LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Qu'est-ce qu'une vraie religion ?

Il semble que l'expression « vraie religion » soit quelque peu paradoxale. La religion, en effet, se base sur la croyance, non sur le savoir. Or, la vérité n'est acceptée comme telle que dans son évidence et/ou dans sa logique. Comment concilier les deux ? Ajoutons toutefois que les religions édictent des textes donnés comme des vérités, même si on ne peut...

5 pages - 1,80 ¤

La raison doit-elle considérer la religion comme une superstition ?

Il s'agit en effet de comprendre quel statut la raison (comme faculté de connaissance vraie, raisonnable et rationnelle) doit-elle conférer à la religion en tant qu'elle repose sur la foi. Il s'agit aussi donc de statuer sur le droit de la raison à juger la religion, ici comme une superstition. C'est donc bien (« doit-elle ») la question de la...

5 pages - 1,80 ¤

La religion est-elle une croyance privée ou une pratique collective ?

Voilà ce qu'est la foi, Dieu sensible au coeur et non à la raison."( Pensées). Pour Plotin, la religion est une évidence à laquelle l'âme parvient par la contemplation. Elle est fondée non sur la crainte de la mort, mais sur l'amour de Dieu. Or l'amour est un sentiment que chacun ressent dans son intériorité. Il est privé. La...

5 pages - 1,80 ¤

La distinction du sacré et du profane suffit-elle à définir la religion ?

Tous ces opérateurs de pensée sont trop « pacifiés » pour être adéquats à ce qui jaillit lorsque le sacré se manifeste dans une expérience singulière. Bien plus, l'expérience religieuse n'échappe au « bon sens ». Otto montre que c'est une expérience terrible, dévastatrice, pour celui sur qui elle déferle. L'expérience référée par l'expression paulinienne « Dieu vivant » est celle d'une puissance terrifiante...

3 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure la religion suppose-t-elle un acte de foi ?

On peut rapprocher ici l' « acte de foi » des « actes de discours » (speech acts) qu'évoque Austin dans Quand dire, c'est faire. L'acte de discours consiste à faire quelque chose par le discours : dire revient alors à faire. Austin désigne cela du nom de « performatif ». Ainsi, quand je dis « la séance est ouverte », j'use d'un performatif, puisque le fait...

3 pages - 1,80 ¤

Quelles perspectives sociales les techniques les plus récentes ouvrent-elles ?

Comment mettre en débat toutes les solutions proposées et choisir entre elles ? À ces questions, les activistes de la démocratie électronique n'apportent pour l'instant que peu de réponses.  Enfin, la démocratie électronique repose sur une conception très exigeante du « bon citoyen », dont on attend qu'il s'informe en permanence et qu'il participe activement à des débats. On surestime sans...

2 pages - 1,80 ¤

Quel est le type de société que la technique moderne peut favoriser ?

La promesse technique s'est transformée en menace, ce que l'homme pourra faire à l'avenir n'a pas d'équivalence par le passé. Elle a fait apparaître de nouveaux devoirs. L'éthique antique est inopérante à l'heure de la technique. Aujourd'hui, les conséquences de certains actes ne seront visibles que dans quelques centaines d'années. L'exemple de la pollution, de la surexploitation des...

2 pages - 1,80 ¤

La mécanisation peut-elle dénaturer le travail des hommes ?

L'homme est ainsi défini comme étant un « homo faber » (l'homme fabricateur d'outils). Et le fait de fabriquer souligne pour Bergson l'intelligence humaine (L'évolution créatrice). Aristote déjà montrait que la « technè » est une « disposition tournée vers la création », et « accompagné de raison », ce qui l'oppose aux animaux (cf. Ethique à Nicomaque, VI, 4).      b. L'outil sera ainsi la...

2 pages - 1,80 ¤

La division du travail engendre-t-elle la mécanisation ?

      Le critère économique à l'origine de la mécanisation des processus de production Dans le cas de la division du travail, nous pouvons dire qu'elle n'engendre pas nécessairement la mécanisation. En effet, la répartition des taches dans un processus de production n'engendre pas nécessairement la mécanisation, mais seulement l'intervention de différents agents. Il n'en va pas de même pour la...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'une connaissance technique ?

Le savoir-faire est-il une connaissance ?   Platon, Théétète,148. « Toutes les lignes dont le carré forme un nombre plan équilatère, nous les avons définies longueurs, et toutes celles dont le carré forme un nombre aux facteurs inégaux, nous les avons définies racines, parce qu'elles ne sont pas commensurables avec les autres pour la longueur, mais seulement pour les aires qu'elles ont...

3 pages - 1,80 ¤

La technique contribue-t-elle au développement de l'intelligence humaine ?

Note : 9/10

La main n'est « pas un outil, mais plusieurs » (Aristote, IVe siècle av. J.C, Traité des Parties des animaux). La main, a écrit Kant (XVIIIe s.) signale chez l'homme le « congé définitif» que l'intelligence donne à l'instinct. La main, organe doué d'expressivité. Pensez aussi au caractère éminemment individuel de la main : empreintes digitales, graphologie, lignes de...

3 pages - 1,80 ¤

En quel sens peut-on dire que le travail est formateur ?

Note : 9/10

Ne serait-ce plus profondément que le travail nous apprend à nous rendre « maître » de nos affects ? Mais cette contrainte que la répétition, contre la spontanéité et sa variété symbolisent le mieux, ne contribue-t-elle pas à la constitution en plus de tout ceci d'un savoir-faire ? Dans cette optique, le travail ne serait-il pas formateur en un sens plus...

5 pages - 1,80 ¤

Faut-il mépriser la technique ?

Note : 9/10

Ainsi, pour Aristote, la théorie comme « connaissance des causes » s'oppose à la technique qui ne requiert que la pure et simple habileté pratique acquise par habitude.      Aussi cette idée sera tenace et corroborée par l'évolution des procédés techniques de la civilisation industrielle et capitaliste. La mécanisation a enlevé à l'homme une partie de son pouvoir d'action. Il a l'impression...

3 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il la marque d'une humanité déchue ?

Note : 9/10

-          Cournot, Critique philosophique.   ® Humanité = Essence de l'homme ou ensemble des caractères propres à l'être humain en général.   ® Déchue = Personne qui, après être tombée d'une situation supérieure, a perdu sa force, son crédit, son innocence originelle.   ·         Angles d'analyse ® Il s'agit ici de s'interroger sur l'essence même du travail. Ce dernier est souvent conçu comme une malédiction,...

3 pages - 1,80 ¤

La beauté de l'art enrichit-elle la perception du réel ?

Note : 9/10

Dans ce sens la beauté de l'art ne consisterait pas tant à enrichir le réel qu'à l'appauvrir, pour nous le rende visible dans ce qu'il a de plus remarquable. Par la beauté de l'art on verrait peu des choses, mais ce qu'il y a de plus remarquable en elles.     II. La beauté de l'art enrichit le réel de...

2 pages - 1,80 ¤

L'imitation de la réalité est-elle une condition de la beauté artistique ?

Note : 9/10

CONDITION (n. f.) 1. - Dans la proposition « si A alors B », A est condition de B ; se dit aussi du premier terme d'une relation causale réelle (les conditions d'un phénomène). 2. - Condition nécessaire et suffisante : A est condition nécessaire et suffisante de B, si quand A on a toujours B et...

4 pages - 1,80 ¤

L'art conceptuel remet-il en cause le partage entre art, technique et théorie ?

Note : 9/10

TECHNIQUE: Tout ensemble de procédés pour produire un résultat utile. La technique moderne s'appuie sur la science; mais elle s'en distingue puisque la science est un effort pour expliquer ce qui existe tandis que la technique cherche à produire ce qu'on souhaite qui soit - qui n'est pas. La technique peut se définir comme un vouloir, incarné...

2 pages - 1,80 ¤

Doit-on préférer la beauté du geste créateur de l'artiste à celle de l'oeuvre ?

Note : 9/10

En effet, lourd d'une tendance cartésienne, le classicisme prône la simplicité et la clarté, la production d'oeuvre selon une logique rationnelle seule capable de rendre compte de la rationalité du réel. Boileau, contre l'obscurité de la tendance baroque, affirmera ceci : « ce qui se conçoit simplement s'énonce clairement ». L'oeuvre doit s'efforcer, pour répondre à l'esprit cartésien de l'homme, de...

3 pages - 1,80 ¤

L'artiste peut-il vouloir le laid ?

Note : 9/10

 » Même un oeil exercé peut ne plus « voir » ce qu'il a constamment sous les yeux. Les uns récusent, instinctivement, ce qui « ne leur rappelle rien ». Les autres tiennent pour admirable tel objet qu'ils associent, à tort, à une oeuvre belle. Ces derniers ont fait les beaux jours des fabricants de buffets Henri II, ils font aujourd'hui ceux des...

2 pages - 1,80 ¤

Le beau artistique est-il l'expression d'une idée ?

Note : 9/10

EXPRESSION (n. f.) 1. - Représentation correspondant de manière analogique à ce qu'elle représente ; la projection plane d'un solide en est l'expression (LEIBNIZ). 2. - Attitudes, gestes liés à un état psycho. : expressions du visage, expression corporelle. 3. - (Lato) Auj., SYN. de phrase, suite de symboles formant un sens, notation, manière de parler. 4....

3 pages - 1,80 ¤

La beauté de l'oeuvre d'art est-elle, au-delà de toute signification ?

Note : 9/10

ART: 1) Au sens ancien, tout savoir- faire humain, toute pratique produisant un résultat non naturel (artificiel). 2) Au sens esthétique moderne, production ou création d'oeuvres destinées à plaire (beaux- arts), c'est-à-dire à susciter par leur aspect, une appréciation esthétique positive. Oeuvre d'art : ensemble organisé de signes et de matériaux manifestant un idéal de beauté. BEAU - BEAUTÉ...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on convaincre autrui de la beauté d'une oeuvre d'art ?

Note : 9/10

2. L'oeuvre fait naître une interprétation Une fois comblée, la sensibilité engendre la réflexion : "quelles sont les raisons de cette fascination ?" Chacun se lance dans un travail d'interprétation. Avec sa pensée et son expérience propres, chacun donne un sens à l'oeuvre.Il s'agit donc d'une lecture subjective de l'oeuvre. Il est donc difficile...

6 pages - 1,80 ¤

Les règles de l'art sont-elles d'un type particulier ?

Note : 9/10

ART: 1) Au sens ancien, tout savoir- faire humain, toute pratique produisant un résultat non naturel (artificiel). 2) Au sens esthétique moderne, production ou création d'oeuvres destinées à plaire (beaux- arts), c'est-à-dire à susciter par leur aspect, une appréciation esthétique positive. Oeuvre d'art : ensemble organisé de signes et de matériaux manifestant un idéal de beauté. RÈGLE: Proposition indiquant...

3 pages - 1,80 ¤

La beauté d'une oeuvre d'art résulte-t-elle de l'application des règles de l'art ?

Note : 9/10

Les nouvelles règles s'inscrivent toujours dans la continuité des règles passées. Plus précisément, toute oeuvre d'art est nécessairement une prise de position par rapport à l'histoire des oeuvres d'art.   III - Les oeuvres d'art doivent-elles être belles ?   Notre seconde partie tisse un lien fort entre l'art et la règle. Rien n'invite alors à penser qu'une oeuvre, pour être dite artistique,...

2 pages - 1,80 ¤

L'oeuvre d'art est-elle manifestation sensible de la beauté ?

Note : 9/10

Mais alors comment rencontre-t-on le beau dans le monde ? Est-ce que l'oeuvre d'art en est la manifestation sensible, ou bien est-ce la nature qui premièrement nous montre le Beau ? Nous comprenons que la beauté nous conduit à nous interroger sur le statut de l'oeuvre d'art.     I.                   L'oeuvre d'art n'est qu'imitation.   Pour savoir si l'oeuvre d'art peut nous transmettre le Beau, Socrate...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit