LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

A quoi servent les lois ?

Cependant, peut on dire qu'elles rendent les hommes meilleurs ? On peut se plier aux lois tout en maudissant ses concitoyens. Bien plus, par l'intermédiaire des lois, les rapports sociaux sont vécus à priori comme une contrainte, les règles de vies communes y sont réduites à des interdictions sans justifications morales. Peut être...

5 pages - 1,80 ¤

A quoi servent les connaissances mathématiques ?

||  Introduction. Les Mathématiques deviennent de plus en plus indispensables a toutes les sciences, principalement à celle de la nature. Pourquoi? I. Mathématiques et mesure.Les lois scientifiques ont cessé d'être qualitatives pour prendre la forme quantitative. Dès lors, la science exige la mesure, de plus en plus précise, des phénomènes. En tant que théorie de...

1 page - 1,80 ¤

A quoi servent les artistes ?

Note : 9/10

1)       L'artiste au service de la représentation   a.      L'artiste a pour fonction non pas simplement d'imiter mais de représenter le réel.    « Quelle vanité que la peinture, qui attire l'admiration par la ressemblance des choses dont on n'admire point les originaux ! » Pascal, Pensées   De ce qui a été dit il résulte clairement que le rôle du poète est de dire non...

8 pages - 1,80 ¤

A quoi sert l'Etat ?

Note : 9/10

► ... est-il un instrument utile... Hobbes fut le premier à mettre en évidence l'utilité de l'État et surtout à montrer qu'il était le résultat d'un calcul, bref que la raison d'être de l'Etat, c'était la Raison elle-même. Il s'agissait en effet d'apporter une solution au problème que posait la guerre permanente de tous contre tous, caractéristique de l'état de...

5 pages - 1,80 ¤

A quoi sert la technique ?

Note : 9/10

Puis « de les employer de même façon à tous les usages auxquels ils sont propres ». Il n'est pas indifférent que l'activité artisanale devienne le modèle de la connaissance. On connaît comme on agit ou on transforme, et dans un même but. La nature désenchantée n'est plus qu'un matériau offert à l'action de l'homme, dans son propre...

5 pages - 1,80 ¤

A quoi sert la philosophie ?

Note : 9/10

=  en établissant de cette manière l'utilité de la philosophie et le besoin de philosophie, il est à craindre que nous ayons perdu de vue la spécificité de la philosophie. Philosophie bien utile, donc, mais peut-on encore parler de philosophie ? ·         Philosophie et usages de la philosophie = partir de cette définition de la philosophie (comme système d'explication du monde)...

5 pages - 1,80 ¤

A quoi sert la culture ?

Note : 9/10

  Kant, Critique de la faculté de juger, §83, traduction Alain Renaut. « Si, désormais, il faut trouver en l'homme lui-même ce qui doit être, en tant que fin, accompli par sa connexion avec la nature, il peut seulement d'agir d'un bien ou d'une fin telle qu'elle puisse elle-même être réalisée par la nature dans sa bienfaisance, ou bien l'aptitude à...

4 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

A quoi sert de parler ?

Note : 9/10

Discussion : Comme beaucoup d'intitulés philosophiques le sujet commence par désarçonner. Il apparaît comme une telle évidence que la parole est la « plus belle conquête de l'homme » que l'on a peine à accepter une question restrictive du type : à quoi bon ? Pourtant, sous la provocation, il devient nécessaire de définir l'outil qu'est le langage non dans sa simple instrumentalité mais...

2 pages - 1,80 ¤

A quoi savons-nous que nous communiquons avec un être humain ?

Note : 9/10

parmi les devoirs particuliers envers autrui, le premier est la véracité de la parole et de la conduite. Elle consiste dans la conformité entre ce qui est et dont on a conscience et ce que l'on dit et montre aux autres."Hegel B- Malgré la multiplicité d'un signe, les hommes se comprennent, pourquoi ? Ils communiquent par le langage pour...

5 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

A quoi reconnaît-on une fausse science ?

Note : 9/10

En fait, la vérité scientifique n'a pas besoin d'être unique, elle est plurielle. Chaque science humaine à sa spécificité. Ainsi, par exemple, en histoire, il est impossible d'établir des lois et de prévoir l'avenir, car il n'y a pas de répétition dans l'histoire réelle des hommes. Penser le contraire serait nier la liberté des peuples et des Etats....

4 pages - 1,80 ¤

A quoi reconnaît-on une attitude religieuse ?

Note : 9/10

||||Introduction I. La transmission des croyances II. Les rituels de communication avec le divin III. La séparation du profane et du sacré Conclusion...

3 pages - 1,80 ¤

A quoi reconnaît-on qu'une science est vraie ?

Note : 9/10

Car ce fait ne peut faire naître une telle hypothèse que parce qu'il est problématique, ou, comme le disait Louis de Broglie, « polémique ». Et s'il est problématique qu'en regard des théories antérieures admises. Si aucune théorie n'avait soutenu la thèse de la production exclusivement végétale du sucre, le fait de la découverte d'un sucre animal n'aurait posé aucun...

3 pages - 1,80 ¤

A quoi reconnaît-on qu'une expérience est scientifique ?

Note : 9/10

            c)         L'expérience quotidienne présente néanmoins un défaut fondamental: Si je vois un évènement B à la suite d'un évènement A, je peux en induire un rapport de causalité entre les deux sans qu'objectivement il y en ait un. Par exemple le fait de voir une fois la pluie succèder au chant, ne permet pas d'affirmer de façon...

2 pages - 1,80 ¤

A quoi reconnaît-on qu'un évènement est historique ?

Note : 9/10

||— Importance du verbe « reconnaître « : il implique un choix, et la question demande donc de mettre au point des critères permettant d'affirmer que tel ou tel événement mérite bien d'être qualifié d'« historique «, c'est-à-dire qu'il a joué un rôle notable dans l'histoire.— A qui appartient-il de reconnaître qu'un événement est historique ? A n'importe...

1 page - 1,80 ¤

A quoi reconnaît-on la vérité ?

Note : 9/10

la solution de Platon : le mythe de la reconnaissance   Platon, pour sortir de cette aporie expose le mythe de la réminiscence : connaître, c'est toujours se souvenir, car en fait nos âmes, avant d'être jointes à notre corps ont pu contempler les Vérités éternelles, les Idées. C'est sur cela que repose la méthode socratique de la maïeutique, c'est-à-dire de...

4 pages - 1,80 ¤

A quoi reconnaît on un scientifique ?

Note : 9/10

 ||Le verbe « reconnaître « a deux sens principaux : par reconnaître, nous voulons dire que nous découvrons qu’une chose est déjà connue de nous, que nous la déterminons comme une chose que nous avons déjà rencontrée ; mais reconnaître, c’est aussi admettre quelque chose, comme vrai, réel, ou légitime. En posant la question plus spécifique « A quoi reconnait-on un scientifique ? « nous...

3 pages - 1,80 ¤

A quoi reconnaît on qu'un problème est philosophique ?

Note : 9/10

||La formulation de ce sujet est parfaitement claire : à travers la question de savoir ce qu'est un problème philosophique est posée celle de savoir ce qu'est la  philosophie. Car c'est bien l'idée même d'une spécificité de la philosophie qui fait problème : et le nœud de ce problème, dans la mesure où la philosophie se veut une...

4 pages - 1,80 ¤

A quoi peut-on reconnaître un chef d'oeuvre ?

Note : 9/10

Dans un premier temps, Kant montre que l'art doit être gratuit, c'est-à-dire qu'il ne doit avoir aucune utilité en dehors du plaisir. Si l'art, comme un objet, avait une fonctionnalité alors il serait asservi. Puis, dans un second temps, il insiste sur le point le plus important à savoir que l'art doit faire appel au plaisir. Aucun sentiment...

9 pages - 1,80 ¤

A quoi peut-on reconnaître la vérité ?

Note : 9/10

La reconnaissance de la vérité suppose donc ici une véritable reconnaissance de ce que l'on connaît déjà, mais sans le savoir.   C. mais cette réponse est insatisfaisante : critique de la vérité comme « reconnaissance » Mais cette théorie de la vérité comme ce qui est reconnue peut poser problème : le fait même que la connaissance de la vérité soit toujours reconnaissance...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16926 16927 16928 16929 16930 16931 16932 16933 16934 16935 16936 16937 16938 16939 16940 16941 16942 16943 16944 16945 16946 16947 16948 16949 16950 16951 16952 16953 16954 16955 16956 16957 16958 16959 16960 16961 16962 16963 16964 16965 16966 16967 16968 16969 16970 16971 16972 16973 16974 16975 16976 16977 16978 16979 16980 16981 16982 16983 16984 16985 16986 16987 16988 16989 16990 16991 16992 16993 16994 16995 16996 16997 16998 16999 17000 17001 17002 17003 17004 17005 17006 17007 17008 17009 17010 17011 17012 17013 17014 17015 17016 17017 17018 17019 17020 17021 17022 17023 17024 17025 17026 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 ... 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit