LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La représentation vous semble-t-elle indispensable pour comprendre et apprécier pleinement une pièce

Note : 10/10

=> on peut aller voir plusieurs fois la même pièce : ne sera jamais la même en fonction du metteur en scène. Il donne une version toujours renouvelée de la même pièce. Ex : Engagement du metteur en scène : Ariane Mnouchkine - en pleine guerre d'Algérie - présente en 1995 au Festival d'Avignon une nouvelle mise en scène du Tartuffe de...

3 pages - 1,80 ¤

Avec ou sans Dieu peut-on justifier l'existence du mal, et même comme disent certains le mal absolu"

Note : 10/10

2.1 Comment Dieu, qui est parfait, a-t-il pu créer un monde imparfait ? Ce qui est en question ici est la justice divine ou théodicée. Comment justifier l'existence du mal par Dieu ? La présence du mal, bien loin d'être intégrée sans difficultés dans l'ordre de la création divine, est à la source d'une des objections contre l'existence de...

4 pages - 1,80 ¤

Le théâtre lorsqu'il est représenter et lorsqu'il est lu

Note : 10/10

Cf. les hurlements que poussent certaines actrices de tragédie). * La diction peut favoriser le comique. Le metteur en scène peut faire en sorte que chaque personnage ait sa façon de parler (tics de langages, accents...) et insiste sur les exagérations, répétitions de mots. R : au théâtre Fontaine, nous avons assisté à plusieurs représentations de pièces de Molière. Un acteur...

3 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

La liberté et le bonheur sont-ils compatibles avec la vie en société ?

Note : 10/10

Si donc la vie en société est compatible avec la liberté et le bonheur, c'est qu'elle permet aussi que soient réconciliés ces deux derniers termes. Le problème qu'il nous faut résoudre est donc de savoir si la vie en société peut réunifier suffisamment ces deux termes opposés pour qu'ils trouvent en elle une existence réelle.     Proposition de plan :   1.      Le bon...

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi l'homme transforme-t-il la nature?

Note : 5.3/10

L'homme ne travaille qu'en vue d'apaiser ses besoins L'homme transforme la nature pour assurer artificiellement leurs conditions d'existence. Le manque qui caractérise originellement l'homme concerne prioritairement la conservation du corps. L'homme travaille pour pouvoir se nourrir et vivre protégé. Il pourrait donc se contenter d'un développement technique rudimentaire, comme on l'observe dans les sociétés...

3 pages - 1,80 ¤

La technique peut-elle transformer la morale?

Note : 5.3/10

Il doit aller au devant des abus. Tous les possibles demeurent une fois que l'action s'est produite. Il faut que les conséquences des actions soient voulues. Il faut pour cela que des principes soient voulus pour que les conséquences soient voulues. Il faut donner à l'agir humain une dimension de volonté et qu'elle soit au principe de ses...

10 pages - 1,80 ¤

Religion du progrès

Note : 5.3/10

1,80 ¤

Dépendre de quelqu'un est ce être aliéné?

Note : 5.3/10

II.                Dépendance et aliénation : sommes-nous toujours soi-même, sans forcément dépendre d'autrui ? L'aliénation de soi ne se situe pas nécessairement dans le fait de dépendre de quelqu'un. Mais le regard d'autrui me renvoie à moi-même : l'épisode sartrien de la honte, par exemple. Je fais une grimace dans une vitrine, par exemple dans la rue des Trois Cailloux à Amiens, et là...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on ne pas croire au progrès?

Note : 5.3/10

Peut-on assurer que s'ils avaient pu ces êtres auraient voulu mener la vie que nous menons ? Notre époque, si elle est l'époque du développement technologique, est aussi l'époque des plus grandes guerres, des plus grandes catastrophes. Comment à l'aube d'une époque au combien périlleuse peut-on prétendre que le progrès soit un fait indéniable ?   TRANSITION Le doute quant à un progrès...

3 pages - 1,80 ¤

Ce qui crève les yeux est-il toujours vrai ?

Note : 8/10

PLATON, République, VII   1.2 Nos sens nous trompent.   « Mais, encore que les sens nous trompent quelquefois, touchant les choses peu sensibles et fort éloignées, il s'en rencontre peut-être beaucoup d'autres ? «  DESCARTES, Méditations métaphysiques, I   Transition : Si ce qui nous apparaît est porteur de fausseté dans...

5 pages - 1,80 ¤

ÊTRE LIBRE EST CE NE PAS CONNAÎTRE CE QUI NOUS DETERMINE

Note : 8/10

    II. Mais la conscience de la détermination naturelle ne procède pas d'une quelconque connaissance rationnelle, qui constitue le même genre d'illusion que la croyance en la liberté   Chez Nietzsche, la liberté est une fiction forgée par la Volonté de puissance présente dans la nature pour tromper le Moi. Nos choix sont intégralement déterminés par les forces obscures du Soi,...

3 pages - 1,80 ¤

L'art a-t-il pour fonction d'éloigner le réel?

Note : 8/10

Pendant deux siècles les byzantins connurent aussi le vertige iconoclaste. Notre époque fascinée par les images est en même temps celle où, pour les artistes, aucune forme n'arrive à correspondre à la vérité douloureuse à laquelle ils se sentent appelés. Déjà dans la CFJ c'est dans l'analytique du sublime que s'opère le passage de l'ordre de la nature...

2 pages - 1,80 ¤

Une histoire ou des histoires?

Note : 8/10

Au lieu d'être emporté dans une mêlée bigarrée et incompréhensible, l'esprit, devant une histoire, dépasserait la confusion et le désordre pour accéder à la paix de l'unité et de la clarté. Dès lors le devenir aux mille péripéties pourrait s'ordonner en une histoire. 2. Une histoire C'est ce qu'a magnifiquement tenté de réaliser Hegel, lorsqu'il a intégré les diverses histoires...

8 pages - 1,80 ¤

Le vrai ne se ramène-t-il qu'a ce qui est utile ?

Note : 8/10

Einstein n'a pas développé la théorie de la relativité pour construire la bombe atomique. 3)      Valeur pragmatique de l'erreur. Les biologistes Darwiniens ont montré que parfois l'erreur était plus utile que la vérité. Ils parlent de « faux positifs » et de « vrais négatifs ». La sélection naturelle recruterait plutôt des « faux positifs » que des « vrais négatifs ». En effet, il est plus utile...

2 pages - 1,80 ¤

Quelles fonctions de la poésie parcourent la littérature française ?

Note : 8/10

Cf. Hugo La Légende des siècles.   II- Poésie = discours engagé               A- Donner la parole à ceux qui ne l'ont pas La poésie se met au service des grandes causes. * Engagement social, contre les injustices. Ex : Rimbaud « Les Assis ». * Engagement politique. Hugo : Les Châtiments, lutte contre Napoléon III (se moque de lui « petit, petit, petit », « le singe » et le montre...

2 pages - 1,80 ¤

A quoi sert la poésie ?

Note : 5.1/10

Baudelaire qui met en poème son mal-être et ses montées d'angoisse (Cf. « spleen »).               C- Célébrer l'amour et les grands thèmes On ne célèbre pas une femme en particulier mais l'amour en général. On célèbre l'héroïsme, la générosité des hommes => registre épique. Cf. Hugo La Légende des siècles. ∆) Importance du rythme, ses sonorités. Importance de la prosodie qui souligne, renforce...

2 pages - 1,80 ¤

ÊTRE LIBRE EST-CE NE PAS CONNAÎTRE CE QUI NOUS DÉTERMINÉ ?

Note : 5.1/10

Se sentir libre, chez Spinoza, c'est ignorer quelles sont les causes qui déterminent mon acte présent ; ainsi, malgré mon sentiment intérieur, il est possible, par la raison, de démystifier ce sentiment par une démonstration des chaînes causales objectives qui déterminent mon être pensant. Il n'y a donc pas de rupture ontologique entre le Moi et le monde...

3 pages - 1,80 ¤

Est-il contraire à la raison de croire en Dieu

Note : 5.1/10

  Problématisation. La religion permet à l'homme d'accéder au mystère du divin. Par la foi, la croyance, nous pouvons approcher Dieu. Mais comment comprendre que la foi réussisse là où la raison semble échouer ? Croire en Dieu, est-ce définitivement tout sauf raisonnable ? Tout d'abord, en quoi la croyance parvient-elle à produire ce que la raison ne parvient pas à faire ?...

3 pages - 1,80 ¤

Une connaissance peut-elle ne pas être relative ?

Note : 5.1/10

Hamilton pense que la théorie de la relativité est vraie dans chacun de ces sens. 2. Pour John Stuart Mill, « Nous ne connaissons une chose qu'en tant que distincte d'une autre chose » ; ce qu'il considère comme une loi logique importante et généralement admise. Nous ne connaissons la nature que par nos états de conscience ; ce...

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi les hommes sont-ils capables d'inhumanité ?

Note : 5.1/10

La liberté est aussi faculté consistant à dire « oui » ou « non », puissance que détient la conscience de nier tout donné, quel qu'il soit. L'homme ne subit pas la loi des choses. Il est libre et expérimente sa liberté dans toutes les situations. L'homme est choix perpétuel puisqu'il est ce qu'il se fait. C'est un...

2 pages - 1,80 ¤

Est-il parfois légitime de mentir ?

Note : 5.1/10

.) principe un philosophe allemande qui va jusqu'à prétendre qu'envers des assassins qui vous demanderaient si votre ami qu'ils poursuivent n'est pas réfugié dans votre maison, le mensonge serait un crime."Le philosophe français réfute ce principe de la manière suivante : "Dire la vérité est un devoir. Qu'est-ce qu'un devoir ? L'idée de devoir est inséparable de celle...

3 pages - 1,80 ¤

La guerre est-elle la continuation de la politique par d'autres moyens ?

Note : 5.1/10

Carl Schmitt, Théorie du partisan), « guerres coloniales » (« Bataille » d'Alger, 1961), « guerres civiles » ou « guerres révolutionnaires », « conflits de basse intensité » ou « guerre contre le terrorisme »... Toutes ces nouvelles formes de guerre mettent en question la distinction civils/militaires et politique intérieure/affaires étrangères. Dès lors, la guerre n'est plus l'ultime recours de la diplomatie, mais apparaît au contraire comme la trame...

2 pages - 1,80 ¤

L'être vivant peut-il être réduit à un mécanisme?

Note : 6/10

. comme si une fin à réaliser était à l'origine de chaque organe, comme si la fonction créait l'organe.Le second critère retenu par Monod est la morphogenèse autonome (du grec morphé : forme et genesis développement). L'être vivant est en relation constante avec un milieu extérieur ; néanmoins, le processus de formation et de développement d'un être vivant...

7 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16981 16982 16983 16984 16985 16986 16987 16988 16989 16990 16991 16992 16993 16994 16995 16996 16997 16998 16999 17000 17001 17002 17003 17004 17005 17006 17007 17008 17009 17010 17011 17012 17013 17014 17015 17016 17017 17018 17019 17020 17021 17022 17023 17024 17025 17026 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 ... 17522 17523 17524 17525 17526 17527

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit