LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Faut-il être heureux ?

Épicure lui-même, s'il pose crûment que «le plaisir du ventre est la racine de tout bien », ne se dissimule pas que certains plaisirs sont à éviter comme générateurs de douleurs, et il est conduit ainsi à prôner une vie très tempérante, faite de plaisirs simples, générateurs d'autres plaisirs, car l'essentiel, en fin de compte, est «de ne...

5 pages - 1,80 ¤

N'y a-t-il de bonheur que dans l'instant ?

la thèse selon laquelle le désir du bonheur serait le mobile des maximes de la vertu est absolument fausse. Mais la thèse qui voit dans la maxime de la vertu la cause efficiente du bonheur n'est fausse que conditionnellement. Dire que la vertu engendre le bonheur n'est faux que si nous considérons l'existence dans le monde sensible comme...

5 pages - 1,80 ¤

Doit-on faire le bonheur des autres ?

Cela implique-t-il que l'on renonce à son propre bonheur ? Comment faire le bonheur d'autrui ? Comment prétendre connaître ce qui fera le bonheur d'autrui ? Cette difficulté ne remet-elle pas en cause l'assimilation du devoir et de la recherche du bonheur d'autrui ? En effet, comment concevoir un devoir dont on ne peut dire avec certitude ce...

4 pages - 1,80 ¤

La recherche du bonheur nous aliène-t-elle ?

La prudence est une vertu à caractère humain et, à ce titre, elle ne peut prétendre l'emporter sur une sagesse à caractère divin. « Il est absurde en effet de penser que la prudence soit la forme la plus élevée de savoir, s'il est vrai que l'homme n'est pas ce qu'il y a de plus excellent dans le...

7 pages - 1,80 ¤

Le bonheur et la religion sont-ils incompatibles ?

Autrement dit, ce ne sont jamais que ses propres perfections et ses propres attributs que l'homme adore en Dieu. L'homme s'est ainsi dépouillé de son être pour l'attribuer à une réalité étrangère, Dieu : « Pour enrichir Dieu, l'homme doit s'appauvrir ; pour que Dieu soit tout, l'homme doit n'être rien » (« L'essence du christianisme ») La...

4 pages - 1,80 ¤

La présence de la mort dans la vie est-elle essentielle à notre bonheur ?

Ma mort ne m'appartient pas ; elle ne donnera à ma vie son sens définitif que dans la conscience d'autrui qui me jugera. « Être mort, c'est être en proie aux vivants «, écrit Sartre dans L'Être et le Néant (1943).. On pourrait penser que ce caractère imprévisible et totalement extérieur de la mort disparaît dans le suicide....

3 pages - 1,80 ¤

Qu'attendons-nous pour être heureux ?

Il convient donc de modérer ses désirs, d'opérer un tri entre eux. Mais jusqu'à quel point ? Il faut rejeter tous les désirs qui ne sont pas naturels et aussi ceux qui ne sont pas nécessaires à notre survie, à notre santé ou à notre bonheur. Mais qu'est-ce qui est naturel dans les désirs humains ? ...

7 pages - 1,80 ¤

L'homme heureux a-t-il des amis ?

L'amitié « vertueuse » ne se distingue pas de l'amour de bienveillance (qui veut le bien de l'autre). A tort, nous identifions trop souvent amour et sexualité; or il est évident que l'on peut jouir de l'autre sans l'aimer, et l'inverse: nombreux sont les amours sans sexualité, comme celui des parents et grands-parents pour leurs enfants et petits-enfants. L'amitié...

2 pages - 1,80 ¤

L'homme injuste peut-il être heureux ?

Première partie: le malheur est source d'injustice. Deuxième partie: Peut-on soutenir que le malheur donne le droit d'être injuste ? Troisième partie: Compassion et circonstances atténuantes. ||Y a-t-il un lien indéfectible entre bonheur et justice de sorte qu’un homme injuste ne peut pas être heureux ou bien l’injustice peut-elle apporter des satisfactions telles que l’homme juste serait condamné au malheur...

5 pages - 1,80 ¤

Le bonheur se mérite-t-il ?

Le bonheur n'aurait pas de valeur intrinsèque pour lui-même ou absolue mais une valeur relative à une action, à un faire, à une attitude. La question du mérite serait alors liée à la question de la valeur.  Définition des termes du sujet Le bonheur est généralement compris comme un état de satisfaction durable, qui pourrait d'ailleurs être considéré comme le...

6 pages - 1,80 ¤

Est-ce un devoir de rechercher le bonheur ?

Note : 5.1/10

Supprimer tout désir et toute aversion pour ce qui est extérieur, tel est le secret de la sagesse et du bonheur, car, dès lors, rien ne peut nous atteindre. Le stoïcien laisse ainsi toute la place à la volonté. Or, si le bien ne réside que dans la volonté, le mal n'existe pas dans le monde et les...

5 pages - 1,80 ¤

Quelles sont les conditions de possibilité du bonheur ?

Note : 5.1/10

Elle découle de la logique propre du désir. En effet, si l'on meurt avec encore en son âme toutes sortes de désirs inassouvis, de regrets, d'appétits nécessairement on se réincarne dans un être animé de ces désirs. Or, plus on a de désirs, plus on souffre. Le «  karma  » n'est rien d'autre que ceci : la souffrance que...

16 pages - 1,80 ¤

La conscience peut-elle nous tromper ?

Note : 5.1/10

Le fait d'être convaincu (l'intensité subjective d'une conviction) montre sans doute qu'on n'arrive ni à douter ni à penser différemment - mais il ne prouve pas que l'on a raison de n'y pas arriver ! L'évidence ou la certitude sont des sentiments, des états mentaux de fait. « La certitude qu'il y a des certitudes de droit n'est...

7 pages - 1,80 ¤

Quel est ce "je" qui dit : "je suis libre" ?

Note : 5.1/10

|| DIRECTIONS DE RECHERCHE • Prendre garde que le problème posé n'est pas de savoir si l'on est libre ou pas; ni même d'examiner en quel(s) sens « on « pourrait dire que « l'on « est libre ou pas; mais « quel est ce je qui dit « je suis libre «.• Il convient donc sans doute de se...

2 pages - 1,80 ¤

La liberté d'expression peut-elle être sans limites ?

Note : 5.5/10

-          Cependant,  la liberté d'expression peut provoquer des crimes qui n'auraient peut-être pas eu lieu sans elle. Il apparaît ainsi dangereux qu'une société tolère qu'on diffuse des appels au meurtre dans ses journaux. On peut ainsi très bien imaginer que les paroles influent sur l'esprit et qu'elles poussent les esprits faibles dans certaines ...

7 pages - 1,80 ¤

Une action volontaire est-elle une action libre ?

Note : 5.5/10

La volonté suppose donc la conscience d'une fin, le jugement délibéré de l'acceptation de cette fin et enfin les moyens mis en oeuvre pour sa réalisation. De ce point de vue, on voit que la volonté est une des facultés les plus essentielles de la condition humaine. II. La volonté comme condition de la liberté- On entend couramment dire...

3 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle le but principal de la vie en société ?

Note : 5.5/10

F) La raison seule peut assumer la tâche de fonder le droit.A partir des stoïciens, l'idée de droit naturel repose surtout sur l'affirmation que l'homme est, par nature, un être doué de raison. Mais cette raison a elle-même besoin d'être fondée. D'où la référence à Dieu. Celle-ci, présente chez Cicéron, se retrouve dans le thomisme. Selon Thomas, en...

3 pages - 1,80 ¤

Le châtiment peut-il être le moyen d'une éducation véritable ?

Note : 5.5/10

Le châtiment ou la sanction punissent la faute comme la récompense ou les félicitations rétribuent la bonne action. On pourrait rêver d'une éducation qui n'aurait jamais recours à la sanction. Celle-ci intervient, en effet, toujours lorsque les autres moyens d'éducation ont échoué. Prenons l'exemple d'un enfant qui, dans la cour de l'école, ne cesse d'importuner l'un de ses...

4 pages - 1,80 ¤

Faut-il des lois pour que la justice se réalise ?

Note : 5.5/10

la loi n'est pas une invention de l'esprit humain ni un décret des peuples, mais quelque chose d'éternel qui gouverne le monde entier, montrant ce qu'il est sage de prescrire ou d'interdire. Cette loi [...] est l'esprit de Dieu promulguant des obligations et des défenses également rationnelles. » (« Des lois », livre II).Cette loi transcendante est la...

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi l'inégalité est-elle essentielle au droit ?

Note : 5.5/10

.. pour la seule raison qu'ils sont momentanément les plus forts. On comprend ainsi que ce n'est pas du tout de la nature qu'il parle : devant être imposée d'une manière volontaire et non par la seule immanence de sa nécessité, cette " nature " est en réalité purement idéologique, comme à chaque fois qu'on veut y voir...

6 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que la connaissance de son passé apporte à un peuple ? ?

Note : 5.5/10

Renvoyé à sa dimension idéologique, le critère de la race est alors écarté. La langue ? Fichte est plus directement visé (puisqu'il fait de la culture et partant de la littérature, donc de la langue, le ciment national). Or la langue, si elle invite à la réunion ne peut y forcer. Il y a quelque chose qui la...

3 pages - 1,80 ¤

Une éducation sans contrainte est-elle possible ?

Note : 5.5/10

- Si l'homme n'était pas précocement soumis à la contrainte, on peut penser qu'il ferait de ses propres forces un usage totalement désordonné. Aussi, serait-il dangereux autant pour lui-même que pour ses semblables. S'il n'était pas fait d'abord violence à la sauvagerie humaine, celle-ci subsisterait toujours et la vie commune serait impossible entre les hommes. - L'éducation doit donc...

4 pages - 1,80 ¤

L'ignorance est-elle toujours une excuse ?

Note : 5.5/10

Leibniz, ce penseur de la continuité, voyait dans les simples vivants - plantes et matières inorganiques - de l'esprit déjà, mais instantané. À propos des plantes, par exemple, il parlait de «conscience sourde« ou de « perception simple« non accompagnée de mémoire. Mais, aux yeux de Bergson, instantanéité et sensibilité ne...

10 pages - 1,80 ¤

Faut-il apprendre à voir ?

Note : 7/10

Puis nous rechercherons qui pourrait nous apprendre à mieux voir. [Voyons-nous mal le monde ? A quoi sommes-nous aveugles ?]Les philosophes, de Platon à Descartes, n'ont pas cessé de mettre en cause le caractère trompeur des sens. Nos sens ne sont pas « ajustés au monde », ajoutera Hannah Arendt. Ils sont notre principale source d'information sur la réalité...

4 pages - 1,80 ¤

En quoi la technique est-elle révélatrice de l'intelligence humaine ?

Note : 7/10

||Il semble évident que la technique est révélatrice de l’intelligence humaine mais pas seulement. L’intelligence, la maîtrise des arts et du langage, la science, la capacité de s’organiser socialement et politiquement, les traditions et les coutumes sont aussi révélatrices de l’intelligence humaine. Il reste à savoir dans quelle mesure l’intelligence humaine est révélée par la technique, ce qu’elle...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17072 17073 17074 17075 17076 17077 17078 17079 17080 17081 17082 17083 17084 17085 17086 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 ... 17248 17249 17250 17251 17252 17253

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit