LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La liberté est-elle le pouvoir de se décider sans motifs

||HTML clipboardLa liberté supposée par le sujet concerne la volonté de l'homme. Etre libre, c'est avoir la possibilité, la faculté, le "pouvoir" d' "agir" selon la propre volonté, volonté qui se détermine sans "motif", c'est à dire sans évoquer de raison particulière ou de détermination rationnelle... Telle est l'opinion, voire le souhait ou la...

3 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle un idéal à atteindre

La liberté n'est-elle qu'un idéal ?     Introduction   -La liberté, c'est le fait de ne pas être déterminé par quelque chose d'extérieur. -Or, tout peut s'expliquer de manière causale, même nos comportements dont nous sentons pourtant leur origine inconditionnée. -D'où la possibilité de se demander si la liberté est quelque chose de réel, puisqu'elle ne peut jamais se vérifier comme telle. -L'aspect invérifiable de...

1 page - 1,80 ¤

Qu'est-ce que la maitrise de soi

Il est caractérisé par une « absurdité fondamentale » (Ibid., p. 101) en ce sens qu'il ne se prête pas à la logique de l'intelligence. - La psychanalyse, elle aussi, nous a montré que, sous le « moi » proprement dit, il existe un « soi » (ou, comme a dit Freud, un «ça ») formé de toutes...

2 pages - 1,80 ¤

Le rôle du désir dans la vie

RÔLE DU DÉSIR DANS LA VIE DE L'ESPRIT Il y a d'étroits rapports entre le désir et l'imagination : ce sont des biens imaginaires ou embellis par l'imagination qui enflamment le désir, et c'est par une prise de possession imaginative qu'ils deviennent imaginairement nôtres. Aussi, pour déterminer le rôle du plaisir dans la vie de l'esprit, pourrons-nous nous aider...

1 page - 1,80 ¤

Pouvons-nous agir sur nos émotions

- POUVONS-NOUS AGIR SUR NOS ÉMOTIONS ? L'affectivité reste hors de nos prises : nous ne sommes pas les maîtres de nos sentiments ; plaisir et douleur se produisent sans que nous le voulions. Par suite, si l'on entend par émotion l'état affectif trouble et violent qui accompagne le moment de crise que nous avons tâché d'analyser, il est...

1 page - 1,80 ¤

La pensée peut-elle concevoir son propre anéantissement

Étant concrète, c'est-à-dire donnant le réel à la manière de la perception sinon avec tous ses éléments, du moins avec tout ce qui en reste dans le souvenir, la représentation imaginaire comporte, plus ou moins explicite, celle de celui qui imagine. Je ne puis imaginer mes obsèques qu'en y assistant en imagination, suivant le...

1 page - 1,80 ¤

Convient-il de distinguer entre le moi et l'idée de moi

Le chapitre consacré an « moi » traite du moi de l'homme. B. - Raisons d'en douter. Mais on peut se demander si l'on ne s'expose pas à des confusions en désignant du même mot la réalité que je suis et l'idée que je m'en fais. a) Effectivement, les philosophes parlent plus de personne et de personnalité que de moi; les...

1 page - 1,80 ¤

Peut-on parler d'une vérité morale dans le même sens et au même titre que d'une vérité physique

La seconde n'est pas complètement inacceptable : de même qu'on oppose « le physique » et « le moral », on pourrait opposer la vérité de ces deux domaines. Mais tel n'est pas l'usage : c'est plutôt à la vérité psychologique qu'on oppose la vérité physique. Il ne nous reste donc qu'à voir dans la vérité morale celle qui...

2 pages - 1,80 ¤

Un raisonneur a beau me prouver que je ne suis pas libre, le sentiment intérieur, plus fort que tous ses arguments, le dément sans cesse. Rousseau

DESCARTES a alléguée pour prouver l'indépendance de nos actions libres par un sentiment vif interne n'a point de force : nous ne pouvons pas sentir proprement notre indépendance et nous ne nous apercevons pas toujours des causes souvent imperceptibles, dont notre résolution dépend. « B. - Il s'agirait d'ailleurs de préciser quel est...

2 pages - 1,80 ¤

La volonté n'est-elle rien de plus que la force de nos sentiments

- L'explication de ce fait. Mais, en reconnaissant à l'homme le pouvoir d'inhiber la pression des forces qui le poussent à agir, ne retombons-nous pas dans la conception simpliste rejetée au départ : ce refus de l'action immédiate n'est-il pas une forme négative du « je veux parce que je veux » (« je ne veux pas parce que...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il trouver dans le langage l'origine de toute réflexion intelligente

Le nom crée l'objet; seul il l'atteint par-delà l'inconsistance des apparences. Mais il crée aussi bien l'existence personnelle. Aux objets dans le monde, correspondent des états d'esprit, dont la seule désignation apporte la résolution des ambiguïtés internes. Se dire : « Je suis malade », ou « je suis amoureux », « je suis timide » ou «...

4 pages - 1,80 ¤

Le langage n'est-il qu'une gène pour la pensée

Mais condition parfois bien rude ! Nous ne réalisons chacun qu'une infime partie des richesses de l'humain, Nés A une époque et dans un lieu précis; enfermés, par les bornes qu'imposent à notre culture les lois du monde, dans un espace humain fort restreint, nous sommes à la vérité très pauvres. On ne peut réunir en soi l'habileté...

3 pages - 1,80 ¤

Par quels caractères précis pensez-vous qu'on puisse distinguer l'état de veille de l'état de rêve

On pourrait toutefois objecter que, lorsque nous rêvons (car il ne faut pas identifier le rêve et le souvenir du rêve), nous mêlons à nos songes des personnages qui semblent avoir les mêmes perceptions que nous. IV. - Distinctions plus rigoureuses : La veille connaît le rêve ; le rêve ignore la veille.V. - On se réveille du rêve;...

2 pages - 1,80 ¤

Suggérer, persuader, convaincre

B. Mais si nous prenons les cas bien tranchés nous verrons que ces termes correspondent à des attitudes caractéristiques. La suggestion n'apporte qu'une amorce de l'activité d'autrui et lui laisse l'indépendance de pensée. C'est pourquoi la suggestion n'agit guère que sur ceux ...

3 pages - 1,80 ¤

Le langage est-il la mémoire de l'humanité

- Le langage vient ainsi s'interposer entre la perception initiale et le souvenir que nous en conserverons, d'autant plus que nous nous répétons parfois nos souvenirs à nous-mêmes pour mieux les fixer et surtout que nous les avons entendu raconter par d'autres (ex. de STENDHAL). B. - La conservation du souvenir est ainsi, comme l'a montré HALBWACHS, chose sociale...

1 page - 1,80 ¤

L'amour que l'on a pour les autres est-il, selon vous, une manière plus subtile de s'aimer soi-même

Sans doute, un LA ROCHEFOUCAULD n'eût pas hésité à se ranger à cet avis, lui qui n'a pas craint d'écrire : « L'intérêt parle toutes sortes de langues, et joue toutes sortes de personnages, même celui de désintéressé. » (Maximes, Épigraphe de la 4° édition, 39.) Ou bien : « Ce que les hommes ont nommé l'amitié n'est......

3 pages - 1,80 ¤

Se connaître soi-même, connaître les autres, faut-il voir là deux faits indépendants

au moment où le souvenir apparaît et ou l'idée se fait jour. Nous sommes sans cesse informés de ce qui se passe en nous, d'un déroulement psychologique continu. Mais ce qui se passe ainsi en moi n'est perceptible par personne d'autre, et moi-même, si je cherche à savoir comment les phénomènes de ma conscience se développent, se heurtent,...

3 pages - 1,80 ¤

Autrui est-il le médiateur entre moi-même et moi-même (Sartre)

Autrui est-il le médiateur entre moi et moi-même ? C'est la formule textuelle par laquelle Sartre, dans L'Être et le Néant (3e partie, ch. I, I), pose que la présence d'autrui est essentielle à la prise de conscience de soi. Il en fait la démonstration par l'analyse de la honte. J'ai honte de moi tel que j'apparais à autrui,...

6 pages - 1,80 ¤

En quel sens peut-on dire que l'homme est pour lui-même l'être le plus proche et le plus lointain

M. Proust confesse, dans le Temps Retrouvé, « Je n'étais pas un seul homme, mais le défilé, heure par heure, d'une armée compacte où il y avait, selon le moment, des passionnés, des indifférents, des jaloux. » Dans son Journal Intime, Amiel, l'a mieux mis en relief que personne. « Il y a dix hommes en moi, suivant...

3 pages - 1,80 ¤

Croyez-vous qu'il y ait quelque utilité à écrire un journal intime

 || Il porte essentiellement sur des événements de ce jour-là qui peuvent d'ailleurs nous reporter a des époques lointaines; c'est ainsi que la lecture d'un livre d'histoire peut amener l'auteur d'un journal intime à consigner ses réflexions sur des civilisations disparues. 2. Intime. - Pour mériter le qualificatif d'intime, un journal doit remplir deux conditions qu'il est bien difficile sinon impossible de réaliser parfaitement... ||...

4 pages - 1,80 ¤

En quel sens peut-on parler d'une vie intérieure

. Je rejetais comme fausses toutes les raisons que j'avais prises auparavant pour démonstrations... et me résolus de feindre que toutes les choses qui m'étaient jamais entrées en l'esprit n'étaient non plus vraies que les illusions de mes songes. Mais, aussitôt après, je pris garde que, pendant que je voulais ainsi penser que tout est faux, il fallait...

2 pages - 1,80 ¤

Le problème du mal

- C'est l'épreuve de la douleur physique qui constitue notre première rencontre avec le mal; car toute souffrance dans notre chair revêt ce caractère d'hostilité qu'il faut subir et qui heurte notre désir légitime d'épanouissement. Mais le mal physique ne constitue qu'un premier obstacle où vient buter notre sensibilité. Avec l'âge de raison,...

4 pages - 1,80 ¤

L'expression connaissance de Dieu vous paraît-elle avoir un sens

||Introduction. — Les hommes s'interrogent sur l'existence de Dieu, mais quant à savoir ce qu'est ce Dieu dont ils discutent ils s'en préoccupent assez peu, comme si la notion de Dieu était assez claire pour n'avoir pas besoin d'être explicitée.Or s'il est un être environné de mystère c'est bien celui-là, si bien qu'on peut...

3 pages - 1,80 ¤

Preuves de l'existence de Dieu

||L'existence de Dieu : le problème à résoudre est celui de la possibilité de la preuve. Est-il possible de prouver l'existence de Dieu, autrement dit de démontrer que dieu est. En fait, il est possible d'affirmer "Dieu est" et son contraire "dieu n'est pas". Si aucune preuve, aucune démonstration n'est possible, c'est que, à l'idée de Dieu, on...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17093 17094 17095 17096 17097 17098 17099 17100 17101 17102 17103 17104 17105 17106 17107 17108 17109 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 ... 17466 17467 17468 17469 17470 17471

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit