LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Peut-on dire qu'on expérimente avec sa raison ?

.. Locke les appelle des « idées de sensations « : nous nous les représentons que parce que nous avons eu l'expérience sensible du mou, du blanc, du jaune.... Pour un empiriste, un aveugle de naissance ne saurait avoir aucune idée des couleurs. Les autres idées viennent non de l'expérience externe, mais de l'expérience interne ;...

19 pages - 1,80 ¤

Une théorie ancienne et dépassée mérite-t-elle encore d'être appelée scientifique ?

C'est précisément parce qu'elle n'exclut aucun fait de son domaine, même ceux qui pourraient la contredire, que Popper relègue la psychanalyse au rang de fausse science, aux côtés de la cartomancie ou encore de l'astrologie. Il est donc possible de décider de la vérité ou de la fausseté d'une théorie ou d'un énoncé, et ce de manière concluante. Dire...

9 pages - 1,80 ¤

Le physicien a-t-il affaire à la réalité ?

||Le sujet comporte : une catégorie de scientifiques (le physicien), et de sciences de la nature (la physique), et un concept : celui de réalité.A propos du premier, on ne vous demande pas de savoir exactement en quoi consiste le travail du physicien, et cela d'autant moins que la physique recouvre des domaines de recherche fort différents. Pour...

11 pages - 1,80 ¤

La science est-elle un discours sans illusions ?

||Le discours scientifique est un discours objectif, sans illusion. Contrairement à la croyance qui prend ses désirs pour la réalité, la science désenchante le monde pour n'y voir que des rapports physiques et quantitatifs. Mais, le discours scientifiques n'échappe pas lui-même aux illusions et aux préjugés idéologiques de son époque.|| I) La science est un discours rationnel et objectif. a)...

6 pages - 1,80 ¤

La science désenchante-t-elle le monde ?

Puis examinant avec attention ce que j'étais, et voyant que je pouvais feindre que je n'avais aucun corps, et qu'il n'y avait aucun monde ni aucun lieu où je fusse ; mais que je ne pouvais pas feindre pour cela que je n'étais point ; et qu'au contraire de cela même que je pensais à douter de la...

8 pages - 1,80 ¤

Peut-on envisager la constitution de nouvelles sciences ?

SCIENCE (lat. scientia, savoir, science) Gén. Chez les Grecs, epistémè (science) s'oppose d'abord...

3 pages - 1,80 ¤

La vérité scientifique est-elle une arme contre le fanatisme ?

[La vérité scientifique, rationnelle et démontrée, met en échec les vérités absolues des fanatiques. La vérité scientifique s'oppose à toute croyance dogmatique infondée, à toute vérité immuable et absolue. Elle n'impose aucune vérité par la force, mais suscite l'adhésion par la conviction rationnelle.] [Le fanatisme est sourd aux leçons de la raison et de la science. Ceux qui ne...

1 page - 1,80 ¤

Peut-on étudier l'homme comme un objet scientifique ?

HOMME Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des hominidés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »). Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le...

3 pages - 1,80 ¤

La connaissance scientifique est-elle le seul moyen d'atteindre la vérité ?

||La vérité est le fait de la raison et de la méthode. Seule la démarche scientique peu l'atteindre. De plus, les critères d'objectivité et d'universalité qui définissent la vérité de l'erreur sont les critères de la science. Mais, la science se trompe comme le montre l'épistémologie, elle ne détient donc pas la vérité absolue. De plus, il existe...

9 pages - 1,80 ¤

Une science sans conscience n'est-elle que ruine de l'âme ?

Note : 5.1/10

Cette idée marque fortement la religion judéo-chrétienne pour laquelle Adam et Ève ne devait pas goûter de l'arbre de la connaissance. Sans la science, l'homme n'aurait pu survivre C'est ce que nous révèle le mythe de Prométhée. * Platon raconte, dans le Protagoras, au travers d'un mythe, comment la technique est...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on s'exclure de la société ?

Note : 5.1/10

Il est un animal politique. En dehors de la société, il n'est pas d'humanité possible.] L'homme vit naturellement en société C'est au second chapitre du premier livre de la « Politique » que l'on retrouve en substance la formule d'Aristote. On traduit souvent mal en disant : l'homme est un « animal social », se méprenant sur le sens du...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on utiliser les mathématiques dans les sciences humaines ?

Note : 5.1/10

MATHÉMATIQUE (gr. mathèma, science) Toute science dont l'objet...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire que le monde est sans mystère ?

Note : 5.1/10

MONDE (lat. mundus, monde) Gén. Désigne d'abord un système bien...

11 pages - 1,80 ¤

Le savant est-il un sorcier moderne ?

Note : 5.1/10

MONDE (lat. mundus, monde) Gén. Désigne d'abord un système bien...

4 pages - 1,80 ¤

La science nous livre-t-elle le réel tel qu'il est ?

Note : 7/10

La subjectivité, sensible, origine de la connaissance empirique, obstacle à la connaissance scientifique, devient l'objet d'une analyse scientifique ; le cycle de la « désubjectivation » de la connaissance st alors accompli. L'esprit scientifique exige donc une véritable conversion mentale qui déchoit mon corps de toute position privilégiée dans la connaissance, en fait un simple objet explicable par...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire que ce qui n'est pas expérimental n'est pas scientifique ?

Note : 7/10

Le caractère scientifique d'un énoncé résulte-t-il de sa capacité à être vérifié par l'expérience ? L'expérimentation serait-elle alors un critère nécessaire de scientificité ? Ou bien peut-on penser au contraire que l'expérimentation ne vient qu'en surcroît à la démonstration scientifique, et ne lui serait nullement indispensable ? Il s'agit de voir en quoi l'expérimentation peut participer à la méthode scientifique, et...

2 pages - 1,80 ¤

La vie est-elle un objet scientifique ?

Note : 7/10

Connaître quelque chose, c'est toujours le connaître scientifiquement. Et cela exige qu'on en fasse un objet de science. Qu'est-ce à dire pour le vivant ? Comment faire du vivant un objet ? Réponse : en considérant qu'il ne fonctionne pas selon des lois différentes de celles qui régissent la matière inerte. Les mêmes lois physico-chimiques qui règlent la...

4 pages - 1,80 ¤

La science implique-t-elle la sagesse ?

Note : 7/10

Et, par un juste retour, la moralité donne plus de pénétration à l'esprit, non certes dans le domaine de la pure spéculation, mais dans celui de « la connaissance contemplative et infuse, concrète et synthétique, amoureuse et savoureuse (sapit), dont ni l'entendement abstrait ni la pensée discursive ne peuvent jamais atteindre la plénitude,...

2 pages - 1,80 ¤

L'objectivité est-elle le privilège du discours scientifique ?

Note : 7/10

Le beau existe objectivement Dans le Phédon, Platon expose sa théorie des Idées. Pour lui, si un objet est rouge, c'est qu'il participe de la rougeur. La rougeur est une Idée, quelque chose de pur et qui existe dans un monde autre que le nôtre. Il en va de même de la beauté: si...

1 page - 1,80 ¤

Les vérités mathématiques et les vérités physiques sont-elles de même nature ?

Note : 7/10

Que les mathématiques, comme la logique, ne disent rien en elles-mêmes, mais sont un simple langage qui permet d'énoncer les lois du réel. Mathématiques et tautologieLa logique est l'art «d'énoncer des raisonnements valides. De même, les mathématiques permettent d'exprimer correctement des lois physiques. Il n'y a donc pas de vérité mathématique. Un énoncé comme «2 + 2 = 4»...

5 pages - 1,80 ¤

La science peut-elle dicter des conclusions et des conduites morales ?

Note : 7/10

Et ce n'est pas un calcul cynique d'intérêt qui nous conduit à cette sagesse ; car l'alliance avec autrui n'est féconde, « intéressante », que si, précisément, l'amour pour autrui est véritable, c'est-à-dire désintéressé !■ La perfection de la morale est dans la sagesse, grâce à laquelle on n'est plus vertueux par devoir, et dans l'obéissance, mais par...

4 pages - 1,80 ¤

La science n'est-elle qu'une croyance argumentée ?

Note : 7/10

Logiquement, tous nos raisonnements inductifs sont exposés au même risque que celui de la pauvre dinde, même si psychologiquement il n'en va pas de même, si nous avons souvent beaucoup de mal à nous persuader de l'absence d'assurance de tels raisonnements et s'ils emportent avec eux une très forte croyance. En aucun cas ce...

5 pages - 1,80 ¤

N'y a-t-il de rationalité que scientifique ?

Note : 7/10

Comment, en effet, reconnaître le système qui représente notre monde de l'expérience ? La réponde de Popper est la suivante : par le fait qu'il a été soumis à des tests et qu'il y a résisté. Cela signifie qu'il faut appliquer une méthode déductive. En d'autres termes, si nous ne pouvons exiger des théories scientifiques qu'elles soient vérifiables, nous pouvons...

8 pages - 1,80 ¤

L'erreur peut-elle jouer un rôle dans la connaissance scientifique ?

Note : 7/10

Nous appelons les esprits à la convergence en annonçant la nouvelle scientifique, en transmettant du même coup une pensée et une expérience, liant la pensée à l'expérience dans une vérification: le monde scientifique est donc notre vérification. Au-dessus du sujet, au delà de l'objet immédiat la science moderne se fonde sur...

9 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17013 17014 17015 17016 17017 17018 17019 17020 17021 17022 17023 17024 17025 17026 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 ... 17318 17319 17320 17321 17322 17323

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit