LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

A quoi servent les sciences ?

Cette dernière, en effet, porte sur des essences idéales éternelles, immuables, nécessaires. Elle est donc « du nécessaire », cad de ce qui ne peut pas être autrement qu'il n'est.   Ces essences ou Idées existent dans un monde suprasensible et  ne sauraient  être au pouvoir de notre action. Elles ne peuvent qu'être l'objet d'une activité contemplative. L'opposition de la science à...

7 pages - 1,80 ¤

L'entreprise autobiographique est elle un repli sur soi ou une ouverture aux autres?

Ce qu'il cherche profondément à étudier, c'est moins son individualité propre, son ipséité, qu'un individu en tant qu'il est représentatif de la nature humaine dans son ensemble. Ainsi, l'entreprise autobiographique manifeste une ouverture aux autres beaucoup plus qu'un repli sur soi, puisque l'autobiographe étudie scrupuleusement un être qui est lui-même, mais en tant que sujet d'expérimentation privilégié pour...

3 pages - 1,80 ¤

Dans une société dominée par l'échange,est-il encore possible de donner?

A l'origine, l'économie politique se contentant d'estimer les volumes de productions et des échanges; la mesure de ces mouvements fournissait des indices valables sur l'activité d'une époque ou d'une région. Mais avec le temps, les indices ont pris plus d'importance que l'activité qu'ils devaient mesurer ; la nature des échanges et des productions cédait le pas dans l'échelle...

2 pages - 1,80 ¤

Le droit peut-il être un motif de guerre?

            N'ayant rien qui garantit leur possession, leur personne, et leur sécurité, les hommes vivent dans un climat de défiance. Ils sont ainsi obligés de faire la guerre pour garder leur droit, même s'il ne s'agit pas toujours d'une bataille ponctuelle, il y a une disposition perpétuelle reconnue au combat. La sécurité de chacun correspond à sa force....

2 pages - 1,80 ¤

Bonheur et devoir sont-ils conciliables ?

Du même coup, toute son éthique va être déchirée par une tension interne inextricable. D'un côté, il continue d'affirmer avec son maître que la contemplation est la plus haute destination de l'homme et admet avec lui une fin objective universelle qui détermine les hommes à agir. De l'autre, il confesse que l'idéal théorétique est le privilège de la...

7 pages - 1,80 ¤

Nos conceptions sont elles le fruit de nos perceptions?

Pour beaucoup, elles sont « innées », c'est-à-dire en nous dès notre naissance. Cette théorie remonte à Platon pour qui l'âme contemple les Idées éternelles avant de s'incarner dans le corps. (Il y a beaucoup de versions modernes de l'innéisme en biologie et en psychologies du développement.)     II : Nous apprenons par l'expérience.   1)      L'induction. L'induction est le mode d'inférence qui consiste à former...

3 pages - 1,80 ¤

La loi constitue-t-elle pour la liberté, un obstacle ou une condition ?

La liberté serait alors une lutte contre tout ce qui la restreint : l'Etat, les règles sociales. Dans ce sens la loi contraint la liberté naturelle de l'homme et la fantaisie de son désir. De même, dans le domaine des lois de la nature, l'homme ne peut pas faire ce qu'il veut, puisqu'il est...

5 pages - 1,80 ¤

La loi constitue-t-elle pour la liberté, un obstacle ou une condition ?

La loi juridique, dans ce cas là, est condition de la liberté en société. Ainsi, Hobbes affirme que la fin de l'état est en réalité la liberté, de libérer les hommes de l'état de nature, qui est un état de crainte( puisque chacun s'il est plus fort que moi peut me nuire). Pour Kant, la loi est la condition...

4 pages - 1,80 ¤

Quel est le poids des mots?

Ainsi, sans les mots, aucun fondement de société n'est possible. ·         Viens alors le troisième usage de la parole : faire savoir notre volonté. Chez Hobbes, cet aspect donne un poids d'importance aux mots : c'est par eux que chaque homme autorise le souverain à régner. ·         Enfin, le quatrième usage semble plus faible quand au poids : procurer de la joie. Certes, c'est...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un devoir moral?

*Or si un système de valeurs est jugé comme suprême par une société, il l'est pas nécessairement pour une autre. Les devoirs sont relatifs à un groupe et peuvent s'opposer à ceux reconnus par d'autres groupes. Ainsi, même si la décision de Socrate signifie que le devoir permet de vivre hors d'une volonté repliée sur elle-même, son modèle...

4 pages - 1,80 ¤

L'exigence de justice a t-elle sa place dans les rapports économiques?

.../... 1) Il y aurait, contre toute apparence, une place naturelle de l'exigence de justice au sein des rapports économiques, sans que l'homme y soit pour rien. Cela tiendrait à l'essence même de l'économie et à ses lois propres. a) Les rapports économiques comme satisfaction des besoins sont naturellement justes :S'il est juste que chacun voie ses besoins satisfaits, la...

7 pages - 1,80 ¤

Peut-il y avoir savoir faire sans savoir ?

            Une fois que l'élève a inventé sa propre manière de cuisiner, de jouer aux échecs ou de faire de la poésie il devient à son tour un modèle, mais comment son savoir faire lui appartient-il, quel rapport entretient-il à sa propre technique ? La réponse est facile pour l'élève, c'est un rapport d'apprentissage, mais pour le maître ?            ...

2 pages - 1,80 ¤

La vérité est elle un bien ?

  A)    Le bien est l'utile (→ conception utilitariste) : N'est bon que ce qui répond à nos besoins, qu'ils soient biologiques ou moraux, on ne considérera comme un « bien » que ce qui est envisageable dans la perspective de notre bonheur, et comme un mal ce qui entre en contradiction avec celui-ci. B)    La vérité peut être un bien dans la mesure où elle...

3 pages - 1,80 ¤

Les hommes peuvent-ils échapper à l'histoire ?

|| • On dit qu'on peut « être en avance (ou en retard) sur son temps «. On dit même qu'on peut être « hors de son temps «. Comment penser de telles affirmations? Signifient-elles, implicitement, que « les hommes peuvent échapper à l'histoire « ? • Ne conviendrait-il pas de s'interroger sur ce qu'on peut...

4 pages - 1,80 ¤

Connait-on la vie ou bien connait-on le vivant ?

Bien lire le sujet : il ne s'agit pas de faire le partage entre la vie (entendue en un sens très général et à préciser autant que possible) et le vivant (les êtres vivants, quels qu'ils soient), mais de nouer les relations entre la vie et le vivant qui rendent possible une connaissance des phénomènes vitaux.||||I. La reconnaissance...

6 pages - 1,80 ¤

Quelle place doit avoir la réflexion philosophique dans la démarche scientifique ?

Par exemple, c'est parce que nous avons a priori l'idée de causalité que la succession des nuages et de la pluie a, pour nous, un sens autre que celui, précisément, d'une simple succession. La connaissance scientifique, bien qu'elle s'établisse toujours d'abord au contact de l'expérience, doit être considérée comme issue du pouvoir de la faculté fondamental en l'homme,...

4 pages - 1,80 ¤

La société française peut-elle se diriger vers une société sans classe?

SOCIÉTÉ (lat. societas, association, société) Groupe humain organisé selon des...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on faire la paix?

Que cette maxime demeure une croyance ne supprime en rien sa légitimité : vouloir réaliser la paix perpétuelle ne saurait être considéré comme une erreur. C'est bien au contraire l'inverse qui constituerait une faute sur le plan moral. Il y a là un travail qui doit mobiliser tous nos efforts et auquel il faut...

11 pages - 1,80 ¤

Peut-il exister une recherche désintéressée de la vérité?

On s'intéresse à la vérité, mais quand on ne sait pas où elle se trouve, notre intérêt nous pousse à fixer une erreur pour avoir une illusion de réponse. Dans ce cas, l'intérêt pour la vérité est préjudiciable. On substitue à la vérité une erreur et on comble l'intérêt en instituant un mensonge. Mais dans ce cas, ne...

2 pages - 1,80 ¤

La nature est-elle sacrée?

..Le langage nous suggère cet incommensurable sous le nom de Dieu. » Friedrich ajoutera à cela une profession de foi : « Dieu est partout, dans le moindre grain de sable. Par exemple ici, dans les roseaux. » La pensée de l'infini est intiment liée à celle de Dieu. L'infini de la nature nous renvoie à ce qui est présent en elle,...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16976 16977 16978 16979 16980 16981 16982 16983 16984 16985 16986 16987 16988 16989 16990 16991 16992 16993 16994 16995 16996 16997 16998 16999 17000 17001 17002 17003 17004 17005 17006 17007 17008 17009 17010 17011 17012 17013 17014 17015 17016 17017 17018 17019 17020 17021 17022 17023 17024 17025 17026 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 ... 17522 17523 17524 17525 17526 17527

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit