LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Y a-t-il un problème de la réalité extérieure ?

||Position de la question. La réalité du monde extérieur me semble immédiatement donnée dans la perception sensible. Cette table, avec son tapis rouge, sur laquelle j'écris, ces murs avec leurs rayonnages chargés de livres, ces voitures dont j'entends le bruit incessant dans la rue, etc., tout cela m'apparaît comme un ensemble de réalités dont...

1 page - 1,80 ¤

Le possible et le réel

, une signification purement rétrospective. Le possible serait, selon lui, « le réel avec, en plus, un acte de l'esprit qui en rejette l'image dans le passé une fois qu'il s'est produit ». Nous admettons aujourd'hui comme possibles quantité de choses (par exemple, un voyage inter-planétaire) qui eussent paru du domaine de l'imaginaire ou de l'utopique, il y...

3 pages - 1,80 ¤

Expliquez cette pensée du philosophe Alain: Nous pensons les choses dans l'espace, mais l'espace n'est pas un objet des sens.

Ce que nous pouvons retenir de la conception kantienne, c'est que l'espace vient de l'esprit. Mais en faire une forme a priori, donc universelle et immuable, c'est méconnaître et les variations du concept d'espace au cours de l'histoire des sciences, et les conditions psychologiques de sa formation. II. Le point de vue psychologique. ...

3 pages - 1,80 ¤

L'intelligence intervient-elle dans la perception ?

Que le jugement soit déjà impliqué dans cette notion des objets, c'est ce dont nous prenons conscience lorsque, plus tard, nous hésitons, par exemple, à identifier un objet ou une personne dans le lointain ou dans le brouillard, à interpréter un bruit, etc. (Ibid., § 86). Nous pouvons nous tromper sur la signification que nous attribuons aux donnés...

2 pages - 1,80 ¤

La sensation n'est-elle qu'une abstraction ?

Sensation et représentation. La seconde idée contenue dans la citation de Lagneau nous paraît beaucoup plus défendable, encore qu'elle demande à être précisée. La sensation n'est bien « qu'une abstraction « non seulement parce qu'étant toujours liée au corps, même si nous n'en avons pas conscience, elle n'est pas l'état de pure subjectivité...

1 page - 1,80 ¤

Expliquez de façon précise les arguments qui ont été apportés pour prouver l'existence d'un inconscient psychique et dites ce que vous en pensez.

. Donc, ajoute-t-il, puisque réveillé de l'étourdissement on s'aperçoit de ses perceptions, il faut bien qu'on en ait eu immédiatement auparavant, quoiqu'on ne s'en soit pas aperçu » (Monadologie, § 22-23). L'argument peut être présenté sous une forme plus empirique : la conscience présente des degrés; nous le constatons lorsque nous nous éveillons lentement et que nous passons...

3 pages - 1,80 ¤

La conscience est-elle mémoire ?

II. L'être conscient. Par opposition à ces caractères, voyons quels sont ceux de l'être conscient. « Conscience, dit BERGSON, signifie d'abord mémoire », c'est-à-dire « conservation et accumulation du passé ». Le passé se conserve, il « dure » en nous « jusqu'en ses moindres détails » : c'est ce qui constitue la mémoire pure. Mais la conscience est aussi...

1 page - 1,80 ¤

La conscience est-elle toujours choix ?

Il n'en est pas autrement de la conscience. Tant qu'un intérêt persiste, la conscience reste sensibilisée pour les objets qui nous intéressent: ce sont ceux-là qu'elle nous fait connaître; mais elle ne les choisit, pas plus que l'appareil de radio réglé à 200 ne choisit les concerts émis par France-lnter. Par suite, c'est seulement...

4 pages - 1,80 ¤

Avoir conscience, est-ce toujours choisir ?

IV. L'automatisme. En regard de ces faits, on peut placer tous ceux auxquels fait allusion la dernière partie de la citation proposée. Mais il y a lieu de faire ici une distinction. A. - II y a des actes automatiques tels que ceux dont nous parlions au début du § II et où l'impulsion vitale suffit : ce sont les...

2 pages - 1,80 ¤

L'esprit scientifique et l'esprit philosophique. en quoi diffèrent-ils ?

Exemples : - 1° différence entre la Psychologie, science positive de la vie mentale, et la Logique, la Méthodologie et l'Épistémologie qui sont des disciplines normatives; - 2° différence entre la Science sociologique des moeurs et la Morale proprement dite. C. - Par suite, la Science se place au point de vue de l'objet; la philosophie au point de...

1 page - 1,80 ¤

Existe-t-il une méthode en philosophie ?

B. - L'esprit scientifique est positif : il a le culte du fait. L'esprit philosophique est dominé par la notion de valeur. Exemples : - 1° différence entre la Psychologie, science positive de la vie mentale, et la Logique, la Méthodologie et l'Épistémologie qui sont des disciplines normatives; - 2° différence entre la Science sociologique des moeurs et...

1 page - 1,80 ¤

Philosopher, c'est réfléchir ?

Position de la question. A première vue, la formule proposée semble banale : n'a-t-on pas toujours représenté le philosophe comme un homme qui réfléchit, comme un méditatif ? Mais, en creusant le sens du mot « réfléchir », peut-être découvrirons-nous à cette pensée une portée plus profonde.Réflexion et vie sensitive. MAINE DE BIRAN lui-même nous indique déjà un sens...

1 page - 1,80 ¤

La connaissance scientifique vous paraît-elle pouvoir tenir lieu de philosophie ?

IV. Le problème de l'Être. Mais est-ce là son seul objet ? La Science elle-même, si nous réfléchissons bien à ses conditions, nous suggère un autre problème encore. Elle est en effet l'oeuvre de l'esprit, elle est l'esprit s'imposant à la matière, au monde extérieur, et les rendant pénétrables à la raison. Comment cela est-il possible ? Comment l'esprit...

5 pages - 1,80 ¤

Connais-toi toi-même disait Socrate. Mais par quels moyens et jusqu'à quel point est-il possible d'y parvenir ?

Et la vraie science porte sur « l'homme » indépendamment de SOCRATE et HIPPIAS... C'est donc là une position diamétralement opposée à celle de la psychologie concrète de nos jours dont l'idéal est exactement celui-ci. b) Ce qu'il signifie. La vraie science pour SOCRATE, c'est la sagesse. « Connaissance de ce qu'il y a d'essentiellement vrai dans l'homme », dit HEGEL,...

3 pages - 1,80 ¤

Notre vie affective a-t-elle une influence sur notre vie intellectuelle ?

Et la vraie science porte sur « l'homme » indépendamment de SOCRATE et HIPPIAS... C'est donc là une position diamétralement opposée à celle de la psychologie concrète de nos jours dont l'idéal est exactement celui-ci. b) Ce qu'il signifie. La vraie science pour SOCRATE, c'est la sagesse. « Connaissance de ce qu'il y a d'essentiellement vrai dans l'homme », dit HEGEL,...

6 pages - 1,80 ¤

L'émotion a-t-elle un rôle à jouer dans la vie humaine, ou est-elle une anomalie ?

ÉMOTION - Psycho. 1. Latiss. Tout état affectif : vg. Bain, Les Émotions et la volonté. -2. Lato. Toute manifestation complexe et organisée de la vie affective, « équivalente dans l'ordre affectif, de...

3 pages - 1,80 ¤

Quelle est la valeur des preuves métaphysiques de l'existence de Dieu ?

Note : 8/10

[...] De cela seul que je ne puis concevoir Dieu sans existence, il s'ensuit que l'existence est inséparable de lui, et partant qu'il existe véritablement : non pas que ma pensée puisse faire que cela soit de la sorte, et qu'elle impose aux choses aucune nécessité ; mais, au contraire, parce que la...

4 pages - 1,80 ¤

La science pénétre-t-elle au-delà des apparences ?

Note : 8/10

« Nous ne connaissons a priori des choses que ce que nous y mettons nous-mêmes » (Critique de la raison pure). 2. Phénomènes et choses en soi Les phénomènes désignent ce qui apparaît dans l'espace et dans le temps et ce dont nous pouvons faire l'expérience. Les choses en soi, ou noumènes, désignent les réalités en elles-mêmes. Elles ne sont...

1 page - 1,80 ¤

Une morale sans obligation, ni sanction ?

Note : 8/10

C'est également un thème fort présente dans la philosophie libertine du début du XVIIème s., où les « libertins érudits » réclamaient cette liberté de choisir une morale propre à l'individu et non aux intérêts de l'Église.          Ainsi, pour analyser ce problème, il faudra distinguer deux sortes de morale: d'une coté, la morale unique qui prétend à l'Universel et qui...

2 pages - 1,80 ¤

La vertu, pour être morale, doit-elle être absolument désintéressée ?

Note : 8/10

La maxime est subjective si elle est et reste individuelle. Elle deviendrait objective, nécessaire (semblable à une loi de la nature) si tous les êtres raisonnables y subordonnaient toujours entièrement leur faculté de désirer. Devenue objective, universelle, la maxime est la loi morale. Le principe suprême de jugement en matière de moralité réside donc dans la conformité des...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17052 17053 17054 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 ... 17313 17314 17315 17316 17317 17318

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit