LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'art est-ce l'homme ajouté à la nature ?

DELACROIX (Psych. de l'art, p. 452), est avant tout « la création d'un monde où l'esprit s'épanouit et que l'accord de toute l'âme concourt à former ». C'est par là peut-être qu'il se rapproche le plus du jeu avec lequel on a voulu parfois - exagérément - l'identifier. Le jeu implique déjà une « mentalité visionnaire ». «...

2 pages - 1,80 ¤

Quelle différence faites-vous entre démontrer et persuader ?

Note : 6/10

C'est une construction logique à partir de certains principes; on construit la conclusion avec les principes, la conséquence avec les hypothèses à l'aide d'opérations plus ou moins complexes, toujours sous-tendues par l'intuition. B. - Plusieurs remarques sont ici nécessaires : - 1° La démonstration se situe sur le plan purement logique et ne réclame donc, de la part de...

1 page - 1,80 ¤

Faut-il admettre que l'autre est une limite pour le moi ou une source du moi ?

Note : 6/10

La frustration affective le réduit à un état intellectuel déficient dès la fin de la deuxième année : « Le divers stades de l'affectivité ne se développent pas automatiquement, mai seulement en fonction d'un partenaire. Seul l'échange affectif peut transforme le nourrisson en un individu intelligent et sociable » (R. A. Spitz, Chicago, 1947).   B.  - Plus tard, l'évolution de...

2 pages - 1,80 ¤

Comment pouvons-nous connaître autrui ?

Note : 6/10

B. - Ce contact avec autrui s'établit notamment : 1° grâce au « langage émotionnel »; 2° grâce au regard. C. - Il existe enfin différentes formes de la communication avec autrui, qui ont été analysées par SCHELER et qui vont de la sympathie, voire de la simple contagion psychique, à la véritable compréhension affective. DISCUSSION. Seule toutefois, cette dernière...

2 pages - 1,80 ¤

Individualité et personnalité

Note : 6/10

LUCRÈCE appelait individus les atomes matériels, et les physiciens contemporains emploient l'expression d' « individus physiques « à propos des corpuscules qui sont les composants de l'atome. Mais c'est surtout en biologie que le terme s'appliquera de préférence : l'individualité est un phénomène caractéristique de tout être vivant. En sociologie, l'individu sera l'unité...

3 pages - 1,80 ¤

Individu et personne

Note : 6/10

II. La personne (ou la personnalité). A. - Si nous abordons maintenant la notion de personne, nous voyons qu'elle s'applique à un domaine beaucoup plus restreint que la notion d'individu. A vrai dire, elle ne s'applique que dans le domaine humain, psychologique ou social. En parlant d'un individu, on pourra parler de « personne...

3 pages - 1,80 ¤

La personnalité. Comment se forment-elle ?

Note : 6/10

- Ceci se produira d'abord par une simple contagion affective, encore très éloignée, à vrai dire, de la prise de conscience. Certains psychologues, comme le Dr WALLON, ont mis en lumière ce rôle primitif de l'émotion qui est alors, non seulement instrument de communication, mais aussi souvent occasion de ces substitutions de personnalité qu'on observe chez le tout...

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi est-il si difficile de se connaitre soi-même ?

Note : 7/10

Qui dira jamais dans quelle mesure nous sommes ou nous ne sommes pas ce que nous nous imaginons être? Mais le problème se complique encore du fait que le moi apparent ou manifeste n'est pas forcément le moi authentique. Déjà la psychologie classique avait reconnu l'existence de l'inconscient, et BERGSON avait distingué du « moi superficiel » le «...

2 pages - 1,80 ¤

Par quels caractères précis pensez-vous qu'on puisse distinguer l'état de veille et l'état de rêve ?

Note : 7/10

C'est qu'en effet la pensée onirique est une pensée qui a rompu ses liens avec l'action : « Dormir, c'est se désintéresser » (BERGsoN).II. La conscience onirique. Mais dans quelle mesure ces caractères nous permettent-ils, quand nous rêvons, de distinguer notre état de l'état de veille ? Précisément parce que le rêve est, comme a dit SARTRE, « une...

1 page - 1,80 ¤

La volonté n'est-elle rien de plus que la force de nos sentiments ?

Note : 7/10

Chez le passionné, elles sont au maximum; mais elles prennent une forme torrentueuse qui, à dire vrai, anéantit la volonté. Comme l'a observé fort justement RIGNANO, il n'est pas d'acte volontaire sans une certaine inhibition qui empêche notre activité d'être comme emportée par les impulsions affectives. Mais il attribue cette puissance à une tendance qui serait « à...

1 page - 1,80 ¤

Quel pouvoir avons-nous sur nos passions ?

Note : 7/10

A la base de la passion, il y a toujours une tendance ou un désir qui s'exagère au point de devenir le « centre de tout » dans l'âme du sujet et qui transforme ainsi la personnalité tout entière. A. - Par suite de l'intervention de l'imagination (cristallisation), la passion transforme la représentation de son objet en idée fixe...

1 page - 1,80 ¤

Crainte et peur

Note : 7/10

Dans la peur au contraire, l'agitation mentale qui accompagne cette émotion comme toutes les autres empêche l'esprit de voir clairement le danger ou de se fixer sur un objet précis. La peur est le plus souvent peur de l'inconnu, de l'insolite, de l'imprévisible; elle a souvent pour base, comme l'a montré H. WALLON, une brusque incertitude sur l'attitude...

2 pages - 1,80 ¤

Nos tendances primitives (nos instincts) sont-elles égoïstes ?

Note : 7/10

Réfutation. A. - C'est ici, précisément, que gît l'équivoque. La question est de savoir si c'est ce plaisir ou cette joie qui ont été recherchés, pris pour but, - auquel cas la tendance pourrait être taxée d'égoïsme, - ou bien s'ils ne sont que des « condiments de l'acte ». Or il est bien des exemples (ainsi, celui, cité...

1 page - 1,80 ¤

La critique kantienne de la preuve cosmologique de l'existence de Dieu

Note : 7/10

|| « Cent thalers réels ne contiennent rien de plus que cent thalers possibles. Car, comme les thalers possibles expriment le concept et les thalers réels l'objet [...], si celui-ci contenait plus que celui-là, néon concept n'exprimerait plus l'objet tout entier, et par conséquent n'y serait plus conforme. Mais je suis plus riche avec cent thalers réels que si je...

1 page - 1,80 ¤

Si dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer ?

Note : 7/10

Ces actions ne sont pas morales, car elles n'obéissent pas à une loi ayant la même valeur pour tous, une loi universelle. La morale est donc une affaire purement humaine, purement immanente. Tout n'est pas permis, non parce que Dieu existe, mais parce que la voix du devoir ne nous permet pas de tout faire. Personne ne peut ignorer...

4 pages - 1,80 ¤

Vérités relatives et vérité absolue

Note : 7/10

Position de la question. L'esprit humain peut atteindre deux sortes de vérités. Les unes, celles de la science, sont des vérités relatives : en quel sens le sont-elles? c'est ce que nous essaierons de déterminer. L'autre type de vérité, celui auquel prétend la métaphysique, serait une vérité absolue : dans quelle mesure pouvons-nous...

1 page - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'une connaissance objective ?

Note : 7/10

1° Elle exige d'abord l'élimination des éléments purement subjectifs, c'est-à-dire de ceux qui tiennent seulement à l'individu et à ses particularités physiologiques et psychologiques. - 2° « Ce qui varie lorsque nous faisons varier les conditions de la connaissance manifeste par -là même sa dépendance à l'égard de ces conditions.« En ce sens, «le...

4 pages - 1,80 ¤

A quoi servent les mathématiques ?

Note : 7/10

Bien entendu, cette « exactitude « ne s'applique qu'aux Mathématiques pures, aux figures idéales de la Géométrie, aux nombres abstraits, etc. Dès qu'on passe aux applications empiriques, l'approximation apparaît. Si je veux évaluer l'aire d'un champ triangulaire, la formule géométrique ne me donnera qu'une valeur approchée, parce que le champ n'est qu'approximativement un ...

1 page - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un homme cultivé ?

Note : 5.1/10

b) La culture implique ainsi un esprit de libre recherche et de travail personnel. L'homme cultivé se forme lui-même au lieu de recevoir du dehors un savoir tout fait. Il réagit à ce qu'il apprend; il fait preuve de discernement et d'esprit critique. c) Enfin ces qualités d'esprit qui constituent la vraie culture sont faites,...

2 pages - 1,80 ¤

Connaître est-ce mesurer ?

Note : 5.1/10

27), « la recherche des lois ne constitue qu'une étape de la méthode scientifique ; leur codification en théorie n'est qu'un moyen ; le but est toujours l'explication. Ce disant, on violente une philosophie courante, issue du positivisme, qui prétend borner la science à la légalité, au " comment " opposé au " pourquoi ". La science a...

2 pages - 1,80 ¤

L'idée de vérité est-elle intégralement définie par les principes de la logique ?

Note : 5.1/10

Dès lors, les conditions formelles de la vérité ne suffisent plus : il faut y ajouter les conditions matérielles ou réelles portant, non plus sur la forme, mais sur la « matière », c'est-à-dire sur le contenu de la connaissance. A l'accord de l'esprit avec lui-même, il devient indispensable d'ajouter l'accord de l'esprit avec le réel. III. Discussion. A. -...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que l'empirisme ?

Note : 5.1/10

DARBON à propos de l'expérience morale : « L'immédiat que nous pouvons atteindre n'est jamais un véritable immédiat... Notre expérience est toujours une expérience pensée «. C'est la même remarque que fait PRADINES à propos des doctrines de l'intuition : « L'immédiat et le primitif est précisément ce qui ne peut jamais être donné,...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17055 17056 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 ... 17318 17319 17320 17321 17322 17323

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit