LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le progrès de l'humanité se traduit-il à un progrès technique ?

Ce projet d'une science intéressée, qui doive nous rendre apte à dominer et exploiter techniquement une nature désenchantée est encore le nôtre. Or la formule de Descartes est aussi précise que glacée ; il faut nous rendre « comme maître et possesseur de la nature ». « Comme », car Dieu seul est véritablement maître & possesseur. Cependant, l'homme...

4 pages - 1,80 ¤

Bien voir bien comprendre, bien agir

On peut comprendre dans sa réserve que Kant reconnaît qu'une action s'inscrit dans un contexte que nous pouvons percevoir et comprendre jusqu'à un certain point. Comment se nouent dans ce contexte voir, comprendre et agir ?   Wittgenstein, dans les Recherches philosophiques, tente de montrer que le sens d'un mot ou d'une proposition se définit par son usage. Mais l'usage...

3 pages - 1,80 ¤

Suis-je ce que je connais le mieux ?

Une condition de possibilité de la connaissance de soi par soi est la réflexivité. La réflexivité désigne la faculté pour une instance de connaissance, de pouvoir se prendre soi-même pour objet. Or le sujet jouit bien d'une telle capacité de réflexivité, car le sujet se définit d'abord par la conscience, qui est elle-même une faculté réflexive, qui peut...

2 pages - 1,80 ¤

Doit-on penser par soi même

Ce jugement est la comparaison de notre action avec ce que nous commande la raison, à savoir, l'impératif catégorique formulé au § 7 du même ouvrage : « Agis de telle sorte que la maxime de ta volonté puisse en même temps toujours valoir comme principe d'une législation universelle. » L'impératif catégorique auquel nous comparons toujours de fait notre action est proclamé...

3 pages - 1,80 ¤

Douter est-ce renoncer à la vérité?

.../... Transition : dans ces différentes formes de doute, l'idée de vérité est maintenue mais de manière négative, comme une réalité idéale à laquelle la raison n'a accès que partiellement. Mais renoncer, n'est-ce pas finalement renoncer à la vérité elle-même ?                   II.      Renoncer à dire la vérité c'est renoncer à la vérité  ...

9 pages - 1,80 ¤

L'usage de la raison est-il une garantie contre l'illusion?

Lire : Descartes, Sixièmes réponses aux objections, 9ème scrupule. De là on peut conclure que seule la raison, faculté de juger, est capable de rectifier un faux jugement grâce à une nécessaire critique. Elle est une garantie contre l'illusion. Exposer un exemple, celui du bâton qui apparaît brisé dans l'eau pour montrer comment la raison intervient pour rectifier...

4 pages - 1,80 ¤

Faut-il fixer des limites à l'esprit critique?

Note : 8.5/10

|| Tout d’abord, il est évident qu’en l’absence totale de jugement critique, il y a un danger. En effet, si l’on croit à tout ce qui est dit sans porter de doute, sans analyser les enjeux de ce qui est dit ou fait, on tombe dans ce que l’on peut appeler « l’opinion commune «. Or,...

6 pages - 1,80 ¤

L'idée de vérité personnelle a t elle un sens ?

Note : 8.5/10

La proposition « il pleut » n'est vraie que si on est convaincu qu'elle correspond au temps qu'il fait. Cette conviction est le fondement de toute vérité. 2)      « Les principes se sentent, les propositions se concluent » dit Pascal. Les « principes » ou vérités premières (axiomes, idées de l'espace, du temps, du mouvement), sont des vérités indémontrables. C'est pourquoi Pascal dit que nous les...

3 pages - 1,80 ¤

Ce qui dépasse la raison est-il nécessairement irrationnel?

Note : 8.5/10

Aussi est-il possible de penser au-delà de l'expérience par l'entremise de la raison, mais impossible de connaître : autrement dit, on peut penser mais jamais connaître rationnellement les idées de la raison que sont l'âme, Dieu et le monde. Dans notre perspective, cela ne signifie pas que quelque chose dépasserait la raison : nous pouvons toujours penser Dieu par exemple....

2 pages - 1,80 ¤

La liberté de penser consiste-t-elle à penser ce que l'on veut ?

Note : 8.5/10

Car en effet, notre liberté de penser ne prend vraiment sens et forme que pour autant qu'on peut l'exprimer. Or dire tout et n'importe quoi, de manière indifférente, est-ce que cela prouve, de manière effective, que je suis libre de penser ?   Problématique                On s'interroge ici clairement sur la définition de la liberté de penser. Il s'agit de savoir si...

3 pages - 1,80 ¤

Que peuvent les mots?

Note : 8.5/10

L'un des privilèges les plus incontestables du milieu dirigeant est précisément de conserver la langue. Le langage de la culture se confond avec celui de la classe dirigeante. Les faits langagiers montrent la capacité "performative" des classes dirigeantes. Et, le propre de ces dernières est d'éviter ou d'intégrer la "ghettoïsation" du langage: culture jeune (BD, musique, expressions "branchées"...)....

4 pages - 1,80 ¤

Tout but dénature l'art

Note : 8.5/10

On peut déceler aussi ce problème dans l'art contemporain, qui faute d'inspiration, ne trouverait de salut que dans la provocation. Génie ou épuisement de l'inspiration ? Il y a encore un débat à ce sujet, les héritiers de Duchamp et de son Urinoir sont nombreux. Mais ne faudrait-il pas y voir plutôt une volonté de s'écarter de toute attente,...

3 pages - 1,80 ¤

Liberté et courage

Note : 8.5/10

(Descartes) C) Selon Aristote, le courage est une vertu. Or, pour Kant la liberté est la possibilité de se prescrire à soi-même une loi morale. Le courage, qui lutte contre un adversaire injuste, résulte de cette liberté, il serait l'acte qui suit, qui est la conséquence de cette loi morale, elle-même manifestation de la liberté. L'acte courageux serait la...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est ce que penser librement ?

Note : 8.5/10

La pensée est libre et autonome lorsqu'elle débouche sur ce qui doit être voulu. C'est donc en tant qu'elle correspond au devoir moral, que la pensée est libre. Ce qui doit être voulu correspond à l'impératif catégorique de Kant : universalise la maxime de ton action. Ainsi, si je me demande si je dois mentir ; j'universalise la maxime de...

2 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Autrui peut-il être un objet de désir?

Note : 10/10

Le problème posé rencontre donc une autre difficulté majeure : y a-t-il un équilibre concevable entre mon désir sur autrui et la préservation d'autrui? II. Deuxième partie : L'autre comme l'être ou comme la chose Si l'on considère que le désir est la volonté de posséder une chose en particulier, il ne semble pas applicable dans une relation avec...

2 pages - 1,80 ¤

La défense des intérêts de l'État par le pouvoir politique justifie-t-il le recours à des pratiques immorales ?

Note : 10/10

  B/ Pourtant, s'estimer au-delà de toute morale au nom d'une Realpolitik conduit à annihiler toute possibilité d'établir un droit international et ramène tous les Etats à l'état de guerre continuelle (cf. article « Raison d'Etat » dans l'Encyclopédie de Diderot & d'Alembert). Or, comme il n'est pas dans l'intérêt de l'Etat de s'exposer en permanence à la guerre, il en...

3 pages - 1,80 ¤

Les mondes imaginaires sont-ils des refuges?

Note : 10/10

- Les mondes imaginaires semblent ainsi constituer des refuges face au réel. Leur création s'expliquerait par le caractère négatif du désir, lequel « rate » toujours son objet : la nature du désir serait ainsi de ne pouvoir être satisfait, et c'est pour compenser à cette insatisfaction que l'homme imaginerait des mondes autres.   Deuxieme partie   - L'utopie semble fournir l'archétype de tels...

4 pages - 1,80 ¤

L'amour rend-il heureux ?

Note : 10/10

  2) Reprenons le mythe sur la nature de l'amour décrit dans Le Banquet ; l'Eros dont il est question est présenté comme un désir qui par définition ne peut jamais être comblé. L'amour procède du manque car nous avons besoin de l'autre. L'amour apparaît sous un autre angle : celui de la dépendance vis à vis d'autrui. Si l'amour peut...

3 pages - 1,80 ¤

Sur quoi fonder l' autorité ?

Note : 10/10

L'autorité comme extériorité L'autorité de prime abord, c'est l'autre. On peut repenser à la notion de tiers médiateur en psychanalyse. En effet, le père vient en tant qu'élément de l'extérieur briser la fusion qui peut exister entre la mère et l'enfant qui pendant le temps de gestation n'ont fait qu'un. Le père est donc considéré dans un premier temps...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est ce que le quotidien ?

Note : 10/10

Le temps est une pure création, on ne peut prévoir à l'avance, puisque rien n'est écrit, le temps crée les événements. C) Malgré cela, nous remarquons qu'il se perpétue au cours du temps qui passe, certains éléments, automatiques, répétitifs, qui semblent constituer notre quotidien. On jette dans le flux temporel certains ancrages, que l'on nomme communément des habitudes.   QUOTIDIEN :...

1 page - 1,80 ¤

Les mots ne sont-ils que des mots ?

Note : 10/10

        Proposition de plan :   I - Est-ce le mot qui permet de produire du sens ?   Wittgenstein, dans les Recherches philosophiques, adopte une position critique à l'égard du nominalisme, et notamment ce qu'il appelle la conception augustinienne du langage : la signification d'un mot n'est pas nécessairement ce que le mot semble de prime abord désigner, parce que le mot ne désigne justement...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on se délivrer des apparences ?

Note : 10/10

Les hommes dans la caverne (monde des apparences) n'ont pas envie d'en sortir, ils sont même prêts à tuer celui qui vient les délivrer. Ils préfèrent, lorsqu'ils désignent ce qu'ils voient par un nom, croire qu'ils nomment le réel, et rester là comme des spectateurs du monde. Le monde n'est donc pas fait que d'apparences matérielles : il convient,...

1 page - 1,80 ¤

La rationalisation

Note : 10/10

1,80 ¤

Faut-il abolir ou accomplir son enfance ?

Note : 10/10

.. Cela va de fait altérer sa perception du monde. B) Même si son milieu va l'influencer, il faut que l'enfant se détache - en particulier du milieu familial - pour construire sa propre personnalité. Il va naître une volonté d'entrer dans le monde, un engagement dans la vie. Il y a donc une rupture d'attitude. C) Dans cette révolution...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16957 16958 16959 16960 16961 16962 16963 16964 16965 16966 16967 16968 16969 16970 16971 16972 16973 16974 16975 16976 16977 16978 16979 16980 16981 16982 16983 16984 16985 16986 16987 16988 16989 16990 16991 16992 16993 16994 16995 16996 16997 16998 16999 17000 17001 17002 17003 17004 17005 17006 17007 17008 17009 17010 17011 17012 17013 17014 17015 17016 17017 17018 17019 17020 17021 17022 17023 17024 17025 17026 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 ... 17510 17511 17512 17513 17514 17515

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit