LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Qu'est-ce qu'une hypothèse ?

A. - Il y a lieu de distinguer ici : 1° les hypothèses spéciales qui se situent, dans la recherche expérimentale, entre l'observation qui les suggère et l'expérimentation qui les vérifie : ce sont, en somme, des lois anticipées; 2° les hypothèses générales, encore appelées grandes hypothèses ou théories: ce sont de vastes synthèses...

2 pages - 1,80 ¤

La recherche scientifique peut-elle se passer de théorie ?

HoussAY est allé jusqu'à écrire : Les faits sont des idées. LE RoY a soutenu, plus radicalement encore, que le fait n'est qu'une création de l'esprit, résultat d'un découpage, d'un morcelage opéré dans la continuité du réel mouvant par l'intelligence : « Les faits sont taillés par l'esprit dans la matière amorphe du donné » (Rev. de Métaphysique...

2 pages - 1,80 ¤

Que faut-il entendre par "fait scientifique" ?

INTRODUCTION. - On définit couramment la méthode expérimentale par le passage des faits aux lois. Mais que faut-il entendre par « un fait «, et qu'est-ce que le qualificatif de « scientifique « ajoute à la signification de ce mot ? A. Le fait. - a) Etymologiquement, le mot « fait « désigne ce...

1 page - 1,80 ¤

La certitude mathématique

C'est dans le même sens que L. LIARD dira plus tard que les définitions géométriques « sont absolues, immuables et inflexibles » parce qu'elles énoncent « la loi de construction propre à chaque figure ». - Les autres principes mathématiques : postulats, hypothèses, sont explicitement énoncés, et on n'a pas le droit de faire entrer dans la démonstration...

2 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il un objet mathématique ?

II. L'objet des Mathématiques pures. L'objet des Mathématiques pures, qui sont les Mathématiques proprement dites, est cependant beaucoup plus abstrait. A l'étendue continue, elles substituent le « nombre discret » (N. BOURBAKI, in LE LIONNAIS, Les gr. courants de la pensée math., p. 35). Dans la conception axiomatique, leur seul objet propre, ce sont des structures s'appliquant à des...

1 page - 1,80 ¤

Mathématiques et expérience

Il arrive même que le mathématicien crée des formes purement idéales, dont on découvre seulement ensuite que « certains aspects de la réalité expérimentale viennent s'y mouler ». Ainsi, «l'expérience joue un rôle indispensable dans la genèse de la géométrie [et des autres branches des Mathématiques] ; mais ce serait une erreur d'en conclure que la géométrie est...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on espérer gagner par la pratique des sciences des qualités intellectuelles et morales ?

301), qu'on pourra acquérir «le sens de l'écart qu'il y a entre la simplicité de notre esprit et la complexité des choses : car c'est précisément à mesure que les hommes se sont rendu compte de cet écart qu'ils ont aussi reconnu la nécessité de la méthode expérimentale ». Plus que toutes les autres, les sciences de la...

2 pages - 1,80 ¤

Quel profit est-il légitime d'attendre de l'étude des sciences pour la culture de l'esprit ?

- 3° Ce serait une erreur de croire d'ailleurs que les Mathématiques ne font appel qu'à « l'esprit de géométrie » : elles exigent bien souvent aussi, du moins dans la recherche, de « l'esprit de finesse » et certains dons d'intuition. B. - La pratique exclusive des Mathématiques présente cependant un danger. « Si nous arrivons à une...

2 pages - 1,80 ¤

Critique de la connaissance scientifique

|| Introduction. L'esprit critique est un des éléments essentiels de l'esprit scientifique. Examinons quel est son rôle dans la science.    I. Qu'est-ce que l'esprit critique ?    Il y a en nous une crédulité naturelle qui nous pousse à accepter passivement les idées qui se présentent à notre esprit, soit qu'elles lui soient venues ...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un homme cultivé ?

- Il n'y a pas lieu, nous l'avons dit, d'opposer instruction et culture. Un « homme cultivé « est nécessairement un homme instruit, et il faut réagir ici côntre l'abus que l'on fait souvent de la célèbre parole de MONTAIGNE : «Mieux vaut une tête bien faite qu'une tête bien pleine.« L'idée est juste,...

2 pages - 1,80 ¤

Instruction et culture

- Il n'y a pas lieu, nous l'avons dit, d'opposer instruction et culture. Un « homme cultivé » est nécessairement un homme instruit, et il faut réagir ici contre l'abus que l'on fait souvent de la célèbre parole de MONTAIGNE : « Mieux vaut une tête bien faite qu'une tête bien pleine. » L'idée est juste, mais une...

2 pages - 1,80 ¤

Une civilisation industrielle n'a-t-elle besoin que de techniciens et doit-elle proscrire toute culture désintéressée ?

, p. 39-40), réfléchissons comment avaient été formés les grands penseurs dont les travaux ont le plus contribué à l'avancement des sciences : « De LAVOISIER, de CUVIER, d'AMPÈRE à PASTEUR, Henri POINCARÉ, PAINLEVÉ, Charles NICOLLE, tous ont passé par les humanités classiques avant d'entreprendre les recherches qui devaient immortaliser leurs noms. Parmi les plus grands, LAËNNEC, Cl....

3 pages - 1,80 ¤

Le modèle déductif des mathématiques constitue-t-il un idéal pour la science ?

Au reste, il suffit d'ouvrir les Principes de la philosophie dans lesquels Descartes expose sa Physique, pour constater que la méthode purement déductive l'a conduit plus d'une fois à l'erreur. C'est ainsi qu'à l'article 52 de la 2e partie, après avoir exposé les «lois du choc», il ajoute : « Les démonstrations de tout ceci sont si certaines...

3 pages - 1,80 ¤

La science n'est-elle qu'une connaissance approchée ?

Mais ici plusieurs causes d' «inexactitude» apparaissent. - 1° Les concepts que l'on utilise ne sont plus des notions idéales : même s'ils sont, comme il se doit, bien définis, ils traduisent des grandeurs réelles. Or, le caractère fondamental du réel, c'est qu'il est inépuisable et qu'il résiste à la connaissance. D'où «l'existence indéniable d'une erreur qui ne...

2 pages - 1,80 ¤

Connaître est-ce mesurer ?

LEVI-STRAUSS). De même, dans certaines Sciences sociales comme l'ethnographie et même l'économie politique, « pour abstraire les aspects purement quantitatifs des phénomènes », on est obligé « de les appauvrir » et ainsi de les déformer. D. - II faut se souvenir, au reste, comme le remarque L. BRUNSCHVICG (La Philosophie de l'esprit, p. 113), « qu'il n'y a...

2 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Déduction et induction

Note : 5.1/10

Un biologiste contemporain écrit, lui aussi : « Il n'y a pas deux méthodes de raisonnement... L'esprit n'a qu'une manière de raisonner logiquement : c'est la déduction, qui est commune à toutes les Sciences, à toutes les démarches de l'esprit humain « (Etienne WOLFF, dans La Méthode dans les sciences modernes, Le LIONNAIS, p....

3 pages - 1,80 ¤

De quoi est faite la rigueur d'un raisonnement ?

Note : 5.1/10

- Observons d'ailleurs que, le concept étant lui-même un système de rapports, on peut dire avec HAMELIN que « le moyen terme, c'est le rapport »; et le raisonnement, c'est « l'intelligence elle-même n en tant que faculté de saisir les rapports. La rigueur du raisonnement dépend de la rigueur, c'est-à-dire de la cohérence logique de ces rapports,...

1 page - 1,80 ¤

La connaissance scientifique s'oppose-t-elle à la connaissance vulgaire, ou n'en est-elle que le perfectionnement ?

Note : 5.1/10

- Enfin il n'est pas grand-chose de commun entre les interprétations toutes spontanées et dénuées d'esprit critique de la connaissance vulgaire, et celles, méthodiques, expérimentalement contrôlées et sans cesse rectifiées, que nous offre la science. Les premières sont arbitraires et relèvent davantage des traditions et des préjugés que d'une recherche rationnellement conduite. Les secondes se démontrent ou se...

2 pages - 1,80 ¤

L'homme peut-il reconnaître en lui quelque chose de divin ?

Note : 5.1/10

Mais cette substance n'est pas le résultat d'un effort pour figer son être et le confiner dans une terne immutabilité. Car la contingence à l'intérieur même de la conscience est aussi nécessaire à la liberté que la détermination de l'acte où elle transparaît. Il y a toujours un écart entre I'Etre et l'agir, entre le divin et l'humain. C'est dans ce creux que se...

4 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des sciences de l'homme comme il y a des sciences de la nature ?

Note : 5.1/10

- SCIENCE DE L'HOMME ET SCIENCE DE LA NATURE 1. Les sciences naturelles sont fondées sur des connaissances palpables, sur des données réelles, sensibles, concrètes : l'expérience externe est sa principale source d'information. La science humaine tire au contraire tout ce qu'elle peut savoir de la notion d'expérience interne. Les unes sont objectives, les autres subjectives. 2. La science de...

2 pages - 1,80 ¤

Unité et pluralité des valeurs

Note : 5.1/10

Pour finir enfin, on peut se demander si tolérer toutes les valeurs ne conduit pas au contraire à l'intolérance ? Est-ce une posture philosophiquement acceptable de tout accepter au nom de la diversité et de la pluralité des valeurs, au nom du respect de la différence ? Est-il en effet possible de tout justifier idéologiquement ? Faut-il viser la diversité ou...

3 pages - 1,80 ¤

Il n'y a pas de vérités premières: il n'y a que des erreurs premières disait Bachelard. Qu'en pensez-vous ?

Note : 5.1/10

Le fait de dévoiler sous le monde macro-physique une réalité micro-physique, ou de déchirer le voile de l'astronomie pour y déceler un monde astro-physique qui n'est plus régi par les mêmes lois, sont autant de scandales pour la science moderne. La découverte de phénomènes comme celui de la radioactivité, des infra-sons, des ultra-sons,...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17063 17064 17065 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 ... 17318 17319 17320 17321 17322 17323

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit