LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Peut-on prédire le futur ?

- Futur : partie du temps correspondant à l'avenir, à ce qui n'est pas encore.- Possible : ce qui n'est pas, mais pourrait être.Sens du sujetA partir de quelles données et jusqu'à quel degré la possession d'une idée véritable de l'avenir - de ce qui n'existe pas encore - est-elle possible ?ProblèmeLe problème posé est celui de la...

2 pages - 1,80 ¤

Une fiction peut-elle être vraie?

L'idea est la forme visible par l'oeil de l'esprit. Elle est ce qu'il y a de plus réel dans le réel, à la fois forme et structure de ce qui constitue les objets existants. Toute Idée génère la réalité sensible par participation : une action est juste quand elle participe de l'Idée de Justice, un corps est beau...

7 pages - 1,80 ¤

A quoi reconnaît-on une fausse science ?

Note : 8/10

Il s'agit pour cela de déduire de la théorie examinée des énoncés singuliers ou « prédictions « susceptibles d'être facilement testés dans l'expérimentation. Une théorie qui ne résiste pas aux tests sera dite « falsifiée « ou « réfutée « par l'expérience. Si elle passe l'épreuve des tests, elle sera considérée comme provisoirement valide jusqu'à ce qu'elle échoue...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est ce qu'une fausse interprétation?

Note : 8/10

parce qu'en tout chose qui a un dedans et un dehors, il est impossible de parvenir au dedans sans passer d'abord par le dehors."( Le banquet). Il faut en effet ne pas trop s'éloigner de la chose que l'on a à interpréter.   Tout interpréter, c'est peut être cela l'erreur L'interprétation porte donc sur de nombreux domaines : la science,...

2 pages - 1,80 ¤

Quels sont les fondements psychologiques du fanatisme ?

Note : 8/10

||Le fanatisme la défense intransigeante et outrancière d'une communauté, d'un parti, d'une idée, d'une opinion. En dépit de son acception péjorative, la notion même de fanatisme est restée fidèle à son sens initial, dépourvu de malveillance. Que désigne en effet le mot « fanatique «, dérivé de fanum (temple) ? Un devin inspiré, chargé d'interpréter les...

3 pages - 1,80 ¤

Le fanatisme se soucie-t-il de vérité ?

Note : 8/10

VÉRITÉ FORMELLE Cohérence. Validité logique d'un raisonnement considéré abstraction faite de...

1 page - 1,80 ¤

Les connaissances scientifiques peuvent-elles servir à lutter contre le fanatisme ?

Note : 8/10

Par principe, la science n'accepte aucune vérité comme absolue; elle peut donc démontrer la fausseté des vérités qui se prétendent telles. Par sa démarche, faisant appel à la raison, la science s'oppose au fanatisme. MAIS, la science peut aussi être un fanatisme. La science ne peut démontrer certaines vérités, notamment religieuses; elle est donc incapable à contrer le...

4 pages - 1,80 ¤

La connaissance scientifique permet-elle de lutter contre le fanatisme ?

Note : 5.2/10

Du point de vue de la raison, il est traditionnel de condamner le fanatisme, qui paraît toujours excessif, tant dans ses croyances que dans ses actes. Les connaissances scientifiques sont le produit historique de la raison, et semblent du même coup étrangères au fanatisme. Mais cette hétérogénéité suffit-elle pour que ces mêmes connaissances scientifiques puissent servir à lutter...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on séparer un fait de toute interprétation?

Note : 5.2/10

Remarquons déjà que l'expérimentation n'est pas le duplicata de l'expérience. Il ne s'agit pas de reproduire en soi, dans un laboratoire, des phénomènes naturels. Bien plutôt, l'expérimentation prend appui sur un théorie d'ensemble, qui se formule en diverses lois et qui préexistent aux faits eux-mêmes. En d'autres termes, l'expérimentation consiste à mettre une théorie à l'épreuve de la...

3 pages - 1,80 ¤

S'en tenir aux faits est-ce une garantie d'objectivité?

Note : 5.2/10

Déjà l'observation a besoin d'un corps de précautions qui conduisent à réfléchir avant de regarder, qui réforment du moins la première vision de sorte que ce n'est jamais la première observation qui est la bonne. L'observation scientifique est toujours une observation polémique; elle confirme ou infirme une thèse antérieure.     Naturellement dès qu'on passe de l'observation à l'expérimentation,...

6 pages - 1,80 ¤

La référence aux faits garantit-elle à elle seule l'objectivité de la connaissance scientifique?

Note : 5.4/10

 » Bachelard s 'est battu contre deux idées fausses portant sur les sciences, répandues dans le public. D'une part, celle qui veut que le savant arrive pour ainsi dire l'esprit « vierge » devant les phénomènes à étudier, d'autre part celle qui voit le développement des sciences comme une simple accumulation de connaissance, un progrès linéaire. En affirmant cette citation, il souhaite montrer...

9 pages - 1,80 ¤

Suffit-il de s'en tenir aux faits pour être dans le vrai?

Note : 5.4/10

 » Reste à montrer grâce à un exemple pourquoi Bachelard déclare que l'esprit scientifique « juge son passé en le condamnant ». Bachelard affirme : « Il n'y a pas de transition entre le système de Newton et le système d'Einstein. On ne va du premier au second en amassant des connaissances [...]  Il faut au contraire un effort de nouveauté totale. » Pour Bachelard en...

7 pages - 1,80 ¤

A quelles conditions une expérience peut-elle être considérée comme scientifique?

Note : 5.4/10

Mais les trois premiers sens ne sont pas à dédaigner; d'une part parce qu'ils nous amènent à considérer que (au moins) certaines connaissances ne peuvent pas être données a priori et qu'ils posent le problème du lien unissant de telles connaissances à la réalité sensible; d'autre part parce qu'ils nous amènent à penser qu'il ne suffit pas de...

4 pages - 1,80 ¤

Quel place accorder à l'expérience?

Note : 5.4/10

  III - La science sans expérience : Paul Feyerabend   Voilà, grossièrement présentés, les systèmes qui s'opposent : tous reconnaissent l'importance de l'expérience, mais ne lui accordent pas la même place. Alors que pour Carnap, il faut « coller » à l'expérience, pour Duhem, les théories la modèlent en partie, puisque l'expérience n'a de sens que grâce à une théorie qui permet son interprétation....

2 pages - 1,80 ¤

La science a-t-elle son point de départ dans l'expérience?

Note : 5.4/10

Par exemple : les relations de causalité s'instaurant nécessairement entre les phénomènes de la nature ne renvoient pas forcément à un ordre des choses, mais à un ordre nécessaire de leur mode de manifestation à notre esprit. La connaissance objective 'est donc jamais connaissance des choses en soi mais connaissance de l'ordre nécessaire (rationnel) des phénomènes. Très schématiquement, on...

7 pages - 1,80 ¤

Quel enseignement peut-on recevoir de l'expérience?

Note : 8/10

Rien ne paraît permettre à l'expérience de nous enseigner quoi que ce soit : elle nous dit bien que quelque chose est, mais elle ne nous en donne pas la raison. Il ne suffit donc pas d'avoir de l'expérience pour être instruit.           L'expérience en elle-même n'est donc pas susceptible de...

13 pages - 1,80 ¤

Pourquoi observer sans hypothèse, sans théorie, instruit-il peu?

Note : 5.1/10

* L'expérience fait-elle autre chose que confirmer la théorie ?Et pourtant l'expérience n'a pas qu'une fonction passive de confirmation de ce que prédit la théorie. Bien souvent elle permet de redresser ou d'affiner cette dernière, ou d'en réviser certaines parties : la connaissance progresse non seulement par l'organisation systématique d'un grand nombre de données au sein d'un système...

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi la raison recourt-elle à l'hypothèse?

Note : 5.1/10

La difficulté provient de l'interprétation à donner à ce « je ». Il n'est pas l'individu concret. Ce n'est pas Descartes, homme du XVIIième siècle, c'est tout individu pensant qui peut dire « je pense donc je suis », pour peu qu'il refasse, pour lui-même, l'expérience entreprise. Ce « je » est, par définition, désincarné ; tout ce que je peux affirmer, à ce moment, de l'itinéraire...

6 pages - 1,80 ¤

La connaissance scientifique repose t'elle uniquement sur l'observation ?

Note : 5.1/10

Cet acte exige une rupture avec les habitudes de pensées antérieures, avec le système de concepts de l'époque, de la raison constituée, pour devenir raison constituante. Ainsi des idées absurdes mais qui ont trop longtemps servi acquièrent à l'usage une sorte de pseudo-évidence, nous paraissent claires parce qu'elles sont familières. Bachelard a dénoncé avec énergie ce « facteur d'inertie » qui...

6 pages - 1,80 ¤

De quoi l'expérience nous instruit-elle?

Note : 5.1/10

L'énoncé est assez vague en raison de équivocité du mot "expérience", le mot "expérience" apparaissant dans des contextes très divers, avec des significations différentes. On peut distinguer :  — L'expérience-relation immédiate d'un sujet avec une réalité extérieure ou intérieure à sa conscience.  — L'expérience-observation. constatation plus ou moins précise de certains faits, de certains phénomènes, dont on note...

3 pages - 1,80 ¤

Les progrès scientifiques et techniques dépendent-ils de l'expérience ?

Note : 5.1/10

Avant de répondre à la question qui donne son nom à notre première partie, il nous faut préciser ce qu'est une expérience proprement scientifique. En effet, il s'agit là d'un concept qui demande éclaircissement, car il met en jeu plusieurs domaines hétérogènes. Une expérience scientifique est d'abord l'énoncé d'un postulat, c'est-à-dire d'un énoncé de type prédicatif (par exemple :...

4 pages - 1,80 ¤

Une théorie sans expérience nous apprend-elle quelque chose?

Note : 5.1/10

Comment sait-on que le feu brûle ? Par l'expérience que l'on a fait de vouloir le toucher et de se brûler. Mais qu'est-ce qui nous empêche d'apprendre tout cela par théorie ? C'est le fait que la relation de cause à effet ne souffre d'aucune logique et d'aucune nécessité. L'on ne peut donc émettre de jugement...

2 pages - 1,80 ¤

Le doute est il l'impuissance de la raison?

Note : 5.1/10

Elle révèle plutôt la puissance de la raison. -          Avec Hegel, le mérite des sceptiques, c'est de vider la logique finie de l'entendement (qui a une attitude dogmatique) en éclairant les contradictions motrices du monde. Mais l'aspect négatif est que le sceptique ne voit pas que la contradiction est contradiction de quelque chose...

3 pages - 1,80 ¤

Y a t il des raisons de douter de la raison?

Note : 5.1/10

RAISON (lat. ratio, calcul; faculté de calculer, de raisonner) Ce terme connaît deux grandes acceptions : soit il désigne la faculté de penser, la « raison humaine », soit il désigne un principe d'explication, la « raison des choses ». En tant que faculté de penser, la raison peut se définir encore en plusieurs sens, soit...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17057 17058 17059 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 ... 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit