LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le bonheur réside-t-il dans l'illusion ?

||L'illusion est une erreur de perception. Dans l'illusion, on croit que quelque chose se produit alors qu'il n'en est rien. Quant au fait d'être heureux, c'est d'une manière générale connaître un état de bien-être, c'est ressentir de la joie, de la satisfaction. Peut-on être dans l'erreur, alors que l'on croit ressentir les manifestations du...

6 pages - 1,80 ¤

Une interprétation peut-elle être vraie ?

Le terme de "interprétation" vient du latin interpretari qui signifie "expliquer", "traduire".  L'interprétation doit donc rendre clair un énonce ou un phénomène, trouver un sens qui est caché. Le champ de l'interprétation était d'abord circonscrit à l'art d'interpréter les textes sacrés et prend le nom d'herméneutique. L'ambiguïté de la parole religieuse, l'obscurité des...

4 pages - 1,80 ¤

Faut-il admettre un droit à la différence ?

Introduction Un droit constitue un principe auquel tout citoyen qui tombe sous la juridiction de ce droit doit se soumettre ; tous les citoyens sont donc égaux devant cette loi : le droit fonde l'égalité. La différence constitue l'altérité, mais au sein même de l'identité ; sans quoi il n'y aurait aucun référent commun...

5 pages - 1,80 ¤

L'art nous révèle t-il quelque chose du réel ?

||Remarques sur l’intitulé du sujet : ·         A priori, l’art est : 1- copie du réel ou 2- divertissement, donc éloignement de la réalité ·         Dans les deux cas, l’art ne révèle rien, car révéler = faire connaître à quelqu'un quelque chose qui était ignoré, inconnu, ou caché (= dévoiler). ·         Mais d’emblée, on a un paradoxe : comment révéler quelque chose du réel...

9 pages - 1,80 ¤

Peut on violer les lois ?

|| L'article 2 de la « Déclaration des droits de l'homme et du citoyen « proclame le droit naturel et imprescriptible de « résistance à l'oppression «, auquel fait écho l'article 7 : « Tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la loi doit obéir à l'instant ; il se rend coupable par la résistance. « La résistance...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-il être raisonnable de désobéir aux lois ?

- Ne pas oublier de donner son sens maximal à l'adjectif « raisonnable «. - Ne pas tomber dans un échantillonnage de petits exemples anecdotiques, négligeant la question de la rationalité dans la désobéissance. - Ne pas simplifier le problème en affirmant brutalement que toute désobéissance serait déraisonnable, c'est-à-dire folle.||HTML clipboard Doit-on déroger  à l'obligation des lois? Les lois sont-elles...

10 pages - 1,80 ¤

Peut-on se libérer du passé ?

||L'idée de "se libérer" du passé implique que d'une certaine manière nous sommes prisonniers de notre passé. Comment comprendre cette idée du passé comme prison, qui ne va pas de soi (puisque, après tout, le passé est le passé, il n'existe plus) ? En quel sens peut-on ou doit-on s'en libérer ? Si le passé joue un rôle...

6 pages - 1,80 ¤

Dire de l'art qu'il n'est pas utile est ce dire qu'il est inutile ?

||Lorsque nous parlons d'art, nous désignons en vérité deux réalités distinctes. Jusqu'au dix-huitième siècle, le terme « art « désignait l'ensemble des techniques de production d'artefacts : tel était encore le cas dans le Discours sur les sciences et les arts (1750) de Jean-Jacques Rousseau. Ainsi, l'activité de l'artiste et celle de l'artisan étaient recouvertes par le...

3 pages - 1,80 ¤

Le bonheur se mérite-t-il?

|| Le bonheur est généralement compris comme un état de satisfaction durable, qui pourrait d'ailleurs être considéré comme le but de toute vie humaine. Dire qu'une chose « se mérite «, c'est dire plusieurs choses : que cette chose a une grande valeur, que son acquisition ne peut se faire qu'au prix de certains efforts, qu'elle est donc en quelque...

6 pages - 1,80 ¤

Le travail est il une valeur à dépasser?

Le travail semble donc avoir de la valeur pour l'individu, c'est-à-dire, être une valeur pour lui. b.         Le travail, créateur de valeurs morales pour la société Mais le travail est également créateur de valeurs morales pour la société. En effet, par le travail, les hommes sont mis en relation, en collaboration, ils deviennent indispensables les uns aux autres dans les...

9 pages - 1,80 ¤

Peut on faire le bonheur des autres malgré eux?

Note : 9/10

||Quel plan choisir ? Nous avons ici le choix entre un plan progressif, partant d'une réponse affirmative et aboutissant à une construction rationnelle et un plan dialectique, par thèse, antithèse et synthèse. Nous opterons ici pour le plan dialectique, malgré ses difficultés.  Problématique : le bonheur est-il affaire de politique ? La violence, moyen parfois nécessaire d'une politique rationnelle...

7 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il des limites à la connaissance humaine ?

Note : 9/10

||La connaissance humaine paraît suivre une courbe indéfinie, vers toujours plus de progrès. Mais cet enrichissement, particulièrement sensible à notre époque, n'est pas sans rencontrer d'obstacles, ainsi les avancées scientifiques sont tributaires d'inventions technologiques qui les accompagnent (création du microscope, des satellites qui photographient l'espace), et inévitablement les moyens techniques sont parfois insuffisants...

4 pages - 1,80 ¤

Une religion sans dogme est-elle possible?

Note : 6.5/10

|| Une religion se définit comme un ensemble de pratiques et de rites relatifs à une réalité sacrée, séparée du profane. Qu'est-ce qu'un dogme ? Une connaissance, un principe ou une règle sur lesquels il n'y a plus à revenir. Il y a des dogmes en religion, lesquels semblent constitutifs de cette dernière. La seule religion sans dogme...

8 pages - 1,80 ¤

La poésie vous semble-t-elle être un genre propre à favoriser l'évasion? vous appuierez votre répons

Note : 6.5/10

||Si la poésie a pu être rangée dans la catégorie des arts d'agrément, et qu'en ce sens on peut considérer qu'elle a pour vocation une forme de distraction, en revanche, son histoire, qui est celle à l'époque moderne d'une âpre concurrence avec le roman, met en évidence sa densité, sa profondeur : de ce point...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il apprendre à mourir?

Note : 6.5/10

|| Apprendre vient du latin apprehendere, signifiant d’abord prendre, saisir. Mais comment saisir un événement qui met fin à la vie, insaisissable parce qu’une fois arrivé, on ne peut plus en témoigner ? En effet, la mort, c’est ce qui met fin à la vie : la mort est absence de vie, et est, par là, ouverte à tous les...

5 pages - 1,80 ¤

Suffit-il d'agir conformément au droit pour être juste ?

Note : 6.5/10

||Analyse.·         Notre sujet nous pose une question de capacité. Il inclut deux notion, celle de droit et celle de justice, qui se trouve en situation de hiérarchie : en effet, notre question présuppose un lien établit entre le droit et ce qui est juste.·         En somme, il faudra définir ici si le fait de parler de droit ou...

4 pages - 1,80 ¤

Est-ce que le roman sert uniquement à s'évader ?

Note : 6.5/10

||Le roman, dit-on, favorise l'imagination et permet l'évasion de l'esprit ; cela n'est pas en soi véritablement contestable. Notre libellé le sous-entend explicitement en demandant si le roman sert « uniquement « à s'évader. Il s'agit donc de réfléchir sur l'évasion que suggère le roman à son lecteur et, par son analyse, à reconnaître ses limites. D'une...

2 pages - 1,80 ¤

Selon vous, la littérature est-elle une arme ou seulement un art ?

Note : 6.5/10

||Art : art pur ? Gratuit ? À regarder ou à lire ? placere ? VS. Arme : Instrument d'attaque ou de défense. Moyen utilisé par les auteurs. Pourquoi ? Écrire est-ce faire quelque chose de beau ou est-ce afin de défendre une idée ? La littérature peut-elle être une arme pour dénoncer les injustices ? Ou, n'est-elle qu'un art sans efficacité sociale ou politique...

2 pages - 1,80 ¤

Le beau donne t-il à penser?

Note : 6.5/10

||On sépare généralement le domaine du beau, de la sensibilité de celui de l’entendement, et de la connaissance. Kant depuis la Critique de la faculté de juger définit le beau comme une finalité sans concept, un libre jeu des facultés. Le beau apparaît donc comme un pur sentiment issu de la contemplation d’un objet et ne pas engendrer...

5 pages - 1,80 ¤

Philosopher c'est secouer le joug de l'autorité ?

Note : 6.5/10

||La philosophie est depuis 2500 ans un immense débat qui anime la pensée occidentale. Chacun de ses représentants n’a de cesse, par delà les siècles, de préciser, de critiquer, de combattre l’ordre établi. La philosophie est polymorphe, il est délicat d’en donner une définition fixe, elle n’a pas de canal privilégié d’expression, mais elle a besoin d’un objet...

4 pages - 1,80 ¤

Le droit a-t-il pour seul but de pacifier les relations humaines ?

Note : 6.5/10

Pour la philosophie classique, le droit n'a d'autre origine que l'impérieuse nécessité de pacifier les relations humaines. Il est donc le garant de l'existence du groupe et de la société. Le sujet proposé semble donc mettre en question une idée communément admise : Le droit n'a d'autre objectif que de pacifier les relations humaines. Cependant, la nécessité...

6 pages - 1,80 ¤

A quoi sert l'histoire?

Note : 6.5/10

.../... L'histoire représente, non pas un indicateur suprême de la direction à suivre, mais un instrument essentiellement stratégique pour apprendre à connaître un peuple, un pays. Se situant dans le présent, elle met en lumière ce présent sur la base de la connaissance du passé dans le but de la situer dans son devenir. L'historien...

3 pages - 1,80 ¤

Que signifie pour l'homme d'avoir une histoire ?

Note : 6.5/10

.../... L'histoire représente, non pas un indicateur suprême de la direction à suivre, mais un instrument essentiellement stratégique pour apprendre à connaître un peuple, un pays. Se situant dans le présent, elle met en lumière ce présent sur la base de la connaissance du passé dans le but de la situer dans son devenir. L'historien...

5 pages - 1,80 ¤

Dans quels domaines est-il légitime de prendre la nature comme modèle?

Note : 6.5/10

||* Le terme de nature désigne ce qui est indépendant de nous. Comment comprendre cette indépendance ? Quand nous appelons nature tout ce qui a échappé à la main de l'homme, nous distinguons l'origine des choses. La nature serait ce qui rend compte de ce dont l'homme n'est pas lui-même à l'origine.  * D'autre part, prendre autrui pour modèle...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16984 16985 16986 16987 16988 16989 16990 16991 16992 16993 16994 16995 16996 16997 16998 16999 17000 17001 17002 17003 17004 17005 17006 17007 17008 17009 17010 17011 17012 17013 17014 17015 17016 17017 17018 17019 17020 17021 17022 17023 17024 17025 17026 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 ... 17522 17523 17524 17525 17526 17527

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit