LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le langage est-il un outil de communication ?

En permettant à chacun d'exprimer et d'échanger des idées, elle crée l'unité sociale.]   La langue permet de communiquer Tout être social, animal ou homme, communique, c'est-à-dire transmet et reçoit des informations. La communication se fait au moyen d'un système plus ou moins complexe de signaux ou de signes. Un tel système est un...

4 pages - 1,80 ¤

Le langage n'est-il qu'une traduction de la pensée ?

       II/ Le langage comme moyen d'expression ?               Nous avons donc vu que la pensée ne peut être entièrement traduite par le langage, nous devons examiner maintenant si le langage peut exister sans pensée, ou s'il peut être indépendant de la pensée, c'est-à-dire ne pas être juste réservé à la traduction, à la postérité vis-à-vis de la pensée....

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi parlons nous ?

Note : 10/10

Parler est sans doute l'acte le plus quotidien de l'homme. Cela nous est si naturel que nous ne nous interrogeons même pas sur l'origine et la but de ce processus. Pour que la prise de parole devienne source d'interrogation, il faut que des circonstances bien particulières soient réunies, telles que le fait d'entendre quelqu'un s'exprimer dans une langue...

7 pages - 1,80 ¤

Est-ce nécessaire de parler ?

Note : 10/10

NÉCESSAIRE (lat. necessarius, inévitable) Gén. Qui ne peut pas ne pas...

3 pages - 1,80 ¤

Parler, est-ce le contraire d'agir ?

Note : 10/10

.../... Aussi Austin est-il conduit à distinguer deux sortes d'énoncés : - Les énoncés constatifs qui décrivent un phénomène (ex. : « le ciel est bleu «, « je suis heureux «, « deux et deux font quatre «). - Les énoncés performatifs dont l'énonciation énonce une action du locuteur en même temps qu'elle l'accomplit (ex. « je jure...

6 pages - 1,80 ¤

Parler est-ce agir ?

Note : 10/10

, p. 219).La fonction métalinguistique est cette capacité du langage à se questionner lui-même. « Chaque fois que le destinateur et/ou le destinataire jugent nécessaire de vérifier s'ils utilisent bien le même code, le discours est centré sur le code : il remplit une fonction métalinguistique (ou de glose). «Je ne vous suis pas - que voulez-vous dire?»...

5 pages - 1,80 ¤

Les paroles engagent-elles autant que les actes?

Note : 8/10

|| La notion d'engagement a des implications tant juridiques que morales. Tout être vivant en société et reconnu majeur et sain d'esprit est considéré comme responsable de ses actes : ils engagent sa responsabilité juridique, et il doit en théorie pouvoir en répondre devant un tribunal. Peut-on conduire le même raisonnement pour le langage, alors que les conséquences de...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on tout pardonner ?

Note : 8/10

Un homme peut évoluer, regretter une faute commise. On se doit de lui pardonner, pour ne pas l'identifier à un acte isolé (il a tué, c'est donc un tueur). Le pardon comme devoir Lorsqu'un fautif se reconnaît coupable, on se doit de lui pardonner («faute avouée à moitié pardonnée » ?). C'est une exigence morale de respect d'autrui. Ne pas pardonner...

4 pages - 1,80 ¤

Faut-il défendre l'ordre à tout prix?

Note : 8/10

Dès lors, on peut s'interroger sur la valeur même de cet ordre et de son pendant, la notion de désordre et qui est bien ce que l'on veut éviter en défendant à tout prix un certain ordre.   III - Problème et faux problème de la notion d'ordre   a) En effet, l'un des problèmes essentiels porte sur la notion même d'ordre...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui est le plus à craindre : l'ordre ou le désordre?

Note : 8/10

Or, cette guerre issue du désordre civil va justifier chez Hobbes l'édification d'un pouvoir absolu. Le souverain doit être laissé tout puissant si on veut en finir avec la discorde. La guerre civile est pour Hobbes un mal pire que l'arbitraire, il justifie donc même l'obéissance à cet arbitraire.             b)         L'ordre se justifie par le désordre qu'il rejette,...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire que toutes les opinions se valent ?

Note : 8/10

Du discours au dialogue A. La rhétorique, la sophistique et la vérité ■ La rhétorique est la maîtrise du discours persuasif, qui ne se soucie guère de connaître ce dont elle parle. Elle rend l'orateur plus convaincant sur un sujet que celui qui connaît à fond ce sujet, et ferait presque prendre l'âne pour un cheval. En ce sens, la...

6 pages - 1,80 ¤

Faut-il respecter toutes les opinions ?

Note : 8/10

.../... Les gouvernants font de même, et tout aussi naïvement. Car, sentant qu'ils ne peuvent rien tout seuls, ils veulent savoir où ce grand corps va les mener. Et il est vrai que ce grand corps regarde à son tour vers le gouvernement, afin de savoir ce qu'il faut penser et vouloir. Par ce jeu,...

12 pages - 1,80 ¤

Le droit d'expression autorise-t-il à soutenir n'importe quelles opinions?

Note : 8/10

La démocratie reconnaît le droit d'expression comme un droit fondamental de l'individu. Mais les sociologues savent que « le conformisme est la condition générale de l'opinion. En cherchant à être reconnu comme une personne, l'individu est conduit à être une personne comme tout le monde », écrit J. Stoetzel. L'opinion, qu'elle soit publique ou privée, n'est pas toujours...

1 page - 1,80 ¤

Reconnaître qu'il y a de l'intolérable, est-ce cesser d'être tolérant?

Note : 5.5/10

N y a-t-il pas des cas où la raison ordonne de refuser certaines choses ? -          « Il n'y a pas de mal plus grand, et des suites plus funestes, que la tolérance d'une tyrannie qui la perpétue dans l'avenir » écrit Montesquieu dans ses Pensées -          Montesquieu entend signaler par là que certaines tyrannies ne subsistent qu'en raison du fait qu'on les tolère. Ainsi,...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il admettre toutes les opinions ?

Note : 7/10

||-Les opinions sont toujours le reflet d'une époque, mais aussi de la personne qui les énonce, de ces influences, son milieu socio-culturel, politique et géographique. Les opinions d'autrui peuvent donc nous apprendre beaucoup sur la personne et le milieu dans lequel elle vit. L'opinion « exprime « l'autre davantage que le savoir établit, car elle est...

7 pages - 1,80 ¤

Peut on à la fois défendre la liberté de penser tout en disqualifiant l'opinion?

Note : 7/10

On comprend ainsi comment la connaissance scientifique peut stagner du fait du maintien d'un certain nombre de préjugés. « La science et son objet diffèrent de l'opinion et de son objet, en ce que la science est universelle et procède par des propositions nécessaires [...]. L'opinion s'applique à ce qui, étant vrai ou faux, peut être autrement qu'il n'est....

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on à la fois valoriser l'opinion et la combattre dans le travail de la pensée?

Note : 7/10

1 L'opinion n'est pas nécessairement génératrice d'erreurs. « Et nous devons, comme dans les autres matières, poser devant nous les faits tels qu'ils apparaissent, et après avoir exploré les problèmes, arriver ainsi à prouver le mieux possible la vérité de toutes les opinions communes concernant ces affections de l'âme, ou tout au moins des opinions qui sont les plus répandues...

2 pages - 1,80 ¤

L'exigence de la vérité est-elle compatible avec le souci d'être tolérant?

Note : 7/10

||La symétrie du sujet autour de l'idée de compatibilité est évidente : il faudra donc comparer terme à terme « exigence « et « souci «, « vérité « et « tolérant «. Mais on commencera par définir chaque expression ainsi que la notion de compatibilité.- « exigence de la vérité « : cette expression s'inscrit dans le...

7 pages - 1,80 ¤

Peut-on tout dire ?

Note : 7/10

Il a la force de mettre un terme à la peur, d'apaiser la douleur, de produire de la liesse, et d'inciter à la pitié." De plus, il faut bien comprendre que certaines phrases ont des valeurs d'action. Comme le montre Austin, dans Quand dire, c'est faire, il y a des phrases qui...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on tolérer l'intolérable ?

Note : 7/10

- On confirmera par des exemples historiques d'intolérance (religieuse, politique, artistique). La philosophie elle-même, dans l'Antiquité (cf. le traitement réservé au « barbare »), n'est pas un modèle d'ouverture aux pensées et aux individus autres.- L'idée de tolérance est donc tardive. L'égalité de tous les hommes affirmée par le christianisme est très longtemps demeurée strictement théorique (ou «...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on tolérer toutes les opinions ?

Note : 7/10

« Nous aurons suffisamment rempli notre tâche si nous donnons les éclaircissements que comporte la nature du sujet que nous traitons C'est qu'en effet on ne doit pas chercher la même rigueur dans toutes les discussions indifféremment, pas plus qu'on ne l'exige dans les productions de l'art. Les choses belles et les choses justes qui sont l'objet de la...

6 pages - 1,80 ¤

La morale peut-elle être conciliable avec les opinions ?

Note : 7/10

Et entre plusieurs opinions également reçues, je ne choisissais que les plus modérées : tant à cause que ce sont toujours les plus commodes pour la pratique, et vraisemblablement les meilleures, tout excès ayant coutume d'être mauvais; comme aussi afin de me détourner moins du vrai chemin, en cas que je faillisse, que si, ayant choisi l'un...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il tolérer toutes les idées?

Note : 7/10

Il y a aussi des idées qui nient, qui annulent indûment, comme le Révisionnisme par exemple, qui nie l'existence réelle des camps de concentration.C'est dire la force des idées : elles sont puissantes, elles peuvent être violentes et, par conséquent, nous ne devons pas admettre toutes les idées. Il faut nécessairement poser des limites à cette acceptation d'autrui...

3 pages - 1,80 ¤

De quelle vérité l'opinion est-elle capable ?

Note : 7/10

Il doit donc y avoir déjà un rapport à la vérité. Au premier abord, l'opinion a avoir avec une vérité personnelle, qui dépend exclusivement de celui qui la pense. L'opinion de telle personne dit la vérité de cette personne. Platon dans La république caractérise l'opinion comme connaissance empirique et inférieure : empirique...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17027 17028 17029 17030 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 ... 17516 17517 17518 17519 17520 17521

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit