LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Pourquoi devons-nous respecter la nature ?

Ce principe est programmatique, il vise quelque chose qui ne s'est pas encore produit. L'homme s'est vu remettre une essence, il en est responsable. Il n' y a donc pas d'échappatoire à notre responsabilité face au développement technique. Il faut donc une préscience, une anticipation. Il faut une métaphysique que n'a pas encore la science. Le principe responsabilité...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est ce qu'un corps normal?

C'est-à-dire qu'il n'a pas besoin d'une première impulsion pour se mouvoir, et qu'il se produit lui-même. " Un tel être organisé et s'organisant lui-même peut être appelé une fin naturelle " CFJ, téléologique, § 65. Cette caractéristique fondamentale - la force formatrice - définit un corps normal, parce qu'elle implique de nombreuses autres actions, comme celle de réparation...

2 pages - 1,80 ¤

Douter, est-ce renoncer à toutes vérités?

• Il est important, ici, de bien distinguer les différentes formes de doute et de les analyser à la lumière de la vérité.• Le sujet n'est pas : « Qu'est-ce que le doute ? «, mais le doute en rapport avec la vérité : faut-il y renoncer, nier même son existence, ou attendre patiemment que le jugement soit...

7 pages - 1,80 ¤

Poésie engagée

ENGAGEMENT : Attitude qui consiste à mettre son art ou sa pensée au service d'une cause politique. La notion d'engagement est devenue à la mode après 1945 avec l'existentialisme. ...

2 pages - 1,80 ¤

Être libre,est ce dire non?

de la fascination de l'insaisissable, du refus de copier des spectacles, de la volonté d'arracher les formes au monde que l'homme subit pour les faire entrer dans celui qu'ils gouvernent ... Les grands artistes ne sont pas les transcripteurs du monde, ils en sont les rivaux."   II.                Mais le refus...

4 pages - 1,80 ¤

L'art peut-il s'enseigner?

L'exemple de Beethoven est ici donné à l'appui. La grande oeuvre est le fruit de brouillons, de ratures, d'essais répétés, de sueur et de labeur. Tandis que le vrai créateur rejette et choisit, l'artiste de second ordre va se fier à la fonction du passé qui reproduit et il demeure au niveau de...

7 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Le beau,est ce ce qui ne sert a rien?

a) La beauté d'un visage par exemple, nous réjouit, nous essayons de nous l'attacher. Malheureusement la beauté des choses passe, avec l'age etc. Si la belle personne, n'a pas su faire valoir d'autres atouts, sitôt la beauté passée nous la renvoyons. b) Il y atout de même des beautés qui ne se fanent pas, celle des chefs d'oeuvres...

2 pages - 1,80 ¤

Suis-je le sujet de mes pensées et de mes actions ?

L'ego * Il ne faut pas pour autant déduire de ce constat d'influences extérieures que mes pensées ne m'appartiennent pas, que je ne peux penser par moi-même. Ce constat renverse plutôt le rapport chronologique que l'on croit saisir. Si je ne suis qu'en partie l'auteur de mes pensées et de mes actions, celles-ci contribuent à me déterminer, à faire...

4 pages - 1,80 ¤

Être heureux, est-ce ne rien désirer?

Note : 5.1/10

Tant qu'on désire on peut se passer d'être heureux ; on s'attend à le devenir : si le bonheur ne vient point, l'espoir se prolonge et le charme de l'illusion dure autant que la passion qui le cause." Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, 1761. à Le bonheur serait l'illusion de l'absence de désir....

2 pages - 1,80 ¤

L'appartenance a un groupe fonde-t-elle ou altère-t-elle l'identité individuelle ?

Note : 5.1/10

Le groupe devient alors un lieu dans lequel l'homme éprouve sa singularité et peut faire de celle-ci une forme d'affirmation de soi. III. Quelle est la juste interaction entre l'homme et le groupe ? A quelles conditions le groupe peut-il participer à la fondation de l'identité personnelle ? Cette dernière partie devrait définir les conditions auxquelles l'individu peut protéger et même cultiver...

6 pages - 1,80 ¤

A quoi nos désirs nous condamnent ils : l'inhumanité ou malheur ?

Note : 5.1/10

En effet, tous les animaux font de même, alors que seul l'homme peut suivre sa raison.   II/ Le désir amène aussi au malheur :                   ∙ Désirer sans cesse, vouloir ou imaginer que les choses soient telles, qu'elles arrivent ou se présentent de telle façon pour satisfaire notre désir et nous donner du plaisir, c'est imaginer un...

3 pages - 1,80 ¤

Je ne crois que ce que je vois. Peut-on en rester à ce principe ?

Note : 5.1/10

Au contraire, elle a besoin de tentatives, de pratique, elle a besoin de tirer des leçons, pour progresser petit à petit d'un degré de discernement à l'autre. C'est pour cette raison qu'il faudrait à chaque homme une vie démesurément longue pour apprendre comment il doit faire un usage entier de toutes ses dispositions naturelles; ou, si la nature...

8 pages - 1,80 ¤

Peut on concevoir libertés sans responsabilités?

Note : 5.1/10

Etre libre c'est se départir d'inclinations sensibles, affectives, et individuelles et c'est donc aussi bien endosser une responsabilité morale. Dans le contrat social Rousseau montre que la liberté du citoyen consiste à renoncer à sa volonté particulière afin de reconnaître la validité de la volonté générale, si bien que l'auteur, dans une formule célèbre écrit qu'on « le forcera...

4 pages - 1,80 ¤

En général quand une chose devient utile elle cesse d être belle ?

Note : 5.1/10

  b.      L'inutilité est un critère définitoire de la beauté   Allant plus loin, nous dirons même dans ce développement que si une chose cesse d'être belle en devenant utile, c'est parce que l'utilité est par définition l'inverse de la beauté, et que cette dernière consiste précisément dans l'inutilité. En effet, pour tout un courant de la pensée artistique, l'art est non...

3 pages - 1,80 ¤

Culture peintre

Note : 5.1/10

CULTURE (lat. colere, mettre en valeur ) Gén. La culture désigne la...

2 pages - 1,80 ¤

L'idée d'inconscient exclut-elle l'idée de liberté ?

Note : 5.1/10

C'est donc la conscience qui fait l'existence de l'homme comme être libre. II : L'idée d'inconscient rend ambiguë la liberté de la conscience 1)      La conscience comme marionnette de l'inconscient. Freud compare l'inconscient à la partie immergée d'un ice berg. Il y aurait des causes souterraines, inaccessibles à la conscience, qui détermineraient celle ci. Ces...

5 pages - 1,80 ¤

Le châtiment peut il ne rien devoir au désir de se venger ?

Note : 5.1/10

Le châtiment connaît donc une autre voix que la simple satisfaction de ce désir. ·         Nous aurons aussi comme devoir de ne pas rentrer dans une polémique liée aux châtiments, telles celles que nous pouvons voir lors des procès retentissants, durant lesquels la réaction de la foule démontrer l'attente d'une vengeance par al loi. ·         Au contraire, nous pourrons prendre ceci en...

2 pages - 1,80 ¤

Pour savoir, faut il renoncer à croire ?

Note : 5.1/10

* Dans une perspective scientifique, qui est la notre aujourd'hui, croire est une faiblesse, d'une part parce que la croyance peut nous mener vers l'erreur ou l'illusion, d'autre part parce que l'objet d'une croyance ne peut jamais être ni démontré ni vérifié. * Ainsi, il semble que savoir soit supérieur à croire, puisque le premier a une qualité de...

10 pages - 1,80 ¤

L'homme est il naturellement sociable?

Note : 5.1/10

Le lien social est d'abord défensif : ce qui fait la cohésion de toute communauté humaine est l'hostilité commune de ses membres à l'égard de ceux qui n'en font pas partie. Les politiques le savent bien, qui souvent ressoudent le groupe en détournant l'agressivité de ses membres sur des « boucs émissaires » étrangers au groupe. « L'homme...

6 pages - 1,80 ¤

A quoi tient le pouvoir des mots ?

Note : 5.1/10

Dans toutes les sociétés, les titulaires du pouvoir ont possédé la maîtrise du langage ou des langages propres à orienter l'action d'autrui. Ceux-là sont détenteurs de ce "maître-mot" que Kipling attribuait dans la jungle à l'enflant démuni mais qui finirait par s'emparer de la fleur rouge. Prêtres et scribes, pontifes et...

4 pages - 1,80 ¤

Dieu est-il mort?

Note : 5.1/10

||Dieu est mort. Nietzsche est l'auteur de cette phrase. Les sciences et la technique ont fait plus pour l'homme que la religion. Dieu n'a plus sa place dans nos sociétés modernes. MAIS, les cultures passent alors que l'idée de Dieu demeure. Ce n'est pas lui qui est mortel, mais les individus et les cultures.|| Dieu est mort: Le développement...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17013 17014 17015 17016 17017 17018 17019 17020 17021 17022 17023 17024 17025 17026 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 ... 17530 17531 17532 17533 17534 17535

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit