LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'homme peut-il être heureux sachant qu'il doit mourir ?

Les religions offrent une conception du bonheur qui dépasse la finitude et offre la perspective d'un bonheur après la mort, un bonheur au delà du monde fini. Pour l'athéisme la religion se substitue ainsi à la légitimité raisonnable qui fonde chacun à se construire son concept du bonheur et les détourne par la même occasion du bonheur terrestre.   Problématisation...

4 pages - 1,80 ¤

Profiter de l'instant, est-ce la clé du bonheur ?

Nous pouvons donc nous demander si le bonheur ne nécessite pas une élaboration plus profonde et un fondement plus solide. Le bonheur est le sentiment, la sensation que tout le monde recherche, s'il ne suffisait que de profiter alors tout le monde serait heureux.   I.                   Le bonheur est une construction lente et le fruit d'une volonté libre.   Epictète nous montre bien...

4 pages - 1,80 ¤

N'y a-t-il de bonheur que dans l'instant?

.. » Kant, « Fondements de la métaphysique des moeurs ». L'objet de la « Dialectique » de la raison pure pratique, c'est le souverain bien , défini comme l'accord de la vertu et du bonheur, dont nous avons besoin en tant qu'êtres doués d'une sensibilité. La vertu et le bonheur sont liés dans le concept du souverain bien. Par suite, il faut déterminer la...

5 pages - 1,80 ¤

Pensez-vous que c'est l'illusion et non le savoir qui rend heureux ?

Note : 10/10

||  Illusion et savoir sont antithétiques. Le problème posé ici est de savoir si c'est l'illusion ou le savoir qui est à même de nous permettre d'atteindre le bonheur. Le bonheur est-il toujours imbécile ? Ou, au contraire, est-ce la sagesse qui nous permet de l'atteindre ? Un bonheur tissé d'illusion est-il concevable et...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on être un imbécile heureux?

Note : 5.2/10

Alors on verra que si l'homme n'a pas d'abord été capable, en raison de la très grande énergie de l'instinct qui attache l'individu à lui-même, et à ses propres vues, de comprendre ce qu'il doit à ses contemporains et à ses prédécesseurs, le développement de son intelligence lui permet désormais de saisir, comme une vérité criante, que l'individu...

3 pages - 1,80 ¤

Le bonheur sans illusion est-il concevable ?

Note : 5.2/10

 »     II.                 Les conditions de la conception du bonheur   Ce recours à l'illusion est révélateur de la manière dont l'homme se rapporte au bonheur dans la recherche qu'il mène de ce dernier. Il faut interroger l'idée d'une indétermination inévitable du concept de bonheur, qui laisse place à un recours à l'illusion. L'illusion serait alors des éléments les plus faciles d'accès...

7 pages - 1,80 ¤

Le bonheur est-il inaccessible à l'homme ?

Note : 5.2/10

Il ne faut pas rechercher tout plaisir, ni fuir toute douleur : il faut savoir raisonner, calculer les conséquences. Il ne faut pas céder à l'attrait de l'immédiat, mais avoir une certaine intelligence du plaisir. On voit que nous sommes loin de l'image du « bon vivant «, de celui qui jouit de façon primaire de...

12 pages - 1,80 ¤

Peut-on croire au bonheur?

Note : 5.2/10

Dès lors, si on ne peut croire à la réalisation du bonheur compte tenu de notre condition dans ce monde, il semble que nous ne devions pas non plus croire qu'il soit l'objet suprême du désir humain. * Pour Kant, tous les principes qui inspirent la recherche du bonheur ne peuvent valoir pour des commandements...

6 pages - 1,80 ¤

Pensez-vous que nous pouvons être heureux aujourd'hui comme le propose Épicure?

Note : 5.2/10

HEUREUX / HEUREUSE: Qui jouit du bonheur, qui est durablement content de son sort. PENSEZ-VOUS : Ce genre de sujet permet de connaître d'emblée la problématique puisque sa formulation vous propose déjà une problématique. Le but du devoir est d'examiner cette problématique, de l'analyser; bref de la critiquer au sens étymologique * Partez de l'explication de la...

6 pages - 1,80 ¤

Qu'est ce que le bonheur ?

Note : 5.2/10

Plutôt qu'aux évènements extérieurs, le bonheur désigne ici la direction intérieure à prendre pour atteindre la félicité. Or ces deux approches sont-elles conciliables ? Y-t-il un accord possible entre l'évènement extérieur et la direction intérieure ?     Problématique : Le bonheur, en tant qu'état de satisfaction complet et durable, n'est-il pas ce qui donne tout son sens à la vie ? Mais ce monde terrestre...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est ce qu'un homme heureux?

Note : 5.2/10

||Étymologiquement, le bonheur, c'est le bon heur, où le terme heur signifie fortune, chance. La fortune, c'est donc la configuration provisoire des événements, des choses et des personnes. Le bonheur, c'est donc le moment où cette configuration est bonne, il se distingue du malheur. Le bonheur, c'est par exemple de rencontrer l’âme sœur au...

4 pages - 1,80 ¤

Avoir tout pour être heureux, est-ce là, pour vous, le bonheur ?

Note : 5.2/10

Chez les stoïciens par exemple, le bonheur est une sagesse austère, dégagée de tout ce qui ne ressort pas du domaine de l'humain. Ainsi, gloire et fortune sont considérés comme des aléas dont la possession ne peut suffire au bonheur.   -          Cette conception du bonheur a fortement inspiré la morale judéo-chrétienne,...

2 pages - 1,80 ¤

Le bonheur est-il un droit ?

Note : 5.2/10

||HTML clipboard On entend par bonheur un état de satisfaction durable de l'homme, mais les points de vue divergent en ce qui concerne le contenu de cet état : est-il un confort matériel, une absence de douleur, une accumulation de plaisirs, ou, plus profondément, un état de constance et de maîtrise sur les choses, un état...

6 pages - 1,80 ¤

Faut-il attendre de l'Etat qu'il nous apporte le bonheur?

Note : 5.2/10

Dans ces derniers cas, le pouvoir ne mérite pas le nom de « politique », mais de despotique. ■ Une fois réglée la question première de la justice ou de l'injustice fondamentale du pouvoir (en vue de qui gouverne-t-on ?), il faut se poser la question de son exercice (qui gouverne ?). Interviennent alors les différents types d'organisation des...

6 pages - 1,80 ¤

Est-ce un devoir de rechercher le bonheur ?

Note : 5.2/10

Le stoïcien laisse ainsi toute la place à la volonté. Or, si le bien ne réside que dans la volonté, le mal n'existe pas dans le monde et les dieux ne doivent pas être accusés mais aimés.Comme le sage comprend et aime, dit Marc-Aurèle, «l'intelligence très bonne« qui a disposé toutes choses, il comprend et admire le monde...

5 pages - 1,80 ¤

La morale consiste-t-elle à faire son devoir sans être heureux?

Note : 5.2/10

La question de savoir quel est le souverain bien pour l'homme est un thème fondamental de la philosophie antique. Puisqu'elle se définit comme sagesse (sophia), elle cherche à prescrire ce que l'homme doit considérer comme son bien propre. Platon, dans le Gorgias, pose ainsi la question de savoir quel genre de vie on...

13 pages - 1,80 ¤

Est-ce un devoir que d'être heureux?

Note : 5.2/10

Ainsi, pour Aristote, le bonheur est-il le souverain bien, le bien par excellence, seul bon en lui-même, et par rapport auquel tous les autres ne sont que des moyens.b) Si le bonheur apparaît comme une finalité universelle, les hommes divergent quant aux moyens à utiliser pour l'atteindre. Mais la plupart des philosophes ont établi une conjonction entre le...

8 pages - 1,80 ¤

Qu'attendons-nous pour être heureux?

Note : 5.1/10

||Au premier abord, le bonheur serait la satisfaction totale et durable de nos désirs. Le plaisir ultime serait donc obtenu uniquement lorsque nous cesserions de tendre vers la conservation ou l’acquisition, à tort ou à raison, de ce que l’on pense être un bien. Mais l’achèvement du désir n’est-il pas le but de toute...

7 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un devoir d'être heureux?

Note : 10/10

Le sage doit donc non seulement connaître les conclusions découlant des principes, mais encore posséder la vérité sur les principes eux-mêmes. La sagesse sera ainsi à la fois raison intuitive et science, science munie en quelque sorte d'une tête et portant sur les réalités les plus hautes ». La sagesse ne s'identifie pas à la science qui, au fond,...

8 pages - 1,80 ¤

La recherche du bonheur doit-elle orienter notre conduite?

Note : 10/10

Dans l'Ethique, Spinoza qualifie la béatitude en la liant à la « connaissance du troisième genre », capacité de reconnaître et d'éprouver de façon adéquate l'essence et la nécessité de toutes choses et d'y trouver sa joie ; cela revient à aimer Dieu de l'amour dont il s'aime lui-même) ·         L'opposition kantienne entre morale et bonheur = Mais cette conciliation entre éthique (orientation...

4 pages - 1,80 ¤

Le bonheur peut-il être la fin de notre action?

Note : 10/10

Schopenhauer reprendra la même théorie. Chercher à satisfaire ses désirs, c'est alors bien plus se destiner à souffrir qu'à être heureux. De même ce qu'on nomme "bonheur" n'est pour Freud qu'une "satisfaction plutôt soudaine de besoins, et n'est possible par sa nature que sous forme de phénomène épisodique."( Malaise dans la civilisation, 1929) De plus, pour Kant, le bonheur est...

4 pages - 1,80 ¤

Le bonheur est-il le but de la vie?

Note : 8/10

Ainsi, même si l'homme croit oeuvrer pour son bonheur, il peut se tromper puisque le bonheur est indéfinissable et que sa recherche peut apporter plus de souffrances que de bien-être. De plus, si l'homme confond bonheur et satisfaction de ses désirs, il se trompe sur la nature du bonheur et encore une fois sera...

4 pages - 1,80 ¤

Accomplir tous ses désir est-ce une bonne règle de vie?

Note : 8/10

Alors que l'animal est poussé par ses besoins sans pouvoir s'y soustraire, l'homme peut prendre la satisfaction de ses désirs comme but et comme règle de vie. Ce qui chez l'animal est une tendance spontané, chez l'homme devient une règle de vie parmi d'autres possibles. Mais cette règle de vie n'a-t-elle pas un ...

8 pages - 1,80 ¤

Le méchant peut-il être heureux ?

Note : 7/10

Par exemple, si croyant qu'il faille posséder de nombreux biens matériels pour être heureux, un homme est prêt à perdre des amis, alors il ne se trompe pas par méchanceté mais par erreur de jugement. Ainsi Platon peut-il affirmer que « nul n'est méchant volontairement «    b)                  On peut donc être méchant sans le vouloir, c'est-à-dire sans...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17066 17067 17068 17069 17070 17071 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 ... 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit