LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Peut-on savoir ce que l'on fait ?

N'est-il pas nécessaire de lutter contre un certain nombre de puissances trompeuses qui risquent d'aveugler l'homme et de l'empêcher d'accéder à une maîtrise de lui-même qui lui assure sa liberté ?  [II y a des circonstances dans la vie où l'on peut agir sans avoir clairement conscience de ce qu'on fait. On peut agir, par ignorance ou sous l'effet des...

5 pages - 1,80 ¤

Suffit-il d'être différent des autres pour être soi-même ?

Être soi-même, c'est être uniqueAu sens strict, la personne, c'est le sujet singulier, unique. C'est ce que montre Marcel Mauss, dans ses analyses sur les Esquimaux, en insistant sur l'importance du nom dans le sentiment d'être soi-même. Tous les Esquimaux qui portent le même nom se considèrent, paraît-il, comme à peu près interchangeables. Ce qui singularise l'individu dans...

4 pages - 1,80 ¤

Ne sois pas autre si tu veux être toi-même.

AUTRUI (lat. alter huic, cet autre-ci, présent) Autrui n'est pas simplement celui qui est autre que moi mais l'autre comme autre moi (alter ego) et corrélatif du moi....

3 pages - 1,80 ¤

Doit-on apprendre à devenir soi-même ?

CRITIAS: Assurément.SOCRATE: En ce cas, le sage seule connaîtra lui-même et sera capable de discerner ce qu'il sait et ce qu'il ne sait pas; et de même pour les autres, il aura le pouvoir d'examiner ce que chacun sait et a conscience à juste titre de savoir, mais aussi ce qu'il croit à tort savoir. De cela, aucun...

8 pages - 1,80 ¤

Suis-je dans mon corps comme un pilote dans son navire " ?"

De même, le navire en question, livré à lui-même, n'aurait aucune utilité, et dériverait au gré des flots, sans pouvoir atteindre une destination précise. Telles sont les déterminations essentielles suggérées par l'analogie. Jusqu'à quel point celle-ci est-elle éclairante ? Quelles en sont les limites, voire les inadéquations ? L'enjeu de la...

6 pages - 1,80 ¤

Suis-je ce que j' ai conscience d'être ?

Sartre dira que toute conscience est une conscience en situation, « il n'y a de conscience qu'en situation et de situation que pour une conscience «. Ma conscience est d'abord à l'extérieur d'elle-même jetée dans le monde. Ma conscience n'est pas une substance intérieure, c'est un ensemble de visées de relations, d'actes par lesquels je...

7 pages - 1,80 ¤

La conscience de soi est-elle une connaissance?

Je suis essentiellement une âme, disposant d'une liberté infinie et d'un entendement fini, fécondée par les "germes de vérité" placés en elle par la bonté infinie de Dieu. B - Les conclusions de cette enquête sur l'essence du moi, conclusions que l'on peut qualifier de métaphysiques, sont remises en cause dans leur fondement par E. KANT dans la Critique...

5 pages - 1,80 ¤

La conscience de soi implique-t-elle la connaissance de soi ?

La conscience est une illusion de transparence : on est conscient de nos désirs et de nos représentations mais pas de leurs causes. La conscience de soi implique une connaissance partielle de soi. En outre, la conscience crée une illusion de liberté. Nous avons l'impression d'être libres, ce qui est faux puisque nous sommes déterminés par des causes inconnues...

5 pages - 1,80 ¤

Suffit-il d'être conscient de soi pour se connaître ?

  III-             La conscience de soi implique une connaissance du monde                         Selon la conception phénoménologique husserlienne, la conscience est toujours rapport au monde, visée vers l'extérieur. La conscience est intentionnelle, c'est-à-dire toujours dirigée vers un objet, « toute conscience est conscience de quelque chose ». La conscience est tournée vers le monde et non repliée sur elle-même. La conscience de soi...

5 pages - 1,80 ¤

En l'homme la nature se distingue t-elle de l'histoire ?

HOMME Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des hominidés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »). Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le...

2 pages - 1,80 ¤

Quelle crédibilité peut-on accorder à l'image ?

PEUT-ON : Ce genre de sujet interroge sur la capacité, la faculté, la possibilité de faire ou de ne pas faire quelque chose, d'être ou de ne pas être. Il faudra distinguer la possibilité technique et la possibilité morale. ...

3 pages - 1,80 ¤

Un monde sans travail est-il souhaitable?

Dès lors, un monde sans travail est souhaitable.   II.                  Un monde sans travail n'est pas souhaitable pour l'homme   Penser le travail comme l'activité qui consiste à produire une marchandise consiste à définir le travail par sa réalisation finale. Or le travail est d'abord une activité qu'il faut analyser afin de savoir si un monde sans travail est souhaitable. Bergson dans L'évolution créatrice...

4 pages - 1,80 ¤

L'apparence est-elle nécessairement une illusion ?

Les choses sont leur apparence, pour ainsi dire. De ce point de vue, l'apparence n'est pas nécessairement illusoire, mieux elle ne l'est jamais.     III - L'expérience esthétique               Dans ce processus de réhabilitation de l'apparence que nous avons entrepris, celle-ci n'apparaît donc plus comme un voile masquant l'être. Au contraire, l'être se trouve exprimé dans l'apparence. Cependant, ne peut-on...

2 pages - 1,80 ¤

Doit-on considérer le doute comme une faiblesse ?

Mais si je propose une preuve pour une affirmation, le sceptique me dira « Prouve ta preuve ». ainsi la preuve qu'on apporte pour garantir l'affirmation a besoin d'une autre preuve et celle-ci d'une autre à l'infini. Pour connaître la moindre chose je suis d'autre part contraint de remonter à l'infini, c'est-à-dire de mettre ce donné en rapport...

5 pages - 1,80 ¤

Suffit-il de voir pour savoir ?

La vue dit vrai Pour Épicure, à chaque objet correspond un «simulacre», c'est-à-dire une forme visible directement saisissable qui se dégage de lui et permet de le connaître. Pour Etienne Bonnot de Condillac, réflexion, jugement, passion, tout n'est que sensation plus ou moins modifiée. Ainsi, il suffit de voir pour savoir. La perception est la meilleure des connaissances Pour Hume, sont...

2 pages - 1,80 ¤

La culture affranchit-elle l'homme de la nature ?

Pour vivre en société, les hommes développent des « médiations », c'est-à-dire des réalités intermédiaires qui permettent de faire le lien entre eux comme le langage par exemple. La culture n'affranchit donc pas l'homme de la nature, elle développe la nature proprement humaine.       III : Culture et civilisation.   1)      Il convient de distinguer la culture et la civilisation.  On peut définir la culture comme...

2 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il naturellement humain?

On s'aperçoit d'emblée que la question pose un certain nombre de problèmes dans sa formulation même. En effet, la présence qui semble redondante, des termes « homme » et « humain » pose le doigt sur une ambiguïté manifeste qui, si elle n'était pas soulevée, nous amènerait à répondre immédiatement de façon positive à la question posée. Car au...

4 pages - 1,80 ¤

Les réalités mathématiques sont-elle des réalités intelligibles?

Celles-ci pour lui relèvent d'une autre nature, non seulement réelle mais aussi formelle : leurs outils de raisonnement ne sont pas des outils mathématiques. Wittgenstein se demande ainsi comment les hommes s'accordent quant aux significations du langage : selon lui, il ne s'agit pas du tout d'un "calcul" propositionnel mathématique, mais d'une sensibilité humaine intuitive (Recherches philosophiques).   -Heidegger va...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on parler de l'amitié entre les peuples?

PEUT-ON : Ce genre de sujet interroge sur la capacité, la faculté, la possibilité de faire ou de ne pas faire quelque chose, d'être ou de ne pas être. Il faudra distinguer la possibilité technique et la possibilité morale. ...

2 pages - 1,80 ¤

L'intérêt est-il le seul lien social?

Ils sont naturellement destinés à vivre en société. C'est le sens de la définition d'Aristote : l'homme est un animal politique. De fait, si c'est une tendance naturelle qui fait se joindre l'homme et la femme en vue de la génération, c'est aussi naturellement que se constitue la famille, société élémentaire, puis le regroupement des familles en villages,...

4 pages - 1,80 ¤

Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt?

(...) Les sociétés fondées sur un contrat ne sont pas de véritables sociétés. Une banque, dès qu'il y a menace de ruine, tout le monde en retire ses fonds et l'abandonne» (Définitions). La société repose sur des valeurs communes «Les croyances proprement religieuses sont toujours communes à une collectivité déterminée. (...) Elles sont la chose du groupe et elles en...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui pousse les hommes à entrer en société ?

L'individu y devient membre d'un tout. Mais, là encore, le moment de la différence est maintenu dans l'unité. L'unité du couple, qui, en tant que substantielle, est intériorité et sentiment, bien qu'en tant qu'existence elle soit séparée en deux sujets, devient dans l'enfant une unité réelle, une existence pour soi. Le rôle de l'éducation est de faire sor­tir...

3 pages - 1,80 ¤

La liberté est elle le principal but de la vie en société ?

LIBERTÉ (lat. libertas, condition de l'homme libre) Gén. La liberté au sens primitif s'oppose à l'esclavage et se définit alors négativement comme absence de contrainte extérieure. On appelle ordinairement liberté physique le fait d'agir...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17019 17020 17021 17022 17023 17024 17025 17026 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 ... 17516 17517 17518 17519 17520 17521

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit