LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Obligation morale et règle sociale

On les trouve dans « les proverbes, les maximes populaires, les usages non codifiés », de même que dans « les oeuvres littéraires, les conceptions des philosophes, des moralistes », et d'une façon plus générale encore, dans les coutumes, les moeurs, l'opinion morale ou, comme dit DURKHEIM dans « la conscience publique ». En effet, « il...

1 page - 1,80 ¤

L'évaluation morale est-elle affaire de sentiment ?

B. - Elle le peut encore moins quand il s'agit d'un jugement de valeur. L'ordre des valeurs est essentiellement normatif. Or, comme l'a fait observer E. BRÉHIER (dans la Revue de Métaphysique et de Morale, juill. 1939, p. 409), « la norme ne dérive pas du sentiment lui-même, mais d'un principe étranger au sentiment et qui, seul, peut...

1 page - 1,80 ¤

L'individu peut-il créer librement ses valeurs ?

Chaque conscience, dit-il, sous l'influence du milieu, de l'éducation, de l'hérédité, voit les règles morales sous un jour particulier ». Toutefois, ce coefficient personnel dans la réception des valeurs semble, aux yeux de DURKHEIM, être surtout négatif. Il y a beaucoup plus, selon lui, dans la conscience collective que dans la conscience individuelle : « Des multiples courants...

1 page - 1,80 ¤

La morale peut-elle être exclusivement rationnelle ?

LÉVY-BRUHL., la déduction en question est souvent illusoire; - 3° est-il certain d'ailleurs que les systèmes métaphysiques soient eux-mêmes purement rationnels? B. - D'où une autre tentative, celle de KANT, pour édifier une Morale rationnelle, mais indépendante de la métaphysique, l'impératif moral, le Devoir étant identifié à la loi même de la Raison. Mais cette tentative aboutit à une...

1 page - 1,80 ¤

Loi scientifique et loi morale

Souvent même les lois scientifiques expriment une probabilité plutôt qu'une nécessité proprement dite (lois statistiques). C. - Les lois scientifiques impliquent la mesure et se formulent mathématiquement : l'idée de loi s'est de plus en plus rapprochée, dans la Science, de l'idée de fonction. D. - Enfin ces rapports qu'elles expriment, sont des rapports...

1 page - 1,80 ¤

Une morale peut-elle être scientifique ?

- La psychologie morale et la « science des moeurs » peuvent donc »être des disciplines scientifiques, employant respectivement les méthodes de la psychologie et de la sociologie. Mais on a prétendu en tirer - de la seconde surtout - une véritable Morale qui se substituerait à la Morale théorique telle que l'ont conçue les philosophies traditionnelles. Faut-il...

1 page - 1,80 ¤

La faute et l'erreur

Réserves à faire sur la thèse proposée. La thèse selon laquelle toute faute est une erreur ne doit cependant pas être acceptée sans réserves. Elle repose, à vrai dire, sur un postulat commun aux doctrines stoïcienne et cartésienne, à savoir que le jugement - et principalement l'assentiment qu'il enveloppe - dépend essentiellement de ...

3 pages - 1,80 ¤

L'echec et la faute

I. L'échec et la faute. A. - L'échec se situe sur le plan purement empirique et « pragmatique » (au sens kantien). Il résulte le plus souvent d'un mauvais calcul sur les moyens employés pour atteindre le but. - La faute se situe, au contraire, sur le plan « pratique », c'est-à-dire sur le plan de l'action morale. Elle...

1 page - 1,80 ¤

Le remords est-il nécessaire à la vie morale ?

Définition et position de la question. Le remords ne se confond pas avec le repentir. C'est la réaction spontanée de la conscience morale après la faute; c'est un déchirement intérieur qui cause une douleur analogue à une « morsure » spirituelle et qui vient de ce que, tout à la fois, nous nous imputons à nous-même l'acte commis et...

1 page - 1,80 ¤

Quel est le rôle de la raison dans la vie morale ?

- D'abord, en tant que faculté normative, la raison est essentiellement constitutive de valeurs. Elle est donc, de par sa nature même, la faculté qui doit diriger notre conduite. En ce sens, la moralité ou la vertu est bien obéissance à la raison : « Les officiers, dit MALEBRANCHE (Traité de Morale, chap. II), qui s'exposent volontairement aux...

1 page - 1,80 ¤

Quel rôle peut-on accorder au sentiment dans la vie morale ?

ROUSSEAU lui-même paraît bien avoir admis que, si les sentiments sont naturellement orientés vers le bien, ils ont besoin de la raison pour assurer cette orientation : « Ce n'est que par ses lumières que l'homme parvient à connaître l'ordre, et ce n'est que quand il le connaît que sa conscience le porte à...

3 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il des vérités morales universelles ?

Or, ici, les philosophes établissent, selon Pascal, un faux lien causal et concluent abusivement, de l'impuissance de la raison à déterminer les critères de la justice universelle à sa relativité fondamentale. C'est surtout la coutume qui pousse les hommes à croire de telles choses : « la coutume fait toute l'équité », croit-on, et pour cette seule raison...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'une connaissance objective ?

70) en tant qu'il est la forme universelle de notre perception des objets sensibles ; de même, les principes pratiques, subjectifs quand ce qu'ils stipulent est considéré par le sujet comme valable seulement pour sa volonté, sont déclarés par Kant « objectifs quand cette stipulation est reconnue comme objective, c'est-à-dire valable pour la volonté de tout être raisonnable...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'une preuve ?

La preuve doit donc se situer, elle aussi, sur ce plan de l'intellectuel pur.   II. Où doit-on prouver ? Ces considérations nous fournissent la réponse à la deuxième question : où, dans quels cas doit-on prouver? D'après ce qui vient d'être dit, la preuve n'est à sa place que dans le domaine proprement intellectuel, lorsqu'il s'agit d'établir la vérité. Par...

2 pages - 1,80 ¤

A-t-on raison de comparer le primitif et l'enfant ?

A-t-on raison de comparer le primitif et l'enfant ? INTRODUCTION. - Il est intéressant, pour une meilleure connaissance de l'adulte civilisé qui fait l'objet de la psychologie générale, de le comparer aux peuples dits primitifs et aux enfants; cette observation peut, en effet, être d'un très grand secours : d'abord pour faire le départ entre ce qu'il y a...

1 page - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un fait social ?

- QU'EST-CE QU'UN FAIT SOCIAL? Suivant la nature des choses considérées nous avons diverses sortes de faits : dans la matière brute il ne se passe que des faits physiques ou chimiques ; chez les êtres vivants s'ajoutent des faits biologiques ; avec la conscience apparaissent les faits psychiques ; les faits sociaux supposent une société d'êtres conscients. A. Aspects...

3 pages - 1,80 ¤

L'historien peut-il établir avec certitude les causes d'un événement ?

, p. 218-221). La synthèse historique devrait, selon H. Berr, faire appel à ces causalités diverses et tenir compte de l'interaction (Ibid., p. 222) de ces causes. - D'autres (par exemple, J. WiLBOis, dans la Revue de Métaphysique et de Morale, 1929, p. 503) observent que le mot « cause » peut ici désigner : des éléments matériels,...

2 pages - 1,80 ¤

La preuve en histoire

Note : 5.1/10

La preuve en histoire. Position de la question. L'histoire veut être un tableau et une « résurrection » du passé, mais elle prétend parfois aussi en être une explication. Il y a lieu de considérer les moyens de preuve dont elle dispose pour chacune de ces deux tâches. I. La preuve des faits. Pour la première, la réponse est relativement aisée....

1 page - 1,80 ¤

Quelle est l'importance du transformisme dans l'explication de la vie ?

Note : 5.1/10

De là à penser que la vie elle-même pouvait s'expliquer par de telles conditions, il y avait certes encore quelque distance, mais que le progrès des recherches allait bientôt amener les savants à franchir. Comme l'a écrit J. PIVETEAU, le transformisme peut être considéré « comme une extension du principe de continuité que LEIBNIZ a illustré : tout...

1 page - 1,80 ¤

Science et probabilité

Note : 5.1/10

De là à penser que la vie elle-même pouvait s'expliquer par de telles conditions, il y avait certes encore quelque distance, mais que le progrès des recherches allait bientôt amener les savants à franchir. Comme l'a écrit J. PIVETEAU, le transformisme peut être considéré « comme une extension du principe de continuité que LEIBNIZ a illustré : tout...

5 pages - 1,80 ¤

L'idée de nature

Note : 5.1/10

, VI) déclare que la nature, en général, est « l'ordre et la disposition que Dieu a établis dans les choses créées ». MALEBRANCHE, en opposition à la conception aristotélicienne et scolastique, affirme qu'« à proprement parler, ce qu'on appelle nature n'est rien autre chose que les lois générales que Dieu a établies pour construire ou conserver son...

5 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17062 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 ... 17318 17319 17320 17321 17322 17323

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit