LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Pourquoi refuse-t-on la conscience à l'animal ?

L'hypothèse de l'inconscient est donc qu'une bonne partie de ce qui se passe en moi (dans mon âme, ma psyché) ne m'est pas connu, m'échappe, et cependant influe sur moi. C'est ainsi qu'il faut comprendre notre passage : la psychanalyse se propose de « montrer au moi qu'il n'est seulement pas maître dans sa propre maison, qu'il en est réduit...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un égoïste ?

L'hypothèse de l'inconscient est donc qu'une bonne partie de ce qui se passe en moi (dans mon âme, ma psyché) ne m'est pas connu, m'échappe, et cependant influe sur moi. C'est ainsi qu'il faut comprendre notre passage : la psychanalyse se propose de « montrer au moi qu'il n'est seulement pas maître dans sa propre maison, qu'il en est réduit...

3 pages - 1,80 ¤

Comment savons-nous que nous ne rêvons pas ?

Ainsi l'objet de la question porte sur le lien entre nos représentations et les objets de ces représentations c'est-à-dire entre le réel et le perçu. Donc comment nos représentations s'accordent avec les choses et les traduisent objectivement. Or poser la question de cette manière nous pousse à des apories insurmontables comme nous venons d'en faire l'expérience au cours...

6 pages - 1,80 ¤

Autrui est-il un autre moi-même ?

Mon histoire, mon corps, mes souvenirs : c'est à ce niveau là que se joue ce qui me constitue, ce qui me permet de parler de « moi-même «. Il faut ici développer la question de ce qui me rend singulier. Autrui, en ce sens là, est nécessairement différent de moi, il n'est pas un autre moi-même : il n'est pas comme...

7 pages - 1,80 ¤

La personne est-elle un objet ?

Cette identité n'est pas un objet, elle est ce qui est saisie par une conscience. La personne est ce sur quoi la conscience a une prise. En ce sens, la personne est ce qui « existe », et la personne se connaît elle-même comme existante, mais elle n'est pas un « objet », parce que cette identité est une plus de l'ordre d'une...

7 pages - 1,80 ¤

Nous avons été enfants avant que d'être hommes .... Quelles conséquences ?

il se conçoit après. L'homme, tel que le conçoit l'existentialiste, s'il n'est pas définissable, c'est qu'il n'est d'abord rien. Il ne sera qu'ensuite, et il sera tel qu'il se sera fait. Ainsi, il n'y a pas de nature humaine, puisqu'il n'y a pas de Dieu pour la concevoir. L'homme est non seulement tel qu'il se conçoit, mais...

4 pages - 1,80 ¤

Le pouvoir n'est-il qu'une illusion ?

ILLUSION (lat. illusio, tromperie; illudere, se jouer) Gén. apparence...

2 pages - 1,80 ¤

Profiter de l'instant, est-ce la clé du bonheur ?

Si nous nous laissons affecter par des choses qui ne dépendent de nous, c'est-à-dire des choses auxquelles nous ne pouvons rien changer, alors nous serons toujours malheureux, car notre âme ne sera jamais en paix. Ainsi, si mon fils meurt, il ne faut pas que je sois triste, mais je dois me dire que sa vie ne dépendait...

5 pages - 1,80 ¤

La bêtise n'est-elle qu'une question d'ignorance ?

Les connaissances nous prémunissent elles d'actes irréfléchis? PLAN I La bêtise comme le non emploi de l'intelligence          La bêtise est attribuée par celui qui est autre que la personne qualifiée comme telle. On remarque quelqu'un de bête parce qu'il ne démontre pas de façon manifeste des signes d'intelligence. L'intelligence est symbolisée par un certain savoir, plus on est érudit plus...

1 page - 1,80 ¤

La mémoire suffit-elle à l'historien ?

- La question est apparemment simple, mais elle est déroutante : de quelle mémoire peut-il s'agir ? Celle de l'historien lui-même ? d'une mémoire collective (mais comment y avoir accès ?) ? - Imaginons une réponse positive : peut-on affirmer en conséquence que l'histoire n'est qu'un travail de mémoire ou sur la mémoire ? - Un récit historique...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on concilier la liberté et l'égalité dans la vie sociale ?

B. - On peut aller plus loin. Ces conflits possibles que signale RENOUVIER entre les deux idées dans leurs applications ne résulteraient-ils pas d'une fausse conception de l'une et de l'autre? -1 ° La liberté a été souvent conçue, particulièrement dans le domaine économique, comme un « laissez-faire », une absence de toute réglementation. Or c'est la liberté...

2 pages - 1,80 ¤

L'exigence de justice et l'exigence de liberté sont-elles séparables ?

. On comprend bien dès lors que seul un examen approfondi des notions en question pourra déterminer si ces deux exigences sont séparables ou non.       A Qu'est-ce que l'exigence de justice et l'exigence de liberté ?    1 L'exigence de justice   1  L'exigence  de justice est avant tout cette exigence d'égalité qui est souhaitable lorsqu'une société traverse des inégalités fondamentales qui...

7 pages - 1,80 ¤

Que rapport la conscience entretient-elle avec ses objets?

D'un côté, l'acte de la conscience ne s'épuise pas dans les données actuelles. Ainsi, dans la perception d'un cube individuel, j'aperçois qu'il pourrait se présenter sous une multiplicité variable et multiforme d'aspects, mais tous liés par des rapports déterminés que commande son unité objective, c'est-à-dire son essence géométrique. De l'autre, la synthèse de ces rapports, présente à la conscience dans la perception de ce...

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi dit-on de l'homme qu'il est un être de questions ?

Justification de fait et non de droit, et c'est là tout le fondement de son autorité, à savoir l'usage, que Pascal appelle ironiquement « mystique » car il ne se laisse pas argumenter par des discours.De même que le mystique religieux ne peut discourir sur les expériences du divin qu'il éprouve, ceux qui font de la coutume le...

3 pages - 1,80 ¤

Est-on d'autant plus libre que l'on est conscient ?

-          La détermination épistémique de la conscience est ce qui permet, par la négative, d'accéder à une nouvelle compréhension de la conscience qui se soustrait à la possibilité d'être expliquée empiriquement : elle est le principe de la liberté, d'une liberté qui ne peut s'éprouver empiriquement, d'une liberté transcendantale. SECONDE CORRECTION Des expressions courantes conduisent à mettre en évidence un rapport...

6 pages - 1,80 ¤

Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?

La connaissance est une construction élaborée par l'intelligence à partir de la perception. L'interprétation scientifique n'est pas la seule connaissance possible. L'homme d'expérience en fait la preuve. Toutefois, nous ne pouvons pas connaître les choses en soi. Nous ne pouvons connaître que les phénomènes dans la mesure où ils sont mesurables. Or, la mesure, c'est la science.||La science...

12 pages - 1,80 ¤

La liberté se définit-elle comme un pouvoir de refuser ?

Or, ici, à l'extrême, tout se vaut.Le refus généralisé enferme la liberté dans une impasse. Elle s'anéantit en ne faisant que nier. C) LES CONDITIONS D'UNE LIBERTÉ CONCRÈTELe refus est bien la marque de l'indépendance mais il n'est qu'un moment. Pour être concrète, la liberté doit s'engager. Il est nécessaire de choisir après avoir librement examiné les situations...

4 pages - 1,80 ¤

De quelle vérité l'opinion est-elle capable ?

Pour Bachelard, " En fait, on connaît contre une connaissance antérieure, en détruisant des connaissances mal faites.".   L'opinion n'est qu'apparence Si l'opinion est doxa( apparence), elle se situe à l'égard du monde sensible et mouvant. C'est pourquoi Platon exprime une méfiance immédiate envers l'opinion.  L'opinion est connaissance...

5 pages - 1,80 ¤

Si Dieu n'existait pas, tout serait-il permis?

Spinoza nous enseigne que la morale est chose intérieure, est affaire de connaissance et de raison, non de foi ni d'obéissance aveugle à des commandements extérieurs. La capacité morale de l'homme réside donc en lui-même ; elle ne tient pas à une interdiction ou à un châtiment divins extérieurs à lui, et à l'efficacité incertaine.   [Partie III. La morale sans...

3 pages - 1,80 ¤

Le dialogue est-il le chemin de la vérité ?

La philosophie, parce qu'elle recherche la vérité, pose le problème de ses conditions d'accès et des critères du jugement vrai. I - LES TERMES DU SUJET Le sujet concerne la notion de vérité et propose une méthode pour y accéder : le dialogue.Le dialogue : c'est l'échange verbal de points de vue, la contradiction intellectuelle, voire la polémique entre sujets...

5 pages - 1,80 ¤

Le dialogue favorise-t-il la recherche de la vérité?

- Idem pour la musique : « Par ces réflexions sur la musique j'ai tâché de prouver que, dans une langue éminemment universelle, elle exprime d'une seule manière, par les sons, avec vérité et précision, l'être, l'essence du monde », Schopenhauer, Le Monde comme volonté et comme représentation. III. Un chemin courbe et sinueux, voire multiplea) Le rôle du...

7 pages - 1,80 ¤

Tout dialogue doit-il aboutir à un accord ?

Voilà pourquoi on cherche le dialogue: pour l'accord qu'il rend possible, ou plutôt, pour désamorcer le désaccord.Mais comment un dialogue permet-il d'arriver à cette pacification, à cet accord? Permet-il réellement d'arriver au résultat escompté?Le plus souvent, ce à quoi on assiste, c'est que le dialogue se transforme en négociation, et l'accord auquel on arrive, ce n'est jamais qu'un...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17047 17048 17049 17050 17051 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 ... 17516 17517 17518 17519 17520 17521

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit