LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Les lois nous asservissent-elles?

Chacun, par sa conscience et les normes qu'elle lui dicte, semble alors pouvoir agir de manière à être juste et droit, sans qu'une loi positive vienne le soumettre et lui ôter sa liberté. §  Cependant, la norme morale semble ne pas avoir autant de force que la loi positive qui a pour elle le droit, la légalité et donc la...

4 pages - 1,80 ¤

Les sanctions de la loi sont-elles une violence comme une autre?

. c)                  Vis-à-vis de ceux qui connaissent, et donc assistent, à la violence dans la sanction pénale. La violence n'apparaît pas comme une violence mais souvent comme une justice. Si une personne quelconque transgresse les lois, et donc les règles il est juste qu'il soit sanctionné, soit parce que les autres les respectent, soit par vengeance. Dans le cas de...

3 pages - 1,80 ¤

L'opinion peut elle faire la loi ?

Le gouvernement de la multitude et la liberté absolue aboutissent à la tyrannie, au commandement d'un homme seul imposant la servitude. La liberté sans frein engendre la servitude. Le tyran fait passer le peuple de l'anarchie à l'esclavage. Il accède généralement au pouvoir par un coup de force (parfois par un vote massif des concitoyens) et confisque la...

4 pages - 1,80 ¤

Est-ce au peuple de faire les lois?

Dans cet extrait, Platon se livre à une critique du régime démocratique, fondé et perverti, à la fois, par le souci de la liberté. Le principe de liberté doit être mis en pratique de façon rigoureuse si l'on veut éviter sa dégénérescence en principe de désordre et d'injustice. II - UNE DEMARCHE POSSIBLE. A - LA DEMOCRATIE : UNE ERREUR...

6 pages - 1,80 ¤

La politique est-elle l'affaire de tous?

Cette matière ayant déjà été traitée par d'autres, je crains bien qu'on ne me taxe de présomption si j'ose la considérer d'une manière différente de la leur ; mais, comme mon objet est d'écrire pour ceux qui jugent sainement, je vais parler d'après ce qui est, et non d'après ce que le vulgaire imagine....

4 pages - 1,80 ¤

La responsabilité politique n'est-elle réservée qu'à ceux qui gouvernent ?

Note : 5.5/10

·         Et c'est justement là que se situe le problème. Le fait politique étant publique, comprenant à la fois ceux qui gouvernent et ceux qui sont gouvernés, les citoyens, pourquoi al responsabilité n'incomberait qu'aux dirigeants. ·         En plus de cette question, une autre devra rester claire en notre esprit : qui réserve...

2 pages - 1,80 ¤

Qui doit faire les lois?

Note : 5.5/10

1,80 ¤

L'opinion peut-elle être le guide du pouvoir politique?

Note : 5.5/10

Si l'opinion est dans sa grande majorité raciste, le politique doit-il faire passer des lois racistes pour autant ? Ne doit- il pas plutôt faire face à cette tendance, en cherchant à l'expliquer ? Que signifie être un guide : la base du pouvoir, ou une référence que l'on ne peut ignorer ? En tant que référence, le...

4 pages - 1,80 ¤

Pour gouverner un état faut-il se référer à l'opinion publique ?

Note : 5.5/10

III - LES REFERENCES UTILES.Contre les dérivés de l'opinion.PLATON, La République , 4 premiers livres. Le Corgias .TOCQUEVILLE, De la démocratie en Amérique .Pour la défense de l'opinion.HABERMAS, L'espace public . Au philosophe allemand Jurgen Habermas (1929) revient le soin de traduire ces soucis dans les termes d'une démocratie vivante. Le concept d'espace public, grâce auquel il tente de...

2 pages - 1,80 ¤

Est-ce la volonté du plus grand nombre qui fonde le droit ?

Note : 5.5/10

L'État trouve sa légitimité dans cette volonté générale dont il ne doit être que l'expression. Dès que l'État ne représente plus cette volonté générale, le contrat est rompu, et l'État devient illégitime. « Trouver une forme d'association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé et par laquelle chacun s'unissant...

5 pages - 1,80 ¤

La loi n'est-elle que l'artifice des faibles ?

Note : 9/10

Il réaliserait la domination du puissant sur le faible. "Certes, ce sont les faibles, la masse des gens, qui établissent les lois, j'en suis sûr. C'est donc en fonction d'eux-mêmes et de leur intérêt personnel que les faibles font les lois, qu'ils attribuent des louanges, qu'ils répartissent des blâmes. Ils veulent faire peur aux hommes plus forts qu'eux et qui peuvent leur être supérieurs....

5 pages - 1,80 ¤

L'état est-il au service de la société ou est-ce la société qui est au service de l'État ?

Note : 9/10

ÉTAT Gén. L'État (É majuscule) doit d'abord être distingué de...

3 pages - 1,80 ¤

Le besoin de justice n'exprime-t-il que la jalousie des déshérités?

Note : 5.1/10

Mais, j'en suis sûr, s'il arrivait qu'un homme eût la nature qu'il faut pour secouer tout ce fatras, le réduire en miettes et s'en délivrer, si cet homme pouvait fouler aux pieds nos grimoires, nos tours de magie, nos enchantements, et aussi toutes nos lois qui sont contraires à la nature - si cet homme, qui était un...

7 pages - 1,80 ¤

A quoi servent les lois?

Note : 5.1/10

La première est intentionnelle, la deuxième est mécanique. Celui qui est conforme aux lois ne l'est que extérieurement, ses motivations peuvent être mauvaise. Il n'est d'ailleurs pas rare de voir des gens se servir des lois à de mauvaises fins.   2)      La règle de droit n'est pas une loi morale. La...

5 pages - 1,80 ¤

On parle de l'esprit et de la lettre d'une loi. Comment concevez-vous leur rapport?

Note : 5.1/10

LOI (lat lex, loi) Épist. Les lois scientifiques établissent entre les faits des rapports mesurables, universels, nécessaires, qui autorisent la prévision. Voir déterminisme. ...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on parfois désobéir à une loi ?

Note : 5.1/10

LES REFERENCES :-Kant, "Métaphysique des moeurs"(fondement dudroit).-Spinoza, "Traité théologico-politique".-Rousseau, "Le contrat social".-Rawls, "Théorie de la justice".-Sophocle, "Antigone". DÉVELOPPEMENT INTRODUCTION La loi émane d'une autorité souveraine et s'impose à tous. Une telle évidence à faire force devrait mettre les lois au dessus de toute idée de transgression. Pourtant il semblerait qu'un problème de légitimité soit soulevé par la légalité. Les lois sont-elles...

10 pages - 1,80 ¤

Puis-je, au nom de ma conscience, refuser de me soumettre aux lois ?

Note : 5.1/10

||•    Le sujet interroge d'abord sur une possibilité : « Puis-je «, qui m'implique directement en tant que sujet : « je «, « ma «, « me « ; il est important de le remarquer. Le « je « est le « je « du sujet pensant, de la conscience morale : capacité à porter des jugements...

5 pages - 1,80 ¤

La révolte est-elle un droit ?

Note : 5.1/10

Autrement dit, c'est un droit implicite. Lorsque les magistrats représentant l'Etat trahissent la confiance que les individus ont mise en eux pour s'emparer du pouvoir, alors ces magistrats nient le droit des citoyens. à Dans ce cadre, le gouvernement se désagrège, et les individus sont fondés à désobéir.             ● Ainsi,...

7 pages - 1,80 ¤

Peut-il être raisonnable de désobéir à la loi ?

Note : 5.1/10

-Rawls, "Théorie de la justice".-Sophocle, "Antigone". DÉVELOPPEMENT INTRODUCTION La loi émane d'une autorité souveraine et s'impose à tous. Une telle évidence à faire force devrait mettre les lois au dessus de toute idée de transgression. Pourtant il semblerait qu'un problème de légitimité soit soulevé par la légalité. Les lois sont-elles en effet toujours justes ?. Nous axerons notre réflexion sur trois...

5 pages - 1,80 ¤

A-t-on le droit de se révolter contre l'État?

Note : 10/10

Quelles sont les circonstances dans lesquelles la révolte est légitime, c'est-à-dire est un droit ?      I/ Nous ne pouvons en aucun cas nous révolter contre l'Etat : Si l'on considère avec Kant que c'est la raison qui est à l'origine du fondement de l'Etat, alors il n'est pas possible de se révolter contre lui, car...

2 pages - 1,80 ¤

A-t-on le droit de désobéir?

Note : 10/10

2. - Par ext., règle suivie avec une certaine régularité dans une société, et dont la transgression est considérée comme une faute, même si elle n'est pas obligatoirement suivie de sanctions : les lois de l'honneur, les lois morales. 3. - Norme à laquelle on ne peut se soustraire : « L'impératif catégorique seul a valeur de loi...

6 pages - 1,80 ¤

A quelles conditions peut-on contester la loi?

Note : 10/10

Problématisation :   La loi est ce à quoi nous devons obéir. Pourtant, elle ne nous plaît pas toujours, nous ne la trouvons pas toujours juste. Nous sommes alors tentés de vouloir la contester, mais pouvoir librement contester la loi, n'est-ce pas lui faire perdre toute sa valeur ? Il y a deux manières, qui posent des problèmes très différents,...

5 pages - 1,80 ¤

Faut-il toujours obéir à la loi?

Note : 10/10

Car il abuse à coup sûr de sa liberté à l'égard de ses semblables ; et quoique en tant que créature raisonnable il souhaite une loi qui pose les limites de la liberté de tous, son inclination animale égoïste l'entraîne cependant à faire exception pour lui-même quand il le peut. Il lui faut donc un maître pour briser...

13 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17031 17032 17033 17034 17035 17036 17037 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 ... 17516 17517 17518 17519 17520 17521

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit