LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Qu'est-ce qui peut donner un sens au travail ?

                   Le travail est nécessaire.   La première chose qui peut donner du sens au travail, est le fait qu'il est nécessaire. En effet, nous n'avons pas le choix de travailler ou non. Car si nous ne travaillons pas, nous nous excluons nous-même de la vie en société, c'est-à-dire de ce pacte que les hommes ont passés entre eux pour sortir...

5 pages - 1,80 ¤

Le doute est il la négation de la vérité ?

C'est un doute volontaire, un doute « feint », dit Descartes dont la fonction est d'accoutumer « l'esprit à se détacher des sens » (« abducere mentem a sensibus ») et même de tout objet de pensée pour révéler en sa pureté l'acte même de penser. Le doute cartésien a la valeur d'une pédagogie de l'ascèse qui vise...

5 pages - 1,80 ¤

Le bonheur est il la fin de toute action humaine ?

ultime, dernier, opposé à initial. b) Cause finale : qui provoque ou explique un fait à la manière d'un but à atteindre, ou comme moyen par rapport à une fin ; opposée à cause efficiente ; cf. cause, finalisme, téléonomie. 7. - Finalité. : a) Fait de posséder une fin, une signification, d'être organisé selon un dessein, un...

4 pages - 1,80 ¤

L'homme peut-il renoncer à l'interrogation métaphysique?

    III - Tillich et la préoccupation ultime               La prise de position schopenhauerienne reste très forte (la vie est souffrance), mais le problème n'est pas là. L'enjeu est de se demander pourquoi le type de réponse recherché est métaphysique ? Pourquoi les sciences elles-mêmes ne fournirait pas de réponses à ce que nous cherchons ? Sur ce point, la contribution de...

5 pages - 1,80 ¤

Peut on vaincre une croyance ?

Note : 5.5/10

Croire, Croyance. - Psycho. Ces termes peuvent s'appliquer : 1. à une opinion fondée sur une simple probabilité : « Je ne croyais pas que tout fût perdu » (Sévigné) ; « Deux sortes d'hommes : les uns justes qui se croient pécheurs, les autres pécheurs qui se croient justes » (Pascal, 534) ; en ce sens, qqfs. opp....

4 pages - 1,80 ¤

Peut - on s'opposer aux progrès techniques ?

Note : 5.5/10

- 1° Ils ont indiscutablement contribué à l'accroissement du bien-être général, et ceci n'est pas sans importance même du point de vue proprement moral : il existe, dit SAINT ThOMAS (De regim. principum, I, chap. XV), un minimum de biens « dont l'usage est requis pour l'exercice de la vertu ». La misère a toujours été mauvaise conseillère...

2 pages - 1,80 ¤

La beauté est elle promesse de bonheur ?

Note : 5.5/10

  La beauté est le signe du bonheur La vue d'un beau visage, d'un beau paysage, d'un beau tableau me procure du plaisir. J'éprouve, devant la beauté, un sentiment d'harmonie, de justesse, de vérité. J'ai l'intime conviction que ce qui est beau ne saurait être mauvais. Ce sentiment est l'essence même du bonheur. Je ne peux jouir de la beauté...

4 pages - 1,80 ¤

Être juste, est ce être neutre ?

Note : 9/10

Dès lors, la loi morale de Kant peut nous aider. En effet, l'impératif catégorique qui prescrit d'agir de telle manière que la maxime de l'action soit universalisable, ne se base pas sur un assentiment subjectif avec les actes des autres personnes mais seulement sur le devoir qu'à tout être humain, sur une règle universelle, valable pour tous qui...

2 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des vérités morales?

Note : 9/10

Connaître le bien, ce n'est pas l'aimer : l'homme n'en a pas la connaissance innée, mais sitôt que sa raison le lui fait connaître, sa conscience le porte à l'aimer : c'est ce sentiment qui est inné. Conscience ! conscience ! instinct divin, immortelle et céleste voix ; guide assuré d'un être ignorant et borné, mais intelligent et...

4 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure la presse est elle indispensable à la bonne marche des sociétés ?

Note : 9/10

Puisque les idées sont données de l'extérieur, celles-ci sont adoptées par les individus et il devient superflu de chercher sa propre opinion, ou bien cette opinion personnelle est fortement influencée par celles véhiculées dans la presse. III - Quelle presse pour quelle société ? * La rôle de la presse est donc ambigu. En tant que facteur de cohésion de la...

2 pages - 1,80 ¤

Que nous apprennent les oeuvres d'art ?

Note : 5.8/10

Ce qui caractérise donc, au départ, la peinture abstraite, c'est l'absence de la caractéristique fondamentale de la peinture figurative, l'absence de rapport de transposition, à un degré quelconque, entre les apparences visibles du monde extérieur et l'expression picturale. Le travail du peintre concerne la nature de la peinture : celle-ci est tout ensemble la forme et le contenu des...

6 pages - 1,80 ¤

Le vivant a-t-il des droits?

Note : 5.8/10

Il faut pour cela que des principes soient voulus pour que les conséquences soient voulues. Il faut donner à l'agir humain une dimension de volonté et qu'elle soit au principe de ses réalisations. Car la réalité humaine correspond à quelque chose de non- voulu. L'agir a pris des dimensions cosmologique. La menace des civilisations technologiques repose sur l'idée...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui me permet de reconnaître en autrui mon semblable ?

Note : 5.8/10

·         Car, pour définir autrui de façon sommaire, nous devons admettre en l'autre une tension, entre son identité avec nous et son altérité. On ne peut définir en effet autrui comme étant soi-même absolument, sans quoi il n'a plus lieu d'être : c'est moi. On ne peut non plus y voir un autre absolument ...

4 pages - 1,80 ¤

Ce qui est légal est-il nécessairement légitime?

Note : 6/10

De fait, un régime qui suit ses lois n'est pas illégal. Toute décision, aussi inique soit-elle, peut s'appuyer sur des lois (exemple des Rois Catholiques). Tout peut être justifié par une loi. En revanche, tout n'est pas juste dans ce que justifie la loi. La loi décide du légal, mais pas du juste. C'est en ce point précis...

2 pages - 1,80 ¤

Quelle est la valeur d'un exemple?

Note : 6/10

VALEUR (lat. valeur , être bien portant, valoir) La valeur d'une...

3 pages - 1,80 ¤

Les historiens ne se bornent ils pas à raconter des histoires ?

Note : 6/10

Le sens de l'histoire, la signification de l'oeuvre historienne n'a de sens que parce que l'homme en son être recherche un sens à ce qu'il est.  Ce sens oriente tout à la fois le travail de l'historien et la raison d'être de l'histoire. À n'en pas douter, il faut se garder de la prétendue découverte d'un sens objectif...

8 pages - 1,80 ¤

Nier la Liberté est-ce retirer toute signification à la morale ?

Note : 6/10

Dans ce cas, c'est le respect de la morale et du bien qui est considéré comme liberté. Mais en définitive, la morale enlève toute possibilité de liberté puisqu'elle nous dicte ce que l'on doit faire. La morale est en effet la réponse à la question : "Que dois-je faire?" Elle est l'obligation, de conformer notre conduite à certaines...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'apporte l'acteur au texte théâtral ?

Note : 6/10

..)               B- Les limites du comédien             * Importance du jeu des acteurs. Dans Le Portrait de Dorian Gray, quand la petite Sybil Vane, toute occupée à son amour pour son fiancé, joue mal Juliette, la pièce est huée. Tout le charme de la représentation est rompu.             NB : nous avons assisté à une représentation de La Dame aux camélias...

2 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle le fruit d'un apprentissage?

Note : 6/10

..   Problématique *A ce point de votre travail, il convient de synthétiser l'effort d'analyse pour construire une problématique. Définir la liberté comme un apprentissage, n'est-ce pas contredire le témoignage de notre conscience ? En effet, la conscience n'affirme-t-elle pas que la liberté est une donnée immédiate saisie dans l'intériorité ? Mais ce sentiment vif interne, selon l'expression de Leibniz, est-il la donnée d'une réalité ? Ne...

4 pages - 1,80 ¤

Ce que l'homme accomplit par son travail peut-il se retourner contre lui?

Note : 6/10

Il est dès lors nécessaire d'entrer dans une lutte avec la nature pour en extraire les produits utiles. Rousseau affirme que c'est l'entrée des hommes en société qui a amené l'obligation du travail. En effet, dès que les hommes se rassemblent, la nature ne suffit plus pour satisfaire leurs besoins. Le travail dès lors...

10 pages - 1,80 ¤

La raison et la foi sont-elles incompatibles ?

Note : 6/10

Vivant en prédateur et non en constructeur, Don Juan ne peut jouir que dans l'instant et le particulier et non dans le général et le durable. A courir trop de proies, le chasseur ne revient qu'avec l'ombre. L'ironie -présence implicite de l'éthique dans l'esthétique- peut permettre à l'individu d'échapper à cette existence inconsistante pour se convertir à l'existence...

7 pages - 1,80 ¤

Les connaissances scientifiques sont-elles vraies?

Note : 6/10

Ainsi se substitue à la notion de vérité, celle de puissance. Une théorie n'est plus vraie mais dite puissante lorsqu'elle permet d'expliquer un grand nombre de phénomènes ou lorsqu'elle donne l'espoir de résoudre certains problèmes. Ainsi, les connaissances scientifiques sont admises non pas parce qu'elles décrivent objectivement la réalité mais par leur capacité...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on se fier aux apparences ?

Note : 6/10

L'apparence peut également être celle de la pensée, et être tout aussi illusoire (Kant). L'apparence est certes constitutive de l'expérience sensible, mais, pour Kant, nous n'avons accès qu'à elle : le monde des phénomènes renvoie en effet au monde des choses en soi, dont nous n'avons pas accès, car nous ne sommes pas pourvus d'une intuition intellectuelle. Ce qui constitue...

4 pages - 1,80 ¤

Le passé peut il faire l'objet d'une connaissance scientifique ?

Note : 6/10

    I. Les sujets conscients font perpétuellement resurgir le passé dans le présent                   1er pb à résoudre : le passé est-il strictement du non-être ? (dans ce cas, impossible de continuer)                 1. Distinction entre en-soi et pour-soi : 2 structures ontologiques différentes                                a. le pour-soi : la « conscience », qui se projette en permanence -> permet de faire persister...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16990 16991 16992 16993 16994 16995 16996 16997 16998 16999 17000 17001 17002 17003 17004 17005 17006 17007 17008 17009 17010 17011 17012 17013 17014 17015 17016 17017 17018 17019 17020 17021 17022 17023 17024 17025 17026 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 ... 17529 17530 17531 17532 17533 17534

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit