LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Quel sens donner à l'oubli ?

Dans tous les cas, l'oubli est toujours oubli du passé. La difficulté du sujet réside dans le fait qu'il nous demande de donner du sens à une idée qui ne se manifeste que par son absence, mais qui n'est jamais rien de palpable.       Problématisation :   Comment déterminer le sens de ce qui n'est justement rien, ce qui n'est qu'un trou, une absence,...

3 pages - 1,80 ¤

Notre conscience est-elle à nous ?

Il ne s'agit pas ici de résoudre ce problème mais de voir que la conscience est individuelle et qu'à ce titre, parler d'autrui, pour un Je, est problématique. "Comment une action ou une pensée humaine peut-elle être saisie dans le mode du "on", puisque, par principe, elle est une opération en première personne, inséparable d'un Je? Il est...

4 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous maître de nos désirs ?

D'où notre question : dans quelle mesure la volonté de maîtrise de ses désirs dans tous les sens du terme « maîtrise « se heurte-t-elle au caractère mystérieux et spontané du désir ?   Plan I. Le pourquoi de la maîtrise de nos désirs II. Nous sommes maîtres de nos désirs. III. Dans...

9 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous responsables de nos actes ?

Toutefois, il était en son pouvoir de la jeter ou de la laisser tomber, car cela dépendait de lui. Il en va de même pour les hommes qui pouvaient, dès le début, éviter de devenir injustes et débauchés; aussi le sont-ils volontairement; mais une fois qu'ils le sont devenus, ils ne peuvent plus ne pas l'être. « Aristote,...

6 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous responsables de nos actes ?

av. J.-C. « L'homme est condamné à être libre. Condamné, parce qu'il ne s'est pas créé lui-même, et par ailleurs cependant libre, parce qu'une fois jeté dans le monde, il est responsable de tout ce qu'il fait. » Sartre, L'existentialisme est un humanisme, 1946.L'homme est « condamné à être libre », parce qu'il ne peut échapper au devoir...

6 pages - 1,80 ¤

Sommes - nous responsables de nos actes ?

Un objet passif, ballotté par les circonstances, et dépourvu de volonté propre, est l'exact contraire d'un sujet moral susceptible d'orienter son action en procédant à des choix personnels.Si l'on définit le sujet comme responsable, c'est parce qu'il peut répondre de ses choix et, d'une façon générale, de ses actes. Il n'en est pas seulement l'agent (comme un acide...

6 pages - 1,80 ¤

Folie et raison sont-elles philosophiquement incompatibles?

4. - Connaissance: a) Acte par lequel un sujet s'efforce de saisir de saisir et de se représenter les objets qui se présentent à lui. b) Résultat de cet acte. RAISON: Du latin ratio, « calcul », « faculté de calculer, de raisonner » (en grec logos).* Au sens subjectif : mode de penser propre à l'homme (lui-même...

4 pages - 1,80 ¤

De quelle servitude le philosophe essaie-t-il de se libérer?

PHILOSOPHIE (gr. philo, désirer; sophia, savoir) Étymologiquement, « amour de la sagesse ». Cependant, la sagesse n'étant qu'un art de vivre, la définition commune de la philosophie comme sagesse" est critiquable. En effet, sophia désigne en fait moins un savoir empirique adapté à la conduite de la vie qu'un savoir abstrait. En ce sens, la philosophie est essentiellement...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on refuser la culture?

Symétriquement, il est aisé de reconnaître dans l'universel le critère de la nature. Car ce qui est constant chez tous les hommes et échappe nécessairement au domaine des coutumes, des techniques et des institutions par lesquelles leurs groupes se différencient et s'opposent. A défaut d'analyse réelle, le double critère de la norme et de l'universalité apporte le principe...

5 pages - 1,80 ¤

Penser est-ce dire non?

[...] Mais l'esprit est cette puissance seulement en sachant regarder le négatif en face et en sachant séjourner près de lui. » (Hegel, Préface à La Phénoménologie de l'Esprit, tome 1, Aubier, p. 29). Du même coup, le « non » appelle le « oui » à travers la « synthèse » des opposés. Le négatif (non) est le...

5 pages - 1,80 ¤

Tout plaisir est-il un bien?

Aucun sur l'instant et pourtant, il agit en vue de son bien (la santé) et donc fait ce qu'il veut.             Tout plaisir n'est pas un bien pour autant qu'on doit distinguer le bien du plaisir. Selon Platon, le bien = intelligible, alors que le plaisir = sensible. Le premier, de par sa nature ne change pas et...

4 pages - 1,80 ¤

Nos désirs constituent-ils notre identité?

. En effet, poser la question de cette manière revient à l'imposture grammaticale que Nietzsche avait dénoncé, c'est-à-dire, revient à supposer que l'homme est essentiellement identique à lui-même, alors même que c'est ce qui justement est mis en question. Au contraire, il faut demander « Qui est le Dasein ? ». La réponse de Heidegger est que le Dasein n'est justement pas...

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi penser par soi-même?

Une autonomie qui se déploie néanmoins dans le monde revient à une absence de contrainte qui entraverait l'autonomie : en d'autres termes cette autonomie s'appelle liberté. II - Y a-t-il des raisons de vouloir penser librement ?   Nous avons redéfini l'autonomie de la pensée en terme de liberté. Il faut maintenant trouver un motif valable pour préférer cette pensée libre à...

3 pages - 1,80 ¤

Le repentir a-t-il un sens?

La punition se doit donc d'être réparatrice et donc en rapport avec la faute commise. L'élève qui sera responsable du désordre d'une classe aura pour punition de ranger la classe. La punition est donc propédeutique au repentir. La punition est ce qui permet à l'individu de prendre conscience de sa faute. C'est un repentir externe. Le repentir à...

4 pages - 1,80 ¤

Suis-je un ou plusieurs?

Ainsi « un enfant devient un homme, et il est tantôt gras, tantôt maigre, sans que change son identité » remarque Hume (Traité de la nature humaine, Livre I, partie IV, section VI). -          L'esprit en fait de même pour ce qui concerne le moi, et ne s'apercevant pas des changements, il croit qu'il y a constance et que le moi est...

3 pages - 1,80 ¤

Suis-je le mieux placé pour me connaître?

Car on ne peut restreindre le terme « autres » à sa signification la plus élémentaire, c'est-à-dire un maître, ou encore un parent. « Le professeur ne doit pas apprendre des pensées [...] mais à penser. Il ne doit pas porter l'élève mais le guider, si l'on veut qu'à l'avenir il soit capable de marcher de lui-même. » Kant, Propos...

8 pages - 1,80 ¤

La conscience est elle un fardeau pour l'homme?

|| Les termes du sujet Conscience : - sens psychologique : faculté de se représenter sa propre existence, sa personnalité. Cette faculté nous donne le statut de sujets par rapport à nos actes. - sens moral : faculté de juger ou de se représenter la valeur morale des actes. Fardeau : charge, responsabilité. Peut-elle...

4 pages - 1,80 ¤

Est-ce dans la nature de humaine de s'opposer à la nature

Pour Nietzsche, l'homme est intrinsèquement naturel, au sens où son être est intégralement déterminé par les forces obscures de la nature. Et la volonté même de connaître et de maîtriser la nature prennent leur source dans ces forces inconscientes de la nature qui sont à l'oeuvre dans l'homme. Nietzsche distingue le "moi" du "soi" : le "moi", c'est...

2 pages - 1,80 ¤

La maîtrise de soi dépend-elle de la connaissance de soi?

Note : 5.4/10

L'un des premiers préceptes de la philosophie semble bien être « le connais toi toi-même » inscrit sur l'oracle de Delphes et repris par Socrate. Pourtant, il n'y a pas à cette époque de véritable concept de subjectivité. Quand Socrate énonce cette règle, ce but, il parle de l'homme en tant qu'il est homme :  c'est savoir de quoi l'on est...

8 pages - 1,80 ¤

Toute vérité est elle toujours démontrable?

Note : 5.4/10

Les mathématiques sont le lieu privilégié des vérités démonstratives car elle reposent sur des intuitions simples et des règles de déduction. La possibilité de démontrer semble donc supposer des idées communes, un entendement universel en chaque homme : "le bon sens est la chose du monde la mieux partagée" ! B - LA VERITE AU-DELA DE LA DEMONSTRATION1) L'impossibilité...

4 pages - 1,80 ¤

Pourquoi travaillons-nous ?

Note : 5.4/10

« Naturel « est assimilé à « vital « et à « nécessaire «, l' « artificiel « est dénoncé comme « superflu «.  Et tout travail non limité à la satisfaction des besoins naturels tombe sous cette dénonciation : production d'objets inutiles, il serait le fait d'une humanité entraînée dans la spirale sans fin des besoins superflus et réduite à la seule...

11 pages - 1,80 ¤

Suis-je un étranger pour moi-même?

Note : 5.1/10

Or il se peut que vous entendiez dans tel et tel jugement la voix de votre conscience, -- que vous trouviez bien telle ou telle chose, -- parce que vous n'avez jamais réfléchi à vous-même et que vous avez accepté aveuglément ce qu'on vous a donné comme bien depuis votre enfance ; ou parce que le pain et...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16967 16968 16969 16970 16971 16972 16973 16974 16975 16976 16977 16978 16979 16980 16981 16982 16983 16984 16985 16986 16987 16988 16989 16990 16991 16992 16993 16994 16995 16996 16997 16998 16999 17000 17001 17002 17003 17004 17005 17006 17007 17008 17009 17010 17011 17012 17013 17014 17015 17016 17017 17018 17019 17020 17021 17022 17023 17024 17025 17026 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 ... 17522 17523 17524 17525 17526 17527

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit