LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Quelle peut être la force d'une loi ?

Tandis que la loi, dans les sciences physiques, intelligibilise les données sensibles de la nature et établit entre elles des rapports qu'elle exprime en langage mathématiques, la loi, dans les sciences humaines a une vertu directive et régulatrice. Dans le domaine du politique, elle est commandement, la loi prescrit et interdit. Mais en vertu de quelle force peut-elle obtenir...

2 pages - 1,80 ¤

Obéir est-ce renoncer à sa liberté?

2) Nom : ce qui est, l'étant. 3) Le fait d'être (par opposition à ce qui est, l'étant). 4) Ce qu'est une chose, son essence (exemple : l'être de l'homme). 5) Avec une majuscule (l'Être), l'être absolu, l'être parfait, Dieu. La problématique.Il surgit toujours dans la contradiction qui se manifeste entre l'existence de contraintes et le désir de...

7 pages - 1,80 ¤

Pourquoi obéir aux lois?

Note : 5.4/10

-Dans le Criton, Socrate refuse de fuir, et préfère mourir, plutôt que de désobéir à la loi athénienne ; car si tout homme faisait comme lui, les lois n'auraient plus aucune autorité, et la société se disloquerait d'elle-même.     II. L'obéissance aux lois constitue l'accomplissement de la destination rationnelle de l'homme, tant sous sa forme individuelle que collective (Kant).   -Perspective individuelle...

3 pages - 1,80 ¤

A qui faut-il obéir?

Note : 5.4/10

L'obéissance se fait alors au plus fort, sa légitimité ne reposant alors que sur le critère de la force physique. Il semble donc que se mette en place un « droit du plus fort », mais un droit qui n'en est pas un au sens où il n'est pas légitime par le droit mais uniquement par la force. Chacun se...

4 pages - 1,80 ¤

Qui nous dicte nos devoirs?

Note : 5.4/10

3° Nous avons jusqu'ici pris des exemples généraux (le mensonge, la lâcheté, l'injustice); et pourtant on fera observer qu'il est des cas où le mensonge est permis, bien plus, où c'est un devoir de mentir, par exemple pour sauver un innocent ou tranquilliser un malade. D'une façon générale, il existe des « conflits de devoirs » qu'il faut...

7 pages - 1,80 ¤

Pourquoi doit-on obéir aux lois?

Note : 5.4/10

||Par loi, on entend soit une loi de la nature comme la chute des corps soit une règle du droit. Or ici c’est bien le problème du droit qui est posé car obéir suppose une soumission à une autorité. En effet, ne pas obéir aux lois de la nature semble être absolument impossible ou l’ambition d’un fou dans...

4 pages - 1,80 ¤

Comment établir une norme?

Note : 5.4/10

              Il y a aussi des normes qu'il revient à l'homme d'établir, certaines le sont de façon informelle, tiennent aux moeurs et l'opinion en est la gardienne. Par exemple si en Europe l'homosexualité n'est plus passible de prison ni considérée comme une maladie psychique, il n'en reste pas moins que les homosexuels sont souvent stigmatisés, la majorité juge...

2 pages - 1,80 ¤

Vouloir retourner à une vie naturelle a-t-il un sens pour l'homme?

Note : 5.4/10

D'un côté, les hommes tendent à s'associer, de l'autre, ils y répugnent. L'homme est ambivalent, et la société est traversée à la fois par des forces qui la maintiennent, et des forces qui la mettent en danger. * Cependant, l'effet de ces forces est, lui aussi, ambivalent. Car Kant voit dans cet égoïsme naturel...

6 pages - 1,80 ¤

Le projet de maîtriser la nature est-il raisonnable ?

Note : 10/10

La situation de l'homme dans la nature est donc très difficile à appréhender : inférieur, supérieur, égal ou absent ? Concernant ce dernier point, on ne peut nier que la majeure partie des activités de l'homme est rendue possible et influencée par son corps, une "machine", comme disait Descartes, au fonctionnement similaire a celui des animaux. L'influence biologique...

6 pages - 1,80 ¤

L'Homme doit-il se rendre maître et possesseur de la nature"?"

Note : 10/10

D'une part, il s'agit de connaître les éléments « aussi distinctement que nous connaissons les métiers de nos artisans ». Puis « de les employer de même façon à tous les usages auxquels ils sont propres ».  Il n'est pas indifférent que l'activité artisanale devienne le modèle de la connaissance. On connaît comme on agit ou on transforme, et dans un même...

11 pages - 1,80 ¤

Doit-on se rendre maître et possesseur de la nature ?

Note : 10/10

Analyse de l'expression « maître et possesseur de la nature » : sciences et techniques.]   Dans la sixième partie du « Discours de la méthode » (1637), Descartes met au jour un projet dont nous sommes les héritiers. Il s'agit de promouvoir une nouvelle conception de la science, de la technique et de leurs rapports, apte à nous rendre « comme maître et...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on fonder le droit sur la nature?

Note : 10/10

Seule la loi de la nature a une valeur absolue. Si par conséquent l'on veut établir un droit qui soit absolu et universel, il faut le fonder sur la nature.«La justice, explique le sophiste Antiphon, consiste à ne transgresser aucune des règles légales admises par la cité dont on fait partie. Ainsi l'observation de la justice est tout...

5 pages - 1,80 ¤

Faut-il prendre comme modèle la nature ?

Note : 10/10

La société humaine s'élève contre ce principe et tend à déclarer l'égalité des droits de tous les individus, justement en opposition aux lois de la nature.   La nature est le point de départ de l'invention humaine Pourtant on ne peut pas nier que la beauté existe dans la nature. Certains spectacles nous ravissent l'âme. De plus, la nature possède une...

3 pages - 1,80 ¤

La nature est-elle mauvaise ?

Note : 10/10

. Aujourd'hui que nous sommes entrés dans le courant contraire, alors que nous autres immoralistes cherchons, de toutes nos forces, à faire disparaître de nouveau du monde l'idée de culpabilité et de punition, ainsi qu'à en nettoyer la psychologie, l'histoire, la nature, les institutions et les sanctions sociales, il n'y a plus à nos yeux d'opposition plus radicale que...

3 pages - 1,80 ¤

L'homme peut-il être heureux sachant qu'il doit mourir ?

Note : 8/10

a) Le bonheur implique la paix que la perspective de la mort empêche en instaurant dans l'esprit de celui qui voudrait être heureux, la peur. La mort trouble la perspective du bonheur que l'homme voudrait atteindre. b) Le bonheur d'autre part semble ne pouvoir s'inscrire que dans la durée que la finitude de notre nature contrarie. Aristote pensait le...

3 pages - 1,80 ¤

Serions-nous plus heureux si nous étions immortels ?

Note : 8/10

  Transition : L'immortalité de l'âme dans les deux cas présentés est la source du bonheur. Cependant celle-ci n'aurait-elle pas une conséquence sur la manière d'appréhender la vie ?   Troisième partie : de quelle manière notre mortalité influe-t-elle sur notre manière d'envisager notre existence ?   3.1 La primordialité du présent fait que chaque instant possède une valeur particulière.   « Se rendre libre de toutes les préoccupations ; or...

2 pages - 1,80 ¤

Toute querelles de mots est-elle futile?

Note : 8/10

� Acte perlocutoire : la parole (et la protestation) « Tu ne peux pas faire cela » a pour effet de dissuader l'interlocuteur de réaliser son action. "Nous prendrons donc comme premiers exemples quelques énonciations qui ne peuvent tomber sous aucune catégorie grammaticale reconnue jusqu'ici, hors celle de l'« affirmation » ; des énonciations qui ne sont pas, non plus, des non-sens,...

8 pages - 1,80 ¤

Faut-il accorder de l'importance aux mots?

Note : 8/10

Il y a donc une grande précaution établie autour de cette crainte de mots qui « dépasseraient notre pensée », mais cette expression encore est mensonge puisque tout ce qui est dit l'est à bon escient, c'est-à-dire qu'il reflète notre pensée, ainsi rien ne dépasse la pensée. La question posée renvoie nécessairement à une réponse en partie d'ordre psychanalytique, une...

3 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

La parole est-elle un pouvoir?

Note : 7/10

Dans les sociétés complexes, le langage est l'expression du pouvoir. A tel point que le fait de nommer, de qualifier un Pouvoir, lui donne sa cohérence, sinon son existence: qui dit monarchie se met en mesure d'élaborer le système monarchique, formule la série des concepts qui se trouvent mis dans la langue.Toutes les institutions majeures ont pour rôle...

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi la philosophie juge-t-elle primordial de réfléchir sur le langage?

Note : 7/10

Mais ainsi contester et reconstruire implique que le langage soit bien à la disposition des hommes, que ses significations ne dépendent, ni d'un héritage impossible à transformer, ni d'une autorité supérieure à l'humanité. La philosophie, historiquement, peut se mettre en place lorsque le Logos se substitue au Muthos, c'est-à-dire lorsqu'une exigence de compréhension rationnelle remplace la parole admise...

2 pages - 1,80 ¤

La morale n'est-elle qu'une convention sociale?

Note : 7/10

||Dire que la morale est une convention, c'est affirmer qu'il est d'institution humaine, que son existence relève d'un accord, tacite ou non, entre les hommes. Il ne serait donc pas naturel. Cela peut paraître étonnant à première vue puisque l'homme ne cesse de crier au scandale face au mal, comme s'il n'était pas...

7 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17043 17044 17045 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 ... 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit