LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

En quel sens peut-on dire que l'homme est l'interprète de la nature ?

Or, il est écrit en langue mathématique.« Le monde est donc à déchiffrer, à comprendre.   D'ailleurs, les lois physiques, notamment, illustrent cette connaissance du monde et de la nature : Les lois physiques ne sont pas des interprétations hasardeuses de la nature puisqu'elles trouvent une logique qui se reproduit. La...

8 pages - 1,80 ¤

LA CONTEMPLATION ESTHÉTIQUE : NATURE & VALEUR ?

La théorie opposée à ce sensualisme — l'intellectualisme qui ramène la contemplation esthétique à la perception d'un ordre rationnel, d'une logique cachée — ne respecte pas davantage la spécificité de l'émotion esthétique : « La musique, disait Leibniz, est un exercice d'arithmétique d'un esprit qui ne sait pas qu'il compte». Mais l'émotion qui saisit l'auditeur d'un concert ne...

2 pages - 1,80 ¤

LA CRÉATION ARTISTIQUE: NATURE & VALEURS

|| Comment rendre compte d'une création? Expliquer, c'est ramener le nouveau à l'ancien, l'inconnu au familier. Expliquer une création, c'est nier son originalité, sa transcendance, c'est refuser à la création son caractère créateur. D'autre part, si vraiment l'esthétique philosophique était capable de découvrir le secret des oeuvres d'art, ...

3 pages - 1,80 ¤

LA NATURE ET L'ART : L'ART N'EST QU'UNE IMITATION DE LA NATURE OU DE LA REALITE ?

Et pourtant nous nous proposons de démontrer que cette confusion entre beauté naturelle et beauté artistique n'est qu'un préjugé, le préjugé fondamental qu'il nous faut détruire avant d'être réellement introduit dans le domaine authentique de l'art.Sans doute certaines formes d'art prêtent plus aisément que d'autres à la confusion entre beauté naturelle et beauté artistique. Les artistes dits classiques...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on parler de « science de la vie » ?

..). Un être organisé n'est donc pas une simple machine, car celle-ci dispose exclusivement d'une force motrice ; mais l'être orgnaisé possède en soi une force formatrice (...), force motrice qui se transmet donc et qui n'est pas explicable par le simple pouvoir du mouvement (le mécanisme). On approche peut-être davantage de cette propriété insondable lorsqu'on la [la nature]...

3 pages - 1,80 ¤

LE PROBLÈME DE L'ÂME ET DU CORPS EST-IL UN FAUX PROBLÈME ?

L'hypothèse du cerveau-instrument, impossible à prouver, conduirait à des conséquences étranges que Broad développe avec humour : « Supposons qu'un homme soit blessé à la tête ; avant la blessure il était d'un naturel gai et bienveillant, après il est sombre et sujet à des crises de folie homicide. Dira-t-on que la blessure n'a rien changé à son...

2 pages - 1,80 ¤

En quoi pouvons-nous parler d'une loi scientifique ?

C'est en effet dans le domaine de l'astronomie qu'on s'aperçut d'abord que les phénomènes se produisaient d'une façon ordonnée , régulière, ce qui permit de prévoir exactement certains phénomènes comme les éclipses. Le génie de Galilée a consisté à introduire l'idée de loi en physique. Galilée ne se demande pas pourquoi les corps tombent, mais comment ils tombent....

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on (doit-on) spatialiser le temps ?

LA SPATIALISATION DU TEMPS Rien de plus commun que la mesure du temps par l'espace. Si je demande à un passant: «L'hôtel de Paris, c'est encore loin?», on me répondra indifféremment: «C'est à cinq minutes » ou « C'est à trois cents mètres ». Scientifiquement, la mesure du temps se traduit par la mesure d'un espace parcouru par un...

1 page - 1,80 ¤

Y a-t-il des principes de la raison ?

Tous les raisonnements — ou du moins ceux d'entre eux qui sont reconnus logiquement valables — s'appuient sur des principes, qui, selon une célèbre formule de Leibniz ', « sont nécessaires comme les muscles et les tendons le sont pour marcher quoiqu'on n'y pense point». Ces principes ne figurent jamais explicitement dans nos raisonnements mais ils sous-tendent toutes leurs...

1 page - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un axiome ?

Traditionnellement on distinguait les axiomes des postulats. Les postulats, disait-on, sont des propositions indémontrables qui se présentent comme des théorèmes et chaque domaine mathématique a des postulats qui lui sont propres (il y a des postulats de la géométrie, mais il y a aussi ceux de la mécanique...

1 page - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un postulat en mathématique ?

On peut donc aboutir à des propositions géométriques non contradictoires en partant d'un postulat différent du postulat d'Euclide sur les parallèles. Le postulat euclidien perd son caractère de «nécessité«. D'autres sont concevables et mathématiquement féconds (ce qui réfute l'opinion kantienne qui voyait dans la structure de l'espace euclidien...

2 pages - 1,80 ¤

L'IMAGINATION ET LA PENSÉE ?

Pour Valéry, la surface de la Méditerranée, sillonnée de blancs voiliers, devient : Ce toit tranquille où marchent des colombes. Les surréalistes sont plus audacieux, tel Paul Éluard : La terre est bleue comme une orange. Laplace disait que dans tous les domaines l'invention consiste dans «le rapprochement d'idées susceptibles de se joindre et qui étaient isolées jusque-là». C'est ce que tous...

2 pages - 1,80 ¤

L'artiste est-il un technicien du beau ?

Note : 8/10

B- Cependant l'artiste et l'artisan sont différencié dans la valeur de leur objet. L'artiste crée de façon unique, l'artisan peut répéter son opération, et donc son produit à l'infini. "Le beau est ce qui est représenté, sans concept, comme l'objet d'une satisfaction universelle..." -"La beauté est la forme de la finalité d'un objet, en tant qu'elle est perçue sans...

4 pages - 1,80 ¤

À quelles conditions peut-on comparer le vivant et la machine ?

Note : 8/10

b) Chose qui pense ou matière brute. Descartes rejette absolument ces distinctions. « Il n'y a en nous, écrit-il, qu'une seule âme, et cette âme n'a en soi aucune diversité de parties : la même qui est sensitive est raisonnable, et tous ses appétits sont des volontés » (Traité des Passions, art. 47; 1649). Ceci implique que les...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on parler des histoires ou l'histoire ?

Note : 8/10

Le passé n'est pas dépassé ; il est une part constitutive de l'homme du présent. — Cela vaut aussi pour l'homme en général. Pour autant que les peuples ne se contentent pas de coexister, mais dépendent les uns des autres, chaque histoire particulière (l'histoire des Français, des Japonais...) n'est qu'une abstraction par rapport à l'histoire universelle. L'historien ne raconte...

1 page - 1,80 ¤

Quelles conceptions de l'histoire guident le travail de l'historien ?

Note : 8/10

Or, cette idée n'est pas unique. Il y a plusieurs manières de faire de l'histoire. « Raconter des histoires » n'est qu'une manière parmi d'autres, et sans doute pas la plus pertinente. Cette manière privilégie l'histoire événementielle par opposition aux causes structurelles : Exemple : on peut étudier la Révolution en décrivant minutieusement la série des événements qui la...

2 pages - 1,80 ¤

Le maître est-il un « sauveur » ?

Note : 8/10

Mais le Christ, en nous délivrant de l'esclavage du Mal, redonne à notre liberté un pouvoir qu'elle ne possédait plus, et qu'elle ne pouvait, en aucun cas, reconquérir par elle-même. Le maître est un sauveur, car il rend l'homme à lui-même. Socrate accouche d'un esprit qu'il n'a pas engendré. Le Christ engendre un esprit nouveau. Comment cette oeuvre...

2 pages - 1,80 ¤

La pensée se reconnaît-elle des maîtres ?

Note : 8/10

Nous débouchons là sur un des paradoxes les plus profonds de la philosophie : voilà que le disciple en sait autant que le maître, et même plus puisqu'il juge de ses paroles. Platon exprime ce paradoxe dans le mythe de la réminiscence. Tout homme, malgré son ignorance, est déjà, en un sens, dans la vérité, sans quoi il...

2 pages - 1,80 ¤

La psychanalyse n'est-elle qu'une science de l'interprétation ?

Note : 8/10

.. », ce sont là des abus de langage : on transforme une simple hypothèse scientifique en un être réel, en une force qui agit et pense à notre place. On fait de l'inconscient une sorte de « démon » qui nous possède. On sort de la science pour entrer dans la métaphysique (= la connaissance de ce...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on faire une science de ce dont on n'a pas conscience ?

Note : 8/10

On pourrait répondre que tout désir a un lien avec le corps : le désir de manger provient du vide de l'estomac. Le désir inconscient ne serait donc que le mécanisme physique du désir. Mais ce qu'on appelle inconscient n'est alors rien d'autre que le corps, et il n'y a pas lieu de parler d'inconscient.Ces deux exemples montrent...

3 pages - 1,80 ¤

Les fonctions de l'Etat ?

Note : 8/10

SUJET : Les fonctions de l'Etat. Introduction. — Définition de l'Etat. Les philosophes ni les hommes politiques ne sont, d'accord sur sa valeur ; et les différents peuples ont plus ou moins étendu ses fonctions. 1e partie. — Coup d'oeil sur les théories : A. — L'Anarchisme refuse d'accorder à l'Etat aucune valeur, et ne considère comme légitime aucune de ses...

1 page - 1,80 ¤

L'humanité s'oriente-t-elle vers une organisation internationale groupant tous les peuples ?

Note : 8/10

4e partie. — L'Organisation des Nations Unies de 1945. A. — A la fin de la guerre de 1939-1945, les vainqueurs ont décidé de réaliser une nouvelle Société des Nations, plus virile et plus efficace, l'Organisation des Nations Unies (O.N. U.). B. — L'O.N....

1 page - 1,80 ¤

La moralité consiste-t elle à chercher ou à fuir le plaisir et l'intérêt ?

Note : 8/10

b) souvent moralité et intérêt personnel coïncident (ex. : hygiène, travail). 3e partie. — La moralité ne consiste ni à rechercher ni à fuir plaisir et intérêt. A. — Tantôt elle s'accorde avec la tendance naturelle qui pousse l'homme à chercher !e plaisir et fuir la douleur (ex. : agrément de la vie : gaîté) ; B. — et avec la...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17110 17111 17112 17113 17114 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 ... 17517 17518 17519 17520 17521 17522

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit