LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Est-ce la volonté du plus grand nombre qui fonde le droit ?

L'État trouve sa légitimité dans cette volonté générale dont il ne doit être que l'expression. Dès que l'État ne représente plus cette volonté générale, le contrat est rompu, et l'État devient illégitime. « Trouver une forme d'association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé et par laquelle chacun s'unissant...

5 pages - 1,80 ¤

La loi n'est-elle que l'artifice des faibles ?

Note : 9/10

Il réaliserait la domination du puissant sur le faible. "Certes, ce sont les faibles, la masse des gens, qui établissent les lois, j'en suis sûr. C'est donc en fonction d'eux-mêmes et de leur intérêt personnel que les faibles font les lois, qu'ils attribuent des louanges, qu'ils répartissent des blâmes. Ils veulent faire peur aux hommes plus forts qu'eux et qui peuvent leur être supérieurs....

5 pages - 1,80 ¤

L'état est-il au service de la société ou est-ce la société qui est au service de l'État ?

Note : 9/10

ÉTAT Gén. L'État (É majuscule) doit d'abord être distingué de...

3 pages - 1,80 ¤

Le besoin de justice n'exprime-t-il que la jalousie des déshérités?

Note : 5.1/10

Mais, j'en suis sûr, s'il arrivait qu'un homme eût la nature qu'il faut pour secouer tout ce fatras, le réduire en miettes et s'en délivrer, si cet homme pouvait fouler aux pieds nos grimoires, nos tours de magie, nos enchantements, et aussi toutes nos lois qui sont contraires à la nature - si cet homme, qui était un...

7 pages - 1,80 ¤

A quoi servent les lois?

Note : 5.1/10

La première est intentionnelle, la deuxième est mécanique. Celui qui est conforme aux lois ne l'est que extérieurement, ses motivations peuvent être mauvaise. Il n'est d'ailleurs pas rare de voir des gens se servir des lois à de mauvaises fins.   2)      La règle de droit n'est pas une loi morale. La...

5 pages - 1,80 ¤

On parle de l'esprit et de la lettre d'une loi. Comment concevez-vous leur rapport?

Note : 5.1/10

LOI (lat lex, loi) Épist. Les lois scientifiques établissent entre les faits des rapports mesurables, universels, nécessaires, qui autorisent la prévision. Voir déterminisme. ...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on parfois désobéir à une loi ?

Note : 5.1/10

LES REFERENCES :-Kant, "Métaphysique des moeurs"(fondement dudroit).-Spinoza, "Traité théologico-politique".-Rousseau, "Le contrat social".-Rawls, "Théorie de la justice".-Sophocle, "Antigone". DÉVELOPPEMENT INTRODUCTION La loi émane d'une autorité souveraine et s'impose à tous. Une telle évidence à faire force devrait mettre les lois au dessus de toute idée de transgression. Pourtant il semblerait qu'un problème de légitimité soit soulevé par la légalité. Les lois sont-elles...

10 pages - 1,80 ¤

Puis-je, au nom de ma conscience, refuser de me soumettre aux lois ?

Note : 5.1/10

||•    Le sujet interroge d'abord sur une possibilité : « Puis-je «, qui m'implique directement en tant que sujet : « je «, « ma «, « me « ; il est important de le remarquer. Le « je « est le « je « du sujet pensant, de la conscience morale : capacité à porter des jugements...

5 pages - 1,80 ¤

La révolte est-elle un droit ?

Note : 5.1/10

Autrement dit, c'est un droit implicite. Lorsque les magistrats représentant l'Etat trahissent la confiance que les individus ont mise en eux pour s'emparer du pouvoir, alors ces magistrats nient le droit des citoyens. à Dans ce cadre, le gouvernement se désagrège, et les individus sont fondés à désobéir.             ● Ainsi,...

7 pages - 1,80 ¤

Peut-il être raisonnable de désobéir à la loi ?

Note : 5.1/10

-Rawls, "Théorie de la justice".-Sophocle, "Antigone". DÉVELOPPEMENT INTRODUCTION La loi émane d'une autorité souveraine et s'impose à tous. Une telle évidence à faire force devrait mettre les lois au dessus de toute idée de transgression. Pourtant il semblerait qu'un problème de légitimité soit soulevé par la légalité. Les lois sont-elles en effet toujours justes ?. Nous axerons notre réflexion sur trois...

5 pages - 1,80 ¤

A-t-on le droit de se révolter contre l'État?

Note : 10/10

Quelles sont les circonstances dans lesquelles la révolte est légitime, c'est-à-dire est un droit ?      I/ Nous ne pouvons en aucun cas nous révolter contre l'Etat : Si l'on considère avec Kant que c'est la raison qui est à l'origine du fondement de l'Etat, alors il n'est pas possible de se révolter contre lui, car...

2 pages - 1,80 ¤

A-t-on le droit de désobéir?

Note : 10/10

2. - Par ext., règle suivie avec une certaine régularité dans une société, et dont la transgression est considérée comme une faute, même si elle n'est pas obligatoirement suivie de sanctions : les lois de l'honneur, les lois morales. 3. - Norme à laquelle on ne peut se soustraire : « L'impératif catégorique seul a valeur de loi...

6 pages - 1,80 ¤

A quelles conditions peut-on contester la loi?

Note : 10/10

Problématisation :   La loi est ce à quoi nous devons obéir. Pourtant, elle ne nous plaît pas toujours, nous ne la trouvons pas toujours juste. Nous sommes alors tentés de vouloir la contester, mais pouvoir librement contester la loi, n'est-ce pas lui faire perdre toute sa valeur ? Il y a deux manières, qui posent des problèmes très différents,...

5 pages - 1,80 ¤

Faut-il toujours obéir à la loi?

Note : 10/10

Car il abuse à coup sûr de sa liberté à l'égard de ses semblables ; et quoique en tant que créature raisonnable il souhaite une loi qui pose les limites de la liberté de tous, son inclination animale égoïste l'entraîne cependant à faire exception pour lui-même quand il le peut. Il lui faut donc un maître pour briser...

13 pages - 1,80 ¤

Désobéir peut-il être un devoir?

Note : 10/10

Problématique: Toute la difficulté de cette question vient du fait que les lois positives, cad les règles en vigueur  dans un Etat, constituent précisément le critère grâce auquel les juges, les gouvernants et même les gouvernés y distinguent ce qui est juste de ce qui ne l'est pas. Pour considérer une loi comme inique et pour estimer juste le fait...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-il être juste de désobéir?

Note : 10/10

b) Fonction math. permettant, à partir de données initiales, de calculer la valeur de certaines variables, et pouvant servir à la prévision : « La loi nous donne le rapport numérique de l'effet à la cause » (Cl. BERNARD) ; les positivistes opposent l'explication par les causes à celle par les lois dans lesquelles ils voient « des...

1 page - 1,80 ¤

Dans quelles conditions peut-on contester la loi?

Note : 10/10

Ici c'est donc la simple conformité à la loi en général (sans prendre pour base quelque loi déterminée pour certaines actions) qui sert de principe à la volonté, et qui doit même lui servir de principe, si le devoir n'est pas une illusions vaine et un concept chimérique. » Kant prend ensuite l'exemple du mensonge : lorsque je veux mentir...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on en appeler à la conscience contre la loi ?

Note : 10/10

Mais il convient de distinguer la conscience directe ou immédiate, qui accompagne ainsi tous les actes du sujet, de la conscience réfléchie, conscience qui se saisit elle-même comme conscience. La première consiste à « avoir conscience », tandis que la seconde consiste à « être conscient d'avoir conscience ». Le passage de l'un à l'autre serait le fait...

2 pages - 1,80 ¤

A-t-on le droit de discuter le droit?

Note : 10/10

- 3) Un droit : ce qu'il est permis à un individu de faire en vertu des règles de droit existant dans la société (droit objectif) ; pouvoir, prérogative que possède un individu en vertu des règles de droit existant dans la société (droit objectif / subjectif) ; propriété morale ou pouvoir que possède un individu par sa...

3 pages - 1,80 ¤

A-t-on le droit de résister à la loi ?

Note : 10/10

Il faut donc savoir de quelle loi il s'agit et si oui ou non on peut y résister.     Proposition de plan : 1) On peut prendre comme point d'appui l'opposition entre loi écrite et loi non-écrite  et dire que oui, nous pouvons résister à la loi. Des exemples jalonnant l'histoire montrent des décisions légales mais illégitimes car choquant et heurtant...

3 pages - 1,80 ¤

Doit-on désobéir aux lois?

Note : 10/10

Les lois sont-elles en effet toujours justes ?. Nous axerons notre réflexion sur trois questions : de quelle contrainte relève la loi ? Comment articuler la légalité et la liberté ? Enfin comment la légalité prend-elle la notion d'inégalité en compte ? 1) PARTIE : QUELLE FORCE REPRESENTE LA LOI ?Aucune concession n'est possible avec la légalité. - Sophocle...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-il être raisonnable de désobéir à la loi?

Note : 10/10

- Bien cerner de quelle « loi « il est question. - Quelle contradiction est sous-entendue entre la désobéissance éventuelle à la loi et la raison ? Est-elle surmontable ? Le « peut-il être « renvoie à une possibilité. Éventuellement, on peut, si l'argumentation y mène, la transformer en obligation.||HTML clipboard [Introduction] Universelle, la loi correspond aux exigences...

5 pages - 1,80 ¤

A-t-on le droit de s'opposer à la loi ?

Note : 10/10

«La vraie politique ne peut donc pas faire un pas sans avoir auparavant rendu hommage à la morale; et si la politique est par elle-même un art difficile, l'union de la politique avec la morale n'est pas du tout un art: la morale tranche le noeud que la politique ne peut délier, aussitôt qu'elles ne sont pas d'accord.»...

7 pages - 1,80 ¤

A-t-on le droit de s'opposer aux lois de notre pays ?

Note : 10/10

S'opposer à la loi en invoquant le droit n'est-il pas paradoxale ? Pourtant, ne peut-on penser certains cas ou  la loi puisse s'opposer au droit ? Proposition de plan. 1.      Le droit est conforme à la loi. Cela n'empêche-t-il pas toute penser d'un droit d'opposition à la loi ? ·         Le droit positif est une conformité à la loi. Nous ne pouvons donc faire l'économie de...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17046 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 ... 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit