 16985 16986 16987 16988 16989 16990 16991 16992 16993 16994 16995 16996 16997 16998 16999 17000 17001 17002 17003 17004 17005 17006 17007 17008 17009 17010 17011 17012 17013 17014 17015 17016 17017 17018 17019 17020 17021 17022 17023 17024 17025 17026 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 ... 17516 17517 17518 17519 17520 17521

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit