LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Qu'est-ce qu'un esprit curieux ?

Cette inquiétude de savoir ou de connaître se rapprocherait ainsi de celle qui se lie aux besoins du vivant, celle de l'animal en quête des objets indispensables à la vie. Mais le besoin chez l'animal est déjà comme préformé par l'action possible, et les caractères de l'objet ne l'intéressent qu'en tant qu'occasion d'un déclenchement : l'animal de proie...

2 pages - 1,80 ¤

Ce qui est vrai en théorie peut-il être faux en pratique ?

||  Le langage courant oppose volontiers la théorie à la pratique. Aussi fait-il correspondre à chacune d’elles un domaine bien défini : celui de la morale et celui de la science. En effet, la morale se définit comme une pratique, car le sujet est toujours confronté à l’action qu’il doit choisir. Au contraire, la...

6 pages - 1,80 ¤

Quels rapports établissez-vous entre "retenir" et "comprendre" ?

RAPPORT : C'est un lien, une relation que l'esprit constate. Cela peut être une relation de ressemblance, de cause à effet, ou un rapport de grandeur.. ...

8 pages - 1,80 ¤

En quoi consiste la connaissance que nous avons par nous-même de notre passé ?

Note : 5.1/10

  La forme de la question exclut l'idée de la connaissance par documents, et généralement de la connaissance historique par témoignage. Elle ramène immédiatement à la notion de mémoire, entendue dans sa forme complète et personnelle (non seulement répétition ou évocation des faits, mais aussi reconnaissance ou sentiment que le fait est « nôtre »). La dissertation comporte ainsi...

1 page - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'une bonne mémoire ?

Note : 5.1/10

MÉMOIRE (lat. memoria, mémoire, souvenir) Gén. Conscience présente d'une Expérience...

1 page - 1,80 ¤
1,80 ¤

Passions et volonté

Note : 5.1/10

Aux moments de relâche, quand l'obsession se fait moins rigoureuse, le passionné peut bien avoir un certain sentiment de l'état par lequel il vient de passer ; mais, à moins d'être habitué à l'introspection et à l'analyse intérieure, il ne se reconnaîtra pas esclave de la passion : de ses folies d'hier la mémoire ne lui conservera qu'un...

4 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Les sentiments s'expliquent-ils par l'état du corps ?

Note : 5.1/10

), la caractéristique du sentiment est toujours de traduire l'individualité, ce qui, immédiatement, nous ramène à l'idée du tempérament, donc des dispositions organiques générales.Constater en effet l'influence de ces dispositions dans l'allure générale du sentiment (un sanguin, un phlegmatique...). De même la tonalité générale des sentiments dépend à la fois du tempérament et des variations qu'y introduit la...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on résoudre, par des arguments purement psychologiques, le problème de la liberté ?

Note : 5.1/10

On a ici le type du travail d'adaptation qui, appuyé sur des doctrines ou discussions exposées dans tous les cours de philosophie, doit en extraire les idées sous un aspect défini et les mettre en ordre dans l'orientation demandée. Remarquer, pour fixer ce sens d'exposition, que, malgré la forme de la question : « peut-on résoudre ? »,...

2 pages - 1,80 ¤

Rapports de la croyance et de l'action

Note : 5.1/10

Le travail consiste ici dans le rapprochement à établir entre des faits décrits et analysés dans tous les Cours ou Manuels. Deux modes de présentation sont possibles. 1). On pourrait partir d'une analyse des deux faits. L'action prend un caractère de plus en plus intellectualisé à mesure du développement mental, mais il est bien évident que l'action dépend surtout...

1 page - 1,80 ¤

Nos habitudes dépendent-elles de nous ?

Note : 5.1/10

Cette question donne l'aspect proprement pratique du problème précédent. Il faut en garder toutes les idées générales, et spécialement la notion de la liaison intime dans l'individu entre nature et habitude, mais il y a un point sur lequel on devra insister : l'analyse des conditions sous lesquelles s'établit une habitude, pour montrer comment une orientation nouvelle est...

1 page - 1,80 ¤

Comment faut-il comprendre que l'habitude est une seconde nature ?

Note : 5.1/10

NATURE (lat. natura; de nasci, naître) Terme équivoque qui connaît deux...

2 pages - 1,80 ¤

Signification et valeur de l'idée de progrès ?

Note : 5.1/10

Mais le progrès a, le plus souvent, été conçu comme un idéal beaucoup plus que comme un fait. Le XIXe siècle a même connu une véritable religion du progrès. Il y eut un temps où nier le progrès humain apparaissait comme une sorte de sacrilège. Le progrès est alors conçu comme un ensemble de valeurs qui s'incarnent peu...

2 pages - 1,80 ¤

Le développement matériel et technique de la civilisation favorise-t-il nécessairement le progrès moral ?

Note : 5.1/10

Mais les jugements qui ont été portés sur ces progrès matériels, et en particulier sur la question de savoir s'ils apportent une contribution effective au développement de la civilisation sous son aspect moral et à la libération de l'homme, ont été très divers.B. - Il est pourtant incontestable qu'en un sens ils représentent pour l'homme un gain positif....

2 pages - 1,80 ¤

Le progrès technique sert-il ou menace-t-il la liberté de l'homme ?

Note : 8/10

cité, p. 115), « le progrès technique libère l'homme du travail servile et, en même temps, il oblige au travail de l'esprit. Rien ne sera moins industriel que la civilisation née de la révolution industrielle. La " catégorie ouvrière ", après une longue extension, commence à décroître; la condition prolétarienne disparaîtra avec la période transitoire qui lui a...

7 pages - 1,80 ¤

Progrès technique et progrès moral

Note : 8/10

- Cet optimisme appelle cependant quelques réserves, et qui sont souvent assez graves. -1 ° En même temps qu'elle augmentait le bien-être, la technique créait de nouveaux besoins, souvent artificiels. Qui dira la tyrannie qu'exercent le cinéma, la radio, le journal sous ses formes les moins élevées (« presse du coeur », journaux à scandales, etc.) sur certaines...

6 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que la culture ?

Note : 8/10

Cependant, chaque société a toujours tendu à confondre sa propre civilisation avec la civilisation, allant jusqu'à rejeter hors de l'humanité les hommes qui relevaient d'autres cultures. Tel est le préjugé « ethnocentriste ». Les Grecs appelaient « barbares » les hommes qui étaient étrangers à leurs institutions et, par la suite, les Occidentaux n'ont vu longtemps que «...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que la civilisation ?

Note : 8/10

CIVILISATION (lat. civitas, la cité) Gén. Ensemble des caractéristiques (religieuses,...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on concilier égalité et liberté ?

Note : 5.8/10

Introduction. Les notions d'égalité et de liberté sont deux éléments essentiels de l'idéal démocratique. Certains auteurs se sont plu cependant à les opposer ou, du moins, à les présenter comme l'expression de deux courants distincts, issus de sources tout à fait différentes, qui se seraient rencontrés par suite de circonstances historiques, mais sans...

2 pages - 1,80 ¤

La tolérance suppose-t-elle le scepticisme ?

Note : 5.8/10

LOCKE, 1689) où l'on admit que la charité envers les personnes exigeait que l'on s'abstînt de sévir contre celles qui professaient avec sincérité des croyances erronées. Non seulement la tolérance n'était, sous cette forme, nullement liée au scepticisme, mais elle pouvait se concilier avec une attitude très dogmatique, reconnaissant la vérité (notamment en matière religieuse) comme une et...

2 pages - 1,80 ¤

Les rapports de la politique et de la morale ?

Note : 5.8/10

.. Ils craignent moins d'offenser celui qui se fait aimer que celui qui se fait craindre» (Ibid., chap. XVII). 2° On trouverait des conceptions analogues chez tous les défenseurs des régimes autoritaires et de la «raison d'État ». C'est ainsi que, pour le philosophe anglais HoBBES, théoricien du despotisme dans son Léviathan (1650), c'est la volonté seule du souverain...

6 pages - 1,80 ¤

Quels problèmes pose la division du travail ?

Note : 5.8/10

Cette solidarité est donc plutôt bienfaisante et ne pose pas de problèmes spéciaux. B. - Sous une forme plus spéciale et qui s'applique plus particulièrement à la vie économique, la division du travail devient la division du travail professionnelle, la spécialisation des métiers. C'est un fait que les métiers se sont spécialisées à mesure que les groupes sociaux s'étendaient...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17060 17061 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 ... 17318 17319 17320 17321 17322 17323

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit