LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'exigence de liberté est-elle compatible avec l'exigence de justice ?

Si parfois on parle de limiter la liberté , il ne peut s'agir que de la liberté subjective captive de la naturalité, du bon plaisir et de l'arbitraire des autres ». La loi n'est pas une limite : elle livre un contenu de liberté rationnelle, bien qu'elle puisse être ressentie comme une limite de la liberté subjective qui est maintenue...

6 pages - 1,80 ¤

La liberté est elle une juste revendication de l'homme?

- Une étude plus poussée des implications de la question nous conduira à nous demander si la notion de revendication n'atteste pas l'existence en acte du libre arbitre : revendiquer, c'est déjà avoir conscience d'un objectif à atteindre pour changer .une situation vécue comme insatisfaisante. L'appréhension critique de cette situation suppose une conscience distanciée, donc un libre arbitre...

1 page - 1,80 ¤

A quelle condition la loi est-elle condition de la liberté?

L'idée de leur liberté, c'est donc qu'ils ne connaissent aucune cause à leurs actions. Car il disent que les actions humaines dépendent de la volonté, mais ce sont des mots, qui ne correspondent à aucune idée". (Éthique, II, 25, scol.) La liberté authentique se donne comme l'intériorisation de la nécessité. * D'autre part, la connaissance des lois de la...

2 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle la fin de l'État?

  .../... Il s'agit non pas de se venger, mais de restaurer la loi. Il n'y a d'ordre véritable que dans le cadre d'une législation juste qui permette l'accord de la liberté de chacun avec celle de tous - législation qui doit être respectée par tous. Mais bâtir la justice, cela justifie aussi veiller à...

8 pages - 1,80 ¤

L'État est-il l'ennemi de la liberté ?

a) Le refus libertaire Les théories libertaires du xixe siècle récusent tout à la fois l'héritage libéral et l'idée d'un état instrument de la liberté. Pour un homme comme Proudhon, l'Etat, quelle qu'en soit la nature, est un facteur d'oppression parce qu'il enferme l'individu dans un ensemble de règles et de contraintes qui l'empêchent de s'affirmer. Le discours antiétatique...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on concilier la liberté et l'égalité dans la vie sociale ?

ÉGALITÉ (lat. de aequare, aplanir, rendre égal à) Math. Caractère des...

3 pages - 1,80 ¤

Les hommes peuvent-ils en même temps être libres et égaux?

Note : 8/10

De plus, garantir l'égalité et la fraternité de tous les hommes, ce qui passe par l'apprentissage des personnes en matière d'éducation, de tolérance ou de partage. Pour cela, l'élimination du racisme et de toutes sortes de ségrégations est indispensable.Par suite, il faudrait donner la possibilité à toutes les personnes de s'exprimer, de même que...

5 pages - 1,80 ¤

La liberté peut-elle être prouvée ?

Note : 8/10

Bien sûr, les pierres ne pensent pas, mais l'homme est pris dans une situation de ce genre, et l'illusion qui en résulte constitue ce qu'il appelle sa liberté : « Telle est cette liberté humaine que tous les hommes se vantent d'avoir » et qui n'est que la conscience de nos désirs doublée de l'ignorance de leurs causes...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on prouver que l'homme est libre?

Note : 8/10

     b. L'homme a une conscience morale, or la morale n'a de sens que s'il y a la liberté. Selon Sartre, parce qu'on est des consciences (des « cogito »), on est toujours responsables. En effet, l'homme juge généralement qu'il est responsable que lorsqu'il agit consciemment et librement. C'est pourquoi on tend à penser qu'un homme aveuglé par ses passions...

4 pages - 1,80 ¤

La conscience d'être libre est-elle illusoire ?

Note : 8/10

Je suis libre, et je le sais" peut se dire à propos d'une action et pas d'une autre ou, plus généralement, du comportement global. Libre dans mes pensées, libre dans mes actions : ces deux caractéristiques pourraient être d'ailleurs précisées à partir de la distinction du droit et du fait. Réduit en ...

3 pages - 1,80 ¤

La conscience d'être libre est-elle une illusion ?

Note : 8/10

■ Mots clés • conscience : signifie, étymologiquement, « avec le savoir, avec la connaissance «. Ce mot fait appel à la notion de sujet, du moi qui pense, qui émet des jugements, qui choisit, un moi libre et responsable, conscient.• être libre : sans entraves, en faisant ce que j'ai décidé de faire, maître de ma vie autant...

3 pages - 1,80 ¤

La conscience est-elle source de liberté ou de contrainte ?

Note : 8/10

La liberté se trouve garantie si l'homme est capable de faire bon usage des rapports que sa conscience entretient avec le monde et avec sa conscience.   Merleau-Ponty   « Qu'est-ce donc que la liberté ? Naître, c'est à la fois naître du monde et naître au monde. Le monde est déjà constitué, mais aussi jamais complètement constitué. Sous le premier rapport, nous sommes...

5 pages - 1,80 ¤

La conscience est-elle source de liberté?

Note : 8/10

; car il est clair qu'il faut un motif, qu'il faut pour ainsi dire sentir, avant que de consentir. Il est vrai que souvent nous ne pensons pas au motif qui nous a fait agir ; mais c'est que nous n'y faisons pas réflexion, surtout dans les choses qui ne sont pas de conséquence....

6 pages - 1,80 ¤

Est-on d'autant plus libre qu'on est conscient?

Note : 8/10

      II. Conscience contre conscience : les illusions (empirisme anglo-saxon)   La compréhension de la conscience est non-inconscience progressive au principe de la liberté (Spinoza) est encore exacerbée par l'empirisme anglo-saxon. Chez Hume, ce sont des impressions sensibles que jaillissent spontanément les idées, elles-mêmes conditions de la réflexivité. Le sujet est ainsi confiné à la passivité : sujet sans je, c'est-à-dire sans substance...

2 pages - 1,80 ¤

La conscience me fait-elle connaitre que je suis libre?

Note : 8/10

Ce n'est plus un sentiment contingent de liberté, c'est un sentiment moral qui est fondé nécessairement par l'existence de la liberté.   -Le raisonnement de Kant reposait sur l'universalité du sentiment moral, lequel s'élevait au-dessus de toute contingence empirique. Dans Le ça et le moi, Freud met à mal cette conception, en ramenant le sentiment moral à une intériorisation des...

2 pages - 1,80 ¤

La liberté de chacun s'arrête t elle où commence celle d'autrui?

Note : 8/10

Introduction:"Ma liberté s'arrête là où commence celle d'autrui": cette affirmation paraît comme une évidence. Pourtant la philosophie nous engage à nous méfier des évidences. Le sujet proposé nous invite précisément à penser cette évidence "allant de soi" pour tenter de la remettre en question. Cette affirmation répond en fait à la problématique suivante: comment les libertés des uns...

2 pages - 1,80 ¤

La poursuite de mon intérêt m'oppose-t-elle aux autres?

Note : 8/10

Hégel écrit dans Principes de la philosophie du droit « Dans la vérité, l'intérêt particulier ne doit être ni négligé ni refoulé, mais accordé à l'intérêt général, et ainsi l'un et l'autre sont maintenus. ». c)             Mais, cela entraîne à donner un grand poids à la raison. Pour Rousseau, l'intérêt ne doit pas être éclairé mais étendu à l'intérêt général....

2 pages - 1,80 ¤

Une liberté sans limite est-elle souhaitable?

Note : 8/10

En effet, ne peut être heureux que celui qui vît conformément à la justice ; or, l'absence de limite est aussi l'absence de justice. Telle sont les implications de la thèse socratique que développe Hobbes aux chapitres 13 et 14 du Léviathan.   b)     la liberté illimitée est un des fondements de la guerre de chacun contre chacun : Selon Hobbes, c'est volontairement que...

4 pages - 1,80 ¤

Doit-on limiter la liberté?

Note : 8/10

Aussi, cette liberté absolue dégénère en guerre de chacun contre chacun qui n'a pas de terme sans l'intervention du politique. La loi est un obstacle nécessaire pour que les hommes puissent se mouvoir sans se heurter. Mais Hobbes est considéré par ses adversaires comme celui qui légitime le despotisme, et ce parce qu'il accorde au souverain un pouvoir...

3 pages - 1,80 ¤

La liberté d'autrui étend-elle la mienne à l'infini?

Note : 8/10

C'est en ce sens que l'on parle du cours libre d'un fleuve ou que je dis que je suis libre de me mouvoir, si rien ni personne ne m'en empêche. Or, en ce sens, il est certain que la liberté d'autrui ne peut pas étendre la mienne, mais plutôt la limiter ou la restreindre. En effet, mettons que...

2 pages - 1,80 ¤

Agir mal est-ce nier sa liberté ?

Note : 8/10

Comme le dit Rousseau dans La profession du Vicaire savoyard, Livre 4 de L'Emile : « Homme ne cherche plus l'auteur du mal, cet auteur c'est toi-même. Il n'existe point d'autre mal que celui que tu fais, ou ce que tu souffres et l'un et l'autre te viens de toi » L'homme aurait tiré son mal de son innocence originelle, où solitaire...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on priver de toute liberté les ennemis de la liberté ?

Note : 8/10

La distinction proposée prend donc sa signification en niveau d'une spécification de la notion de liberté. Opposer une forme particulière de liberté à la liberté en général, n'est-ce pas donner à entendre que le tout doit être nettement différencié de la partie, et,...

3 pages - 1,80 ¤

Choisit-on d'être celui qu'on est ?

Note : 8/10

Pourtant toutes ces personnes portent toujours le qualificatif d'être humain. Pour Sartre, nous sommes responsables de ce que nous sommes par nos actes, par nos choix, l'homme a la possibilité de choisir son état futur grâce à sa liberté de choisir et sa faculté d'anticipation. Cependant, il faut envisager qu'on ne peut changer ...

4 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle une donnée ou une conquête?

Note : 8/10

.../...   II- Mais la liberté est aussi à conquérir.   A- La liberté apparaît comme une conquête dans la mesure où l'homme ne la reçoit pas passivement, mais doit agir pour être libre.   1- L'homme devient libre, c'est-à-dire qu'il se libère en tant qu'il est un sujet actif. 2- S'il est contraint,...

8 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17005 17006 17007 17008 17009 17010 17011 17012 17013 17014 17015 17016 17017 17018 17019 17020 17021 17022 17023 17024 17025 17026 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 ... 17487 17488 17489 17490 17491 17492

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit