LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Que signifie tester expérimentalement une théorie scientifique ?

Galilée ouvre une crise extrêmement grave : toute une vision du monde s'écroule. L'homme perd sa place au centre du monde. Il n'a plus de fonction définie au sein du monde hiérarchisé et fini : il est sur une planète comme une autre, perdu dans une infinité. Il n'a plus de monde à imiter : la nature n'est plus qu'un livre...

6 pages - 1,80 ¤

En quel sens la connaissance empirique est-elle une connaissance scientifique ?

Intérêt de la question :   Prenons, afin de mettre au jour le problème qui gît sous la question de notre sujet, un exemple concret : le fait de savoir qu'en chimie, le mélange de deux réactifs produit dans certaines conditions tel composé, est une connaissance empirique (qui appartient au champ des sciences, mais dont on ne peut pas dire d'emblée qu'elle...

1 page - 1,80 ¤

L'histoire, est-ce du passé ?

L'histoire est du passé. a) Hegel distingue trois façons de faire de l'histoire: - L'histoire vécue et retranscrire par les protagonistes, par exemple César et la conquête de la Gaule, ou Thucydide et la guerre du Péloponnèse (dans laquelle s'affrontaient Sparte et Athènes). De façon plus triviale le journal intime est une certaine façon de faire de l'histoire. Mais,...

3 pages - 1,80 ¤

Etre moderne, est-ce croire au progrès ?

Il faut comprendre que le progrès est un phénomène d'ensemble susceptible de bouger des masses et de changer profondément les habitudes humaines. L'apparition de nouveaux matériaux, l'énergie électrique, les nouveaux moyens de transports, les progrès de l'industrie, des sciences, de la médecine au siècle dernier et dès le 19e, ont modifié profondément la vie humaine. Si bien qu'on...

3 pages - 1,80 ¤

L'histoire se répète-t-elle ?

Un point de départ à discuter: il est possible de partir de l'idée commune selon laquelle l'histoire n'est qu'un continuel recommencement ou de celle pour laquelle l'histoire est le lieu de l'imprévisible.||L'histoire est la répétition des mêmes conflits entre les hommes. Derrière des événements différents en apparence, ce sont toujours les mêmes structures, les mêmes motivations qui sont...

1 page - 1,80 ¤

Y a-t-il une loi du développement historique ?

Ni liberté, ni égalité, ni bonheur universels n'ont été peu ou prou réalisés au cours du temps. Il n'y a donc pas de développement historique, orienté vers un but, ou déterminé par une cause, mais une production d'effets chaotiques au cours des siècles. I.                    La loi du développement historique est la loi téléologique   a.       Cléopâtre et le Rubicon  Cependant, contre ce que nous...

2 pages - 1,80 ¤

L'histoire stagne-t-elle ?

Ces sauts et ces bonds ne consistent pas à aller toujours plus loin dans la même direction ; ils s'accompagnent de changements d'orientation [...] L'humanité en progrès ne ressemble guère à un personnage gravissant un escalier, ajoutant par chacun de ses mouvements une marche nouvelle à toutes celles dont la conquête lui est acquise ; elle évoque plutôt le joueur dont...

3 pages - 1,80 ¤

Qui fait l'histoire ?

Une réalisation de l'histoire par l'histoire elle-même ?   a.       Le développement téléologique de l'histoire au cours du temps Nous répondrons donc d'une manière différente à la question qui nous est posée : il apparait que si l'on ne peut dire qu'en un sens métaphorique, ou en acceptant d'abuser du langage, que l'homme fait l'histoire,...

3 pages - 1,80 ¤

L'histoire résulte-t-elle d'un plan caché de la nature ou d'une ruse de la raison ?

 » d)[2] Mais il ne faut cependant pas oublier qu'elle est en même temps l'instrument de la raison universelle. En poursuivant leurs passions et leurs intérêts, les hommes font l'histoire, mais ils sont en même temps les outils de quelque chose de plus grand qui les dépasse. La raison universelle, à l'oeuvre dans l'histoire, utilise les passions pour...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on concevoir l'histoire comme un progrès de la raison ?

PROGRESSER /PROGRÈS: * Progresser: évoluer du moins bien vers le mieux, (s') améliorer. * Progrès: 1) Passage graduel du moins bien vers le mieux, évolution dans le sens d'une amélioration. 2) Le Progrès: marche en avant de la civilisation, par le biais du développement des sciences et techniques. RAISON: Du latin ratio, « calcul », « faculté...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il chercher le sens de l'histoire en dehors de l'histoire ?

L'histoire mythique est, en effet, ce qui donne un sens à l'existence, elle trouve son expression dans des cérémonies, des objets de culte qui environnent une communauté religieuse. La façon de se rapporter au passé est alors de produire une histoire pleine de sens et de transformer le présent de manière à ce qu'il s'inclut dans cette histoire....

2 pages - 1,80 ¤

À quelle condition peut-on dire que l'histoire a un sens ?

C'est la conception de l'Antiquité, où l'homme n'est que le jouet d'une histoire qui le dépasse. Par ailleurs, la tradition judéo-chrétienne évoque la providence divine, selon laquelle une puissance personnelle oriente l'histoire humaine vers le progrès et lui donne signification. Mais on voit que l'histoire offre un spectacle désolant à travers les hommes qui ne cessent de poursuivre...

2 pages - 1,80 ¤

L'historien peut-il être objectif ?

|| Définissez les termes essentiels du texte : - historien : celui qui étudie « scientifiquement « le passé de l'homme, qui tente d'accéder au devenir des hommes et des sociétés, de reconstruire les « faits « donnés dans le devenir humain. - pouvoir (peut-il) : a) avoir la possibilité, b) accéder à la légitimité. - objectif: a) impartial, indépendant des intérêts...

3 pages - 1,80 ¤

Les faits historiques sont-ils donnés ou construits ?

Marx interprète les lois Le chapelier, qui ont interdit les corporations à l'époque de la révolution française comme des lois qui servaient en réalité les intérêts des bourgeois. En effet les corporations représentaient un contre pouvoir à la puissance financière de ceux qui avaient les moyens de production (les bourgeois). Mais ce fait même n'est remarqué par Marx...

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi écrire l'histoire : conserver ou expliquer le passé ?

·         Angles d'analyse   Il s'agit de s'interroger, de manière directe, sur la fonction de l'histoire, sur sa vocation et sa prétention à dire quelque chose du et sur le passé.  A fortiori, c'est bien la nature même de cette discipline qui est ainsi mise, plus profondément, à la question. On se demande...

3 pages - 1,80 ¤

Une société sans religion est-elle possible ?

Le lien social ne saurait donc reposer entièrement sur un contrat, il lui faut en plus un fondement religieux.Aussi Rousseau propose-t-il une « religion civile «. Les dogmes en sont forts simples : « existence de la divinité, bonheur des justes, châtiment, sainteté du contrat social et des lois «. La société est pour Rousseau fondamentalement morale, elle...

7 pages - 1,80 ¤

En quel sens la religion est-elle compatible avec la pratique démocratique ?

Le thème du témoignage est repris (« expression de la misère ») mais pourtant la religion est davantage : elle est aussi protestation. Dans l'absence de réalité de l'être humain, dans sa réalité imaginaire se loge la misère, et cette misère, Marx, par deux fois, la dénonce comme réelle (« expression de la misère réelle et la protestation...

4 pages - 1,80 ¤

La religion peut-elle fonder la morale ?

En revanche, la morale paraît plus affaire individuelle. ·                     Enfin, comme le remarque Durkheim  la religion est un "système solidaire de croyances et de pratiques relatives à des choses sacrées, c'est-à-dire séparées, interdites, croyances et pratiques qui unissent  en une même communauté morale, appelée Eglise, tous ceux qui y ...

6 pages - 1,80 ¤

Faut-il choisir entre la foi et la raison ?

B. D'une confrontation de conceptions, on peut alors passer au problème de la coexistence (pacifique ou conflictuelle ?) de la raison et de la foi, entendues comme deux facultés présentes dans un même individu.Comment s'articulent-elles ? Est-ce que la foi relaye et supplée la raison quand celle-ci ne peut plus rendre raison de la réalité (« Dieu sensible...

3 pages - 1,80 ¤

En quel sens la raison peut-elle se mettre au service de la religion ?

En effet, dire que Dieu punit ou avantage des individus, ou comme dans l'antiquité, dire que les dieux peuvent être jaloux ou aimés, cela revient à leur attribuer des qualités humaines, alors que la perfection même qui revient au Dieu les place au-dessus de tout sentiment humain. De même, la raison peut aider la religion au sujet de l'interprétation...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'une vraie religion ?

Il semble que l'expression « vraie religion » soit quelque peu paradoxale. La religion, en effet, se base sur la croyance, non sur le savoir. Or, la vérité n'est acceptée comme telle que dans son évidence et/ou dans sa logique. Comment concilier les deux ? Ajoutons toutefois que les religions édictent des textes donnés comme des vérités, même si on ne peut...

5 pages - 1,80 ¤

La raison doit-elle considérer la religion comme une superstition ?

Il s'agit en effet de comprendre quel statut la raison (comme faculté de connaissance vraie, raisonnable et rationnelle) doit-elle conférer à la religion en tant qu'elle repose sur la foi. Il s'agit aussi donc de statuer sur le droit de la raison à juger la religion, ici comme une superstition. C'est donc bien (« doit-elle ») la question de la...

5 pages - 1,80 ¤

La religion est-elle une croyance privée ou une pratique collective ?

Voilà ce qu'est la foi, Dieu sensible au coeur et non à la raison."( Pensées). Pour Plotin, la religion est une évidence à laquelle l'âme parvient par la contemplation. Elle est fondée non sur la crainte de la mort, mais sur l'amour de Dieu. Or l'amour est un sentiment que chacun ressent dans son intériorité. Il est privé. La...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17087 17088 17089 17090 17091 17092 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 ... 17256 17257 17258 17259 17260 17261

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit