LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Pouvons-nous ne pas croire au progrès ?

      KANT : Le progrès comme un postulat Pour Kant le devoir est un impératif catégorique, cela signifie que le fait d'agir moralement n'a pas besoin de justification. Agir moralement n'est pas un moyen, c'est une fin en soi, on n'agit pas moralement en vue de quelque récompense mais seulement parce qu'il faut bien agir. Cependant Kant admet que certaines idées...

3 pages - 1,80 ¤

Le progrès des sciences et des techniques nous garantit-il un monde meilleur?

  Deuxième partie : Technique et science comme formes de la domination Le rapport à la technique suppose un rapport à la nature qui n'est fait ni de passivité, ni de soumission : « Ce n'est pas seulement son utilisation, c'est bien la technique elle-même qui est déjà domination (sur la nature et sur les hommes), une domination méthodique, scientifique, calculée et...

2 pages - 1,80 ¤

Peut on parler d'un progrès en histoire?

On peut parler d'un progrès quantitatif : la connaissance s'accroît. 2)      Le progrès techno-scientifique. La science interroge de mieux en mieux la nature, apprend de plus en plus sur elle, et grâce à ces connaissances, l'homme transforme à son tour la nature, dépasse les obstacles et de fait il y a un progrès indéniable de la civilisation. On peut parler d'un...

2 pages - 1,80 ¤

Le progrès des sciences et des techniques est-il le garant d'un monde meilleur?

La science ne suffit pas à cultiver l'esprit du moins si l'on s'écarte de cette foi positiviste du XIXème siècle, cette conviction qu'elle était seule facteur de progrès : l'emploi du mot science au singulier en est une résurgence, il faudrait évidemment mettre le mot au pluriel puisque c'est la diversité qui est majeure et non l'illusoire unité. ...

2 pages - 1,80 ¤

Le progrès historique est-il un mythe ou une réalité ?

) ? Ne faudrait-il admettre alors que le progrès historique est un mythe, une falsification ? Mais cette « falsification » ne peut-elle donner aucun fruit ? Quel sens donner donc au progrès historique ? Quelle fonction ce mythe qui tranche dans le réalité, peut-il avoir pour l'humanité ? N'est-il qu'une illusion embarrassante, voire dangereuse ou peut-il être bénéfique à...

5 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il de bons préjugés ?

Bibliographie : Le racisme devant la science, Unesco, Gallimard, pp. 429 sq. Difficulté du sujet : ** Nature du sujet : Pointu. POUR DÉMARRER Existe-t-il des préjugés, à savoir des opinions tenues pour vraies sans avoir été examinées, sans aucun fondement rationnel ou expérimental, qui soient bénéfiques ou profitables ? La question ainsi posée rappelle le caractère péjoratif attaché au préjugé, considéré...

4 pages - 1,80 ¤

Le savoir justifie-t-il le pouvoir ?

POUVOIR: Du latin populaire potere, réfection du latin classique posse, «être capable de «. 1° Verbe : avoir la possibilité, la faculté de. 2° Avoir le droit, l'autorisation de. 3° Nom : puissance, aptitude à agir. 4° En politique, ressource qui permet à quelqu'un d'imposer sa volonté à un autre, autorité. 5° Employé seul (le pouvoir), les institutions...

2 pages - 1,80 ¤

Un pouvoir sans domination est-il possible ?

POUVOIR: Du latin populaire potere, réfection du latin classique posse, «être capable de ». 1° Verbe : avoir la possibilité, la faculté de. 2° Avoir le droit, l'autorisation de. 3° Nom : puissance, aptitude à agir. 4° En politique, ressource qui permet à quelqu'un d'imposer sa volonté à un autre, autorité. 5° Employé seul (le pouvoir), les...

2 pages - 1,80 ¤

Peut on concevoir un pouvoir juste ?

III.             Un pouvoir juste est-il réalisable ?   a.       L'altérité radicale du pouvoir et de la justice   Cependant, nous dirons qu'un pouvoir juste peut à la rigueur se concevoir, mais nullement se réaliser dans les faits. En effet, pour qu'un pouvoir soit juste, il faut qu'il ne bafoue les droits de personne. Or, l'altérité absolue des individus entraine qu'il est impossible que ce qui...

2 pages - 1,80 ¤

Le pouvoir de l'État est-il un facteur de liberté ou d'oppression?

69-701. Les détracteurs de Marx, et en premier lieu Proudhon, ont vu, dans cette proposition d'une société communiste sans classe, la fin de l'histoire. Prenant appui sur la maxime du Manifeste selon laquelle « l'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire des luttes de classes », ces détracteurs avançaient qu'une société sans classe était...

4 pages - 1,80 ¤

Dans quel sens peut-on dire que tout est politique?

et l'homme est par nature un animal politique. « L'autre contenu que l'on pourrait donner à cette vision de la politique c'est que le sens qui se dégage de l'activité de l'individu se déploie sur un fond d'universalité. D'où le fait que l'homme est, comme le disait Sartre, dans un rapport intersubjectif, c'est-à-dire dont...

2 pages - 1,80 ¤

L'opinion peut-elle faire la loi ?

||Cette question renvoie aux coutumes, aux mentalités qui souvent inspirent la législation. Mais il y a souvent une contradiction entre la finalité des lois (la justice) et l'opinion, plus ou moins éclairée, qui risque de ne considérer que son intérêt, relatif à une société particulière.De plus, l'opinion est animée d'une force passionnelle qui ignore le débat rationnel. Exemple...

5 pages - 1,80 ¤

La politique est-elle l'affaire de tout le monde ?

MONDE (lat. mundus, monde) Gén. Désigne d'abord un système bien...

8 pages - 1,80 ¤

La politique est-elle l'affaire de tous?

Rendant hommage à l'habileté de la démonstration de Socrate, un autre des interlocuteurs (Adimante) s'insurge contre les conclusions auxquelles il aboutit. Il objecte : « On voit bien que ceux qui s'appliquent à la philosophie, et qui, après l'avoir étudiée dans la jeunesse pour leur instruction, ne l'abandonnent pas mais y restent attachés, deviennent pour la plupart des personnages tout...

11 pages - 1,80 ¤

La politique est-elle un art ou une science ?

||► La politique: l'exercice du pouvoir, en un sens restreint. En un sens plus large, elle désigne la vie collective des citoyens (du grec polis, «cité«), ou encore: la liberté et la capacité d'innover, le débat et la constitution d'un véritable espace public, d'un «monde« véritablement humain.► La science, au sens large, désigne tout savoir théorique, voire le...

2 pages - 1,80 ¤

La politique est-elle une science ?

En effet, Cicéron souligne la place du delectare dans tout discours, c'est-à-dire le fait d'en retirer de l'agrément. L'homme politique n'est-il pas avant tout celui qui envoûte les foules ? L'homme de décision ne cesse de se jouer et de jouer le peuple des symboles de sa puissance, se constitue une mythologie propre (Cf. les représentations picturales des rois...

2 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un savoir politique?

Note : 6/10

Justice et politique s'enseignent et donc sont des savoirs.   TRANSITION Si on ne peut nier qu'il y ait dans la politique une part de savoir, n'y a-t-il quelque chose d'idéaliste dans la conception de la politique comme pur savoir, la politique n'est-ce pas aussi un ensemble de pratique qui donne une illusion de savoir plutôt qu'un savoir véritable.                    ...

2 pages - 1,80 ¤

Le devoir du politique est-il de donner satisfaction à l'opinion publique?

Note : 5.1/10

L'État dispense les lumières de la raison L'idée d'un enseignement public accessible à tous appartient aux philosophes des Lumières, lesquels ont compris qu'une nation ne peut pas être libre si le peuple n'est pas éclairé. Une démocratie n'est responsable d'elle-même que si les citoyens sont gagnés aux valeurs qu'elle défend, à savoir l'égalité, la...

4 pages - 1,80 ¤

L'essence du politique réside-t-elle dans l'arbitrage des conflits d'intérêt?

Note : 5.1/10

ESSENCE (lat. essentia, de esse, être; trad. du gr. ousia) Phi. Ce...

2 pages - 1,80 ¤

L'action politique peut-elle être autre chose que la recherche du moindre mal ?

Note : 8.3/10

||L'activité politique est un ensemble d'agissements par lequel l'homme entend organiser la société. C'est en influant sur le monde que l'individu pose sa marque et extériorise son être en  projetant sa vision de l'humanité et de son organisation de la collectivité. On considère que l'homme agit constamment dans le but de s'améliorer et d'améliorer...

2 pages - 1,80 ¤

La politique peut-elle viser à autre chose qu'à l'efficacité?

Note : 8.3/10

.. L'auteur des « pièces noires » et même « grinçantes » est vraiment lui-même lorsqu'il peint l'entrée de « l'artiste », « l'oeil noyé sous le fard/ Tout enfantine et minaudière ». Mais cet oeil devient « froid » ; « un regard d'acier » brille « sous le rimmel ». Et la sortie n'est pas moins bien...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17039 17040 17041 17042 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 ... 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit