LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?

La science ne peut se présenter comme savoir absolu. Karl Popper a créé un concept dans les années 30 qui est devenu très important dans l'épistémologie : la réfutabilité. Toute théorie scientifique doit être réfutable : c'est ce qui fait d'elle une théorie scientifique. Toute théorie, n'épuisant jamais le réel, finira donc par être réfutée par l'observation, et...

4 pages - 1,80 ¤

Comment connaître le réel ?

Note : 8/10

||Connaître un objet c'est pouvoir dire ce qu'il est. Connaître une certaine maison par exemple c'est pouvoir dire que c'est une maison, qu'elle appartient à x ou y, qu'elle a été bâtie à telle époque, etc. La connaissance est une description de l'objet, elle décrit, cela signifie qu'elle traduit en langage la réalité telle...

2 pages - 1,80 ¤

N'y a t-il de rationalité que scientifique?

Note : 8/10

Mise au point succincte : les différents types de rationalité Pour éclairer la difficile question des différents sens, aujourd'hui, de l'exigence rationnelle, on peut se tourner vers les domaines où celle-ci est mise en jeu. Science, philosophie, éthique, technique, donnent des significations et des portées finalement très distinctes de cette exigence, et il importe de ne pas se laisser...

5 pages - 1,80 ¤

Être raisonnable est ce accepter la réalité telle qu'elle est?

Note : 8/10

            Si la politique dirigeant la cité est considérée comme secondaire par le sujet, alors il estimera plus raisonnable de se taire et inversement si pour lui c'est le sort de sa cité qui prime alors il pourra éventuellement juger raisonnable de lutter pour ses idéaux. Sauf à clore la question en reconduisant un préjugé on ne peut...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que se conduire raisonnablement?

Note : 8/10

Les trois maximes cartésiennes (Discours, III) mettent en place cette morale provisoire qui permet de vivre avec les autres en attendant la vraie morale, celle que l'on n'atteindra qu'après avoir franchi les divers obstacles de la connaissance ; cf la célèbre métaphore de l'arbre dans Les Principes de la philosophie, Préface : « La philosophie est comme un...

2 pages - 1,80 ¤

Toute vérité scientifique est-elle un acquis pour toujours?

Note : 8/10

Et dans ce cas, qu'est-ce qui caractérise la science - est-ce la pérennité ou l'historicité ? I - Science et nécessitéa) Que la science vise la pérennité est une idée très ancienne, puisque ce n'est autre que la définition aristotélicienne de la science. En effet, d'après l'Éthique à Nicomaque (Livre VI, chap. 3) la science porte sur le nécessaire...

6 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des vérités dont il n'est pas permis de douter ?

Note : 8/10

Ainsi on peut observer deux types différents de doute philosophique. Le doute sceptique qui incarne une suspension définitive du jugement et le doute méthodique de Descartes qui se veut le fondement et le point de départ de toute connaissance et de toute vérité.   Dont il n'est pas permis : qu'il est impossible de remettre en cause, dont le statut...

5 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des vérités indubitables?

Note : 8/10

Notre enquête requiert en premier lieu que nous établissions un critère de l'indubitabilité afin de pouvoir identifier ce type de vérités. Nous recherchons donc un ensemble de conditions qui nous permettrons de distinguer les vérités indubitables. A titre de point de départ de notre réflexion, nous nous poserons donc la question : A quelle(s) condition(s) une vérité est elle indubitable ? Il...

3 pages - 1,80 ¤

La raison peut-elle rendre raison de tout?

Note : 8/10

C'est ainsi que Platon se hasarda, sur les ailes des idées, dans les espaces vides de la raison pure. Il ne s'apercevait pas que, malgré tous ses efforts, il ne faisait aucun chemin, puisqu'il n'avait pas de point d'appui où il pût appliquer ses forces. » En dehors de l'expérience la raison est comme folle. Privée de point d'appui, elle...

10 pages - 1,80 ¤

Le sommeil de la raison engendre des monstres (Goya)

Note : 8/10

Cette représentation (qui fait partie de la suite des Caprices) se trouve au musée du Prado, à Madrid. Un homme est assis, probablement assoupi, le sommeil s'empare ou s'est emparé de lui. On remarquera que son « absence de vigilance » ainsi que la perte de conscience (si perte il y a, car après tout, il n'est même...

4 pages - 1,80 ¤

La raison peut elle être mise au service du mal ?

Note : 8/10

|| Le mal prend sens dans la sphère pratique, il est synonyme de transgression du bien. Il se définit par rapport au bien et contre lui. Mais il n’est pas que cela, il est aussi l’expression de l’irrationnel, de ce qui en l’homme contredit sa raison. Les deux faces de la raison sont...

8 pages - 1,80 ¤

Peut-il y avoir de mauvais usages de la raison ?

Note : 8/10

VIOLENCES ET ÉGAREMENTS DE LA RAISON A. Une raison réductrice ■ La raison est une faculté d'ordre ; mais cet ordre, qu'elle érige en Ordre absolu, n'est autre que son ordre, ordre qu'elle impose à tout ce qu'elle considère. En d'autres termes, en appréhendant un phénomène, la raison le contraint à se soumettre à ses principes, à ses catégories, à...

3 pages - 1,80 ¤

La rationalité scientifique satisfait-elle les besoins de la raison ?

Note : 8/10

9. Qu'est-ce qui distingue une attitude rationnelle d'une attitude raisonnable? Analyse du sujet : Le sujet prend la forme d'une question fermée : il s'agira donc d'y répondre par « oui « ou « non «, avec toutes les nuances qui s'imposent, au terme d'une argumentation documentée. Deux notion interviennent : la rationalité scientifique et la raison ...

3 pages - 1,80 ¤

La punition est-elle la forme légale de la vengeance ?

Note : 8/10

||La punition ne peut être une vengeance. La punition est un acte collectif visant la réparation d'un tort. La vengeance est un acte individuel répondant à l'agression par l'agression. Mais, la notion de punition est bien plus proche de la vengeance que de la justice. La plupart des raisons en faveur de la punition ne la justifient nullement....

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi punit-on?

Note : 8/10

||La punition fait peur. Qui aime être puni ? Qui ne redoute pas la punition pour une faute qu'il a commise ? Au-delà de cette peur, des questions demeurent. Qui n'est pas parfois effrayé par la forme que prennent certaines façons de punir ? Celles-ci ne sont-elles pas excessives ? Ne traduisent-elles pas un...

5 pages - 1,80 ¤

Qui a le droit de punir?

Note : 8/10

L'autorité elle-même doit réciproquement reconnaître une autorité, à laquelle elle puisse rendre des comptes. Le droit de punir est une mission lourde, entraînant une responsabilité grave. Sentant cela, un grand nombre de sociétés ont eu recours pour fonder le droit de punir à une métaphysique. L'autorité, le souverain tiendrait ce droit d'une délégation divine, d'un absolu qui pourrait...

3 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure la publicité est-elle un art?

Note : 8/10

L'impression d'affiches connut donc un essor considérable au début du XIXe siècle et servit à promouvoir toutes sortes de biens et de services. Les affiches de théâtre feront usage de représentations très réalistes de pièces, de spectacles. Mais jusqu'au milieu du XIXe siècle , ces affiches ont manqué d'inspiration et sont souvent tombées dans le kitsch avant que...

2 pages - 1,80 ¤

Est-il raisonnable de critiquer le progrès technique ?

Note : 8/10

"                   2. bilan sur les enjeux: le principe espérance?             CONCLUSION               La communication, ce mode de mise en commun et de partage entre les hommes, prend des dimensions surhumaines ou inhumaines lorsqu'une telle communication s'effectue par courrier électronique « mail » ou encore par ce langage vidé de sa substance le « sms »: entre l'éloge et la critique de la technique, il...

6 pages - 1,80 ¤

L'humanité progresse t-elle ?

Note : 5.2/10

-       Car si Rousseau a souligné que l'homme est perfectible, il a également mis en avant sa lente et inexorable chute depuis l'état de nature. Avec la propriété naquit l'envie, qui instaura une compétition permanente entre les hommes. L'état social, qui peut paraître à première vue comme un progrès vis-à-vis de l'état de nature, est en fait synonyme de corruption....

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il accepter, aujourd'hui, l'idée que chaque génération contribue aux progrès de l'humanité?

Note : 5.2/10

Les caractères de ces progrès sont si connus que l'énumération en est superflue. Or les hommes sont fiers de ces conquêtes, et à bon droit. Ils croient toutefois constater que cette récente maîtrise de l'espace et du temps, cet asservissement des forces de la nature, cette réalisation d'aspirations millénaires, n'ont aucunement élevé la somme de jouissances qu'ils attendent...

1 page - 1,80 ¤

Le développement des techniques est-il synonyme de progrès?

Note : 8.9/10

Qualifiées par la diversité culturelle, les sociétés ne convergent donc pas vers un même but. Au reste, les fins que la civilisation occidentale poursuit sont fixées avec la révolution néolithique. Il convient donc de tempérer le triomphalisme dont s'est accompagnée la révolution scientifique. On ne doit pas tous nos progrès moraux aux développements des techniques. Le problème demeure,...

2 pages - 1,80 ¤

Pouvons-nous ne pas croire au progrès ?

Note : 8.9/10

  TRANSITION Ne sommes nous pas en train de confondre progrès et évolution technologique ? Que nous vivions une aire de technologie et de science cela suffit-il à fonder le progrès comme fait ? La vie est-elle meilleure aujourd'hui et la technologie y contribue-t-elle toujours ?                                     II.      Remise en cause d'un progrès réel Partons d'un exemple. La mécanisation du travail est indéniablement un progrès technologique....

3 pages - 1,80 ¤

Que pensez-vous de cette expression courante : on arrête pas le progrès"?"

Note : 8.9/10

Le progrès n'est pas considéré ici comme un processus aveugle, il ne réalise l'union des savoirs et des libertés que sur la base de la constitution républicaine et de l'instruction publique. ® Le développement graduel de l'humanité, en tant qu'essor de ses facultés les plus éminentes, associant, quoique de façon non mécanique,...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17038 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 ... 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit